Le Mac fait un retour en force

La redaction |
L'avenir de l'informatique, c'est l'iPad. Steve Jobs n'a pas fait de mystère lors de son intervention à la conférence call d'Apple en début de semaine. À travers cet événement, Apple a voulu montrer qu'elle n'oubliait pas le Mac pour autant. Au menu : iLife 11, Mac OS X Lion et un MacBook Air très sexy.

Dans ses "grandes messes", la firme de Cupertino a légèrement changé sa manière de communiquer. Steve Jobs n'est plus omniprésent, comme par le passé. Si le co-fondateur d'Apple a animé la conférence, il a souvent cédé la parole à ses proches collaborateurs ainsi qu'aux responsables produits.

Le numéro 2 d’Apple, Tim Cook a tenu à l'expliquer chiffre à l'appui, le Macintosh a connu une croissance importante ces dernières années. Il continue de se développer plus vite que le PC selon lui. Cela fait 18 trimestres de rang que la croissance du Mac dépasse celle du PC.

Et cette croissance se reflète à tous les niveaux. Les développeurs sont toujours plus nombreux. Apple en dénombre plus de 600 000. Et chaque mois, elle en recense 30 000 de plus. De nouveaux éditeurs arrivent (Valve), d'autres s'impliquent davantage. Tim Cook a notamment évoqué le retour d'AutoCAD et l'excellent travail réalisé par Microsoft avec Office 2011.

Plus de développeurs, mais également plus d’utilisateurs. Il y a désormais près de 50 millions de Mac-users dans le monde. Sur certains segments, la part de marché d'Apple explose. Elle a dépassé les 20 % aux États-Unis auprès du grand public.



Tim Cook a rappelé que le Mac représentait 33 % du chiffre d'affaires d'Apple. Et que si elle créait une société Mac, Inc. (ce qu'elle ne fera pas), elle serait la 110e société au Fortune 500. En 2010, la division Macintosh a généré un chiffre d'affaires de 22 milliards de dollars. Un peu plus tard durant la conférence, Steve Jobs a déclaré qu'Apple continuait d'investir massivement sur le Mac.

Présentation d'iLife 2011

iLife 11 est la première nouveauté présentée par Steve Jobs et ses collaborateurs, avec à la clé une longue présentation d'iPhoto, d'iMovie et de GarageBand. Lors de la présentation, Apple a fait l'impasse sur iDVD et iWeb qui restent cependant fournis (lire iLife '11 : Snow Leopard, Mac Intel et tarifs).

iPhoto 11

iPhoto propose de nouveaux modes plein écran, des améliorations à Facebook, l'envoi de photos par mail, de nouveaux diaporamas ou encore des améliorations qualifiées de très importantes sur la qualité des livres que l'on commande.



iPhoto 11 présente son interface entièrement en plein écran, autant pour les évènements, les albums, les visages que les lieux. C'est dans ces interfaces que l'influence d'iOS se fait le plus sentir. Par exemple la vue des albums reprend la présentation de l'iPad, avec des piles de photos.



Parmi les nouveaux diaporamas, le mode par location permet de visualiser les ensembles les photos prises à un même endroit et géolocalisées sur une carte. Le diaporama se déplace sur la carte, le tout est vraiment impressionnant et tout automatisé. D'autres thèmes sont proposés. Ils rappellent fortement des présentations Keynote, mais où tout se fait automatiquement.



iPhoto 11 permet d'envoyer des mails directement depuis l'application. Des templates sont proposés par défaut, on peut modifier quelques éléments comme les titres. Tout se fait en mode plein écran, sans jamais passer dans une application de courrier électronique.



Les livres de photos ont été également améliorés. L'interface est très visuelle, avec un carrousel qui rappelle Cover Flow. Par défaut, iPhoto 11 regroupe les photos par date, mais on peut tout modifier, l'ordre, les textes… Dans une bibliothèque façon iBooks (sur iPhone et iPad), tous les projets que l'on a créés sont rassemblés pour les retrouver rapidement.





iMovie 11

iMovie devient plus accessible aux néophytes. Quelques nouveautés, notamment dans l'édition de l'audio, les effets ou encore les thèmes proposés par défaut.



La piste audio est désormais présentée sous les images, sous forme d'une onde audio. On peut augmenter ou baisser le volume de manière graphique, les ondes s'ajustant alors automatiquement. Par ailleurs, on peut ajouter des effets audio, sur le même mode que les effets vidéo.



Une nouvelle fonction, "Instant Replay" permet de définir des parties de film à rejouer plus lentement. On peut aussi définir une image statique avec, par exemple, un effet de zoom. Parmi les autres nouveautés, notons l'ajout d'un mode générique pour afficher, après votre film, une liste des participants, comme dans un vrai film.



On peut également créer des bandes-annonces, avec l'un des quinze thèmes inclus, avec à chaque fois une bande-son originale enregistrée dans les studios d'Abbey Road, avec la London Symphony… iMovie 11 est capable de détecter automatiquement les vidéos où un groupe est filmé, ou les plans où une seule personne est filmée, si le plan est large ou serré… iMovie utilise pour cela la détection des visages et d'après ce que l'on a pu voir ce soir, cela fonctionne très bien et le résultat est plutôt impressionnant.



Les vidéos peuvent ensuite être envoyées sur YouTube, MobileMe, mais aussi d'autres services comme Vimeo.



GarageBand 11

GarageBand en version 2011 ajoute quelques nouveautés, dont des effets et amplis pour guitare ou piano, une fonction nommée "Groove Matching" qui permet de changer le rythme de la musique. L'interface de cette application n'a pas changé.



"Groove Matching" permet de définir une piste comme étant la piste "Groove", c'est-à-dire la piste qui a le bon rythme. On peut ensuite définir automatiquement le rythme de toutes les autres pistes en fonction de la piste Groove.



"Flex Time" permet d'éditer le son, par exemple pour allonger la durée d'un accord. Le son est alors déformé, mais permet ainsi de corriger un morceau qui aurait une piste se finissant trop tôt, par exemple.



GarageBand intègre de nombreuses leçons pour apprendre à jouer un instrument, ou un piano. Une vidéo explique alors, note par note, comment un morceau se joue.



Après avoir appris un morceau, on peut le jouer et GarageBand analyse si toutes les notes ont été correctements jouées. La partition défile à l'écran, les notes correctement jouées sont en vert, les mauvaises en rouge et GarageBand vous note, comme un jeu. L'application enregistre le nombre de fautes que vous effectuez et présente les résultats sous forme de courbes.




Le prix d'iLife 11 a été revu à la baisse : 49 € / 59 CHF pour la version simple, 79 € / 99 CHF pour la version familiale (5 ordinateurs). Il sera bien sûr livré gratuitement avec tous les nouveaux Mac. iWeb et iDVD n'ont pas eu le droit aux honneurs d'une présentation, on suppose qu'ils n'ont donc aucune nouveauté…



FaceTime arrive sur Mac

Steve Jobs est toujours aussi fier de FaceTime. A la demande générale, Apple a annoncé une bêta de FaceTime sur Mac. Rien n'a filtré concernant une éventuelle version Windows. Le logiciel ne s'intègre pas à iChat. Il permet de converser aussi bien avec une personne sous Mac qu'avec une personne équipée d'un terminal iOS (s'il est connecté en Wi-Fi).

Quand Mac OS X s'inspire d'iOS

Lion est la huitième mise à jour de Mac OS X. Lors de cette conférence, Steve Jobs a voulu expliquer la stratégie d'Apple concernant son système d'exploitation. Le discours d'Apple est simple : après avoir porté beaucoup d'innovations de Mac OS X vers iOS dans l'iPhone, puis dans l'iPad, il est temps de faire le chemin inverse et d'amener certaines idées sur Mac.



Le patron d'Apple a avancé six pistes : Gestes multitouch, App Store, écran d'accueil pour les apps, applications en plein écran, sauvegarde automatique, applications qui peuvent se mettre en pause et revenir instantanément à leur état de base.

Gestes multitouch

"Le multitouch sur un écran d'ordinateur, en tendant le bras, cela donne de jolies démonstrations, mais cela n'est pas viable". Après avoir beaucoup réfléchi sur la question avec ses équipes, Steve Jobs a expliqué que les deux meilleurs accessoires pour intégrer le multitouch sur le Mac étaient la Magic Mouse et le Magic Trackpad.

L'App Store est un modèle économique qui a fait ses preuves. D'où la présence d'un Mac App Store qui sera proposé tout prochainement, sans attendre le 10.7. Le principe est exactement le même que sur l'App Store d'iOS, avec un téléchargement en un clic, des applications payantes et gratuites, installation et mise à jour automatiques et possibilité d'utiliser les applications sur tous ses Mac personnels.



L'interface du Mac App Store ressemble à deux gouttes d'eau à celle de l'iPad. Il y a aussi les avis des utilisateurs. Quand on télécharge une application, celle-ci se glisse dans le dock et se charge automatiquement. L'installation se fait sans intervention de l'utilisateur, comme sur iOS.

Le Mac App Store acceptera les soumissions des développeurs en novembre et ouvrira dans trois mois sur Snow Leopard.



LaunchPad est l'équivalent pour le Mac de l'écran d'accueil sur iOS. Il se lance en plein écran, on peut modifier l'ordre des applications, créer des groupes… Le tout ressemble à ce que l'on connaît déjà bien sur les iPad et iPhone.



Dans 10.7, les applications fonctionnent beaucoup en plein écran. Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton + (le vert) dans les barres des applications. Un fichier PDF par exemple s'affiche alors en plein écran, avec deux pages côte à côte.



De nombreux gestes multitouch ont été ajoutés. Par exemple, on glisse deux doigts vers la gauche pour faire apparaître le Dashboard. Le mode plein écran reste disponible en allant vers la droite. Mission Control remplace dans Mac OS X 10.7, Exposé, le Dashboard et Spaces et présente tous ces éléments en une seule interface accessible à nouveau d'un seul geste. De nombreuses améliorations ont été ajoutées à Exposé. Par exemple, on peut créer un groupe de fenêtres pour les ouvrir en une seule fois.



Le reste des nouveautés sera présenté plus tard. Mac OS 10.7 Lion sera disponible à l'été 2011.

MacBook Air : quand un MacBook rencontre un iPad

Imaginez un Macintosh avec tous les avantages d'un iPad : mise en route immédiate, super batterie, stockage sur SSD, pas de lecteur optique, léger et fin. Voilà le nouveau MacBook Air.


Comme Mac OS 10.7 a rencontré iOS, le MacBook Air rencontre l'iPad… Le nouveau MacBook Air est, selon Steve Jobs, "le futur du Netbook". Deux versions sont proposées, une à 11 pouces et une à 13 pouces et cette gamme est disponible dès aujourd'hui.



Il est encore plus fin qu'avant : au point le plus fin, il mesure 0,3 cm seulement pour 1,3 kg (13 pouces) et 1,04 kg (11 pouces). Les deux écrans ont une résolution très importante : 1440 x 900 pixels pour le 13 pouces (soit plus que le 15 pouces de base) ou 1366 x 768 pixels pour le 11 pouces (soit plus que le 13 pouces de base). Ces écrans sont tous brillants.



Le MacBook Air n'a toujours pas de lecteur optique, mais pas non plus de disque dur. Comme les rumeurs le disaient, de la mémoire flash est utilisée. Elle permet notamment un démarrage rapide, une meilleure autonomie, une utilisation plus silencieuse…



L'autonomie est estimée à 7 heures en utilisation web. Steve Jobs a pris la peine d'expliquer que ces tests sont beaucoup plus contraignants que ceux des PC. L'autonomie est de 30 jours en veille.



Steve Jobs a fait le tour du propriétaire. La batterie prend la place la plus importante à l'intérieur. La mémoire flash est directement intégrée. Les MacBook Air sont alimentés par des Core 2 Duo et 2 Go de RAM. Comme sur le précédent modèle, on ne peut pas augmenter la RAM manuellement, mais on peut passer à 4 Go à la commande. Le 13 pouces intègre également un port SD, les deux versions ont deux ports USB.



Les MacBook Air commencent à 999 € / 1199 CHF pour la version 11 pouces avec 64 Go, 1199 € / 1449 CHF pour 128 Go. La version 13 pouces commence à 1299 € / 1549 CHF (128 Go) pour monter à 1599 € / 1899 CHF (256 Go). Les nouveaux MacBook Air sont disponibles dès aujourd'hui.

avatar Tonysouth | 
@TequilaPhone j'adore!
avatar DrFatalis | 
Un retour en force ? C'est de 'humour ? Voyons ce "retour": - un "nouvel" ilife réduit à des améliorations sur 3 logiciels seulement de la suite - des "annonces " pour un future système de dans 8 mois apportant peu d'améliorations, tellement peu que l'on nous refait, comme pour SL, le coup du "mais jusque là y vont rajouter des trucs révolutionnaires". Rien de concret, de palpable. Venant de MS on parlerait de vaporware. - deux évolutions mineures du MBA, qui garde son tarif, perd son éclairage clavier, et se retrouve pur les premiers modèles avec une capacité inférieure au DD PATA du premier MBA! Je ne vois aucune "force" là dedans. Même Steve me semble moins à l'aise que d'habitude... Pour iworks, vu la mini mise à jour récente, il était sur que l'on aurait... rien... Retour en force ? Mou du genou, oui! Mais bon... les macs se vendent bien et compte pour 1/3 du benef... alors pourquoi se fatiguer ?
avatar heret | 
@sekhmet "Depuis mon Ipad, je craque et j'apprend l'Objective C pour plusieurs projets Ipad, du coup il sera pas bien compliqué une fois Xcode et ObjC maitrisés de faire des versions Mac de mes applis. Je suis encore plus motivé !" ben justement ... j'ai une appli pour iPhone sur l'Appstore (sisi !) et j'en ai fait une version pour Mac OS X. J'avais bien séparé le "métier" de l'interface utilisateur, j'ai pu reprendre mes classes "métier" quasiment telles quelles, très peu d'adaptation à réaliser. Pour l'interface utilisateur au contraire, je n'en ai pas repris 20%, quasiment tout à refaire tellement il y a de différences entre Mac OS X et iOS. Bon courage.
avatar Rongnan | 
C'est à se demander tout de même si Apple est consciente qu'Internet existe ! Rien sur iWeb, iwork.com (et iwork tout court d'ailleurs), MobileMe (dont iDisk est un calvaire sans nom)... Ça ne choque que moi ?! Là où la pomme est clairement à la peine (cloud, réseau de travail/social, Internet,…), il semble que rien n'est fait. Vraiment j'ai du mal à comprendre cet…autisme ? Du coup, ben moi je suis déçu (ah ça pour faire des trailers, des photos plein écran, y a du monde par contre)
avatar mmarvin | 
Le meilleur, c'est déjà que Ilife soit à un prix beaucoup plus abordable et surtout, que la Mac Store nous permettra de n'y prendre que les logiciels qui nous seront vraiment utiles... Quel intéret d'avoir GarageBand quand on ne touche même pas à Guitar Hero ? Iphoto en achat simple à 14,99 comme sur l'exemple, c'est oui tout de suite ! Pareil pour la suite Iworks. Dès sa sortie, finis les logiciels libres qui plantent ou qui rament !
avatar fusion | 
y'en a qui font toujours marré avec leurs commentaires. - le MBA n'est pas une machine pour la puissance (pas de jeux, pas de gros logiciels...etc) pour le web et ilife un C2D c'est largement assez. vous voulez de la puissance portable>MBP - la stratégie d'apple est clairement définie, et suit logiquement un plan tout tracé, y'a rien à redire la dessus! qu'on aime ou pas, les chiffres sont là pour prouver qu'ils ont raison de continuer dans cette voie là. Faut se remettre ds le contexte, essayez de pas penser uniquement pour sa gueule, et voir un peu plus loin que le bout de son nez!! ce qu'à présenté apple est logique, suit une ligne stratégique déjà bien définie à l'avance. ce qui est sur c'est qu'apple sait où elle va, et que toute sa stratégie se tient! je dis pas que tout est génial et que tout sera parfait, mais je souligne le fait qu'apple voit grand, voit clairement et sait exactement ou elle va. à voir qui voudra l'accompagner dans sa vision du future de l'informatique. et oui j'ai senti SJ assez essoufflé!! faut dire que c'est qd meme une perf. ds son état les keynote!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est un "petit" Event, il faut le reconnaître. Juste pour réagir à tout ce que je lit: c'est un micro aperçu de Lion. C'est à dire ce sur quoi ils bosse point bar. Ne pas juger trop vite quand même, un peu de recule ne fait pas de mal. Macbook air: Un Core2Duo 2 1,86GHz pour faire du traitement de texte, de la paperasse et regarder un film dans le train entre deux RDV, çà va quand même... C'est clairement le segment. Ah le monde PC nous ramène toujours sur le terrain de microsoft, le plus gros processeur, le plus et encore le plus. à quoi çà sert, personne ne fera tourner autocad sur un 11" Sinon moi je vois quelque chose qui semble passer à la trappe, personne ne le décris. L'insistance de Steve Jobs sur les SSD. Moi je dis trop de la balle. S'il investie massivement sur cette techno, les prix sur nos macbook pro vont baisser sérieusement. (oui c'est pas nouveau, oui il y en a dans les ipad iphone et autre oui et re oui...) Justement c'est, comme il le dit lui même, un des plus gros consommateur de SSD. Sachant qu'il a annonce aux actionnaires que les énormes bénéfices d'apple, qui pour l'instant sont au chaud, seront un avantage pour des investissements visant une avance technologique de taille dans un avenir proche... Et sachant que Steve Jobs déteste, et c'est rien de le dire, les DD mécaniques. Alors : Apple = SSD de série et du lightpeak pourquoi pas... Wait and See
avatar methos1435 | 
Wait and see... Mes craintes se confirment pour l'avenir de Mac OS X... apporter la cohérence avec iOS et l'ajout du store, ca peux être très bien pour le mac et apporter énormement de développeurs (donc d'applications). Mais c'est à double tranchant. Les développeurs devront surement payer la licence pour proposer leurs app sur le sotre comme pour l'iphone et l'ipad. Back to the mac ou comment payer apple pour proposer ses logiciels.... Et puis app store facultatif pour l'instant, obligatoire dans les prochaines versions de l'OS ... On risque de perdre peu à peu la maitrise de l'ordinateur qui deviendra petit à petit un kiosque numérique proposant des app. Bref, j'attend de voir comment ca va évoluer mais voir l'imac se transformer petit à petit en ipad géant, je ne vois pas ça d'un très bon oeil. Ce n'est que mon avis.
avatar ironseb | 
Un app store pour mac = la fin de la liberté. Bye Apple. Sans regret.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Cette Keynote n'a pas vraiment parlé de Mac mais de softs pour le Mac. C'est déjà ça direz-vous. Mais quid de l'USB3 ? De la gestion de TRIM pour SSD, du support BlueRay, de l'évolution des cartes graphiques ? J'ai l'impression que, petit à petit, le Mac prend un retard considérable par rapport au monde PC. Rien de ce qui a été présenté ne m'incite à changer mon vieil iMac. Seule, peut-être, la présence d'un disque SSD pourrait me pousser à casser ma tirelire... mais le prix à payer est vraiment dissuasif... Je me demande combien d'iMac 27 intégrant un disque SSD ont été vendus.
avatar Eurylaime | 
Transposer ce qui fait vendre des iPhones sur Mac, c'est la seule annonce de Lion (ou Jobs se contredit lui-même) avec un Exposé modifié pompeusement nommé "Mission Critical". Après au niveau des nouvelles fonctions annoncées c'est le vide total, pire que lors du passage à Snow leopard et d'expérience on sait que les annonces faites lors de la présentation originelle sont définitives. Je me suis demandé où était la beta, en fait il n'en faudra point, le seul élément "nouveau" sera disponible bientôt sous Snow Leopard. Quelle astuce va trouver le marketing pour nous faire payer la boite l'été prochain ?
avatar SebDominguez | 
Je suis le seul a avoir trouver cette keynote un peut "pauvre"? Niveau os x lion je m'attendait a un peut plus... Mission contriol, app store, des multi touches gestures foireuse qui marchent 1 fois sur 3... ( même btt fait mieux)
avatar ispeed | 
De grandes innovations en perpective : le tuyau d'iThunes va davantage s'élargir, par ici la monnaie :)))
avatar alan63 | 
Pour ma ...pomme peu d' intérêt Ne me servant pas ni de iphoto ni d' iMovie et encore moins de garageband ... Je passe Je possède déjà un MBA ceux présentes n apportent pas grand chose de déficit en perdant au passage le clavier rétro éclaire et le format 11 n a strictement aucun sens pour tout possesseur d' iPad Mac os Lion migrera progressivement au tout IOS 4 Bref évolution normale qui viendra gonfler les bénéfices d' Apple Au final back to Mac deviendra Now full IOS Et faudra surement pas attendre 10 ans ...Mac OSX chronique d' une mort annonce
avatar TequilaPhone | 
C'est un retour de rien du tout, car clairement concernant Lion : c'est un échec.
avatar Aphelion | 
@TequilaPhone Et tu te bases sur quoi pour dire ça ? Sur trois mini preview faites sur un Snow Leopard modifié pour l'occasion ? Tu me fais rire. Apple a juste voulu nous montrer la direction que prend Lion, et nous faire comprendre que iOS et Mac OS vont converger sur certains points. Rien de plus. Les fonctionnalités, l'interface, et le reste viendront bien après.
avatar TequilaPhone | 
Bah tu sais ApheLion(haha), c'est pas méchant mais les Sneak peek de Lion sont à des années lumières d'un Tiger, Leopard, Snow (Les Spotlight, TimeMachine, Automator et autres Dasboard...). Et je sais très bien que ce n'est qu'un début d'annonce. J'espère surtout que le reste de Lion ne se cantonnera pas à ça. Car concrètement nous avons quoi : des gens qui achètent un iPad et iPhone vont vouloir acheter un ordinateur. Et sous prétexte que c'est des autistes qui ne savent pas utiliser un ordinateur, il faut les aider à mieux utiliser ce nouvel outil sans perdre la magie du Touch. Il faut faire quoi : prendre Mac OS X et le transformer en iPad géant, afin que ses même autistes là ne puissent être déboussoler. Bon !!! Si ça ne concerne qu'une petite partie de Lion pour aider leur nouveau client, et bien tant mieux, moi je suis pas contre. Mais dans un OS desktop, j'attend surtout des petites innovations qui permet d'accroitre encore la (ma) productivité, ses charmes qui font que Mac OS X est inégalable.
avatar Brewenn | 
Un Netbook qui refuse d'être appelé comme ça !
avatar Eurylaime | 
@Brewenn + 1 : mais ne le dit pas trop fort, tu vas te faire tuer ;-)
avatar Etienne000 | 
C'est vrai que tous les netbook ont un Core2Duo et une 320M... Ah , bah non , c'est de l'atom qu'ils ont -------->.
avatar Brewenn | 
"C'est vrai que tous les netbook ont un Core2Duo et une 320M..." Oui t'as raison c'est quand même un plus pour faire tourner Autocad !
avatar Lastrada | 
[i]"Parmi les nouveaux diaporamas, le mode [b]par location[/b] [...]"[/i] Par location ? c'est du belge, ou du suisse ?
avatar jeremyl | 
Rien que pour ilife, la keynote vaut le coup. Au lieu de raler, vous en connaissez des suites logicielles aussi complete (surrtout garageband) pour ce prix. Rien que GB n'a pas d'equivalent que ce soit sur mac ou pc, pour ce prix la. Et ce que certains appele detail cosmetique de Lion, j'appelle ca de l'ergonomie. Apple arrive à rendre son os encore plus simple pour l'utilisateur, et franchement, un os je lui demande juste de me prendre le moins de temps possible et d'etre le plus reactif possible.
avatar TequilaPhone | 
Ah c'est sur qu'il va être simple et ergonomique, pour les gens qui ne feront que surfer sur Facebook, il va être bien.
avatar Zep | 
Apple confirme là toutes mes craintes pour l'avenir du Mac. Mon système fétiche va devenir (doucement, tout doucement, mais sûrement) la même bouse qui équipe les iPhones et autres iBidules "révolutionnaires" qui font mouiller Shenmue. Qu'on soit bien d'accords, iOS est un excellent produit pour ceux qui ne veulent pas s'embourber dans l'informatique, qui n'y connaissent pas grand chose et qui veulent du hype. Mais c'est avant tout un kiosque numérique destiné à faire du cash, beaucoup de cash, en capturant l'utilisateur dans un écosystème fermé. En portant cette philosophie au Mac, Apple va transformer une machine ouverte en un ordinateur de plus en plus fermé... On imagine que la politique d'Apple concernant la validation des applications sera la même que sur iOS : sécuritaire, puritaine, opaque. Cela facilitera la vie des utilisateurs, qui vont, sans le voir, donner les clés de leur système à une seule boîte. Mais n'ayez aucune crainte ! Apple, c'est pas Microsoft. Apple, c'est cool ! ... je confirme ma déception totale ! Pour la première fois en 10 ans, Apple me déçoit sur TOUS les tableaux. Jusqu'à présent, je pouvais me raccrocher à Mac OS X... C'est désormais terminé !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR