La marque Apple vaudrait plus de 100 milliards de dollars

Mickaël Bazoge |

Malgré les prévisions dramatiques de certains analystes, Apple est loin d'être condamné à une mort certaine. L'entreprise se porte même plutôt bien. Le dernier classement Brand Finance place le constructeur de Cupertino à la première place en ce qui concerne la valeur de sa marque.

D'après un savant cocktail (touillé au doigt mouillé) mêlant les royalties que l'on devrait reverser à Apple pour utiliser sa marque et les revenus attendus à l'avenir, l'agence de consultants chiffre la valeur de la marque Apple à 104,7 milliards de dollars — pour donner un ordre d'idée, le programme Apollo de la NASA a représenté, en dollars d'aujourd'hui, 125 milliards de dollars.

Dans ce classement qui ne concerne que les entreprises américaines, Apple est loin devant ses principaux concurrents. Google est second avec 68,8 milliards de dollars, Microsoft troisième avec 62,8 milliards. Samsung, dont Brand Finance a également évalué la valeur de la marque, représente 78,8 milliards et se serait placé à la deuxième place si le classement avait été international.

Le top 10 comprend sept marques liées de près ou de loin à l'univers technologique, Walmart étant la première société traditionnelle en huitième position (44,8 milliards). Ce secteur est d'ailleurs le premier pourvoyeur de marques multi-milliardaires, avec 22% de la valeur totale de ce top 500. Globalement, la « marque » USA représente 17 900 milliards de dollars.

Source
Tags
avatar DJ-Snowly | 

Et ils ont pas quelques millions qui trainent à me filer par hasard ?

avatar Claude Pelletier | 

Il est certain qu'Apple mourra comme tout ce qui nous entoure,
comme toutes les constructions humaines. Ce qui est incertain
c'est la date du décés, tout comme le chemin pour y parvenir et tout comme
la durée de l'agonie. ;—)

avatar hercules | 

100 Milliards C bien peu pour une si grande marque...!
A lui tout seul "What's app" valait 16 milliards!.!

avatar iSc0tty | 

@hercules :
Ce n'est pas la valeur boursière mais la valeur de là marque. C'est un indice en quelque sorte.. Inutile je l'accorde mais voilà. La valeur boursière d'Apple est de 480 milliards. Et what´s app a été sur côté lors de l'achat par FB je trouve :)

avatar pismo500 | 

La pyramide ! l'oeil ! Bon sang mais c'est bien sûr !
:D

avatar agrippa | 

@pismo500 :
Encore un complot ! Joli coup d œil !

avatar poulpe63 | 

"Malgré les prévisions dramatiques de certains analystes" => sources de ces prévisions ? Quels analystes ?

avatar GigaTouch | 

Coca Cola 10e, notamment derrière AT&T, Verizon, Amazon et Walmart ? J'aimerais bien connaître leurs méthodes de calcul , parce que s'il y a bien une marque qui au moins autant de valeur qu'Apple, c'est eux !

avatar Applesoft | 

La méthode est ce qu'on appelle la Royalty Relief. Difficile à résumer, mais grosso merdo, il s'agit de définir un taux pour chaque secteur pour commencer qui répond à la question : si je suis Apple, et que je vends ma marque sous forme de licence à un tiers, combien me paiera-t-il en % de son chiffre d'affaires chaque année ? Alors pour l'estimer, on fait du benchmark, on regarde les deals qui sont au maximum "comparables" à une boîte comme Apple (même secteur, même positionnement etc) et on dit par ex pour Apple, c'est 50% du chiffre d'affaires pour avoir le droit de vendre un crayon connecté high tech avec la pomme dessus (je dis au hasard). Ensuite, on estime la "force" de la marque (fidélisation notamment) et on obtient un taux qui prend en compte mes 50% et la "force" de la marque. Pour Apple, on resterait proche des 50%. Après, reste à définir ce que pourrait représenter en chiffre d'affaires annuel les tiers qui utilisent la marque Apple, donc il faut se poser la question de savoir qui ça peut intéresser et ce que peut ça peut représenter potentiellement. Ensuite, on estime la croissance des revenus pour les années à venir, donc ce sera différent d'un secteur à l'autre : ça présuppose que la courbe des revenus du tiers suit celle de la marque. Pour finir, on "actualise" cette somme de revenus avec un taux d'actualisation. Pour ceux qui ont un peu fait de finance, c'est du DCF (discounted cash flow) appliqué aux actifs immatériels comme la marque. Mais bon, comme vous pouvez voir, ça repose sur beaucoup d'hypothèses !!! En général, quand on fait ce genre de calculs, on sait à l'avance où on veut arriver, et ensuite on joue avec les hypothèses pour retomber sur ses pattes :) J'en ai fait pas mal des calculs de ce genre pour une de mes boîtes.

Si les opérateurs américains (ATT & Co) sont si bien classés (ce qui est une connerie à mon avis), c'est que j'imagine qu'ils prennent en considération la super fidélité des clients aux opérateurs. Mais bon, ce sont des barrières qui l'expliquent et pas un vrai désir du client, un lien émotionnel. Je pense que la force des marques n'est pas très forte dans le monde des opérateurs, plus vulgairement le logo fait pas vendre davantage ! C'est pas Nike ou Disney.

Voilà un classement (connu aussi) qui me paraît plus sérieux :
http://www.interbrand.com/fr/best-global-brands/2013/Best-Global-Brands-...

avatar jesfr | 

@GigaTouch :
Tout a fait d'accord , j'ai habiter au Pérou et je peu vous garantir qu'au fin fond de la cambrousse , ils connaissent bien coca cola, mais je parierais pas pour Google , amazon ou même Apple.

avatar Ali Baba | 

Et sur les dix premières, six n'existaient même pas il y a cinquante ans, et quatre n'existaient pas il y a vingt ans.

CONNEXION UTILISATEUR