Une publicité détournant le logo Apple censurée

Stéphane Moussie |

On ne plaisante pas avec le logo d'Apple. Humanoïde, un nouveau (et très bon) magazine consacré aux nouvelles technologies, l'a appris à ses dépens. Pour se faire connaître, le magazine a prévu une campagne d'affichage « décalée et gentiment provocante » autour de son slogan « la technologie est l'opium du peuple ».

En charge de la réalisation, l'agence Gloryparis a détourné les logos et marques d'entreprises high-tech afin de mettre en exergue la dépendance aux nouvelles technologies. Netflix devient Netfixe, Windows se transforme en Windose... et le Mac devient de la « cam » que l'on sniffe.

La publicité censurée par Mediakosk

Ce dernier détournement, vous ne le verrez pas sur les kiosques à journaux de Mediakosk. Cette entreprise qui gère environ 780 kiosques en France a refusé cette affiche.

Mediakosk a indiqué à l'équipe d'Humanoïde que le service juridique d'Apple l'appelait systématiquement quand son logo ou sa marque apparaissait dans une publicité, qu'il s'agisse d'un détournement ou d'une simple citation. Ce fut d'ailleurs le cas pour la récente Une de l'Obs sur « le côté obscur de la pomme ».

Arrêt sur images note que Mediakosk, qui est une filiale de JCDecaux, n'a pas intérêt à se fâcher avec Apple qui est un très gros client.

« L’ensemble de ces marques bénéficie d’une image très valorisante auprès des consommateurs. Elles n’ont rien à craindre, elles le savent et c’est pourquoi aussi nous avons pris la liberté d’adopter un ton décalé et provocateur », avait déclaré le codirecteur de l’agence Gloryparis au moment de la présentation de la campagne.


avatar SMDL | 

@MiRouF :

"C'est du l'humour, de l'humour !
Vous savez ce truc fait pour détendre les zygomatiques et passer un bon moment.
Certains ont oublié le principe de l'humour, de faire rire. C'est dommage."

Alors même que nous sommes de la plus grosse industrie du rire de toute l'Histoire et même avant et encore avant (ça me rappelle un excellent passage de la Guerre du Feu, ainsi qu'un bon sketch des inconnus en y pensant ;) )

avatar oomu | 

ce n'est pas de l'humour

c'est un message : La technologie EST drogue
Le tout avec une allégorie visuelle très frappante, très efficace.
C'est justement ce que je reproche : le coté niais d'un propos maintes fois balancé chaque année. Zéro originalité, Zéro ouverture. Et ce n'est pas drôle. juste éculé. (hohoho "windose" hohOHohohoho.... )

En humour, corrosif, à mon sens, et qui dit ce qu'il a à dire sans chercher à faire cool, Oatmeal explose les limites avec une joie sans excuses :

http://theoatmeal.com/comics/apple

*vend commentaire outré sur MacG contre sous ou macbook*

avatar Mécréant | 

@oomu:

Ce n'est pas un message: c'est de l'humour. De l'humour décalé. Il suffit de voir comment le journal se présente sur son site (http://www.humanoidemagazine.com/a-propos-du-magazine/) :

« Ce sont de petits sauvageons, qui vivent dans le virtuel. » (J-P Chevènement, 1998)
« Sauvageon (n. m.) : Jeune arbre poussé sans avoir été cultivé. » (Dictionnaire Larousse)
« Ceux que nous appelons les sauvageons se nomment eux-mêmes le peuple libre. » (Le Trône de fer, par George R. R. Martin)

"En 1998, (...) Chevènement évoquait les « petits sauvageons qui vivent dans le virtuel », expression par laquelle s’étaient sentis visés beaucoup d’amateurs de jeux vidéo. Aujourd’hui, les sauvageons ont la trentaine (...) Alors, ivres de virtuel, les sauvageons lancèrent un nouveau magazine papier. Humanoïde, donc. "

--> Ils se présentent eux-mêmes comme "les petits sauvageons" (le procédé visant à reprendre une appellation négative pour la positiver n'est pas nouveau), c'est-à-dire les "drogués" de leur publicité...
Que "la technologie est l'opium du peuple" sonne plat, j'en conviens... il n'empêche que c'est un fait pour une grande partie de la société (transfert des religions vers les sciences).

avatar SMDL | 

@marc_os :

"En plus, Humanoïde, c'est vachement original. C'est pas comme s'il n'existait pas des Humanoïdes Associés depuis 40 ans déjà.
Donc leur business, c'est de plagier tout ce qui existe dans leur domaine (cf. encore avec leur "la technologie est l'opium du peuple" tellement original)"

En effet très "Actuel"(le journal) comme couv. Mais ce style a été repris depuis quarante ans dans toute la presse trash et plus tard, les gros hebdos s'y sont mis.

avatar SMDL | 

@MiRouF :

"Bref, le droit à la caricature et à la liberté d'expression oui, mais pas pour les sujets Apple."

Ah bah oui mais il y a blasphème quand même là ;)

avatar oomu | 

ça tombe bien, c'est une liberté !

*déterrons Dogcow et allons pisser sur Apple Fairplay*

avatar SMDL | 

Ha ha :)

Bah, dans GTA V, il y a iFruit, et en bonus Zuckerberg qui se fait atomiser l'hémisphère gauche. On a même un iPhone avec Mickaël, et un Lumia explosé avec Trevor ! rah... A côté, ce serait presque tes petits Poneys :)

Par contre question Humour, disons que si Rockstar en a à revendre, le rire est parfois tres jaune...

Édit : grand passage : la réduction des pop up pornos sur un Windows vérolé...

avatar m4rk33 | 

Enfin, quelqu'un comprend le 2nd degré....

Les créateurs d'"Humanoïde" sont les gars de Canard PC.

Mais bon il n'est pas de bon ton de nos jours de traiter de sujets important sans se prendre au sérieux..

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Avez-vous bien lu l'article avant de vous emballer ?

En l'occurrence Apple n'a rien fait : c'est Média truc qui a refusé l'affiche en prétextant qu'apple les appellerait s'ils diffusaient l'affiche. Bref ils ont pris les devants.

Mais Apple aurait-il appelé ? Auraient/ils fait un procès ou annuler le marché qu'ils ont avec média truc ? Bah du coup on ne saura pas.

Je trouve à la limite ce comportement plus préoccupant que celui d'Apple (qu'on ne connaîtra pas en l'occurrence).

avatar marc_os | 

Comme je le disais, dans le monde des entreprises, rare sont celles qui peuvent se mettre à dos un très gros client.
De plus, business et démocratie, ça ne va pas ensemble. On ne discute pas avec son chef, pas de vote, le chef et le patron ont raison. Et entre entreprises, l'essentiel des relations sont régies par des contrats. Zéro démocratie. Donc, non, ce comportement n'est pas préoccupant, il est 100 % normal.

Si le distributeur refusait de distribuer un journal d'opinion, là ce serait autre chose.

avatar oomu | 

l'auto-censure, y a même plus besoin que le gouvernement se décarcasse, c'est bô le progrès hein

ho oui c'est bô l'éducation. C'est même le meilleur des mondes.

avatar marc_os | 

Je viens d'aller sur leur site. Et que lis-je ?

« Les créatifs de l’agence Gloryparis ont fait le pari audacieux ... »

C'est donc bien ce que je disais : De la pub, rien que de la pub d'auto-proclamés "créatifs" qui n'ont jamais rien créé que du vent. Et ils en sont fiers en plus. Et ils se trouvent audacieux ! La bonne blague.
Qu'ils viennent en usine, qu'ils créent des process de fabrication, qu'ils se mettent à l'informatique et créent des logiciels.
Non. C'est créatifs là ne créent rien du tout que du vent.
Des parasites comme tout le système publicitaire.

avatar Shralldam | 

@marc_os :
N'importe quoi.

avatar Shralldam | 

@marc_os :
Les parasites dont vous parlez imaginent entre autres ça :

http://adsoftheworld.com/taxonomy/brand/ifaw

avatar oomu | 

les images, le travail artistique, sont superbes.

avatar SMDL | 

@marc_os :

"Qu'ils viennent en usine, qu'ils créent des process de fabrication, qu'ils se mettent à l'informatique et créent des logiciels."

Ça par contre non. Il faut de tout pour faire un monde. Même des créatifs faisant un clin d'œil à leurs consommations illicites ;)

avatar Finouche | 

Malgré tout, il faut bien être accro au dernier degré pour venir éplucher MacG 10 fois par jour. Non ? :)

avatar Mécréant | 

;-)

avatar Le docteur | 

C'était pas mal, pourtant. Les deux premiers sont excellents. Celui sur Apple est tout simplement un peu à la ramasse, mais Apple ne sort pas grandi de ce genre de comportement procédurier (le simple fait que ce soit "systématiquement" pose problème.

avatar marc_os | 

@ Le docteur :
Sauf qu'Apple n'est directement responsable en rien.
C'est le distributeur qui a fait du zèle pour ne pas risquer de déplaire à Apple.
Mais bon. Pourquoi être précis, voire exact.

avatar oomu | 

40 ans qu'Apple pose problème.

avatar marveyhumus | 

@oomu

T'en a pas marre d'écrire tes milliers de messages auxquels personne répond ? Ça t'embête pas de soûler tout le monde en pensant que tu as tout compris sur tout ? T'es au delà de l'illuminé toi mais ça doit être ça devenir sénile.. Triste pour toi et ton entourage que tu dois rendre fou.

avatar oomu | 

"T'en a pas marre d'écrire"

manifestement non.

-
"Ça t'embête pas de soûler tout le monde"

manifestement non

-
"en pensant que tu as tout compris sur tout "

avez vous une évidence que ce n'est pas le cas ?

-
"T'es au delà de l'illuminé toi "

ne jamais faire dans la demi-mesure

-
"ça doit être ça devenir sénile."

effrayant hein ?

-
"Triste pour toi et ton entourage que tu dois rendre fou."

merci pour votre sollicitude.

avatar Mécréant | 

@marveyhumus:

"T'en a pas marre d'écrire tes milliers de messages auxquels personne répond ?"
Tout vient à point à qui sait attendre... ^^

avatar Stanley Lubrik | 

Est-ce que le; nouvel emoticon "FUCK" de Microsoft pour WIndows 10 ne serait pas aussi un détournement du logo d' Apple ?

http://www.gizmodo.fr/wp-content/uploads/2015/05/Fuck-1e.png

http://www.gizmodo.fr/2015/05/05/microsoft-fuck.html

avatar Mécréant | 

@Stanley Lubrik:

Oh my gode: ça explique le choix du gris plutôt que du jaune!

avatar Stanley Lubrik | 

@ Oomu et ceux qui pensent qu'il n'y a pas lieu de mettre les fourbisseurs de technologies dans les fournisseurs de drogues dures :

http://img.funcloud.com/original/2014/12/2399360427396398161056963-555735.png

Ce que je vois dans bien des familles... Ados et enfants ne se connectant plus avec les adultes de passage. Très vite repartis devant l'ordinateur ou la console. Ou à table ou au salon le nez dans le smartphone ou la tablette... Même le bonjour, s'il vous plait, merci, au revoir, se raréfient... Il y a ceux qui les pratiquent à l'extrême économie, peu ou pas. Et ceux qui préfèreraient vous balancer un emoticon !

avatar oomu | 

gamin, je me rappelle précisément que j'avais toujours le nez fourré dans une bd de Franquin ou un livre d'astronomie. Ces livres étaient énormes et me coupaient des "adultes".

En réalité, cela fait depuis longtemps que les "enfants" sont perdus et que les adultes ont merdés (vu qu'ils sont d'anciens enfants qu'on a perdu, déjà précédemment, hein.. et les adultes ACTUELS sont les enfants pourris aux jeux vidéos, manga ultra-violents et rocks des années 80-90, YURRRK... et on confie des enfants à ÇA ?! )

Mon point est: le mobile ne change rien à la nature des enfants, surtout ados, de préférer être dans un univers de jeu à eux et de répondre aux adultes un "boaRF" blasé ou un smiley, c'est pareil.

-
je trouve très amusant les deux photos, la première semble tout droit sortie d'un vieux fantasme du début du siècle dernier, très Oliver Twist. Celle du bas direct d'une pub.

Notons qu'en haut y a pas de petites filles, en bas y en a deux. Je suppose donc qu'à l'époque bénie de "la vie", les fillettes étaient déjà enfermées à apprendre la cuisine (ou à lire des livres pour s'instruire ?)

-
je pense que c'est exactement comme le "quand je prends le métro je vois que des gens le nez dans leur mobiles, ils se parlent PAS !!"

Mais les gens ont JAMAIS voulu parler dans le métro à des inconnus aigris de la vie. Ils avaient déjà le nez dans leur journal, roman harlequin, boulot, baladeurs K7 et autre aux oreilles. Le Mobile n'a rien inventé là encore.

-
Bob Dylan a toujours raison.

avatar phoenixback | 

@oomu :
Le vrai problème c'est l'individualisme et l'égoïsme du mode de vie proné par la photo du bas: chacun sa console chacun paye son jeux, chacun dans son coin.

La photo du haut c'est un ballon pour 10 avec une dépense physique, un épanouissement, un rapport avec son corps et celui des autres que
Ne peut pas procurer la Nintendo du bas.

Si c'etait un passe temps parmi d'autres OK mais on sait tous tres bien ce qu'il en est...

avatar oomu | 

c'est une caricature, un propos moraliste et médisant envers les enfants, les parents, et tout le monde de vivant (j'y vais pas par 4 chemins je sais...)

j'aurais pu prendre une photo de gamins du siècle dernier jouant chacun dans leur coin avec LEURS poupées dans une aire de jeu en extérieur (ou dans une maison froide et impersonnelle)

et une autre photo de gamins jouant à plusieurs autour d'une WII U dans un mario kart endiablé.

Le choix, la présentation, la juxtaposition judicieusement choisie permet de faire dire le message que l'on veut.

Le mien est: "pfff! RIEN n'a jamais changé ! De tout temps faut éduquer les enfants."

Quel est le votre ? "les bidules qui font bip c'est le Mal ? Avant c'était le Bien." ?

Les ordinateurs ne prônent pas plus l'isolement que l'illettrisme. Ce sont les gens qui désirent être dans leur bulles, même si tout se soigne en grandissant ou en étant poussé dehors avec un vélo.

Les gamins s'enfermant casque à l'oreille pour écouter Pink Floyd (en stéréo, houaaah) inquiétaient déjà les vieux pas foutus d'écouter le génie de Pink Floyd.

C'est un propos vieux comme le monde.

-
"Si c'etait un passe temps parmi d'autres OK mais on sait tous tres bien ce qu'il en est..."

je ne peux rien répondre à des petits points plein de sous-entendus.

avatar phoenixback | 

@oomu :
On sait que ca leur prends tout leur temps et que ca empiete sur tous les autres loisirs possibles qui pourraient leur plaire c'est donc une drogue

avatar marc_os | 

@ phoenixback : Non. Le propre d'une drogue, ce n'es pas d'empiéter sur d'autres choses, mais de provoquer une addiction. C'est un peu plus qu'un empiètement il me semble !

avatar SMDL | 

@marc_os :

Bon, alors l'homo-sapiens est la seule espèce animale clairement droguée à la technologie (on oublie le bâton à termite du chimpanzé et le caillou à œufs de l'aigle) et ce depuis qu'elle a balancé un os dans l'espace (c'est même filmé et archivé dans le célèbre 2001 l'Odyssée de l'Espèce) ;)

avatar Stanley Lubrik | 

Autre réflexion en parallèle du sujet sur le nom des marques :

Les noms communs devraient par nature rester public et biens inaliénables...

Ainsi la future main mise par l'UMP sur l'expression " les républicains" est une confiscation de nos valeurs communes et un (futur) abus de langage et d'usage...

Comme l'a dit un membre du PS, si notre parti se rebaptisait "les français", on entendrait dans l'actualité : "les français soutiennent le gouvernement" et autres drôleries du genre à répétition.

avatar oomu | 

A mon sens c'est une vielle technique de politicien.

le "front national" par le FN était déjà une confiscation d'une partie de notre histoire.

Le parti communiste (PC) n'aurait de "communiste" que le nom selon d'autres communistes pas content, mais il s'appelle pour autant "parti communiste" et on en parle comme tel.

"les républicains", c'est comme aux usa les républicains et les démocrates (les uns sont donc des républicains NON démocrates ,genre dictature? et les autres sont des démocrates mais NON républicains.. genre pour la démocratie mais PAS une république...)

On dira bientôt "je suis un républicain, mais pas de ce genre fourvoyé à droite qui se nomment Les Républicains, HA ! non madame !"

c'est une vielle tartuferie de politicien de s'accaparer mots et expressions qui ont du sens. Cela dit on devrait ptet leur interdire, oui :)

avatar phoenixback | 

@Stanley Lubrik :
Jte kif bien stan

avatar JLG47_old | 

@Stanley Lubrik :
Donc se dire socialiste est aussi un abus de langage volé à tous les travailleurs sociaux.

avatar JLG47_old | 

Il y a liberté d'expression et atteinte a l'image.
Que ce soit une personne, un groupe ou une société, le respect de l'autre est l'essence du vivre ensemble.
C'est comme la liberté individuelle, elle est contingentée par celle des autres.

avatar oomu | 

la critique et caricature sont salutaires et doivent pouvoir exister CONTRE les souhaits d'autrui.

avatar bonnepoire | 

Etre assimilé à de la drogue c'est moyen. C'est un peu facile comme pub et un peu crétin. Ca ne me ferait pas acheter le journal en tout cas.

avatar Stanley Lubrik | 

Et s'appeler Bonnepoire pour s'adonner à la pomme, n'est-ce pas là une bien curieuse addiction ?

avatar aCLR | 

La technologie est l'opium du peuple !?

Et moi qui pensais que c'était Plus belle la vie qui était ce fameux opium ?! À moins que ce soit La française des jeux, je ne sais plus bien. Mais bon, vu que l'un comme l'autre sont diffusés par les outils technologiques autant leur coller ça sur le dos !

Sarcasme pour sarcasme je préfère croire que la tromperie est le propre de la publicité !

avatar Philactere | 

@aCLR :
Quant on parle de techno-dépendants ce n'est pas forcément du second degré. Voyez les réactions sur les délais de livraison de l'Apple watch, alors que beaucoup l'ont commandée dans même l'avoir vue en vrais et ceci pour un produit dont personne n'en avait le besoin il y a peu encore, alors oui, on peut se poser ce type de question.
On dira que la publicité est le rabatteur.

avatar Un Type Vrai | 

Vous êtes nombreux à défendre un type qui pense ça :

« L’ensemble de ces marques bénéficie d’une image très valorisante auprès des consommateurs. Elles n’ont rien à craindre, elles le savent et c’est pourquoi aussi nous avons pris la liberté d’adopter un ton décalé et provocateur »

NON !
Ta liberté NE DEPEND PAS de la réussite d'autrui.
Accepte ça, comprend ça et change de mentalité.

avatar RDBILL | 

je reconnais que les jeux de mots sont bien trouvés Windaude pour Windose, Cam/ Mac... Ok, bel esprit.
Je trouve le plus souvent rigolo les détournements de logo (j'aimais bien le générique de feu Culture Pub !)... et je suis partagé à propos des réactions en général des entreprises qui ne plaisantent pas avec ça...

Mais...

Assimiler leur nom avec la drogue, les cachetons, les doses et les piquouses, la je dis non !

En prime ça dédramatise la dope, pire ça la rend fun !

Alors mesdames messieurs vous avez été assez géniaux pour trouver de tels détournements de mots et logo, faites la même choses avec, je sais pas moi, des fleurs...
Googlicot ?
(ouais bon ça va ! je suis pas publicitaire payé 100 patates non plus !)

avatar Silverscreen | 

La caricature, ça peut être drôle, moralisateur, éclairant, faire rire ou agacer selon qu'on se sente proche de la cible ou non.

Là il ne s'agit que d'une pub. Ce n'est ni très drôle (vous en connaissez beaucoup vous des junkies accros à Netflix ? Et s'ils existaient de manière notable, ça m'inquiéterait même moins que ceux qui sont accrocs au 13h de TF1), ni très caustique (oui là, attention les cas, je vais me moquer de... Ta dam... Un système d'exploitation ! J'suis trop un rebelle !) et surtout c'est un raccourci tellement éculé et racoleur qu'on dirait du Jean-Pierre Pernaud.

"Les gens sont accros au hi-tech et nous on dénonce ça. Bon ok, avec une campagne provoc et pas grand chose en arguments. Mais putain, c'était une sacrée pub. D'ailleurs, le distributeur a censuré l'affiche Apple, c'est trop cool."

Journalisme degré zéro. Faux rebelles. Fils de pub. Rien à voir.

100% d'accord avec Oomu. Oatmeal, ça c'est drôle.

avatar Mécréant | 

@Silverscreen:

Une caricature n'est en général pas "drôle", mais "moqueuse" ("rire de" et non "rire avec") puisqu'elle grossit les traits disgracieux jusqu'à la déformation.

Cependant, je perçois ces publicités plus comme "parodie" que comme "caricature" puisqu'elles ne grossissent pas les traits (effectivement, personne ne sniffe son mac) bien qu'elles aient une intention ludique (jeux de mots) et éventuellement moqueuse (mais se moquant du raccourci éculé plus que des technologies et de leurs amateurs, puisque c'est un journal PRO-technologies...)

"Journalisme degré zéro"? Attention à ne pas confondre publicité et journalisme...
(une agence de pub a créé une série de pub pour un journal, il ne s'agit pas d'un article dudit journal)

"[Publicité] degré zéro"? Visiblement pas, puisqu'elle atteint son objectif: faire parler du journal. Le fait qu'une affiche sur la série ait été censurée n'est pas du ressort de l'agence de pub (mais de Mediakosk). De plus, je pense qu'il y a de forte chance pour que cette pub ait fait parler d'elle même sans l'aide de cette censure... du moins sur des sites comme celui-ci... sites qui drainent une bonne partie des clients potentiels du journal: ceux qui s'intéressent aux technologies !

avatar C1rc3@0rc | 

Les societes faisant de la pub esperent qu'en depensant des millions par an cette pub aura un impact positif sur leurs ventes et sur leur image. Pour le lancement de l'Apple watch Apple a jete 30millions dans les agences de com! 30 millions!

La un magasine dont le niveau de contenu semble etre celui de Voici, Gala ou Entrevue et similaire utilise le detournement de symbole (rappelons ici qu'un logo est deposé et ne peut etre utilisé sans l'accord de son proprietaire - c'est de la propriete intellectuelle utile -si ca existe -). De plus cette utilisation est clairement faite en degradant l'image dans sa signification, sans que rien ne le justifie a part de parasiter les millions et le temps investi par la marque pour construire son symbole.

La seule justification est l'exploitation par parasitage commerciale a seule fin de vendre quelques pages de papiers dont la majorite seront remplies de publicites!

Apple n'a meme pas besoin de lancer ses avocats sur le coup, le diffuseur a simplement vu l'annonceur arriver avec ses gros sabots et un manque se subtilite evident et a compris l’inutilité de l'action.
Alors apres, il faut savoir si l'imbecilite vient de la boite de com payee par l'annonceur ou si c'est l'annonceur qui est stupide.

avatar Mécréant | 

@C1rc3@0rc:

Rappelons que la propriété intellectuelle comporte des exceptions:
-parodie
-pastiche
-caricature

Une publicité (pour vendre un journal ou pour vendre un mac, d'ailleurs) a donc le droit d'utiliser ces méthodes. Ici elle utilise la parodie: il n'y a rien d'illégal.

Maintenant, que l'annonceur ait décidé de laisser passer toutes les publicités de la série sauf celle parodiant Apple ne prouve pas "l'inutilité de l'action" mais
--> que le service juridique d'Apple -comme celui de Moulinsart- saute sur toute occasion
--> qu'il y a probablement la crainte de perdre des revenus puisqu'Apple est client

Bref, encore un fait divers dans lequel Apple est mis en cause indirectement
(ce n'est pas eux qui ont pris la décision de censure),
mais la pression qu'ils imposent sur l'annonceur suffit à empêcher l'agence de pub de distribuer son produit...

avatar Mécréant | 

@@C1rc3@0rc::

J'aimerais d'ailleurs savoir si vous avez lu le journal en question pour savoir
- qu'il est du "niveau (...) de Voici, Gala ou Entrevue"
- que sa "seule fin est de vendre quelques pages de papiers dont la majorite seront remplies de publicites!"

Pages

CONNEXION UTILISATEUR