Apple critiquée en Chine pour sa gestion d'iMessage jugée laxiste

Stéphane Moussie |

Xinhua, l’agence de presse du Parti communiste chinois, et d’autres médias officiels critiquent depuis peu la gestion d’iMessage par Apple. Selon ces porte-voix du pouvoir, Apple ne fait pas assez pour bloquer les messages comportant des contenus illégaux, tels que la pornographie, les jeux d’argent et la contrefaçon.

Sans répondre directement aux critiques, l’entreprise a indiqué qu’il existait des fonctionnalités pour filtrer le spam et les contenus indésirables. À la suite de quoi le ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information a déclaré qu’il allait imposer la présence d’une fonction anti-spam (une autre, donc) dans les téléphones, rapporte le Wall Street Journal.

Le gouvernement chinois a-t-il une idée derrière la tête ? S’agit-il de trouver un moyen de s’immiscer dans iMessage, qui est chiffré de bout en bout, pour étendre la surveillance et la censure ? Les données des utilisateurs chinois sont déjà stockées par des prestataires proches du pouvoir, même si Apple assure garder les clés de chiffrement à l’abri. Cette prise à partie intervient en tout cas sur fond de guerre commerciale croissante avec les États-Unis.


Tags
avatar eplus | 

« Selon ces porte-voix du pouvoir, Apple ne fait pas assez pour bloquer les messages comportant des contenus illégaux, tels que (...) la contrefaçon. »

De la part du pouvoir chinois ça ne manque pas de sel ?

avatar Paquito06 | 

@eplus

J’ai cru à une boutade du rédacteur ?

avatar Serdinant | 

Oui, ils doivent avoir un peu les boules de ne pas pouvoir surveiller tout ce qui se passe sur iMessage. FaceTime et FaceTime audio sont aussi chiffrés et quand je passe un appel, je le fais toujours de préférence avec FaceTime audio.

avatar marenostrum | 

ils cherchent juste protéger leur immense population. et ça doit être la préoccupation de tous les acteurs qui opèrent dans leur marché. il faut pas les déstabiliser les chinois en leurs créant des fausses illusions. un pays moyen comme la Libye a mis à genou l'Europe entière, imagine la Chine.

heureusement qu'ils ont toujours un seul parti au pouvoir.

avatar Serdinant | 

@marenostrum

Je suis d’accord avec toi

avatar Hoppy | 

@Serdinant

Ne pas oublier que les iPhones achetés en Chine continentale ne peuvent disposer de FaceTime Audio, c’est la raison pour laquelle j’achetais toujours mes iPhones à Hong Kong ou encore en Europe.

avatar ecatomb (non vérifié) | 

« Selon ces porte-voix du pouvoir, Apple ne fait pas assez pour bloquer les messages comportant des contenus illégaux, tels que la pornographie, les jeux d’argent et la contrefaçon »
Donc les messages sont chiffrés mais le pouvoir chinois se plaint du contenu des messages. ?
Il saurait donc les déchiffrer. Dans ce cas, il n’a pas besoin de l’aide d’Apple.
CQFD ?

avatar alexis83 (non vérifié) | 

@ecatomb

Je me suis fais la même réflexion ?

avatar marenostrum | 

ils disent que on peut faire du spam dedans. par ex moi je t'envoie toi un lien porno, au autre, que la bas est interdit par leurs lois.

un texte simple n'êtes pas capable de le comprendre ? ou vous le faite exprès ?

même macG n'accepte pas le spam ici, dans leur site, imagine maintenant les chinois ou y a plein d'interdictions par rapport à notre manière de vivre. il faut les comprendre.

avatar baklawa | 

@ecatomb

Il faut lire:

Apple a expliqué au gouvernement qu’ils ne filtraient pas les iMessage chiffrés de bout en bout.

Le gouvernement en a conclu qu’ils n’en faisaient pas assez.

Différence de référentiel

avatar marenostrum | 

Apple sont obligé par la loi de les filtrer même chez eux aux usa. même en France ils t'écoutent quand tu parles. (l'affaire Benzema, etc) la loi le permet.
et la chine cherche de pas avoir le spam qui passe par Messages, pas de connaitre le contenu. ils prennent deux iPhone et les testent. si un lien porno passe chez l'autre par Messages, pour eux ce n'est pas bon. et c'est tout.

les chinois envoient dans le monde le nombre le plus impressionnant de touristes et les plus riches, qui dépensent le plus. de quelle dictature parlez vous ?
va faire un tour dans les galeries Lafayette où tous les vendeurs sans exception sont des chinois, pourquoi à ton avis ? et ce n'est pas qu'en France mais partout en Europe ça devient la norme. il faut des vendeurs chinois, pour leurs vendre plus facilement, la langue étant une barrière considérable.

avatar anonx | 

Parce que iMessage bug pas chez eux ? Quelle chance ☺️

avatar Moonwalker | 

La partie essentielle du message est « Apple ne fait pas assez ». Le reste est accessoire.

avatar oomu | 

aucune entreprise comme Apple ou européenne ne devrait avoir à collaborer avec une dictature

avatar en ballade | 

@oomu

Tu préférerez la démocrature Trump???

La chine dans la guère commerciale lancée pas les usa va commencer tranquillement à titiller les sociétés américaines et on ferait mieux de s’y inspirer.

avatar Moonwalker | 

@oomu

Et une fois que vous avez énoncé ce beau principe ?

Depuis Tian'anmen, aucun pays démocratique n’aurait du commercer avec la Chine. Et pourtant !

Ils font les effarouchés vis-à-vis des Russes mais s’aplatissent à Pékin.

En fait, la Chine représente l’idéal capitaliste du XXIe siècle.

avatar marenostrum | 

la Russie 150 million, la Chine 1 milliard et demi de personnes (ou clients potentiels). la différence se fait tout seul.

dans 20 ans (quand ils vont posséder tous les fonds, et on aura plus la machine à imprimer l'argent) on va travailler nous pour les chinois. la routourne tourne.

avatar debione | 

Pas sûr du tout que dans 20 ans nos principales préoccupations soient de savoir pour qui on bosse...

avatar Bigdidou | 

@oomu

"aucune entreprise comme Apple ou européenne ne devrait avoir à collaborer avec une dictature"

Dès que tu fais du commerce à un haut niveau avec la Chine, t'es obligé. Le métier de mon épouse est d'adapter du matériel high tech dans un domaine sensible aux normes chinoises dans une multinationale. C'est tellement complexe, tatillon, mouvant qu'il y a forcément des interactions politiques.
Elle va en Chine, et surtout les chinois viennent chez nous.
D'une part, ils ne semblent pas si malheureux que ça, ne donnent pas du tout l'impression de gens opprimés et sont très attachés à leur identité, fiers de leur pays, de leur système (voire gentiment arrogants), mais bien sûr ont tout à fait conscience d'une certaine pesanteur de leur dictature dont ils ne peuvent parler librement : l'impression qu'ils donnent souvent est celui de la ressentir comme un mal nécessaire, et de se sentir plutôt protégés par leur système, même si c'est au pris de la restriction de certaines libertés.
Mon épouse, après 20 ans de ce travail, est convaincue que les choses doucement, que les visions de part et d'autre se modifie et qu'il y a un assouplissement progressif côté chinois. Elle est convaincue que les interactions politico-commerciales sont directement associées à cet assouplissement côté chinois.
Donc non, je ne suis pour une fois pas du tout d'accord avec toi.

En revanche, quelque chose de très frappant est le sentiment d'insécurité qu'ils ont quand ils viennent en France. Bien sûr, la situation dans nos pays est dramatisée par leur hiérarchie, mais la crainte est réelle, et ils suivent de très près notre actualité pour annuler leur voyage au moindre évènement.
Comme quoi...

Je crois tout à fait en la sincérité du gouvernement chinois sur ce coup là : oui, il veut protéger ses citoyen contre un spam insupportable.
Pourquoi ce serait si difficile à comprendre et à croire ?
Après que ça entre dans la stratégie de guerre commerciale actuelle, c'est très probable aussi. Les chinois utilisent souvent leur normes de ce double objectif : protection des utilisateur et protection commerciale. Mon épouse me dit que ça donne parfois des choses... surprenantes en terme de réglementation et de demandes abslument inapplicables ;)

avatar 0MiguelAnge0 | 

Moi ce qui me fait rire ce sont certians clowns de service qui pullulent sur ce site, toujours prés à expliquer leur vision du monde qu’ils ont forgé en lisant Telepoche dans leurs toilettes.

Je vis en Chine depuis des années. Je ne me sens ni oppressé, ni réprimé.
La visions européo-centrique de ce qui est bien ou pas a toujours des senteurs du passé colonnialistes que beaucoup regrettent.

Oui le monde change, et ceux qui critique les Chinois maintenant oublient qu’ils financent déjà beaucoup l’économie mondiale et française.
PSA a été sauvé par Dongfeng par exemple. Personne en 2015 s’est offensé qu’ils viennent injecter de l’argent.
Et avoir comme actionnaire une entreprise étatique doit être un meilleur plan qu’un edge fund situé dans un paradis fiscal quelconque.

Bref, pour revenir au sujet de l’article, le numéro de telephone est proche d’une utilisation type carte d’identité. Il est donc très courant de le communiquer pour pouvoir disposer des services connectés qui font partis intégrantes de la société à moins de vouloir vivre à l’âge des cavernes. Et se faisant, expose les propriétaires à se voir pourrir de spams, ce qui est mon cas également.
C’est prodigieusement pénible et je ne vois pas le problème infléchir.

Donc, oui cela agace et qu’un organisme d’état tape sur la table ne peut que réveiller Apple.

Je signale juste auc lecteurs de telepoche qu’Apple est sur le coup d’un risque d’interdiction en Inde car ils n’embarquent pas un filtre anti-spam. Et ces derniers jours, ils auraient donné des garantis qu’ils allaient apporter cette fonction. Ironique pas vrai...?

Pourquoi les Chinois se réveillent cette semaine...?

avatar en ballade | 

@0MiguelAnge0

??

avatar klouk1 | 

@0MiguelAnge0

Les lecteurs de Telepoche t'emmerdent?

avatar Tatooland | 

Habitant moi même en Chine ça me ferait bien bien chi** que iMessage soit bloqué. C’est un peu la dernière solution « internationale » pour communiquer hors de Chine sans VPN.
Par contre c’est vrai que c’est impressionnant le nombre de spam que je reçois en Chine par iMessage !
Je soupçonne les banques chinoises ou les applications nécessitant un numéro de tel de faire fuiter (ou carrément revendre) les numéros de téléphones de leurs clients/utilisateurs.

avatar Mike Mac | 

@0MiguelAnge0

Ce n'est parce que tu lis Télé Z qu'il faut faire chier les lecteur de Télé Poche) (qui a côté est une Rolls)...

Un lecteur de Télérama qui pense qu'il y a beaucoup de chose à redire sur les libertés en Chine;

Je peux t'en faire une liste florilège !

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Mike Mac

Tu n’as rien à redire contre les dérives autoritaires aux US? Rien à redire contre celles qui ont cours en Italie en ce moment? Et la France: tout est paradisiaque? Pas de violences, de surveillances, de censures perfides, que dale, nada..??

Le sentiment que je partage est celui de tous les Chinois que je cotoie. Il y en a 1.4B, donc, je ne peux pas affirmer que je suis la référence, mais la plupart croit en la capacité de leur pays et économie à les faire progresser socialement. Sur ce point Telerama dit quoi pour nos sociétés occidentales??

Je ne nie pas qu’il y a certaines choses qui pourraient être différentes. Mais pendant un paquet d’années les Européens sont venus se servir en Chine sans aucun état d’âme pour la population locale, et ces agissements ont conduit aux évènements du XXe siècle que l’on connait. Donc venir jouer les zorros maintenant est assez ironiques. Mais l’amnésie a beaucoup de vertues...

Bref, pour revenir au sujet de l’article, en vivant en Chine on ne peut que saluer cette démarche et cela même si Telerama écrit le contraire.

N’importe qui de normalement constitué à accés aux VPNs et delà la censure absolue n’est qu’une vision tronquée de personnes centrées sur leurs propres visions de ce qu’est un état ‘libre’...
C’est pour cela que personne içi ne pensent qu’il y a un risque de censure d’iMessage. Par contre, Apple va devoir se plier aux règles locales. Et l’article souligne bien que c’est le laxisme d’Apple qui les pousse à agir.

avatar SyMich | 

Contrairement à ce qu'indique l'article, ce ne sont pas les données des utilisateurs chinois qui sont stockées par des prestataires proches du pouvoir chinois, car à aucun moment Apple ne demande la nationalité de ses "clients" à la création d'un compte iCloud.
Ce sont les comptes iCloud créés depuis un smartphone ou un ordinateur connecté à Internet depuis la Chine. Les utilisateurs derrière ces comptes sont probablement en grande majorité chinois, mais ils peuvent être également français, allemand, italien, chilien, américain... expatriés en Chine.
A l'inverse un citoyen chinois créant son compte iCloud alors qu'il est en déplacement à l'étranger, ne se verra pas concerné par cette localisation de ses données en Chine sur les serveurs désignés par le gouvernement chinois.

CONNEXION UTILISATEUR