Environnement : Lisa Jackson veut poursuivre les efforts d'Apple

Anthony Nelzin-Santos |

Six mois après son arrivée chez Apple, Lisa Jackson s'est exprimée sur son rôle à l'occasion de la conférence VERGE. Chargée des questions environnementales, Jackson a notamment réaffirmé sa volonté de poursuivre les efforts de la firme de Cupertino : « Tim Cook ne m'a pas engagée pour que je me taise et que je préserve le statu quo

Image (cc) Flinqr.
Image (cc) Flickr.

L'ancienne directrice de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement s’est distinguée tout au long de sa carrière pour son combat contre les déchets toxiques et contre les énergies émettrices de gaz à effet de serre. Un combat qui en a régulièrement fait la cible des attaques des Républicains, hostiles à des régulations trop contraignantes, et qui a motivé son départ pour Apple alors que Barack Obama détricotait son programme environnemental en vue de sa réélection.

Les installations américaines d'Apple sont désormais alimentées à 85 % par des énergies renouvelables, un cap justement salué par l'Agence américaine de l'environnement. Son data-center de Maiden, par exemple, est alimenté par deux des plus grandes fermes solaires des États-Unis (20 MWh chacune) et le plus grand parc privé de piles à combustible du pays (10 MWh). La firme de Cupertino a même poussé le fournisseur local d'électricité à préférer l'énergie hydroélectrique aux centrales à charbon, une politique saluée par Greenpeace.

Pour autant, Apple n'est pas encore une société totalement « verte ». À l'échelle du globe, seuls 285 des 537 millions de kWh qu'elle a consommés en 2012 proviennent d'énergies renouvelables. C'est le principal défi qui attend Jackson, qui s'est entourée d'une équipe de 17 personnes pour plancher à la réduction des besoins énergétiques de la firme de Cupertino et à leur assouvissement par les énergies photovoltaïque, éolienne, hydroélectrique et géothermique.

Une démarche qu'elle essaye d'instiller au reste de la société en consultant les employés les plus intéressés par ces questions — dont ceux qui ont formé le groupe Apple Earth. Jackson reste néanmoins réaliste, concédant qu'elle ne pourra pas améliorer l'efficacité énergétique des installations de la société partout de la même manière : là où des éoliennes ou un système de refroidissement passif ne pourront pas être installés, Apple achètera des crédits-carbone pour compenser ses émissions.


avatar newone | 

Moi je dis chapeau !

Par contre le photovoltaïque c'est pas mieux qu'une solution non renouvelable... Les constructeurs prévoient 20-30 ans de fonctionnement et après aucun moyen de recyclage...

avatar patrick86 | 

"Par contre le photovoltaïque c'est pas mieux qu'une solution non renouvelable.."

C'est encore trop peu rentable énergiquement, et difficilement recyclable.

Le solaire thermique en revanche fonctionne très bien !

avatar C1rc3@0rc | 

L'un des gaz produit massivement par l'activite humaine qui a le pire impact sur l'effet de serre c'est le méthane: 25 fois supérieur au CO2.
Le CO2 c'est 74% des émissions de gaz a effet de serre!
La vapeur d'eau c'est 72% de l'effet de serre global.

Le probleme c'est pas la quantité existante de ces gaz, mais leur variation. Et la durée de vie de ces gaz.

Entre l'ere préindustrielle et maintenant, la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère est constante!
De plus le cycle de la vapeur d'eau c'est 2 semaines au maximum (vapeur, précipitation, état liquide, état solide)
Et il ne faut pas oublier que la vapeur d'eau ce sont les nuages et qu'ils restreigne l'effet de serre en partie...

Le CO2 est passe de 278ppm a 392ppm entre l'ere préindustrielle est maintenant soit une augmentation de 114 ppm ce qui est considérable. De plus sa duree de vie est de 200 ans!

Le methane lui est passe de 0.7 a 1.7 ppm sur la meme periode avec un puissance 25 fois superieure a CO2...

Apres il y a les gaz industriels, qui eux n'existaient pas avant l'ere industrielle et qui sont tous a moins d'1ppm aujourd'hui.

Bref, on le voit aisément, la vapeur d'eau n'est pas un problème dans la dynamique du réchauffement climatique.
Par contre, c'est incontestable, les gaz issus de la production et de la consommation d'hydrocarbure sont massivement responsables. Et on ne parle même pas de leurs effets chimiques sur l'environnement et la santé.
Si on prend le petrole ou le charbon, lorsqu'on brule c'est elements, ils produisent en plus un ensemble d'elements hautement toxiques, dont certains cancérogènes redoutable comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Il faut aussi compter avec les composés sulfurés qui sont très dangereux pour les milieux végétaux....

Donc en clair, si on produit de l'energie avec comme "déchet" de la vapeur d'eau c'est anodin.
Si on produit de l'energie avec comme déchet du CO2 du methane ou des HAP la c'est dramatique!

Pour en revenir a la cellule photovoltaïque:
1) elles sont efficaces, et de plus en plus et cela malgre la faiblesse des budgets de R&D accordés
2) elle sont massivement composées de silicium, ce qui n'est pas un probleme pour le recyclage. Pour ses autres constituants, très minoritaires, leurs process de recyclage va etre rentable a moyen terme.
De plus avec une duree de vie de 30 ans, leur rentabilite economique comme environnementale est énorme...

Finalement, l'idiotie est de vouloir des systèmes de production énergétiques globaux et centralisés. Il est bien plus rentable et productif d'avoir de multiples sources d'énergies adaptées a l'environnement et les plus proches possible du site de consommation...

La plus grande imbecilite possible ce sont les centrales électriques!
Qu'elles soient a hydrocarbure, pétrole, charbon,... ou nucléaire. Elles sont un danger environnementa (qui augmente avec leur durée de vie), et ne sont pas rentables puisque la distance entre site de consommation et site de production engendre des pertes énergétiques énormes: rayonement électromagnétique, effet joule (-> les câbles électriques haute tension chauffent l'atmosphère!!!!!), rechauffement des rivières (rejet de l'eau de refroidissement des centrale)...

avatar patrick86 | 

"Entre l'ere préindustrielle et maintenant, la quantité de vapeur d'eau dans l'atmosphère est constante!"

Sauf qu'elle est très variable (entre 1 et 4 ou 5% de l'atmosphère).

De toute manière, on le sait, le climat de la Terre a TOUJOURS changé. C'est naturel.
Vouloir maintenir une température constante est une lubie.
La Terre se réchauffe, puis se refroidit, puis se réchauffe, puis…… vous avez compris la suite.

"Et on ne parle même pas de leurs effets chimiques sur l'environnement et la santé."

Qui sont, beaucoup, plus important que le CO2.
C'est pour ça qu'on concentre notre attention sur le CO2 : pour éviter de parler du reste.

" elles sont efficaces, et de plus en plus"

Mais c'est pas encore génialisime non plus.

"Finalement, l'idiotie est de vouloir des systèmes de production énergétiques globaux et centralisés. Il est bien plus rentable et productif d'avoir de multiples sources d'énergies adaptées a l'environnement et les plus proches possible du site de consommation…"

A tout à fait !

"la distance entre site de consommation et site de production engendre des pertes énergétiques énormes"

J'ajouterai le coût des infrastructures elles-mêmes.

avatar Wolf | 

@newone :
D'ici 20/30 ans ont aura trouvé un moyen de recycler cela, vu que le marché de recyclage de ce genre de produit sera devenu rentable.

avatar Olydiver | 

Tiens c'est marrant on a pas encore un commentaire de Sams' boy qui nous disent que ça fait longtemps qu'à Séoul les photocopieuses fonctionnent aux énergies renouvelables.... ;)

avatar bompi | 

"Status quo", c'est un groupe de rock...

SInon, ce serait plutôt "statu quo".

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@bompi : voilà ce qui arrive lorsque l'on écrit en écoutant de la musique.
avatar joneskind | 

Et pendant ce temps, la fondation Gates finance Monsanto. Mais Windows c'est tellement bien... Tellement indispensable en entreprise pour les prooooo de la compta et du serveur exchange... Tellement moins cher que le Mac.

avatar patrick86 | 

"la fondation Gates finance Monsanto"

S'ils ne finançaient que Monsanto…

Non mais c'est génial Monsanto ! Ils imposent — heu fournissent — aux africains de semences OGM brevetés — heu, plus efficaces, pardon.

avatar C1rc3@0rc | 

Eh oui Gates en genie de la finance qu'il est a trouve un moyen de se faire encore plus d'argent qu'avec Microsoft tout en passant pour un philanthrope: arriver a tromper son monde de la sorte ce n'est meme plus du talent c'est du genie pur!

A savoir qu'en plus du sulfureux empoisonneur mondial Monsanto, il finance aussi les industries du médicament: celles qui cherchent plus a produire du brevet que du médicament efficace et dont les pratiques valent bien celles de Monsanto.

avatar patrick86 | 

@C1rc3@0rc :

Les campagnes de vaccinations organisées par la fondation Gates sont aussi douteuses.
On a notamment trouvé dans certains vaccins des additifs stérilisants.

Notre cher ami, Bill, ne s'en cache même pas : http://www.dailymotion.com/video/xfku7i_bill-gates-devoile-ses-desirs-de-depopulation_news

avatar Yarel | 

@Anthony

Et comment expliquez-vous la faute d'accord du participe passé dans la phrase "seuls 285 des 537 millions de kWh qu'elle a consommé en 2012" ? :-)

avatar joneskind | 

@Yarel :

Il y aurai donc un s à "consommé" puisque le COD est placé avant le verbe ?

avatar Yarel | 

@joneskind

Il y a, et non "auraiT", un "s" à "consommé".

De toutes façons, comme un "s" traînait à un mauvais endroit, autant le transférer à la bonne place. :-)

avatar Orus | 

Je ne pense pas que la colle servant à souder les Macintosh soit plus écologique que des vis. Transformant en plus tout produit Apple en consommable jetable. Le recyclage ? Mais le recyclage pollue lui aussi.
Bref, du blabla encore du blabla.

avatar Dadourun | 

Non les gars, c'est vrai, Newone a raison : le nucléaire, c'est vachement mieux, ça ne rejette que de la vapeur d'eau.
Ah, on me dit dans l'oreillette que le minerai resterait radioactif pendant quelques centaines d'années. Bon, c'est pas grave. On l'enterre ou on l'envoie dans d'autres pays et puis basta...

avatar patrick86 | 

"ça ne rejette que de la vapeur d'eau."

Et comme la vapeur d'eau est LE principale gaz à effet de serre de notre atmosphère, c'est pas grave. On peut en rejeter autant qu'on veut !

"le minerai resterait radioactif pendant quelques centaines d'années. "

A ça tu ajoute l'énorme pollution engendré par son extraction. Et les africains qui y meurent…

avatar joneskind | 

@Yarel :

Merci. J'ai toujours eu du mal avec le conditionnel. C'est pourtant pas compliqué, et le pire c'est que je connais les règles, mais si je n'y fais pas attention je fais toujours la faute ^_^

avatar joneskind | 

@patrick86 :
'Et comme la vapeur d'eau est LE principale gaz à effet de serre de notre atmosphère, c'est pas grave. On peut en rejeter autant qu'on veut ! '

L'effet de serre de la vapeur d'eau est supérieur à celui du méthane ou du CO2 ?

Après il faut différencier l'eau sous forme gazeuse et la vapeur d'eau qui est constituée de micro-gouttelettes d'eau liquide, comme les nuages.

Dans la mesure où la réaction de liquéfaction du gaz d'eau est très endothermique, je ne suis pas certains que ce bénéfice soit négligeable sur la température de la planète.

PS: Ou alors il y a une pointe d'ironie qui m'a échappée ?

avatar patrick86 | 

@ joneskind :

La vapeur d'eau est à l'origine de 72% de l'effet de sert total.
Elle représente 1 à 4% de l'atmosphère terrestre, contre 0,04% pour le CO2.

Je ne connais pas la différence exacte d'effet des ces deux gaz, toujours est-il qu'on ne peut pas établir de lien direct entre la quantité de CO2 et la température de la planète, qui dépend de bien d'autres paramètres, à commencer par le soleil.

Il y a une enorme mascarade autour du CO2, qui est très loin d'être l'éléments le plus polluant rejeté par l'homme.

La part du CO2 rejeté par l'homme représenterait (c'est une estimation), environ 3% du total produit par l'ensemble (nature + activités humaines).

http://www.liberterre.fr/gaiasophia/gaia-climats/generaux/caniculs.html

avatar iRobot 5S | 

@patrick86 :
En plus des déchets que la centrale a quand on l'arrête

avatar Yarel | 

@joneskind :

De rien.
Par contre ils ne semblent pas d'accord pour corriger "consommé".

avatar Dadourun | 

Bref, on est tous d'accord... Sur ce forum. Car, malheureusement, les grands patrons des énergéticiens européens se sont réunis pour expliquer aux gouvernements que les systèmes décentralisés, photovoltaïque en tête, c'était le mal.
On est pas sortis !

avatar joneskind | 

@patrick86 :

Le CO2 n'est qu'un coefficient. Un Kg de méthane est équivalent à 100Kg de CO2. C'est pour ça que pour 1Kg de gasoil brûlé, t'as 5Kg de "CO2" émis. C'est un étalon si tu préfères.

Et la vapeur d'eau qui sort des piles à combustible est condensée en flotte et ne s'envole pas dans l'atmosphère.

avatar Olydiver | 

@Dadourun :
Ah, on me dit dans l'oreillette que le minerai resterait radioactif pendant quelques centaines d'années.

Je crois que tu as oublié un mot dans ta phrase :

Ah, on me dit dans l'oreillette que le minerai resterait radioactif pendant quelques centaines [de] MILLIERS d'années.

avatar platj21 | 

@Yarel :
'Et comment expliquez-vous la faute d'accord du participe passé dans la phrase "seuls 285 des 537 millions de kWh qu'elle a consommé en 2012" ? :-)'
Avec le verbe avoir et seulement avoir en auxiliaire, c'est invariable il me semble pour le participe passé donc il n'y a pas de fautes

avatar f3nr1l | 

@platj21

Sauf si le COD est placé éolien.
Pardon... à vent.

avatar Yarel | 

@platj21

Mais non !
La faute est d'ailleurs corrigée sur le site, mais pas sur l'appli.
Dans votre commentaire, le "s" à "fautes" est en trop, car nous parlons d'une seule faute.

CONNEXION UTILISATEUR