Apple s'est séparé de son grand manitou du script, Sal Soghoian

Mickaël Bazoge |

Sal Soghoian est ce qu’on appelle un vieux routier. Il a rejoint Apple en janvier 1997 et pendant pratiquement vingt ans, il a pratiqué l’art exigeant mais gratifiant du script. On lui doit en effet une bonne partie des outils qui permettent de créer des scripts et d’automatiser macOS ; cela va d’AppleScript à Automator, en passant par les outils d’automatisation d’Apple Configurator aux commandes vocales qui permettent de contrôler certains aspects de macOS, du Finder et des logiciels d’Apple.

Photo Andy Ihnatko.

Le directeur produit des technologies d’automatisation est donc un véritable pilier chez Apple… ou du moins, il l’était. On a en effet appris que son poste avait été supprimé et, de ce qu’on en comprend, l’entreprise lui a montré la porte. À partir du 1er décembre, il sera complètement ouvert à toutes les opportunités.

Sur son site MacOSXAutomation, il explique n’avoir aucune idée de l’avenir de son ancienne activité au sein d’Apple, mais on peut deviner une certaine crainte en lisant entre les lignes. « Sérieusement, si vous avez des questions ou des craintes sur l’avenir de l’automatisation, demandez à Apple. Si ces technologies sont importantes pour vous, c’est maintenant le bon moment pour les hommes et les femmes de bonne volonté de hausser le ton et de poser des questions ». Un peu plus loin, on le sent même amer avec cette critique à peine voilée : « Les apps sont super, les émojis c’est fun, mais rien n’est plus génial que les outils d’automatisation ».

L’automatisation et les techniques de scripts font rarement la une des grand-messes d’Apple. Le départ de Sal Soghoian marque un tournant pour ces technologies chez le constructeur, et il pourra aussi provoquer un certain émoi chez les amateurs qui garderont en tête la devise de l’évangéliste : « La puissance d’un ordinateur devrait résider entre les mains de celui qui l’utilise ». Doit-on craindre pour les possibilités de scripter les futures versions de macOS ? Son site, une création personnelle et lieu privilégié des amoureux des scripts, restera en revanche disponible et il continuera d’être alimenté.


avatar toketapouet | 

Supprimer totalement un tel poste c'est suspect je trouve.

Il semble probable que nous ne disposions pas de toutes les données.

avatar occam | 

@toketapouet

Même John Gruber s'en inquiète :
« This sounds ominous. Just this week in my review of the new MacBook Pros, a huge part of my argument for why I feel so much more productive on a Mac than an iPad revolves around the automation technologies that Soghoian’s group developed. I have the impression that Soghoian was a bit of a rebel within Apple, fighting the good fight to keep advancing the Mac’s automation tools. If they had simply fired him, that’d be one thing, but the fact that they’ve eliminated his position is another. This is shitty news. I find this to be a profoundly worrisome turn of events for the future of the Mac. I hope I’m wrong. »

http://daringfireball.net/linked/2016/11/16/sal-soghoian

avatar Lubi974 | 

Je n'ai jamais utilisé ça sur mon Mac.

avatar deltiox | 

@Lubi974 :
Pour le restore d'image avec Apple Configurator, certaines choses ne sont possibles qu'avec des scripts

Juste un exemple, juste un
Mais c'est surtout utilisé par des écoles pour automatiser et ne pas perdre de temps

Nb: j'ai une connaissance qui n'utilise qu'un clavier externe, jamais il n'utilise le clavier de son MacBook Pro, c'est sûrement qu'il est inutile d'avoir un clavier intégré sur un MacBook Pro

Ne pas utiliser une fonctionnalité pourquoi pas, mais en quoi cela la rend inutile ? En quoi cela vous gêne t il d'avoir une fonctionnalité en plus ?

avatar macinoe | 

Il y a des personnes que ça angoisse d'avoir des fonctions qu'ils n'utilisent pas sur leur machine.
J'en connais qui désinstallent tout ce qu'ils ne connaissent pas. Même s'ils ont énormément de place, même si ça créé des risques de casser des dépendances, même si c'est du temps perdu.
Juste pour "Nettoyer" s'imaginent-ils.

Je crois que ça vient du besoin d'avoir le sentiment de contrôler, une histoire d'amour propre mal placée.

Je ne serais pas surpris que ce sentiment soit également présent dans les hautes sphères d'Apple.

Le "je ne m'en sers pas donc c'est inutile pour tout le monde" à l'opposé du "Qui peut le plus peut le moins" et qui nous conduit à ce genre de nivellement par le bas.

avatar patrick86 | 

"Il y a des personnes que ça angoisse d'avoir des fonctions qu'ils n'utilisent pas sur leur machine.
J'en connais qui désinstallent tout ce qu'ils ne connaissent pas. Même s'ils ont énormément de place, même si ça créé des risques de casser des dépendances, même si c'est du temps perdu.
Juste pour "Nettoyer" s'imaginent-ils."

On rencontre souvent la crainte d'avoir des programme en trop, oui.

"Je crois que ça vient du besoin d'avoir le sentiment de contrôler, une histoire d'amour propre mal placée."

Pas convaincu. Je dirais plutôt qu'il s'agit d'un besoin (légitime il me semble) de maitrise, souvent associé à une peur de l'inconnu, de l'obscure. Mais rien à voir avec un quelconque problème d'amour propre.

Avoir besoin de comprendre son environnement n'a rien à voir avec l'amour propre et n'est certainement pas méprisable.

--

Prétendre inutile pour tout le monde ce que l'on utilise pas soi-même est généralement la conséquence d'un ego trop actif et/ou d'un manque d'ouverture d'esprit et d'acceptation de ce qui n'est pas identique à soi.

Mais attention à ne pas amalgamer le 'besoin de comprendre' avec l'égocentrisme.

avatar macinoe | 

"Prétendre inutile pour tout le monde ce que l'on utilise pas soi-même est généralement la conséquence d'un ego trop actif et/ou d'un manque d'ouverture d'esprit et d'acceptation de ce qui n'est pas identique à soi."

C'est exactement ce que je pense et que j'ai voulu dire.

Désolé de m'être mal exprimé ou de n'avoir pas été compris.

"Mais attention à ne pas amalgamer le 'besoin de comprendre' avec l'égocentrisme."

Pour le coup je dis exactement le contraire.
Je dis que beaucoup de gens ferment la porte de la compréhension par peur de l'échec et par manque de confiance en eux.

avatar patrick86 | 

"Je dis que beaucoup de gens ferment la porte de la compréhension par peur de l'échec et par manque de confiance en eux."

C'est là encore tout autre chose.

avatar macinoe | 

J'ai comme l'impression que tu ne veux comprendre qu'une petite partie de ce qui est dit et que tu fais l'impasse sur beaucoup de conséquences implicites et qu'au contraire tu surinterprètes certaines choses..

Bref une attitude malveillante qui vise à semer la discorde plutôt que la compréhension sous le prétexte d'une exigence de rigueur d'expression que tu n'appliques même pas à toi même.

avatar patrick86 | 

"J'ai comme l'impression que tu ne veux comprendre qu'une petite partie de ce qui est dit et que tu fais l'impasse sur beaucoup de conséquences implicites et qu'au contraire tu surinterprètes certaines choses..

Bref une attitude malveillante qui vise à semer la discorde plutôt que la compréhension sous le prétexte d'une exigence de rigueur d'expression que tu n'appliques même pas à toi même."

Oulaan oh ! Vous partez beaucoup trop loin dans je ne sais quel délire. Alors je vais répondre succinctement et clairement : je ne suis pas disposé, là maintenant, à discuter longuement de tout ceci. Mais je ne suis pour autant pas convaincu par votre vision des choses. Peut-être l'avez-vous mal exprimée ou l'ai-je mal lu. Qu'importe. Ce que j'en ai compris ne me convainc pas, mais je n'en tiens aucune rigueur et n'ai même pas envie de le retenir. C'est déjà oublié.

Mon point était simplement : attention à ne pas mettre activement trop de cas différents dans un même panier. Ni plus, ni moins.

Maintenant, je passe à autre chose.

avatar Moonwalker | 

Tu passes à côté de beaucoup de possibilités.

avatar niclet | 

Bien, je crois que la dive pomme veut s'orienter vers le développement de Siri sur le Mac en le voyant comme un Automator qui s'écrit lui-même par la requête verbale.

Je ne sais pas...

Triste pour ce pionnier tout de même.

avatar BebMac | 

@niclet

C'est ce que je pense aussi.

avatar huexley | 

Le gros problème des scripts c'est que ça remplace une grande partie d'apps inutiles à 1 balle sur l'App Store. Ce serait dommage de se passer de cette manne non ? En tout cas bon vent à cet immense monsieur qui a tellement simplifié mon travail par le sien.

avatar DarthThauron | 

Apple... des fonctionnalités en moins pour du cash en plus !

avatar Jetsurfer | 

Triste nouvelle ayant eu la possibilité de suivre un cours AS par le passé avec Sal à Stockley Park, c'est quelqu'un de super cool et c'est grâce à lui que par la suite travaillant dans la presse à l'époque nous avons pu au boulot vraiment faciliter et accélérer les choses.
Car il était et est toujours inutile de faire chaque jour la même chose, autant que le Mac le fasse tout seul. Cela permet de se concentrer sur de nouvelles choses, de les voir autrement et ainsi d'améliorer le ou les produits livrés par la suite aux clients.
Merci, thanks, danke, спасибо Sal

avatar rolmeyer | 

Je suis triste. Macs transformés en iPhone, iOsisation de macOS x, comportement de pc du Mac genre on ferme la fenêtre ça quitte, bon on change d'époque. Je suis heureux d'avoir fait le bon choix de m'équiper d'une Surface Pro 4 en promo pour tester W10, mon prochain ordi sera un NUC ou un Dell avec ram et ssd remplaçable. Allez soyons fou, peut être dans deux ans je me construirais tout seul mon prochain pc....

avatar macinoe | 

Je fais partie de cette génération qui a la fin des années 70, début 80 a découvert cette machine fascinante qu'était le micro ordinateur.

Une machine qui affichait un curseur vert clignotant et qui attendait qu'on lui donne des instructions.
Une machine sur laquelle il n'y avait rien, mais avec laquelle on pouvait tout faire.
La seule limite était le temps, le talent et l'imagination.

Les machines actuelles ont tout, mais on ne peut plus faire dessus que ce qui a été prévu par les logiciels.

On est passé de l'ordinateur à l'appareil d'electro ménager.

avatar inumerix | 

@macinoe

"On est passé de l'ordinateur à l'appareil d'electro ménager."

C'est un peu plus compliqué quand même. À l'époque on avait pas de téléphone portable contenant des données privées et connecté à la terre entière. Je suis plutôt satisfait de savoir mon iPhone hyper blindé. Maintenant c'est vrai Apple va trop loin dans le blindage, comme la quasi obligation de signer ses applications pour les partager. Trop loin aussi dans la simplification. On est encore un certain nombre de bidouilleurs à aimer mettre les mains dans le cambouis. Mais Apple bride partout. C'est inquiétant...

avatar macinoe | 

C'est assez inquiétant de voir à quel point la théorie selon laquelle la sécurité justifie la perte de liberté est maintenant bien ancrée dans la tête des gens.

avatar huexley | 

C'est plutôt devenu une machine à consommer.

avatar ckermo80Dqy | 

@macinoe

C'est marrant en lisant ça je me dis "il a raison". Mais après avoir relu, je réalise que je ne partage pas ce point de vue. Pourquoi ? Parce que "l'imagination sans limite", on la met dorénavant au service de ce qu'on a à produire avec l'ordinateur, avec les applications appropriées (bureautique, montage, musique, etc.) et non plus dans la bidouille, dans les arcanes de la machine où l'on fouillerait pour le plaisir. Ce sentiment de possibilités infinies, on le ressent bien suffisamment avec Digital Performer, Final Cut Pro, Protools, Photoshop ou Logic, pour mon domaine, ou autres. Moi aussi j'ai commencé dans les années 80 et franchement je ne regrette pas ce temps-là. Plus spécifiquement à propos des taches automatisées, il y a tellement de softs qui simplifient leur création, Keyboard Maestro ou autres, que je ne vois pas la grosse perte que serait une éventuelle disparition de Automator.

avatar BeePotato | 

@ ckermo80Dqy : « Plus spécifiquement à propos des taches automatisées, il y a tellement de softs qui simplifient leur création, Keyboard Maestro ou autres, que je ne vois pas la grosse perte que serait une éventuelle disparition de Automator. »

La perte d’une solution intégrée au système serait bel et bien une grosse perte.
Et ce n’est pas juste au sujet d’Automator que s’inquiètent les commentateurs ici, mais au sujet des briques de base de l’automatisation : le système des AppleEvents et tout ce qui tourne autour.
Tout ce qui permet à Automator, mais aussi aux autre logiciels auxquels tu fais référence, d’exister.

avatar macinoe | 

Ces machines deviennent autre chose. A tel point que je commence à avoir du mal à les nommer ordinateur dans le sens où on perds peu à peu la notion d'appareil programmable.

Les iPad par exemple qui semble l'avenir d'une certaine informatique

L'esprit des premiers bricoleurs de micro ordinateur se retrouve maintenant plus du côté des Raspberry.

Les iPhones, iPad et sans doute les futurs Mac, pour moi ça devient autre chose.

avatar BeePotato | 

@ macinoe : « Ces machines deviennent autre chose. A tel point que je commence à avoir du mal à les nommer ordinateur dans le sens où on perds peu à peu la notion d'appareil programmable.
Les iPad par exemple qui semble l'avenir d'une certaine informatique »

C’est une évolution normale et souhaitable (depuis longtemps).
La question qui se posait au début des années 80 pour le département marketing des premiers vendeurs d’ordinateurs personnels reste toujours d’actualité : « mais qui aurait donc besoin d’un ordinateur à la maison et pour quoi faire ? »

Le besoin (ou le désir) d’une machine programmable directement par l’utilisateur n’existe pas plus maintenant qu’alors chez la plupart des gens. Ça n’intéresse qu’une faible partie de la population. Et les ordinateurs n’ont pu se vendre en grand nombre qu’à partir du moment où ils se sont éloignés du concept d’engins destinés à être programmés directement par leurs utilisateurs. Les smartphones et tablettes ne sont que l’étape la plus récente de cette tendance.

À mon avis, il y aura un peu plus d’intérêt pour l’aspect programmable le jour où on pourra le faire directement en langage naturel et avec une IA efficace derrière — bref, quand on pourra donner à sa machine (à peu près) le même genre d’instructions qu’on donnerait à un assistant humain. Un Siri puissance mille (ou bien plus), quoi.
En gros, quand il n’y aura plus qu’à réfléchir à ce qu’on veut demander à l'ordinateur d’automatiser, et plus à apprendre comment le lui demander.

avatar patrick86 | 

@BeePotato :

"À mon avis, il y aura un peu plus d’intérêt pour l’aspect programmable le jour où on pourra le faire directement en langage naturel et avec une IA efficace derrière — bref, quand on pourra donner à sa machine (à peu près) le même genre d’instructions qu’on donnerait à un assistant humain. Un Siri puissance mille (ou bien plus), quoi.
En gros, quand il n’y aura plus qu’à réfléchir à ce qu’on veut demander à l'ordinateur d’automatiser, et plus à apprendre comment le lui demander."

Amusant, j'ai pensé exactement à ça en lisant le paragraphe précédent. ?

Voilà une vision des choses qui me fait saliver et me donne envie d'y être. ?

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « Voilà une vision des choses qui me fait saliver et me donne envie d'y être. »

Économise ta salive, parce qu’on n’y est malheureusement pas encore ! :-)

avatar patrick86 | 

@BeePotato :

"Économise ta salive, parce qu’on n’y est malheureusement pas encore ! :-)"

Pas grave, je l'utiliserai pour déguster de délicieuses dattes ?

avatar ckermo80Dqy | 

@rolmeyer

Tu déplores un "comportement de PC" sur le Mac et tu t'équipes en Surface Pro et Windows 10 ? Pas compris, faudra m'expliquer.

avatar deltiox | 

Meme pas un smiley ou un LoL dans le message de ce monsieur
Je comprends que Tim l'ait vire, il n'a pas compris LA priorité d'Apple : les smileys

avatar r e m y | 

J'espère vraiment que cette nouvelle ne signifie pas l'abandon de la scriptabilite de MacOS et des applications.
Le nombre de script (AppleScript, Automator, shellscript) que j'utilise régulièrement est énorme, et même ceux qui disent ne jamais avoir utilisé ca, le font sans doute sans le savoir via des applications qui en font usage.

avatar inumerix | 

SwiftScript ???

avatar fte | 

Direction on ne peut plus logique. Apple vise le plus large public, une majorité n'ayant que faire de mettre à jour leur machine, moins encore d'utiliser des technologies d'automation. C'était une niche dans un marché de niche, qui n'a plus le moindre intérêt pour Apple aujourd'hui.

Bref. Pas surpris.

avatar inumerix | 

@fte

"Direction on ne peut plus logique. Apple vise le plus large public, une majorité n'ayant que faire de mettre à jour leur machine, moins encore d'utiliser des technologies d'automation. C'était une niche dans un marché de niche, qui n'a plus le moindre intérêt pour Apple aujourd'hui."

Et bien le jour où Apple aura terminé son œuvre de verrouillage total il ne restera plus qu'à passer à Linux et ainsi définitivement tourner la page Steve jobs.

avatar fte | 

Soyons objectifs et critiques une seconde. macOS a toujours été un système limité. Limité dans ses fonctionnalités et limité à un hardware sanctionné. C'est possiblement un défaut, mais aussi une qualité : cohérence et intégration fine avec le hardware.

Faire des choses hors des sentiers battus a toujours été un challenge. C'est ainsi.

Le verrouillage actuel n'est pas gênant pour la majeure partie des clients d'Apple, même si ça l'est pour beaucoup d'entre nous - une goutte dans l'océan des clients.

Quant à tourner la page, je dirais simplement que j'écris ces lignes sur une machine dépourvue de pomme.

avatar BeePotato | 

@ fte : « macOS a toujours été un système limité. Limité dans ses fonctionnalités »

On n’a pas dû utiliser les mêmes versions de Mac OS, alors. :-)

avatar fte | 

Je pense que si.

Il y a une époque où brancher un lecteur de code barres sur Mac était possible, mais le faire fonctionner, beaucoup moins.

Il y a une époque où nombre d'imprimantes et scanners voire duals de HP, Epson, Canon, les grandes marques hein, n'étaient juste pas supportés ou partiellement supportés (genre ça imprime mais ça ne scanne pas).

Maintenant, brancher un de ces boitiers eGPU demande de trifouiller EFI + kexts, loin d'être à la portée de tout un chacun.

Bien entendu que macOS est et était limité en fonctionnalités. Tu n'as peut-être juste pas été affecté par ces limitations.

avatar BeePotato | 

@ fte : Tu n’as pas cité là de limites de fonctionnalités de l’OS. Juste une limite du support de cet OS par certains constructeurs de périphériques. Ce n’est pas la même chose.

avatar fte | 

@BeePotato

On pourrait discuter de ça, mais c'est juste chiant.

Et quoi qu'il en soit le résultat est identique, je me fous de qui est responsable d'une limitation, il y a une limitation.

Windows a beaucoup de drivers génériques. Beaucoup. C'est possible. C'est possible pour une boîte de la taille de Microsoft, donc ça doit être possible pour une boîte plus grande encore. Apple est responsable de ne pas fournir de drivers génériques. Point.

avatar BeePotato | 

@ inumerix : « Et bien le jour où Apple aura terminé son œuvre de verrouillage total il ne restera plus qu'à passer à Linux et ainsi définitivement tourner la page Steve jobs. »

Note que ce n’est pas ça qui nous permettra de retrouver la possibilité d’utiliser AppleScript. :-)

avatar r e m y | 

Les capacités d'automation que ce soit via Automator ou AppleScript, ne sont pas uniquement utilisées par des bidouilleurs sur leur Mac perso, mais egalement par des développeurs qui proposent des scripts tout prêts (les scripts de Doug pour iTunes permettent de faciliter considérablement l'usage d'iTunes pour qui a une discothèque importante, les scripts figurant sur la page de ce monsieur permettent d'apporter des fonctionnalités supplémentaires à des applis comme Photos par exemple, ou encore iWork) voire des petits utilitaires intégrant des scripts compilés (le diskmaker de Guillaume Gete pour créer des clés bootables d'installation de MacOS me semble écrit en AppleScript embarquant des shellscripts).

avatar denisbook (non vérifié) | 

Les outils de scripts confectionnés par ce gars et son équipe sont absolument admirables et donnent la possibilité à tout un chaqu'un de faire faire ce qu'il veut à sa machine. Un outil qui est partie intégrante de l'âme du Mac.
La question est, Apple peut-il continuer à être une grande marque si elle y perd son âme !?
Sachant que la marque est devenue ce qu'elle est en grande partie grace à Jobs qui justement privilégiait l'âme au pognon, j'ai du mal à y croire ! Cook surfe aujourd'hui sur la réussite de son mentor, plus pour longtemps je pense, mais j'espère me tromper :-(

avatar Jazzride | 

"Quand je lis ça je me dis, au fond, c'est peut être pas si mal, un 21eme siecle dont seulement une poignée d'individus comprennent et maitrisent les outils autour d'eux, ça donne du pouvoir :D"

une masse de légumes qui consomme tout ce qu'on lui met dans l'assiette
une minorité qui pense

encore un signe de la dérive de apple
bon...

avatar huexley | 

Je travaille dans le support, je voulais mettre une affiche fans mon bureau (refusé bien sur) :

"Votre ignorance, ma sécurité d'emploi" :D

avatar Moonwalker | 

Je n'aime pas cette nouvelle.

avatar Un Type Vrai | 

+1
Que dire de plus

avatar DouceProp | 

Il a écrit un script pour automatiser les licenciements chez Apple... Et manque de pot...

avatar iAnn | 

;-)

Après, manque de pot ou pas... ne semble plus correspondre à l'image d'apple actuelle : bonne tête en tout cas, ça change d'autres photos glaciales et propres d'employés haut placés...

avatar switch | 

AppleScript avait miraculeusement fait la transition MacOs 9 vers OS X, c'est certainement une des plus "vieilles" technos d'Apple, d'où le licenciement de son ultime représentant.
--
Le non remplacement d'AppleScript / Automator serait catastrophique pour mon activité tant je m'en sers au quotidien entre ma base de données principale sous FileMaker Pro et les autres applications que je pilote ( Finder, Contacts, Mail, Outlook, Calendrier... ) et des scripts shell que j'utilise pour des tas de choses. Ce serait une nouvelle bien pire que celle du "tout soudé" qui se profile au niveau matériel.
--
Je suppose donc que ces deux joyaux de la couronne vont être basés sur Swift, ce qui sera peut-être mieux au final mais qui va certainement obliger à apprendre Swift et re-coder tous les scripts que j'utilise. Et il faudra attendre que les "dictionnaires" des applications soit basé sur Swift, ce qui supposera de re-passer à la caisse.
--
Sierra (ou son successeur) pourrait bien être la dernière version de macOS pour tous ceux qui ne voudront pas faire une telle transition.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR