François Hollande convie Apple contre la haine sur internet

Nicolas Furno |

Invité d’honneur du dîner organisé ce soir par le Crif (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France), François Hollande a terminé le repas par un discours. À cette occasion, le Président de la République a rappelé sa détermination à combattre l’antisémitisme et plus généralement la haine. Ce combat doit être entrepris « partout, y compris sur internet ».

Discours de François Hollande (image Crif)

François Hollande le sait bien, il ne peut rien faire sans les propriétaires des réseaux sociaux sur lesquels se déversent le plus souvent la haine aujourd'hui. C’est pourquoi le gouvernement français, par la voix du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a convié les patrons des plus gros services américains pour « signer un accord sur le retrait de contenus illicites ». Facebook et Twitter ont été invités, mais aussi Google et Apple.

Le Président de la République n’a pas mâché ses mots : « Les géants d’internet, s'ils ne veulent pas être considérés comme complices, devront participer à la régulation du numérique. » Est-ce que sera suffisant pour convaincre les géants en question ? On ne le saura probablement pas avant la venue de leurs représentants à Paris.


avatar Yves SG | 

@Goundy :
J'ai pas le temps de retrouver les chiffres, mais ils ne sont pas du tout ceux la. Si les mosquées sont sensiblement plus victimes d'actes de dégradation que les synagogues, elle le sont infiniment moins que les églises ! (De mémoire un rapport de 1 à 5).
On a le droit de parler du lobby nucléaire (c'est même de bon ton) mais parler du lobby juif est bizarrement considéré comme "de mauvaise foie"...

avatar Goundy | 

@Yves SG :
Tu peut chercher et constater comme tu veux. Un conseille ne cherche pas ce genre d'info sur le site de TF1 ou BFM etc... ;)

avatar Yves SG | 

@Goundy :
Ah. Merci de nous éclairer de ton grand savoir.
Juste par curiosité, tes chiffres de "300 mosquées 0 églises et 0 synagogues", ils vienne de quelle source supérieure ?

avatar alan1bangkok | 

vive Google
à bas Apple

avatar aldomoco | 

@alan1bangkok

.....Vive l'écheveau ! A bas les Curie !

avatar béber1 | 

t'as pas oublié les tables?

:soupirs:

avatar aldomoco | 

...les tables ! il y en a une il faut l'arrêt curé !

avatar Aimstar95C | 

Au dessus du CRIF c'est le soleil :D Obeit petit Francois !

avatar Neurotron | 

Yves SG - « Et si notre génie national commençait par s'intéresser à la haine que déverse une certaine catégorie de la presse écrite française en se cachant courageusement derrière la sois disant "liberté d'expression" ? »

oomu - « donnez des noms. et indiquez nous quelles autres opinions sont dorénavant interdites ? »

Je vais répondre : il n'y a qu'à voir le tollé qu'à fait Roland Dumas quand il a déclaré que Valls était probablement influencé par sa femme. La presse l'a attaqué de toute part !

Goundy - « 2014 en France : 300 mosquées attaquées & vandalisées par des Islamophobe contre 0 Synagogue et 0 Eglise touchées...
A quand des lois et mesures de sécurités contre l'Islamophobie? Pourquoi pas mettre des CRS & l'Armée devant les mosquées comme devant les synagogues...?? »

Certainement pas parce que Valls (ancien ministre de l'intérieur) est influencé par sa femme… voyons !

avatar brunitou2 | 

1/ Qu'est-ce qu'Apple a à voir avec la liberté d'expression sur internet !? (FB, Twitter, Google, ok)

2/ les sus-nommés géants du net ne sont pas responsables du contenu; ce n'est pas à eux de faire le gendarme: il existe une législation pour ça (loi + plainte + jugement, etc.)

3/ les français n'en ont-ils pas un peu marre de la liberté d'expression à géométrie variable? Au paroxysme depuis #jesuischarlie. Pas marre d'avoir un "président" qui lèche les bottes du CRIF? Enfin, il n'est pas le seul, le 1er ministre ainsi qu'un beau nombre d'hommes politiques également.

1+2+3 = vous êtes pas sortis de l'auberge :/

avatar brunitou2 | 

PS: si ça se met, on va installer des VPN en Belgique (et/ou en Suisse) pour nos amis français ;)

avatar patrick86 | 

"il ne peut rien faire sans les propriétaires des réseaux sociaux sur lesquels se déversent le plus souvent la haine aujourd'hui"

Illusion.

C'est une illusion que les états autoritaires utilises pour faire accepter une surveillance toujours plus accrue.
La réalité est que :
1) les "criminels", "terroristes" et autres "pédophiles 2.0" n'ont pas attendus Internet pour exister, existeraient quand même si Internet n'existait pas et subsisteront si Internet disparait.
2) les gens qui ont vraiment envie d'utiliser Internet pour diffuser de la haine, de la violence ou je ne sais qui d'autre du genre, sans se faire prendre, n'utilisent PAS Facebook, Twitter ou Google Truc. Ils utilisent des réseaux cryptés.

Ce que l'on peut voir trainer sur Facebook ou Youtube, est de la RIGOLADE, à côté de ce qu'on trouve sur Tor (vente d'armes, cartes bancaires volées, prostitués, contenus pédo, drogues, enfants, organes, femmes, etc.).
Qu'est-ce que les mesures présentées y changeront ? RIEN. Strictement rien.

Accessoirement, pour voir de la violence et de la haine, pas besoin d'Internet, encore moins de Tor : suffit d'allumer la télé sur son JT préféré.

--

Il n'y a que deux options possibles :
- soit nos gouvernements sont de bonne foi, mais ne comprennent pas que ce qu'il font ne sert à rien (on peut aussi citer HADOPI, qui est mis en place quand il existe depuis longtemps les moyens de le contourner) ;
- soit ils ne sont pas honnête du tout, et savent pertinemment que ce qu'il disent n'est pas ce qu'ils font.

--

Dans tous les cas, tous ce qu'ils gagneront, c'est une motivation grandissante chez les geeks, pour développer des outils toujours plus cryptés, anonymisés, sécurisés… qui permettront aux honnêtes gens de garder un peu de liberté… et aux "malfrats" de passer entre les mailles du fillet — qui se mettrons aussi à utiliser ces outils.

Si le but est bien de "lutter contre la violence et la haine", ce n'est certainement pas la bonne méthode.
Si le but n'est que la surveillance massive, ils ne gagneront pas.

avatar Phoenixxu | 

Comment vous allez tous vous faire salement modérer haaaan !!

Plus sérieusement, moi ça me dérange que notre président parle de ses directions politiques, judiciaires etc devant une communauté et non devant la France entière en fait...

Ça me met un peu mal à l'aise et ne peux m'empêcher malgré moi de penser au terme "avant garde de l république". Je suis désolé mis je le dis le plus neutrement possible.

Ça me gêne.
Tout comme ça me gêne que nos politiques parlent de politique intérieure à l'étranger...

avatar aldomoco | 

@Phoenixxu "Tout comme ça me gêne que nos politiques parlent de politique intérieure à l'étranger..."

... et ça ne te gêne pas que nos politiques se mêlent de la politique de certains pays étrangers en leurs larguant des bombes ? allons demander aux dizaines de milliers d'émigres Libyens si leur pays est mieux maintenant qu'à l'époque de Kadhafi !

avatar Yves_M | 

Bonjour,

Par essence, la démocratie est un régime vulnérable. C'est pourquoi dans ce régime, chacun doit répondre de ses actes et agissements sans pouvoir se dissimuler derrière un anonymat bien commode et s'autolimiter. Je suis prêt à renoncer à un peu de liberté pour un peu plus de sécurité.
Si la France est représentée par des officiels au dîner du CRIF, c'est pour assurer la communauté juive de son appartenance pleine et entière à la communauté nationale française (appartenance qui lui fut contestée il n'y a pas si longtemps). Dernier point : il n'est pas besoin d'être influencé par sa femme ou toute autre personne pour reconnaître la haine quand elle s'exprime pour ce qu'elle est.

avatar nono68200 | 

« Les géants d’internet, s'ils ne veulent pas être considérés comme complices, devront participer à la régulation du numérique. »

Et concrètement, s'ils ne font rien, qu'est-ce qu'ils risquent ? Que la France bloque les contenus Apple ? Ont-ils le droit, sachant que ces services appartiennent directement à Apple ?

avatar anotherbitethedust | 

Si on renonce à un peu de liberté, il n'y aura personne pour réguler le gouvernement. On parle du Crif et d'antisémitisme, mais le gouvernement a délibérement caché les 206 tombes chrétiennes profanées en 2014 , et on parle pas dans les médias d'antisémitisme avec les 90 kidnapés Chrétiens. C'est lorsqu'un gouvernement dérape sur l'égalité de la protection en ne protégeant que deux religions sur les trois que la population doit garder le maximum de liberté avant de se faire éradiquer (déjà vu dans l'histoire.. ça commence avec des restrictions d'accès, puis une étoile jaune à porter, puis les arrestations..) l'histoire se répète... va t'on apprendre ?
Pour ma part, je préfère un peu plus de liberté quitte à subir des attentats. Les français ont bien montré qu'ils n'avaient pas peur.
Et Apple sait très bien qu'il perdra toute crédibilité et ses clients français s'il se soumettait aux exigences de donner une porte d'accès à ce gouvernement..

avatar BLM | 

«Les géants d’internet, s'ils ne veulent pas être considérés comme complices, devront participer à la régulation du numérique.»
Ben voyons… Tout le monde collabore (collabhorre ?) avec la police sous peine d'être poursuivi pour complicité… comme aux heures sombres.
Dénonce ton voisin sans papiers, sinon t'es un complice.
Dénonce tes connaissances altermondialistes, sinon t'es un complice.
Où commence l'inacceptable qu'il faut dénoncer ? Très dangereux engrenage… qui conduit à la négation des grands principes: où est la liberté d'expression quand demain on peut être poursuivi ?
Demande-t-on aux facteurs d'ouvrir les plis scellés qu'ils acheminent ? Saletés de complices !
PS: ne pas me faire dire ce que je N'ai Pas dit: intégrisme religieux ou pédophilie sont abjectes. Mais il y a une police; qu'elle fasse son boulot, sans soupçonner et mettre sur écoute tout le monde.

avatar _io_ | 

J'ai l'impression que François Hollande a trop bien lu "1984". Je trouve désolant qu'un politicien de la sorte se croit empreint de toutes les vertus pour menacer ainsi tout ceux qui ne sont pas avec lui. C'est bas, c'est minable. Je sais, ce n'est pas le premier ... d'autres cons de la sorte ont sévit un peu partout.

Chez nous, ça s'appel une invasion de la vie privée. C'est inancceptable. Ce n'est certainement pas la meilleure façon de régler un problème en plaçant une police (logiciel ou réele) à côté de chaque citoyen. C'est pelleter dans la cours de l'autre une problématique sans la régler.C'est minable.

Apprendre aux gens à se parler, c'est si difficile que ça ?

avatar Horfilas | 

Le gouvernement français tente surtout de museler la liberté d'expression. Vous savez celle qui consiste à avoir sa propre opinion et à s'exprimer librement sans se faire traiter de complotiste ou d'antisémite.
La seule question à se poser est la suivante : La France est-elle réellement une démocratie ?

avatar aldomoco | 

@Horfilas : "La seule question à se poser est la suivante : La France est-elle réellement une démocratie ?"

...déjà un exemple : le vote de 2005 pour le traité européen !!! ...mais enfin quand on regarde dans les autres pays il me semble qu'en matière de démocratie on est pas des plus mauvais et de loin ;-(

avatar Yves_M | 

On peut parfaitement avoir sa propre opinion. Qui peut contrôler ce que nous avons dans la tête ? On peut parfaitement l'exprimer publiquement également à condition de ne pas contrevenir à la loi. La France est une terre de liberté ! Mais la liberté ne consiste pas à dire et à faire n'importe quoi et certainement pas à exprimer des préjugés haineux. Nous avons besoin de garde-fous, car des fous, il y en a en nombre.

avatar Horfilas | 

@Yves_M :
Remettre en question les événements du 11 septembre 2011, on à le droit d'en parler en France ou pas ? Sans se faire insulter ?
Parler du fait que la France serait peut-être sous influence sioniste, on à le droit de le dire ou pas ? Sans se faire taxer d'antisémite ?

avatar Horfilas | 

@Horfilas :
*11 septembre 2001

avatar Yves_M | 

La France est bien sûr une démocratie, certes imparfaite, mais une démocratie quand même.

avatar Ultranova | 

le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial) c'est maintenant.

Les Franc-maçons passent à l'offensive et ne comptez pas sur le Nabot à talonnettes, il est du même club.

Parlons de la liberté des Américains : vous avez vu ça où ??? C'est bien fini depuis le Patriot Act.

Les paroles de la chanson "l'élite" de 1979 par le groupe TRUST sont toujours d'actualité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR