Apple investit au Canada dans de l'aluminium propre

Mickaël Bazoge |

Alcoa et Rio Tinto, deux mastodontes de la fabrication d'aluminium, ont créé la coentreprise Elysis qui va développer et commercialiser une technologie éliminant les émissions de gaz à effet de serre lors de la procédure de fusion du métal. Apple, partenaire des deux groupes, a aidé au développement de ce procédé, avec les gouvernements du Canada et du Québec.

Tout ce petit monde va investir 144 millions de dollars dans la recherche et le développement (dont 10 millions pour Apple, si on comprend bien), une annonce faite ce jour à Saguenay en la présence de Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada, Philippe Couillard, le Premier ministre québécois, et Sarah Chandler, directrice senior d'Apple.

L'investissement d'Apple dans ce domaine bien spécifique a débuté en 2015, quand l'entreprise a chargé trois de ses ingénieurs de plancher sur une manière plus propre de produire de l'aluminium — qu'Apple utilise massivement dans ses produits, bien sûr. De fil en aiguille, ils ont approché Alcoa et Rio Tinto qui, au travers d'Elysis, vont donc développer cette technologie propre pour une production à grande échelle. « Nous sommes fier de faire partie de cet ambitieux nouveau projet », a expliqué Tim Cook. Apple entend utiliser un jour cet aluminium dans ses produits.

L'échéance est fixée à 2024 pour le début de la commercialisation de cet aluminium pour lequel Apple continue de fournir du support technique. Elysis sera basé à Montréal (une unité de recherche est installée dans la région du Saguenay).

Le petit mot bilingue de Tim Cook.

avatar boubloux | 

Réduire les taxes et les impôts amène du bon

avatar C1rc3@0rc | 

@boubloux

«Réduire les taxes et les impôts amène du bon»

Placer ainsi cette phrase sans autre argument ni developpement n'est ni utile, ni constructif et peut s'interpreter comme un pur "trollage".

Deja il faut que tu demontres que cet investissement a un objectif d'optimisation financiere.
Ensuite, si c'est le cas, il faut placer cette strategie dans son ensemble et demontrer en quoi cela peut etre positif et négatif.

Pour ma part je vois ici une dimension tres pragmatique et tres honorable.
Si la consommation d'aluminium d'Apple reste tres anecdotique par rapport a d'autres secteurs ou meme certains de ses concurrents, on parle ici tout de même de milliers de tonnes par an!!!

A ce niveau de volume la moindre amélioration environnementale est significative.

De plus face au modele politique apocalyptique developpé par Trump il s'agit d'une action aussi symbolique qu'efficace: si une entreprise si focalisée sur l'optimisation de ses marges investit dans l'eco-responsabilité c'est que c'est rentable...
Cela a plus d'impact sur l'industrie et le politique que la plus mediatique des actions militantes...

Donc jusqu'a preuve du contraire, je vois la une action pragmatique et salutaire a applaudir et soutenir, d'ailleurs il en va de meme pour le gouvernement canadien..

avatar Claude Pelletier | 

Il est difficile d'associer les pratiques financières d'une seule entreprise avec l'ensemble de celles-ci.
Depuis quelque temps, l'on peut regretter la médiocrité de l'investissement du monde capitalistique —en général— qui constitue par ricochet une brique dans l'accroissement des inégalités qui plombe la "machine".
Apple fait beaucoup de.efforts pour racheter ses actions ce qui les raréfie et fait grimper automatiquement la valeur des actions restantes (l'actionnaire W Buffet le faisait remarquer dans une dépêche récentes de MacGé). Ce choix est un choix tendance dans le monde capitaliste et cela fait des actionnaires les grands bénéficiaires de nos actes d'achat !

avatar C1rc3@0rc | 

@Claude Pelletier

Certes je te rejoins sur beaucoup de points, mais il ne faut pas negliger non plus l'impact mediatique.
Aujourd'hui l'enjeu environnemental repose sur le pouvoir politique, le pouvoir financier et le système industriel.

Tout ce petit monde se bat avec des intérêts divergents et use et abuse de com. Beaucoup de secteurs industriels lourds font un lobying monstrueux pour inciter les politiciens en poste a favoriser les vieux secteurs économiques et défavoriser les secteurs "eco-responsables"
On a un bel exemple avec Trump du triomphe de ce lobbying.

Mais voila Apple c'est surtout la très probable future 1000 milliards de dollars compagny qui a de fait un poids énorme sur Wall Street.
Comme je l'avais d'ailleurs dit lors l'annonce du programme de 100 milliards de dollars pour le rachats de ses actions, l'action d'Apple a mécaniquement passé les $190... rapprochant Apple de ce cap et du pouvoir qui va avec.
Ce poids financier fait que toute action et com d'Apple a un impact sur beaucoup d'actionnaires et administrateurs... Il vaut mieux qu'Apple se serve de cet impact pour aller dans le sens du développement durable!

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Comme je l'avais d'ailleurs dit lors l'annonce du programme de 100 milliards de dollars pour le rachats de ses actions, l'action d'Apple a mécaniquement passé les $190... rapprochant Apple de ce cap et du pouvoir qui va avec. »

Grosse ineptie et contre vérité, tu aimes bien te faire mousser mais tu ne prédits jamais rien hors évidences.

avatar bunam | 

mode blasé : Apple investit 10 millions dans un truc, ha ok heu c'est la peine d'en parler ?? 10 millions c'est, heu... pas grand chose pour Apple.

mode écolo : Ha c'est une bonne nouvelle !!!

avatar C1rc3@0rc | 

@bunam

Certes on peut se dire:
- ok le dernier rapport trimestriel montre qu'Apple investit presque 5 milliard en marketing de vente et va filer 100 milliards aux actionnaires en rachetant ses actions.
- Et que sont 10 malheureux millions finançant cette production d'aluminium "plus propre" face a ses dépenses en publicités et en pures finances!
- Qu'Apple fasse l'inverse et investisse 100 milliards dans son eco-responsabilisation... et verse 10 millions aux actionnaires!!!

Ce serait effectivement légitime et l'urgence de la situation écologique est bien plus prioritaire que l'engraissement d'actionnaires déjà bien gras.

Et investir son capital pour assurer le développement durable et des coûts de fournitures non alourdit par des futures taxes anti-pollution c'est aussi une stratégie financière saine que les actionnaires devraient accepter... Apres tout Apple investit massivement dans l'energie "verte" pour alimenter ses datacenter et le capital est a la base fait pour développer l'outil de production!

Il faut certes informer sur cette realité la, mais ces 10 millions permettent de développer un système de production réduisant les dégâts environnementaux, et aujourd'hui il n'y a pas de petits pas insignifiants vu l'urgence de la situation.

Surtout qu'en face on a Trump qui fait tout ce qu'il peut pour amplifier la production polluante!

Alors certes Apple a lancé cet investissement sous l’administration Obama et qu'elle soutenait a minima (mais avec tout de meme des incitations...) la production eco-responsable.

Mais on a ici un fait positif avec le message: il est rentable d'investir dans la production eco-responsable, en AmeriqueS, meme pour une societe aussi focalisée sur la finance que l'est Apple...
Si Apple le fait pourquoi pas les autres donc, Cook serait certainement ravi d'annoncer cet usage positif de la photocopilleuse. Donc oui, on est sur de la com, oui ça pourrait etre mieux, mais c'est deja ça et c'est une action a soutenir.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Ce serait effectivement légitime »

Absolument pas ce serait totalement illégitime.

Les capitaux propres d’une entreprise sont une dette de cette dernière vis-à-vis de l’actionnariat, c’est la redistribution des surplus vertigineux de trésorerie qui est absolument légitime.

Quant aux niveaux des dépenses de commercialisation il est des plus raisonnable au regard de ce qu’il génère comme retour sur investissement.

Bref le meilleur moyen de couler une boîte c’est d’en confier les rênes à Circé qui enfile les considérations business alors même qu’il serait incapable de faire tourner une supérette ?

avatar Mrleblanc101 | 

@C1rc3@0rc

Quel beau troll tu fais....
Tu dit cela comme si Apple n’avait qu’investis 10 millions sur toute l’année ! Apple investis plus de 5 milliard par trimestre en R&D

avatar Yacc | 

@Mrleblanc101

Et ils n’ont jamais autant investi en R&D qu’aujourd’hui.

Circé est un pur fruit de l’ère post-truth ?

Manipuler le sens des faits, s’appuyer sur des constructions mentales, torturer la réalité, détourner le sens des propos, faire feu de tous bois, user et abuser de sophismes, faire de la pseudo-science, fabriquer des paralogismes, nier les faits et les normes, se lancer dans des procès d’intentions, donner les atours de la rationalité à des à priori, se vautrer dans le manichéisme, n’avoir que faire des connaissances établies faisant un très large consensus ...

avatar C1rc3@0rc | 

@Mrleblanc101

Au lieu de faire le chien de Pavlov et de rebondir (troller!) sur une phrase sortie de son contexte, si tu essayais de comprendre le commentaire dans son ensemble et le sens dans lequel il va et surtout a quoi il répond.

«Apple investis plus de 5 milliard par trimestre en R&D»
$3,378 milliards en R&D pour le Q2... $6,785 milliards sur le semestre

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Sachant que des les prémisses :

« Que sont 10 malheureux millions face a ses depenses en publicité et en pures finances! Qu'Apple fasse l'inverse et investisse 100 milliards dans son ecoresponsabilisation... et verse 10 millions aux actionnaires!!! »

cela part sur du grand n’importe quoi difficile d’espérer laisser une impression de sérieux et encore plus difficile d’exiger une reconnaissance de tes propos.

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc

"meme pour une societe aussi focalisée sur la finance que l'est Apple..."

Toujours fidèle à toi même ?

avatar Yacc | 

@reborn

Le pire étant que son usage du terme finance est toujours fait sans en connaître le sens.

Pour une entreprise la finance c’est la gestion de sa trésorerie et l’obtention de capitaux.

Apple est focalisé sur son activité et non sur la finance.

Activité remarquablement bien conduite au regarde des résultats obtenus que tous les acteurs de l’industrie admirent.

La gestion financière, c-à-d celle de l’abondante trésorerie, est elle aussi bonne mais ses résultats sont anecdotiques au regards de ceux liés à l’exploitation c-à-d à l’activité.

Ces évidences, connue du moindre étudiant de la plus médiocre des écoles de commerce, n’ont hélas aucune importance pour les constructions mentales de Circé, tout comme le fait de connaître à minima les questions qu’il aborde.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Pour le reste un des trucs très symptomatique chez Circé c'est son esprit de sérieux qui comme souvent est le faux nez potentiel d'une vacuité.

Je ne l'ai jamais vu faire un très d'humour, pratiquer l'ironie ou l'auto-ironie.

Cela se veut doctoral droit dans ses botes, pour bien montrer que c'est sérieux et que cela doit être pris au sérieux.

Tout comme cela se frappe toujours dans un rationalisme d'apparence, une volonté des inscrire dans une démarche "scientifique", une rigueur cartésienne ... qui la encore ne son que les faux nez des paralogismes, des sophismes, de la pseudo-science, des rhétoriques à la Schopenhauer.

Enfin je n'ai pas souvenir de l'avoir jamais vu reconnaitre une erreur, faire évoluer son propos...

La prétention de faire absolument sérieux est souvent suspecte.

avatar Un Type Vrai | 

C'est la qu'on voit qu'Apple se la joue petit bras.
Le Liquid Metal, le saphir de synthèse, l'aluminium propre... Apple a les moyens d'investir massivement pour rendre tout ca exploitable et au final rentable. Mais bon, timidité de l'investissement, priorité aux actionnaires, peur de ne plus être fabless... Apple investi a peine assez pour faire de la communication.

avatar Malum | 

Vous n’en avez pas assez de débiter des conneries et de trouver en chaque sujet un moyen de taper sur Apple.
1- dix millions de dollars ce n’est pas une petite somme.
2- vous n’avez strictement aucune idée du montant nécessaire pour qu’une nouvelle technique émerge. Il se pourrait qu’avec 100 000 dollars se soit suffisant
3- le groupe va investir 144 millions de dollars et la part d’Apple représente l'ingénierie et c’est à lui d’investir et non Apple. Le fait d’investir les poussent dans cette direction. Et ensuite Apple sera consommatrice de cet aluminium.
4- cela fait des années et des années qu’Apple investit massivement dans l’énergie renouvelable, le traitement des eaux, le recyclage, le remplacement des produits les plus polluants ou dangereux. Apple est classée régulièrement en tête des entreprises les plus vertes.

Vous devriez allez participer à un groupe comme les AAA, ici ce serait les Anti Apple Addicts.

avatar Alpy74CH | 

@Malum

?
C’est dit!
Ancien de Rio Tinto justement (dans la partie aluminium, à Montréal jusque fin 2013).
Toute somme est importante dans un projet surtout en ingénierie et ne se mesure pas à ce que représente la valeur boursière de l’entreprise.
10 ou 100 mio USD c’est une sacrée somme même lorsque je travaillais sur des projects de 3 à 4 milliards de USD. Si si de telles sommes existent voire plus sur des gros projets de très grosses envergures pour de telles entreprises.

avatar Un Type Vrai | 

Relisez mes messages, je ne tape pas systématiquement sur Apple... Ne me confondez pas avez certains.

Et oui, Apple ne semble pas investir massivement dans un truc qui restera dans les mémoires à l'avenir. Au plus elle subventionne 2-3 projets que d'autres entreprises et organismes gèrent.
Et je pense que l'utilisation du liquid metal et la réussite du saphir de synthèse auraient été différents avec plus de $ sur la table et un pilotage à la culotte.

Ce n'est pas en soit un problème, c'est une constatation difficilement réfutable (comparez le CA R&D d'Apple et de Microsoft, Google, Tesla ou autre).
Enfin, je rappelle qu'Apple licenciait une méthode d'injection de plastique de couleur différente inventée en interne (pour les iMac flower power).

Pour Apple, 10 mio de $, ça reste de l'argent de poche, désolé. Et oui, avec 10 mio de $ investis sur certaines choses, Apple a de quoi révolutionner des trucs, mais pas avec un montage externe en restant cliente potentielle d'un résultat probable.

Bref.

avatar shaba | 

@Un Type Vrai

Concernant le Liquidmetal et le saphir s’ils ne sont pas ou peu utilisés il y a des raisons... coûts de production, taux de déchet, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. Souviens toi du sous-traitant de saphir qui a fait faillite faute de pouvoir atteindre et le niveau de production et celui de qualité exigés par Apple.

avatar Un Type Vrai | 

Justement, Apple a investi a minima chez ce sous traitant ce qui a entrainé l'échec.
Idem pour le liquid metal, une exclusivité qui ne débouche sur rien ou presque...

avatar C1rc3@0rc | 

@Un Type Vrai

Je vois pas le rapport entre le sujet de l'article et l'investissement dans des produits comme le Liquid Metal ou le saphir synthetique potentiellement utilisables dans un avenir incertain.

D'un coté on a des investissements dans des materiaux donc potentiellement exploitables pour leurs qualité dans des futurs produits d'Apple, de l'autre on a un investissement pour assainir la production - aujourd'hui tres polluante - d'un materiaux massivement utilisé dans les matériels d'Apple depuis des années.

Il faut aussi prendre en compte que la production d'aluminium est une des industries de masse les plus polluantes aujourd'hui mais aussi une de celles qui est potentiellement une des plus simples a faire migrer vers le zero-rejet et le recyclage complet...

Apple met du pognon ici alors que Trump fait tout ce qu'il peut pour conserver et developper l'industrie ultra-polluante aux USA mais aussi dans le monde...

avatar Un Type Vrai | 

Je me demande qui est HS...
L'aluminum produit de manière propre sera bien une matière première permettant à Apple de se distinguer de la concurrence, comme le Liquid Metal et le saphir de synthèse...
On peut affirmer avec la faillite du sous traitant qui fabriquait le saphir et la fin de l'exclusivité du Liquid Metal qu'Apple a échoué deux fois en investissant dans des procédés permettant d'avoir des matières premières. Et les deux première fois, c'est parce qu'Apple a parié pouvoir investir bien moins que de la somme nécessaire pour obtenir le saint Graal.

On verra si les partenaires vont être efficace pour l'aluminum, mais Apple investissant a minima, on ne pourra jamais affirmer que c'est grace à Apple...

avatar C1rc3@0rc | 

«Et les deux première fois, c'est parce qu'Apple a parié pouvoir investir bien moins que de la somme nécessaire pour obtenir le saint Graal.»

C'est ton interpretation, tout comme les echecs amalgamés de deux elements totalement divergents. D'un cote le Liquid Metal est un materiau sur lequel Apple est engagé sur une voie de recherche d'exploitation. De l'autre l'histoire du saphire releve d'un procede de production et pas de l'usage du materiau.
Dans les deux cas le niveau de financement d'Apple n'est pas en cause dans la non utilisation et l'echec (le saphire etait plus une escroquerie qu'autre choses)

Dans le cas de l'aluminium il s'agit de moderniser la production d'un materiau utilisé en masse par Apple et depuis longtemps. Donc tout cela est distinct en cause, consequence et implications.

avatar Un Type Vrai | 

Ha ok...
Pardon, autant pour moi, je m'incline.

Bref.

Inutile de discuter avec la bien-pensance personnifiée.

avatar Paquito06 | 

@Un Type Vrai

“Apple investi a peine assez pour faire de la communication.”

Je pense pareil. J’adore Apple mais niveau communication et marketing, les Americains et Apple en tete sont au top. La news MacGe est quand meme sourcee du site Apple, où la version anglaise mentionne $144 millions en patenariat mais on ne sait pas combien Apple investit, ça laisse penser une somme bien plus importante que $10 millions, que c’est enorme, incroyable et une magnifique avancee. Sur les $100 Mrds reverses aux actionnaires annonces il y a une semaine, mieux vaut en rire.

avatar reborn | 

@Paquito06

Il faut regarder de manière globale

300 millions investit dans un fournisseur pour le module truedepth

https://www.cultofmac.com/518701/apple-makes-big-investment-in-truedepth-sensor-maker/

Apple dépense plus de 10 milliards par an en R et D

https://www.statista.com/statistics/273006/apple-expenses-for-research-and-development/

avatar Paquito06 | 

@reborn

Oui on peut regarder globalement, Apple investit des milliards pour sa pomme et c’est normal, il n’en demeure pas moins vrai qu’au niveau de la forme et de la communication que ca fait desordre, cf mon premier post.

avatar fauxgeek | 

Le commentaire de Tim Cook (oui osef un peu) : https://twitter.com/tim_cook/status/994676613093646343?s=21

avatar Mickaël Bazoge | 
Allez, je vais l'ajouter. Merci !
avatar Paquito06 | 

@fauxgeek

Pour une fois qu’Apple parle francais, au contraire ??

avatar vince29 | 

Fût un temps on avait des géants de l'aluminium en Europe. Mais bon leur alliance a été refusée sur l'autel des (sacro-saintes) règles de non concurrence. Pour le plus grand bonheur des canadiens et américains.
Et au détriment des consommateurs d'alu, vu que les concentrations ont finalement eu lieu sauf qu'on a réussi à créer les géants à l'étranger.

avatar Applesoft | 

@Circé :

- Les milliards de R&D d’Apple ne sont absolument pas du marketing de vente. C’est de la R&D, d’où le nom justement ...

- Apple est une entreprise tech qui a plutôt de faibles dépenses marketing vente. Ben oui. Contrairement à la quasi totalité de la concurrence qui pratique aussi du « push marketing », Apple ne pratique quasiment que du « pull marketing » à moindre frais.

- toi comme moi ne sommes pas capables d’évaluer le contenu global de cette R&D en interne, tant il y a multitudes de projets secrets, donc ça sert à rien de faire des commentaires d’appréciations générales sur ce sujet

- Apple, historiquement, a toujours eu un % R&D faible pour le secteur, ce qui a toujours été une spécificité sous l’ère Jobs et ce qui rendait Apple un peu magique tant ils démontraient qu’on pouvait innover avec bien moins que les autres.

- Toutes les études depuis 50 ans montrent toujours la même chose en règle générale : contrairement à ce qu’on pourrait intuiter, les innovations ne sont pas corrélées à un montant de R&D, du moins faiblement ... et heureusement car autrement, les petits compétiteurs ne pourraient jamais se faire une place. L’histoire montre que bcp d’innovations sont le fruit du hasard. Ex : le Gorilla Glass comme verre de l’écran est un pur hasard, Owens Corning ne savait qu’en faire. C’est un pur concours de circonstances. Or c’est peut-être l’élément le plus déterminant dans la conception et la réussite de l’iPhone.

- Depuis Cook, les dépenses R&D, notamment celles concernant le volet écolo, ont explosé par rapport à la croissance du chiffre d’affaires ... si bien qu’Apple a aujourd’hui des dépenses R&D dans la moyenne du secteur. Apple s’est « banalisée » d’une certaine manière. Même si des entreprises comme Amazon ont encore des dépenses R&D bien plus élevées qu’Apple.

avatar C1rc3@0rc | 

@Applesoft

«- Les milliards de R&D d’Apple ne sont absolument pas du marketing de vente. C’est de la R&D, d’où le nom justement ... »
Hein? Tu va la chercher ou la confusion entre depenses de marketing et investissement en R&D?

De plus mon argumentaire ne porte pas sur la legitimité ou pas des depenses en marketing, R&D, investissement vers l'eco-reponsabilité,etc mais sur les proportions entre ces dépenses lie a l'activité commerciale et dépenses financières d'Apple.

Meme si Apple depense 10 milliard en R&D ou plus de 20 milliard en marketing par an c'est quand même 10 fois inférieur a la dépense en pure finance de la rallonge de 100 milliards - une de plus - au rachat des actions...

D'autant que le capital d'Apple est son capital et rien n'oblige Apple a acheter ses actions, ni même a verser des dividendes aux actionnaires.

Pour rappel, l'actionnariat est une dépense contributive au capital d'une entreprise pour soutenir son fonctionnement et son développement.

L’actionnariat n'est pas un investissement, c'est une dépense, un achat d'un titre de propriété - d'une partie du capital de la société - qui confère certains droits a l'actionnaire en fonction du type et du nombre d'action. Et pour la société ce n'est pas un emprunt.
Après l'actionnaire peut faire du bénéfice en revendant ses actions, comme on peut revendre ses autres propriétés, mais ça c'est un autre problème.

De plus mon commentaire répondait a cette critique de fond qui occultait l'aspect positif le l'investissement de 10 millions de dollars dans la production d'un aluminium moins polluant..

En resumé je répond au commentaire: oui on peut critiquer l'orientation financière d'Apple et ses choix de dépenses, mais il y a un investissement vers l'eco-responsabilité qu'il faut reconnaître et encourager.

Apres tu peux ne pas etre d'accord avec ce point de vu, tu peux soutenir les thèses de Trump par exemple, mais ne déformes pas mes propos.

«Apple est une entreprise tech qui a plutôt de faibles dépenses marketing vente.»

$15,261 pour 2017 et pour le 1er semestre Apple a déjà dépassé 55% de ses dépenses de 2017.

On parle de milliards de dollars, ce ne sont pas des sommes faibles. Les dépenses marketing d'Apple sont supérieures au CA de beaucoup d'entreprises ou au financement de programmes universitaires de recherche, d'action humanitaires, d'action de préservation de l'environnement...
Ça veut pas dire que c'est illégitime, mais c'est une réalité a considérer et a mettre en relation avec la question de la nécessité du marketing pour vendre un produit...

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Es-tu certain de ce que tu avances ????

Les SG&A ne sont pas réductibles aux marketing très loin s’en faut.

Pour le reste celui reste dans le rythme de croissance depuis des années.

https://ycharts.com/companies/AAPL/sga_expense

Et reste dans des ratios fort raisonnables

avatar alfatech | 

@C1rc3@0rc

"$15,261 pour 2017 et pour le 1er semestre Apple est deja a deja depassé 55% de ses depenses de 2017"

Si faible que ça ?!!!! ?

avatar Applesoft | 

@C1rc3@0rc

Le problème, c’est que tu touches rien de rien sur ces sujets. Tu sais pas interpréter un état financier, tu n’as pas la grammaire.

Tu balances des chiffres de dépenses SG&A sans comprendre que dedans il y a une part énorme de dépenses générales et administratives qui n’ont rien à voir avec le marketing. Après, tu noies le poisson as usual. Je cherche pas à te convaincre, je sais que ça sert à rien.

Personne ne peut connaître les dépenses marketing précises d’Apple puisqu’Apple ne les communique pas. Personne ne connaît la ventilation de ces dépenses ...

Donc je te signale la seule chose sur laquelle on peut un peu raisonner (parce que je suis sympa), ce qu’Apple signalait jusqu’à l’année dernière, qui sont les dépenses publicitaires, qui sont pour le coup le seul élément à peu près factuel qui permettent de donner un certain avis sur les dépenses marketing d’Apple. Or, sur cet aspect, les dépenses sont faibles. Maintenant, tu en tires la conclusion que tu souhaites.

Simplement, dire que 15 milliards de dépenses SG&A, c’est beaucoup, c’est aussi précis et intéressant que de dire que 250 milliards de chiffres d’affaires, c’est beaucoup.

Si maintenant, tu souhaites quand même raisonner sur les dépenses SG&A, je te signale simplement qu’Apple est la boîte qui en dépense le moins parmi les GAFAM et qui affiche le chiffre d’affaires le plus élevé. Je te laisse en tirer la conclusion qui s’impose.

Donc 15 milliards, c’est pas beaucoup. Tu peux dire que c’est trop, mais c’est faux. Ou alors c’est trop pour tout le monde.

Bon, je me fais aucune illusion : tu ne changeras pas d’avis :) Oui Apple c’est que du marketing :)

avatar Yacc | 

@Applesoft

Absolument tout ce que publie Circé sur les considérations de ce type est un absolu tissu d’inepties.

Et comme à son habitude ils attaquent ceux qui osent lui faire remarquer.

Alors même qu’ici nous ne sommes nullement sur des enjeux d’opinion.

C’est très impressionnant ?

Tout ce que tu proposes n’est que constructions mentales biaisées basées sur des informations mal digérées glanées sur le net.

Tu serais incapable de comprendre les comptes d’une association philatéliste ?

avatar C1rc3@0rc | 

«Le problème, c’est que tu touches rien de rien sur ces sujets. Tu sais pas interpréter un état financier, tu n’as pas la grammaire. »

Ah donc, apres une tentative de faire taire en utilisant des données partielles et appelant a la précision, tu changes de stratégie et tu passe a l'attaque ad hominem. et le dénigrement personnel. Ok.
Tu te positionnes donc comme comprenant le sujet et sachant interpréter un état financier. Ok.
Partons donc de ce positionnement.

«Tu balances des chiffres de dépenses SG&A sans comprendre que dedans il y a une part énorme de dépenses générales et administratives»

Affirmer ce jugement implique que toi tu comprends la chose. Argument d'autorité donc.
Puisque tu considères que tu fais autorité tu vas donc expliquer maintenant de quoi se compose cette donnée:... et quelle part "énorme" représentent les dépenses générales et administratives, détaillant bien sur ce que sont ces dépenses générales et administratives...

«Personne ne peut connaître les dépenses marketing précises d’Apple puisqu’Apple ne les communique pas. »
Si, Apple communique bien les dépenses marketing et justement je cite le chiffre. Elles sont amalgamée dans une catégorie artificielle, mais elles sont bien publiées.

«Personne ne connaît la ventilation de ces dépenses ... »

Hors du pole comptable d'Apple, la ventilation exacte des depenses ne peut qu'etre calculée et deduite en effet.
C'est donc de l'analyse. Mais la données globale est bien publiée et surtout on est a 2 exercices seulement de cet arrêt de la publication séparée et de plus:

- Apple ne publie plus la ventilation des annonces publicitaires parmi les dépenses marketing, mais celle-ci etait publiée jusqu'a 2015 et il a ete constaté une croissance de 50% d'une partie de la depense marketing sur cet exercice...

- apres 2015 Apple amalgame les dépenses marketing avec les dépenses générales et administratives (contenu auquel je ne comprends rien selon toi, mais que tu as certainement expliqué en répondant au point précédent.) Mais ces dépenses étaient publiés séparément précédemment ce qui constitue une base de calcul fiable.

- L'article de Business Insider s'appuyant sur le rapport de Wells Fargo demontre que les dépenses publicitaires (sous categorie des depenses marketing) d'Apple ont effectivement augmenté de 50% en 2015 et que logiquement en 2016 et apres elles doivent surpasser cette augmentation.

L'article de Business Insider explique aussi que suite a cette augmentation des annonces publicitaires Apple a pris la decision d'amalgamer les depenses marketing (annonces + tout le reste) avec les depenses administratives afin de masquer le fait que la societe soit contrainte d'augmenter ses dépenses marketing afin de maintenir le niveau de vente des produits.
Cette augmentation nécessaire au maintien du niveau des ventes, aurait eu un impact négatif sur les actionnaires contrairement a une augmentation des depenses marketing qui aurait pu relever d'une strategie de croissance des ventes... raison de ce masquage de la croissance de la depenses marketing...

- depuis plus de 3 ans tout le monde constate l'augmentation de la pression marketing, ce qui converge avec l'augmentation des depenses en annonces citée par l'article. Ça tout le monde est bien d'accord, Apple fait beaucoup plus de marketing qu'il y a 7 ans.

Maintenant tu vas peut etre dire que l'auteur de l'article est un ane qui n'y comprend rien ainsi que les analystes de Well Fargo et qu'il est impossible de savoir quoi que ce soit si Apple n'en publie pas le détail exact.
La effectivement le débat s’arrête ici.

Dans le cas contraire, Apple publie les chiffres de la catégorie sur 2015,2016,2017. Et on constate quoi: augmentation de moins de 10% de la catégorie depuis 2015! Sachant qu'une part de la dépense marketing (les annonces) a augmenté obligatoirement de plus de 50% sur chaque exercices comment c'est possible?

Il y a plusieurs hypothèses:
- 1) Business Insider et Well Fargo, comme moi, sont des anes qui captent rien a la finance et ont menti sur la lecture des etats publiés et rien de tout ça n'est reel.

- 2) La part des dépenses marketing sont insignifiantes.
Ce qui ne colle pas avec les 2 milliards des seules annonces publicitaires de 2015 qui - sur le chiffre global - représente un pourcentage déjà significatif...

- 3) la dépense d'annonces publicitaires est une faible part de la dépense marketing (donc beaucoup moins de 5%), la dépense marketing est majoritaire dans la catégorie et les autres dépenses sont faibles et stables, voire se réduisent compensant la croissance de la campagne d'annonces...

- 4) le poste marketing reste le plus important dans la catégorie mais les autres (administratives et générales donc) sont significatifs et Apple a fortement réduit les dépenses administratives et générales permettant de restreindre la croissance de la catégorie a moins de 10%.

Les points 3 et 4 démontrent le poids du marketing dans la politique d'Apple et la représentativité de ces dépenses malgré l'amalgame fait par Apple pour masquer la croissance d'une partie des dépenses marketing.

Ce sont des hypothèses bien sur et tu vas certainement affirmer que c'est inutile et une perte de temps que de vouloir tenter de calculer ou que ma logique est tordu vu que je n'ai selon toi aucune compétences en la matière.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

tu passe a l'attaque ad hominem

L'attaque ad hominem n'est en rien condamnable tu confond avec l'attaque ad personam qui elle l'est.

Résumer tes propos en mettant en avant le fait que tout ce que tu produis prouve que tu es incapable de lire un bilan et que tu ne connais strictement rien au sujet que tu traites n'est en rien condamnable car c'est une résumé étayé par force démonstration de l'ineptie de tes propos sur ces questions.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

"Affirmer ce jugement implique que toi tu comprends la chose. Argument d'autorité donc.
Puisque tu considères que tu fais autorité tu vas donc expliquer maintenant de quoi se compose cette donnée:... et quelle part "énorme" représentent les dépenses générales et administratives, détaillant bien sur ce que sont ces dépenses générales et administratives..."

Jolie tentative de pirouette, tu aimes décidément profondément Schopenhauer et son Art d'avoir toujours raison.

En premier lieu nul besoin de détailler les éléments constitutif des SG&A, le fait de l'assimiler aux frais marketing est une ineptie absolument abusif.

Mais pour ta gouverne, les SG&A se constituent :

Selling
Selling expenses can be broken down into direct and indirect costs associated with the selling of a product. Direct expenses only occur when the product is sold and include shipping supplies, delivery charges and sales commissions. Indirect expenses are the costs that occur throughout the manufacturing process and after the product is finished. An item does not have to be sold for an indirect expense to be incurred. This can be considered money spent to earn sales. Indirect expenses include product advertising and marketing, telephone bills, travel costs and the salaries of sales personnel.

General and Administrative Expenses
General and administrative (G&A) expenses are referred to as the overhead of the company. They are the costs a company must incur to open the doors each day. G&A costs are more fixed than selling costs because they include rent/mortgage on buildings, utilities and insurance. G&A costs also include salaries of all no nsales personnel.

Et la part du marketing dans cet agrégat est très loin d'être la plus grande part du gâteau.

Bref tu raconte des conneries comme d'habitude.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

"Maintenant tu vas peut etre dire que l'auteur de l'article est un ane qui n'y comprend rien"

Nope par contre que tu lui fait dire ce que tu veux, yep :-)

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

"Ce sont des hypothèses bien sur et tu vas certainement affirmer que c'est inutile et une perte de temps que de vouloir tenter de calculer ou que ma logique est tordu vu que je n'ai selon toi aucune compétences en la matière."

Yep, tu surestimes toujours ce que ta mécanique intellectuelle peut te permettre de t'approprier.

Tu as une mécanique intellectuelle qui fonctionne plutôt pas mal, mais elle ne produit que des artefact.

Garbage In, Garbage Out

Et comme tes raisonnement parte toujours de ce que tu veux démontré qui est issu de tes détestions et non d'une réel approche cartésienne objective comme tu te plais à le fantasmer.

Le jour où tu acceptera les limites de ta boite à outil intellectuelle que tu applique sans l'ombre d'un discernement en imaginant qu'elle a une immense puissance tu auras fait un grand pas.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« D'autant que le capital d'Apple est son capital »

toujours pas les capitaux propres figurent aux passif du bilan et n’appartiennent pas à l’entreprise mais à ses actionnaires.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« L’actionnariat n'est pas un investissement, c'est une dépense, un achat d'un titre de propriété - d'une partie du capital de la société - qui confère certains droits a l'actionnaire en fonction du type et du nombre d'action. Et pour la société ce n'est pas un emprunt.
Après l'actionnaire peut faire du bénéfice en revendant ses actions, comme on peut revendre ses autres propriétés, mais ça c'est un autre problème. »

Cela vaudrait un zero,sur vingt à n’importe quel étudiant une telle série de bêtises ????

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« En resumé je répond au commentaire: oui on peut critiquer l'orientation financière d'Apple »

Ceci n’est en rien de l’ordre des considérations financières, ce sont des enjeux liés à l’exploitation et à l’activité ?

0/20 en BTS de gestion.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Les dépenses marketing d'Apple »

Tu n’en connais pas le montant, seul les SG&A figurent dans les comptes d’exploitation et le marketing n’en est qu’une part inconnue.

0/20 en comptabilité Circé

avatar en ballade | 

10 millions pour le budget communication c’est correct

avatar umrk | 

ça pue le green washing : l'aluminium "primaire" (par opposition à celui produit par recyclage) est produit par électrolyse de la bauxite (ce qui explique que ce métal est d'apparition très récente dans l'histoire de l'humanité). La quantité d'énergie nécessaire résulte des propriétés électrochimiques de l'aluminium, et de rien d'autre ..... sauf éventuelles améliorations du process (récupération de chaleur, etc ... ) à la marge.

L'opération consommant énormément d'énergie électrique, les fonderies d'aluminium sont préférentiellement là où l'énergie électrique est abondante et si possible à bas coût (énergie nucléaire, hydroélectricité).

L'aluminium étant à la fois léger, relativement bon marché, et d'une électrovalence intéressante, on aurait tout à fait pu imaginer une filière de voitures électriques produisant leur énergie à partir d'un carburant composé de billes d'aluminium (l'électrolyte étant recyclé à la "pompe", le temps de remplissage du réservoir aurait été tout à fait compétitif). C'est l'une des solutions techniquement et économiquement viables , ce ne sera sans doute pas celle vers laquelle on s'oriente ....

avatar _io_ | 

Apple participe à la mise en application d'un nouveau procédé pour produire de l'aluminium. Ce procédé étant (sommairement) de remplacer les anodes de carbone servant au procédé d'électrolyse qui permet de produire de l'aluminium par des anodes en céramique qui sont 15% moins cher à opérer et 15% plus productive. En prime, elles durent entre 5 et 10 ans contre 6 mois pour celles en carbone. Autre fait important, les anodes en carbone libère beaucoup de produits chimiques dangereux dont entre autres du CO2. Les anodes en céramique ne libèrent que de l'oxygène.
Cette annonce est la phase 1 d'un projet plus ambitieux. La participation d'Apple n'est que de 10 millions de $(US) mais elle a un impact fort et important sur ce milieu d'affaires en facilitant la collaboration entre les deux multinationales et un impact encore plus important sur la région où sera investi tout cet argent … 188 millions de $(CDN). C'est 1000 nouveaux emplois pour un coin de pays qui en a grandement besoin. Les participations des paliers de gouvernements sont majoritairement des prêts. L'aluminium produit a déjà son acheteur principal ... donc maintenant trouvons ce qu'Apple en fera de tout ce métal !
(Désolé de ce long texte; mais des fois, il faut ce qu'il faut)
PS: L'énergie de base est hydro-électrique et la propriété de Rio-Tinto dans cette région.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR