Le son de démarrage des Mac, du Quadra 700 à Wall-E

Nicolas Furno |

Tous les utilisateurs de Mac ont compris le clin d’œil lancé par Pixar dans Wall-E. Quand le robot est complètement rechargé, le son qu’il produit nous est familier, et pour cause : c’est celui que l’on entend à chaque démarrage des Mac. Un son reconnaissable entre tous, qui est même l’un des rares à constituer une marque déposée, mais qui n’a pas toujours été le son de démarrage des Mac.

L'histoire du son de démarrage

Dans un épisode qui évoque l’importance du son pour une marque et un produit, l’excellent podcast 99% Invisible revient sur l’origine du son de démarrage des Mac (à partir de 3:54). Sa naissance remonte au début des années 1990 : Jim Reekes, employé par Apple à la fin des années 1980, travaillait sur les sons et c’est lui qui a inventé le son de l’alerte « Sosumi », entre autres choses.

Sosumi, l’un des sons d’alerte du Système 7.

Le nom de ce son d’alerte est une réponse au procès entre Apple, le constructeur informatique, et Apple Corps, la maison de disque des Beatles. Cette dernière avait un droit de regard sur le premier, puisque le constructeur avait été autorisé à garder le nom « Apple » à condition de ne pas faire de musique. La maison de disque été si pointilleuse qu’elle a exigé qu’Apple change certains noms dans Système 7 et notamment des sons d’alerte. Pour se venger, Jim Reekes a nommé cette alerte qui se lisait à voix haute « So, sue me ! » (« Faites-moi un procès ! »). Pour faire passer la pilule, Apple a expliqué à Apple Corp que c’était un mot en japonais qui n’avait rien à voir avec la musique… ils n’ont pas vérifié.

Il trouvait également que le son que l’on entendait au démarrage des Mac d’alors très mauvais. Le podcast rappelle que les ordinateurs vendus par Apple au tournant des années 1990 avaient la fâcheuse tendance de planter régulièrement. Si bien que l’on entendait souvent ce son, jugé insupportable par Jim Reekes : un peu trop aigu, presque strident, en tout cas dissonant, cet accord de fa majeur valait tous les défauts à ses oreilles. Le musicien raconte la difficulté de créer un son pour une audience en général mécontente : leur Mac vient de planter et ils ont probablement perdu quelques données au passage (la sauvegarde automatique n’était encore qu’un doux rêve…).

Ancien son de démarrage des Mac

Le Mac devait donc démarrer avec un son réconfortant, pour changer au maximum leur état d’esprit. Il fallait un son plus zen, propice à la méditation, un peu comme un gong, cet instrument de musique originaire notamment d’Asie. Le résultat, un accord de do majeur créé chez Jim Reekes avec un Korg Wavestation, est le son que l’on a encore aujourd'hui. Il est beaucoup plus riche et ample, plus grave aussi, et surtout beaucoup plus accueillant. Un excellent son de démarrage, qui est désormais associé à Apple dans l’inconscient collectif, à tel point que Pixar peut l’utiliser dans l’un de ses films et tout le monde comprend l’allusion.

Son actuel de démarrage des Mac

Pourtant, Jim Reekes rappelle dans le podcast que les dirigeants de l’époque ne voulaient pas de ce son. Au départ, personne ne voulait changer le son de démarrage du Mac et son concepteur a été obligé de ruser. Il a fait écouter sa création directement aux ingénieurs qui travaillaient alors sur le prototype du futur Macintosh Quadra 700 (vous l’avez peut-être croisé dans Jurassic Park). Les développeurs l’ont tellement apprécié qu’ils ont accepté de le glisser dans la version en développement, sans prévenir leurs supérieurs.

Des prototypes, le son de démarrage est passé au modèle de série commercialisé par Apple. Et voici le commentaire du journaliste qui l’a testé pour le magazine Byte (qui a disparu en 1998) :

J’ai su que j’avais quelque chose de génial quand je l’ai entendu s’allumer.

Le haut du Macintosh Quadra 700, l’ancêtre des Mac Pro. Derrière la grille, un haut-parleur de bonne taille était installé vers l’utilisateur : pour la première fois, un Mac pouvait servir à écouter de la musique. (Image Ken Fager)

Manifestement, la direction mise devant le fait accompli a été à son tour convaincue, puisque le Quadra 700 a été le premier Mac à intégrer ce nouveau son de démarrage, mais pas le dernier. Cette machine a été présentée à l’automne 1991 et c’était le premier ordinateur vendu par Apple avec un haut-parleur qui pointait vers l’utilisateur et qui était de relativement bonne qualité.

Depuis, le son de démarrage est resté, même s’il a été légèrement modifié à plusieurs reprises parce que le matériel permettait d’améliorer le rendu du son. C’est toujours celui que l’on entend aujourd'hui quand on démarre son Mac toutefois. À son retour chez Apple en 1997, Steve Jobs a changé beaucoup de choses, mais pas le son de démarrage et mieux, le nouveau patron de l’entreprise a arrêté toutes les expérimentations des années précédentes.

En effet, même si le son imaginé par Jim Reekes est resté, de nombreux Mac sortis après 1991 ont hérité d’un autre son de démarrage. Cette vidéo en rassemble beaucoup, mais ils ne sont pas tous là ; si vous voulez la liste exhaustive, MacTracker les a tous. Regardez bien la vidéo jusqu’au bout, car ce sont les sons en cas de plantage, très inventifs à une époque, qui sont les plus drôles…

Des sons créés de manière artisanale

Si le sujet vous intéresse, cette interview vidéo de Jim Reekes réalisée en 2010 est beaucoup plus complète, et pas seulement sur le son de démarrage des Mac. Ce sujet est abordé à partir de 13 minutes 20, mais on en apprendra aussi plus sur le son d’alerte Sosumi (24:35) et sur d’autres sons créés pour le Système 7. C’est à cette occasion que le son que l’on entend lorsque l’on fait une capture d’écran sur Mac (⌘⇧3 ou ⌘⇧4) ou que l'on prend une photo avec Photo Booth a été « créé ».

En fait, le musicien s’est contenté d’enregistrer un vrai appareil photo. Il a utilisé ce qu’il avait sous la main, à savoir son propre appareil personnel, un Canon AE-1 qui date de la deuxième moitié des années 1970. Ce son n’est pas resté sur Mac : depuis le premier iPhone sorti en 2007, c’est aussi lui que l’on entend quand on prend une photo avec un appareil iOS.

Ce choix explique probablement pourquoi ce son semble si naturel. Bon nombre d’appareils photo numériques ont cherché à recréer le son produit par un appareil photo mécanique, sans succès. En enregistrant un vrai modèle, Jim Reekes a obtenu un rendu qui évite le côté artificiel, c’est logique.

Le son des captures d’écrans des Mac depuis le Système 7, mais aussi celui de l’appareil photo d’iOS.

D’ailleurs, la meilleure solution est souvent la plus simple. Don Melton, ancien responsable de Safari chez Apple, explique dans une conférence comment le son du clic du clavier d’iOS a été créé (à partir de 24 minutes). Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le son n’a pas été créé après de longues recherches, en assemblant plusieurs autres sons sur un ordinateur. Non, le clic que l’on entend encore dès que l’on tape sur une touche du clavier est en fait l’enregistrement d’un stylo tapé sur un bureau…

C’est Ken Kocienda, le premier ingénieur embauché par Don Melton pour créer Safari et qui travaille toujours chez Apple à l’heure actuelle, qui a créé ce son. Il avait déjà essayé des dizaines de sons, mais Steve Jobs — qui contrôlait alors très étroitement le développement de l’iPhone — n’avait aimé aucune proposition. Le son qui a finalement été retenu a été créé un petit peu par hasard, et d’une manière, au fond, assez artisanale.

Le « clic » du clavier virtuel d’iOS

Pour l’anecdote, le son des notifications de notre application iOS est composé de trois notes puisées dans l’arpège en do majeur qui correspond à l'accord du son de démarrage des Mac inventé par Jim Reekes.

Son des notification d’iGeneration iOS

avatar BeePotato | 

@ ingrDxX : « As-tu seulement déjà utilisé un mac ? »

Tous les jours depuis pas loin de trente ans, oui.
Bien sûr, à l’époque, je ne me posais même pas la question de la mise en veille. :-)
Mais depuis que cette possibilité a été ajoutée aux Mac, je profite avec bonheur d’une gestion de la veille très réussie. Bien sûr, il y a quelques couacs de temps en temps, mais la plupart du temps je ne rencontre aucun problème. Et c’était déjà le cas à une époque où les utilisateurs d’autres systèmes ne savaient même pas ce que « mise en veille » pouvait signifier.

C’est d’ailleurs connu et reconnu, au point que je te retournerais bien la question que tu m’as posée. ;-)

Les trois Mac sur lesquels je travaille quotidiennement, ainsi que ceux que j’administre, restent plusieurs semaines d’affilée sans redémarrage, se contentant d’être en veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Et ça ne pose aucun problème (évidemment).

avatar zorg2000 | 

Startup Ninja

avatar kikou24 | 

Article très intéressant.

avatar seblen | 

Le Canon AE-1, mon premier appareil photo... Mon père me l'avait donné vers le milieu des années 80.
Je l'ai encore et ça fonctionne toujours parfaitement. L'ergonomie est d'un autre âge (la prise en main est très mauvaise comparé aux boitiers actuels) mais ce côté vintage est vraiment très plaisant, tant qu'on utilise ces vieux appareil pour le fun.

Et pour en revenir au bruit de déclenchement, c'est vrai que c'est beaucoup plus agréable que ceux des boitiers modernes. Je possède un D7000 en perso ( j'ai aussi encore un vieux nikon F801) et un 5DMKII en pro et ni l'un ni l'autre ne procure la petite jouissance d'un déclencheur entièrement mécanique comme le AE1 ou même le F801 motorisé, qui reste plus agréable à mes oreilles.

Pourtant, on a toujours un rideau, un miroir, mais il manque quelque chose, le son est beaucoup plus sec sur les appareils récents. C'est clair qu'Apple a fait un très bon choix en conservant le bruit de déclenchement de cet antique Canon.

avatar BeePotato | 

« 99% Invisible revient sur l’origine du son de démarrage des Mac (à partir de 3:54). Sa naissance remonte au début des années 1990 »

Petite précision : c’est bien la naissance du son de démarrage actuel qui remonte à cette période. Car les Mac ont heureusement toujours eu un son de démarrage, même avant ça (celui introduit avec le Mac II, présenté dans l’article comme « le son précédent », et auparavant le superbe « ding » des Mac classiques (du 128 au Classic))

avatar béber1 | 

Plutôt qu'un Big Bang new-age, j'ai toujours regretté un démarrage au clairon :
http://www.universal-soundbank.com/802a/805020000000000000000000000pkjn8...

avatar flobipro | 

Que des souvenirs même si pour moi l'un des meilleurs sons de démarrage provenait des MAC de la série des 68000 et des tours G3/G4. Le PowerPC annonçait sa puissance des le démarrage.
L'arrivée d'Intel a juste standardisé cela, sur la gamme depuis quelques années. Quand je repense à OS 8 et 9 le pire c'était pas le son ou le sad mac, mais ces satanées erreurs 11 et les conflits d'extensions... Le cauchemar de l'histoire d'un utilisateur de MAC OS

Pages

CONNEXION UTILISATEUR