FaceTime un standard ouvert, l’idée de dernière minute de Steve Jobs

Nicolas Furno |

Lors de son dernier keynote, Apple a présenté une nouveauté assez différente des autres. ResearchKit est une plateforme qui permet à des hôpitaux et autres centres de recherche médicaux de réaliser des enquêtes auprès d’un grand nombre d’utilisateurs. Ces établissements peuvent mettre au point une application que tous les utilisateurs d’appareils iOS peuvent télécharger — il y en a déjà dans l’App Store — pour répondre à un questionnaire de santé.

Cette fonction se distingue de bon nombre d’autres mises au point par Apple par son ouverture. ResearchKit est une plateforme lancée par le constructeur, mais qui ne lui est pas réservée. Son code sera disponible librement et tout le monde pourra l’utiliser, par exemple dans une application Android. L’ensemble sera disponible en avril, d’abord aux États-Unis, mais les ambitions d’Apple sont très claires : il ne s’agit pas d’un produit commercial destiné à être fermé sur l’écosystème d’Apple, mais bien un produit ouvert, pour tout le monde.

Jeff Williams sur la scène du keynote « Spring Forward », en train d’annoncer la plateforme médicale ResearchKit, une plateforme qui doit être open source.

Cela vous rappelle quelque chose ? Si vous suivez l’actualité Apple depuis quelques années, cela devrait, en effet. Remontons le temps en 2010, plus précisément au mois de juin : comme tous les ans, Apple tient sa conférence d’ouverture de la WWDC. Et cette année-là, le constructeur en profite pour présenter son nouveau téléphone, l’iPhone 4. C’était le premier appareil à disposer d’un écran Retina, le premier aussi à ajouter une caméra à l’avant.

Les égoportraits n’étant pas encore à la mode, cette caméra à l’avant appuyait surtout le nouveau service lancé par Apple dans la foulée : les appels vidéos avec FaceTime. À l’époque, le service était beaucoup plus limité que ce que l’on connaît aujourd'hui, on ne pouvait « appeler » en vidéo qu’entre deux iPhone 4 et uniquement en Wi-Fi. Mais ce qui est le plus intéressant dans cette annonce, et ce qui la lie avec celle de ResearchKit, c’est que FaceTime devait être un protocole ouvert, que n’importe quel constructeur devait pouvoir utiliser.

Près de cinq ans plus tard, le constat est sans appel : FaceTime est resté un protocole fermé et même si on peut désormais l’utiliser en audio en plus de la vidéo et sur les réseaux cellulaires en plus du Wi-Fi, il est toujours réservé aux produits Apple. Que s’est-il passé ? On ne sait pas exactement, mais John Gruber, souvent très bien renseigné sur Apple, a rapporté une anecdote intéressante à ce sujet dans le dernier épisode du Talk Show, son podcast hebdomadaire.

Steve Jobs sur la scène du keynote de la WWDC 2010, en train d’annoncer le lancement de FaceTime, un protocole qui devait être ouvert.

Avant de parler de l’USB Type-C, le blogueur est revenu sur la présentation de FaceTime et sur l’annonce de son ouverture qui n’a jamais abouti. Steve Jobs étant toujours en fonction lors de la WWDC 2010, c’est lui qui a présenté cette nouvelle fonction et c’est aussi lui qui a annoncé l’ouverture. Mais contrairement à ce que l’on aurait pu croire, ce n’était pas préparé du tout.

Selon John Gruber, le cofondateur d’Apple a eu l’idée d’ouvrir FaceTime pendant les répétitions de la conférence et il a ajouté le passage ad-hoc sans en parler aux ingénieurs qui ont travaillé sur la fonction ni au département juridique de l’entreprise. Il précise même que les développeurs ont découvert que FaceTime devait devenir un protocole ouvert en même temps que tout le monde, sur scène. C’était un coup de tête comme Steve Jobs en avait de temps en temps, une décision qu’il a prise seul et qu’il a imposée sans consulter personne.

Steve Jobs était impulsif. Je sais que l’équipe derrière FaceTime a découvert qu’Apple allait en faire un protocole standard en même temps que nous, quand il l’a annoncé sur scène. C’est quelque chose que Steve Jobs avait décidé pendant les répétitions, la semaine avant les annonces. […] Mais rien n’avait été codé avec l’objectif d’en faire un standard ouvert.

Première présentation publique de FaceTime : pendant le keynote de la WWDC 2010, Steve Jobs appelle Jonathan Ive.

John Gruber n’en sait pas plus, mais la suite semble couler de source. FaceTime a été développé pour être un protocole fermé sur l’écosystème Apple et quand il a fallu en faire un standard ouvert, l’entreprise a probablement rencontré de nombreux problèmes techniques et surtout légaux. Rappelons que FaceTime a entraîné Apple dans plusieurs procès et que l’entreprise a été condamnée au moins une fois à payer une amende de plusieurs centaines de millions de dollars pour violation de brevet.

Dans la discussion, le blogueur évoque aussi un changement de protocole opéré par Apple qui a rendu FaceTime techniquement inférieur, pour des raisons légales. Ce domaine est tellement contrôlé par des brevets qu’une ouverture de FaceTime en standard était probablement impensable. Et c’est sans doute ce qui explique qu’Apple n’a, jusque-là, jamais mis en pratique la promesse formulée par Steve Jobs en juin 2010.

Les temps ont changé et Tim Cook n’est pas un PDG qui prend ce genre de décisions à la légère, sans consulter les parties concernées. On peut imaginer que l’ouverture de ResearchKit était prévue assez tôt dans sa conception et que le développement s’est fait dans cet état d’esprit. L’avenir le dira…


avatar enzo0511 | 

tiens en parlant de facetime, je remarque que la camera du nouveau MB est seulement 480p, là où elle est 720p sur tous les macbook air/pro :(

avatar youpla77 | 

Ils en parlent dans cette vidéo...
A prendre au second degré
https://www.youtube.com/watch?v=KHZ8ek-6ccc

avatar keyzone | 

Ou au premier ! Rien n'est faux !

avatar oomu | 

ce mac est très très fin et très très restreint en consommation.

avatar patrick86 | 

Autre option : changer de protocole pour XMPP.

avatar oomu | 

alors, xmpp j'adore, même j'en encourage la pratique et je le déploie en entreprise

MAIS Y A PAS DE VIDEO ! (ni même audio).

c'est fondamentalement une techno véhiculer des messages textes. Ca pourrait servir de base, oui, mais personne n'a pu investir et construire dessus de l'audio/vidéo à la skippy. Certainement pour raison de brevets.

WebRTC est le plus proche de ce que vous voudriez, c'est ainsi.

avatar RyDroid | 

Pour l'audio et la vidéo, il y a Jingle. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jingle_(protocole)
Il me semble que c'est implémenté au moins en bêta dans les clients Jappix et Movim.

avatar Arpee | 

@patrick86 :
Oh, c'est con que vous n'ayez été là au moment voulu pour leur suggérer cette idée nouvelle...!

avatar Simeon | 

"Égoportrait". Pas mal: j'adopte!

avatar iGeek07 | 

C'est là qu'on voit que les brevets logiciels sont parfois un vrai frein à l'innovation… Apple qui est quand même connue pour faire beaucoup de logiciels propriétaires voulait pour une fois faire un standard (d'accord pas des le début et c'est certainement là qu'est le problème…) et les brevets logiciels lui ont mis des bâtons dans les roues. C'est quand même dommage.

avatar lmouillart | 

Maintenant qu'il y a de gros labos, des bonnes équipes de rétro-ingénierie, les brevets, et en particulier au niveau de l'IT sont clairement un frein à l'innovation. En effet, promettre un monopole sur une invention avec comme contre partie pour la société civile de voir "dévoiler les secrets de cette invention", n'est absolument pas intéressant.
Les brevets "long" ne favorisent ni l'innovation au niveau du découvreur, ni d'ailleurs au niveau de la concurrence. Par contre cela permet de consolider les entreprises fortes et possède un gros nombre de brevets au détriment des startups qui tôt ou tard marcheront sur la plate-bande de ces super-entreprises.

avatar VivaLaVista | 

@lmouillart :
C'est toujours le même débat : le brevet protège-t-il les gros labos qui en déposent plein ou le petit inventeur qui voit ainsi son idée protégée contre du vol pur et simple ?

Bien entendu cela ne tient pas compte des patent trolls qui sont un sujet à eux tout seuls.

avatar oomu | 

la perversion du brevet et du copyright en les sacralisant tous les deux à outrances permet de renverser le contrôle de l'inventeur (ou auteur) vers le détenteur des moyens de productions et investissements.

Au final c'est PAS le brevet le fautif, ni le principe de copyright et encore moins le Droit d'Auteur à la Française mais leur sacralisation et concentration abusive orchestrée et encouragée par le pouvoir politique de tous les pays.

avatar @pple | 

.......

avatar nova313 | 

S'agissait encore d'un saut d'humeur de Jobs, donc que FaceTime ne soit pas ouvert best pas très choquant.

Par contre, Cook est plus réfléchi, et ce concerte avec les équipes avant de prendre des décisions. je pense que Research Kit sera effectivement ouvert.

avatar CNNN | 

Si si les autoportrait existait déjà et depuis longtemps. Cest juste les ringards de 50 ballais qui viennent de le découvrir... Pareil pour Twitter et compagnie...

avatar Waterfront | 

@CNNN : t’es vraiment juste un jeune c… ? Ou seulement un Trool à 2 cts qui ne sait pas quoi faire pour se rendre désagréable ?

avatar Mac2gether | 

@CNNN :
Avant d'insulter les vieux de 50 ballais de ringards,(c'est peut être le cas de ton père?) il y a aussi beaucoup de jeunes comme toi qui sont insolents, enlève d'abord la morve de ton nez et grandi un peut. C'est grâce au vieux ringards que tu a un ordinateur, internet, FaceTime et Skipe et tout le reste tu doit pas oublier que les vieux ringards d'aujourd'hui était les jeunes d'il y a 30ans et que les jeunes comme toi deviendront les vieux ringards peut-être dans 30ans. Réfléchis un minimum avant de l'ouvrir, je m'en excuse je ne veut pas offenser personne, c'est juste une petite réflexion à ce jeune homme qui a oublié qu'ont ni arrive tous un jour, même au delà j'espère.

avatar oomu | 

je crachais sur les ringards de 50 balais plusieurs décennies avant vous.

Cessez de me copier, merci. Soyez original.

avatar patrick86 | 

@CNNN :
Les autoportraits existent depuis longtemps, oui. Que les "ringards de 50 balais" le découvrent, heu...

L'autoportrait n'a pas attendu l'invention de la photo.

avatar CNNN | 

@patrick86 :
En fait je me suis mal exprimé, le mot Selfi apparu récemment provient bien de vieux découvrant la technologie...
Alors bien entendu je ne considère pas l'ensemble des cinquantenaires comme ringards mais bien ceux qui s'approprient des trucs "jeunes" alors qu'ils en sont loin...
Ce mot est ridicule et est souvent employé par des "vieux"...

avatar CNNN | 

C'est vrai que ça serait bien pratique un FaceTime ouvert mais en fait ça existe déjà et son nom est Skype...

avatar ipaforalcus | 

@CNNN :
Skype ouvert !? Ta vu ça où?

Wikipedia:
"Skype a créé une controverse en utilisant un protocole propriétaire fermé et non-standard, car cela va à l’encontre de l’interopérabilité, qui est à l’origine du succès de l’Internet, en fonctionnant sur des standards de communications ouverts permettant à tous de communiquer en utilisant des implémentations logicielles différentes mais compatibles."

Tu peu aller déverser tes ordures ailleurs maintenant...

avatar oomu | 

multiplateforme oui

ouvert non.

avatar XiliX | 

@CNNN :
Pardon ??? Skype ouvert ????

Mouarrffff

avatar eTeks | 

D'abord, ça n'est pas parce qu'un protocole est ouvert que ça devient un standard de facto.
Ensuite, sérieusement, qui est encore assez naïf ici pour penser qu'Apple croit vraiment au logiciel libre ? Avec Apple, il faut toujours chercher le coup d'après et se demander quel intérêt à long terme l'entreprise pourrait avoir à développer quelque chose initialement en libre.

avatar BeePotato | 

@ eTeks : Quel est le rapport avec les logiciels dits « libres » ?

Pour rappel, la notion de standard ouvert n’a pas été inventée par les promoteurs des logiciels dits « libres », et n’est pas non plus liée à cette notion.

avatar eTeks | 

Aux dernière nouvelles, logiciel libre = logiciel open source

avatar BeePotato | 

@ eTeks : « Aux dernière nouvelles, logiciel libre = logiciel open source »

Tu n’as pas lu les bonnes nouvelles, alors. ;-)
De plus, la notion de standard ouvert n’est pas non plus liée à celle de logiciel open source.

avatar eTeks | 

La news parle en fait de deux choses, d'où mes deux remarques.

avatar BeePotato | 

@ eTeks : Ah, ok. Désolé, j’avais en tête juste la partie concernant FaceTime.

Ton passage sur le logiciel libre était donc au sujet de ResearchKit ?
Si c’est le cas, note tout de même qu’il n’a jamais été dit que ce dernier serait étiqueté « libre » — juste qu’il serait open source (or cette égalité « logiciel libre = logiciel open source » que tu as mentionnée est fausse, tous les logiciels open source n’étant pas nécessairement distribués sous l’étiquette du « libre »).

avatar oomu | 

NON !

et Theo de Raadt et Richard Stallman vont venir vous pourrir votre soirée en vous expliquant les 25 ans de débat ce soir.

avatar oomu | 

ouvert ne signifie pas libre

et Apple est champion de la différence entre ouvert et libre, CHAMPION MONDIAL TOUTE CATEGORIE

(Apple c'est la boite qui fait _clairement_ la distinction entre Wget et Curl. Wget pas bon, Curl Bon...)

avatar Strix | 

Pas encore de commentaires de "Job's Lovers" ?

Je suis déception

avatar oomu | 

y a moi.

avatar waldezign | 

Moi, j'aime mon job.

avatar eTeks | 

A supprimer. Désolé...

avatar eTeks | 

.

avatar nicolas | 

FaceTime ne peut-il pas embrasser le nouveau standard WebRTC, comme Google Hangouts et Firefox Hello?

au fait quelqu'un a testé firefox Hello?

avatar Apollo11 | 

Ça m'étonnerait.

Même Safari ne supporte pas le strandard WebRTC. Du moins dans mes essais, Firefox Hello ne marche pas avec quelqu'un qui a Safari. Ni le site appear.in (ou en extension), un autre moyen de communication vidéo en WebRTC.

avatar Stéphane Moussie | 
En gros, tout le monde supporte WebRTC, sauf Apple. On avait interrogé un spécialiste sur le sujet : https://www.macg.co/logiciels/2014/12/interview-webrtc-le-standard-de-communication-prometteur-encore-meconnu-86179
avatar Apollo11 | 

Merci pour lien vers l'article.

Très instructif. :-)

avatar oomu | 

non. facetime peut pas.

Facetime répond aux besoin d'Apple. Pourquoi Apple changerait sa choucroute ? Tel un whatsapp ou solution SIP, facetime permet d'unifier l'id apple avec le numéro de téléphone. Apple y en a être content.

avatar BLM | 

@CNNN
<>
Ouais... et les jeunes tocards boutonneux font des fautes à tous les mots. Même pas capable de faire l'effort d'écrire en français; alors ne parlons pas de réfléchir, voire d'argumenter.

avatar phoenixback | 

Note personnelle, En 2010 la tete de jony ive rentrait dans un écran d'iphone.

avatar AllanZ | 

@phoenixback :
Rooo la vilaine vanne! Mais qu'elle est bonne!

Sacré Steve Jobs quand même.

avatar phoenixback | 

Note 2, en 2010 facetime fonctionnait bien, c'etait avant le procès pour vol de brevet.

avatar oomu | 

il est exact que Facetime était meilleur avant la "Modification".

avatar SugarWater | 

J'imagine que mourant, les décisions se font différemment. FaceTime standard ouvert n'a pas pour vue d'être au mieux techniquement mais instrument de l'Histoire au service de Jobs.

avatar yorick | 

Facetime devrait etre ouvert....
Ou du moins porté sur d'autre plateforme.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR