Résultats financiers T3 2018 : nouveau record grâce aux ventes d’iPhone X

Anthony Nelzin-Santos |

Apple présente les résultats du troisième trimestre de son année fiscale 2018. Ce trimestre, qui court du début du mois d’avril à la fin du mois de juin, est traditionnellement le plus « mou » de l’année. Les étrennes et les enveloppes rouges sont déjà loin, tandis que les achats de la rentrée et les nouveautés de l’automne sont encore loin.

Pas de quoi décourager Luca Maestri, qui a surpris son monde en annonçant prévoir une croissance à deux chiffres pour un quatrième trimestre d’affilée. Une prévision devenue réalité : le directeur financier d’Apple annonce un chiffre d’affaires de 53,265 milliards de dollars, un nouveau record absolu au troisième trimestre.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

En bref

Chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités.

T3 2018 T3 2017 Évolution
Chiffre d’affaires 53,265 45,408 17,30 %
Bénéfice 11,519 8,717 32,14 %
Ventes d’iPhone 41,3 41,026 0,66 %
Ventes d’iPad 11,553 11,424 1,12 %
Ventes de Mac 3,720 4,292 -13,32 %
Services 9,548 7,266 31,40 %
Autres produits 3,740 2,735 36,74 %

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’établit donc à 53,265 milliards de dollars (17,30 %). Apple a réalisé un bénéfice de 11,519 milliards de dollars (32,14 %), soit 2,34 dollars par action. La firme de Cupertino dégage donc une marge nette de 21,47 %, un chiffre dans la moyenne — ni plus ni moins — des dernières années.

Comme souvent au troisième trimestre, la proportion des ventes réalisées à l’international baisse assez sensiblement, et tombe à 60 % contre 65 % en moyenne ces derniers temps. L’activité s’est légèrement tassée en Europe et au Japon, mais a nettement augmenté aux États-Unis (+20,45 %) et en Chine (+19,33 %).

Enfin, signalons que le conseil d’administration a autorisé le versement d’un dividende de 0,73 dollar par action. Il aura lieu le 16 août prochain, et bénéficiera à l’ensemble des actionnaires référencés au 13 août. À l’heure de la rédaction de ces lignes, l’action AAPL s’échangeait à 195,98 dollars en after hours, un chiffre en progression de près de 3 % sur le cours à la fermeture des marchés.

Ventes d’iPhone

Ces excellents chiffres s’expliquent par la bonne tenue des ventes d’iPhone — et notamment d’iPhone 8 et d’iPhone X. Si les ventes progressent de moins d’un pourcent en volume, pour atteindre 41,3 millions d’unités, elles progressent de plus de 20 % en chiffre d’affaires. Le panier moyen, à 720,00 dollars, progresse de 19,6 %, signe que les iPhone les plus chers sont aussi les plus populaires. Le succès de l’iPhone X ne se dément pas, et l’iPhone 8 ainsi que l’iPhone 8 Plus continuent à bien se vendre. Une stratégie à trois modèles qu’Apple pourrait poursuivre à la rentrée, afin de crever le plafond des 80 millions d’unités trimestrielles.

Ventes d’iPad

L’iPad continue sur sa lancée : les ventes augmentent de 1,12 % pour s’établir à 11,553 millions d’unités. Dans le même temps, le panier moyen chute de 5,7 % pour tomber à 410,00 dollars, signe que l’iPad 6 est monté en puissance en même temps que les ventes d’iPad Pro se sont tassées. Cela tombe bien : Apple devrait tout prochainement lever le voile sur sa nouvelle gamme de tablettes.

Ventes de Mac

Sans surprise, la baisse des ventes de Mac se prolonge pour un troisième trimestre d’affilée, elles tombent à 3,720 millions d’unités. Pire : cette baisse s’accélère (-13,33 %), alors qu’elle avait semblé se tasser au deuxième trimestre. L’effet de la nouvelle gamme de MacBook Pro (et, peut-on espérer, de la prochaine révision du reste de la gamme) ne se fera pas sentir avant la fin du quatrième trimestre.

Services et autres produits

Regroupant pêle-mêle les revenus de l’App Store et les abonnements Apple Music, les commissions Apple Pay et la « redevance » iCloud, le chiffre d’affaires des services traduit la force de l’écosystème d’Apple, qui ne s’arrête pas avec l’achat d’un produit mais se poursuit avec son usage. Ce trimestre, les services ont dégagé 9,548 milliards de dollars, un chiffre en progression constante (31,40 %).

Le chiffre d’affaires des « autres produits », ces accessoires de plus en plus indispensables, progresse de 36,74 % pour atteindre 3,740 milliards de dollars. S’il est encore difficile d’estimer les ventes du HomePod, on sait qu’Apple domine de la tête et des épaules le marché de l’audio sans-fil avec les AirPods et les casques Beats, et les analystes s’accordent à penser que la firme de Cupertino vend plus d’un million de montres connectées par mois.

Pour le T4 2018

« Nous sommes heureux d’annoncer le meilleur trimestre de juin de l’histoire d’Apple, et notre quatrième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres », dit Tim Cook. « La croissance soutenue des ventes d’iPhone, des services, et des wearables ont été le moteur de nos résultats », explique le CEO d’Apple, impatient de dévoiler « les produits et les services en réserve ». Le quatrième trimestre sera sûrement l’occasion de la présentation d’une nouvelle gamme d’iPhone, probablement le théâtre d’une refonte de l’iPad Pro, et peut-être même le moment où Apple se décidera enfin à mettre ses Mac à niveau.

Luca Maestri s’attache à souligner la croissance de la société « dans chacun de nos segments géographiques ». Une petite phrase d’une grande importance : le marché chinois du smartphone est en pleine dépression… mais pas le marché chinois de l’iPhone. Apple gagne des parts de marché sur l’ensemble de ses concurrents (à l’exception de Huawei), et place deux modèles parmi les cinq smartphones les plus vendus (l’iPhone X, 3e, et l’iPhone 8 Plus, 4e).

« Nous avons rendu près de 25 milliards de dollars aux investisseurs […] ce trimestre », poursuit le directeur financier d’Apple, « dont 20 milliards par des rachats d’actions. » Luca Maestri table sur un chiffre d’affaires compris entre 60 et 62 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit une progression comprise entre 14 et 18 %, indication que le rythme ne va pas ralentir.

avatar IPICH | 

@en ballade

Je ne me permettrais pas d'insulter quelqu'un de la sorte donc je te renvoie le qualificatif😉

avatar n2g | 

Et dire qu’apres le lancement, il disait que le X se vendait pas et que samsung se retrouvait avec des dalles inutilisables...

avatar frankm | 

@n2g

Apple ne se trompe jamais sur sa grille tarifaire, malheureusement !

avatar DarKOrange | 

@frankm

Faux le prix du premier iPhone a été revu à la baisse quelque mois plus tard.

avatar frankm | 

Et l'iPad. Ils sont bons à ce jeu tout de même

avatar SebKyz | 

@n2g

C’est qui ce « il »? Si t’écoute tous les ragots t’as pas fini dans le monde de la high-tech.

avatar n2g | 

@SebKyz

Mac4ever ou macgeneration, l’un ou l’autre c’est sûr. Peut être les 2 d’ailleurs

avatar SebKyz | 

@n2g

Les journalistes ont bien tapés sur le X de toute façon. Des rumeurs...parlant de ventes faibles. Et pourtant il explose tout. En fin d’année ça va être pire et il y aura encore et encore des rumeurs de toutes sortes. Faut les zapper !

avatar JOHN³ | 

@SebKyz

Les ventes d’iPhone semblent apparaître comme un élément essentiel à votre bonheur.

avatar SebKyz | 

@JOHN³

Nan nan ce sont les rumeurs bidons fausses qui remplissent de joie mon petit cœur.

avatar XiliX | 

@n2g
"Mac4ever ou macgeneration, l’un ou l’autre c’est sûr. Peut être les 2 d’ailleurs"

Attention... ce n'est pas parce que les rédacteurs rapportent ce qu'a dit les analystes que c'est leur analyste

avatar brunnno | 

Je comprends pas l’analyse :
Ce n’est pas la hausse de 0,66% de vente d’iPhone qui fait la hausse du chiffre d’affaires ????

avatar Antoine DAVID | 

@brunnno

Les chiffres des iPhone sont en volume mais si ils vendent plus d’iphone X avec un meme volume on génère plus de chiffre d’affaire.

avatar brunnno | 

@iKyosh

On parle tout de même de 17% de hausse !
Ça m’étonnerait que même avec des ventes supplémentaires de 0,66% d’iPhone X on arrive à ce résultat...

avatar Djopple | 

@brunnno

Au T3 2017 : 41,026 millions d’iPhone (avec probablement une majorité d’iPhone 7 à 800€)
Au T3 2018 : 41,3 millions d’iPhone (avec probablement une majorité d’iPhone 8 à 800€ et surtout des iPhone X à 1100€) d’où l’augmentation du chiffre d’affaire. Au lieu de vendre 15 millions d’iPhone 7 à 800€ ils ont vendu 15 millions d’iPhone X à 1100€. (Chiffre donné à titre d’exemple)

avatar lepoulpebaleine | 

@Djopple

Oui, on comprends bien la même chose. L’énorme augmentation des prix du segment haut de gamme semble ne pas avoir fait baisser les ventes.
Bref : à peine plus d’unités vendues mais un énorme différenciel de prix.
Cela ne me rassure pas : jusqu’où vont-ils aller ?

Je trouve le X 256Go (avec AppleCare) à 1500 € trop cher. Même si, à titre personnel, je peux me le payer, c’est trop. Vraiment.
D’accord, il y a l’explication de la dalle OLED qui plomberait (paraît-il) le prix de 200 €. Et toutes les nouvelles technos révolutionnaire-amazing. Mais quand même, Apple aurait pu décidé de marger un peu moins... mais ce n’est pas du tout la politique tarifaire actuelle (MBP même constat).

Comme que je fais partie de ceux (et nous sommes assez nombreux) à attendre le X plus (X actuel trop étroit, pas de bureau paysage, etc.), j’ai vraiment très peur du prix qu’ils vont nous sortir.

Certains vont peut-être me répondre que l’on n’ai jamais obligé d’acheter. C’est plus ou moins vrai. Se payer un X plus n’est évidemment pas un besoin vital. Mais si on aime :
- Apple et rien qu’Apple ;
- les écran le plus grands possibles ;
- les dernières technologies (à condition
qu’elles soient utiles []) ;
alors, même avec un 7 ou 8 plus, le passage au X plus est presque inéluctable à court/moyen terme.

Avec quelques règles de trois et des heuristiques pifométriques, je prévois un X plus (grande capacité et AppleCare inclus) autour de 1750 €. J’espère me tromper, et dans le bon sens.

[] Il me semble que les Animojis (et l’emoji caca) ne sont pas vraiment indispensables 😂

avatar Sgt. Pepper | 

@lepoulpebaleine

Je partage ton analyse: cela devient délirant .
Même si cette année, cela a fonctionné grâce à la nouveauté OLED/FaceId
Apple a besoin aussi de vendre des mobile pour booster les services ...

Donc Je verrais tout de même un tassement du prix du modèle X 🤔

avatar iVador | 

@lepoulpebaleine

L’Apple Care ne sert à rien
J’ai l’iPhone depuis le Edge Day One, maintenant le X, jamais pris l’Apple care. Coque et vitre et ça roule. Enlève donc 250
€ a ton estimation

avatar Dimemas | 

c'est bien garçon ! t'es un malin toi !

on voit bien que tu n'as jamais le super problème demande une grosse réparation au bout d'un an et que le monsieur de chez apple te regarde dans le blanc des yeux en disant fatidiquement : "désolé mais si vous voulez une réparation c'est une 300 euros ..."

ubuesque !

avatar iVador | 

@Dimemas

C’est pas ma faute si certains font n’importe quoi avec leur iPhone, les laissent tomber, les foutent à l’eau etc

avatar Ptitdoux | 

@Dimemas

En Belgique, Apple offre 2 ans de garantie 🙂

avatar pocketalex | 

@lepoulpebaleine

"L’énorme augmentation des prix du segment haut de gamme semble ne pas avoir fait baisser les ventes."

C'est vrai pour les téléphone, mais je tiens à rappeler qu'un téléphone est un appareil vendu à crédit pour la majorité des gens
Peu paient les 1000 à 1500€ demandés. C'est découpé en petites tranchettes et la pilule passe beaucoup mieux, et je pense que cela explique pourquoi autant de gens, et meme des gens modestes, mettent autant de sous dans un appareil inutile alors qu'ils font extrêmement attentions pour leurs autres achats

Mais c'est mon vrai pour les Macs qui ont eux aussi subit une belle montée des prix, surtout les Macbook Pro, et les chiffres de vente affichent une sacré baisse

-13,3% c'est énorme

Ce n'est pas les explications de l'arrivée de nouvelles gammes qui tient la route, pas auprès d'une marque dont la moitié des modèles sur le marché date de 2017, 2016, 2015, quand c'est pas 2013....

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
« Mais c'est [moins] vrai pour les Macs qui ont eux aussi subit une belle montée des prix, surtout les Macbook Pro, et les chiffres de vente affichent une sacré baisse
-13,3% c'est énorme
Ce n'est pas les explications de l'arrivée de nouvelles gammes qui tient la route, pas auprès d'une marque dont la moitié des modèles sur le marché date de 2017, 2016, 2015, quand c'est pas 2013.... »

Oui, je suis tout à fait d'accord avec ça. Je ne comprends d'ailleurs pas qu'il soit indiqué que c'est "sans surprise" dans l'article, alors que les ventes de micro-ordinateurs redressent la tête (ou ralentissent leur chute, c'est selon) et qu'il me semble n'y avoir aucune justification à ce que celles de Mac subissent une pareille baisse.

avatar fte | 

@webHAL1

"et qu'il me semble n'y avoir aucune justification à ce que celles de Mac subissent une pareille baisse."

Ah ? Je n’ai aucun mal à trouver de multiples raisons à cette baisse, mais c’est parce que je suis un geek amer reconverti en hater. :)

Non, je suis aussi surpris de l’ampleur. Mais soyons totalement honnête, ça a plutôt tendance à me faire plaisir que l’inverse, et j’espère une réaction d’Apple...

avatar webHAL1 | 

@fte
« [...] mais c’est parce que je suis un geek amer reconverti en hater. :) »

Sans aucun doute ! ^_^

Pages

CONNEXION UTILISATEUR