Vers un procès Apple/Adobe ?

Arnaud de la Grandière |
Selon Steven J. Vaughan-Nichols d'ITWorld, qui cite des sources proches de la société de San Jose, Adobe pourrait intenter une procédure judiciaire à l'encontre d'Apple dans les semaines à venir, suite à l'éviction de Flash par les dernières règles d'utilisation de l'App Store.

Il est vrai que certains employés d'Adobe n'ont pas caché leur agacement (lire : Evangéliste Adobe : « Apple, va te faire…»), même John Dowdell invitait sur Twitter les personnes de qualité qui travaillent chez Apple et qui souhaitent faire partie d'une "entreprise plus éthique" à venir chez Adobe.

Le directeur technique d'Adobe a cependant minimisé l'impact de l'affaire, sur son blog (lire : SDK iPhone : le directeur technique d'Adobe relativise), comme lors d'une interview accordée à All Things Digital.



Kevin Lynch souligne qu'il ne s'agit que d'une fonctionnalité parmi tant d'autres de la suite CS5, et que l'iPhone n'est qu'un écran parmi tant d'autres sur lesquels Flash sera bel et bien disponible. Il rappelle qu'Adobe et Apple sont de vieux partenaires qui continuent de collaborer sur nombre de sujets, certes avec plus ou moins de succès et de bonne entente, mais il semble hors de question de monter au créneau et de muscler l'argumentaire (lire : Apple/Adobe : une vieille histoire d'amour/haine).

Cependant il ne manque pas d'insister sur les décisions changeantes d'Apple (il veut d'ailleurs y voir une chance de rédemption pour Flash sur l'App Store d'ici à la sortie d'iPhone OS 4.0), le directeur technique d'Adobe ironise en se demandant si Apple n'exigera pas un jour « de coder les applications d'une main tout en faisant tournoyer un poulet de l'autre. »

Plus sérieusement, il déplore la politique "protectionniste" d'Apple et y voit une mauvaise chose pour les consommateurs. Il n'oublie d'ailleurs pas de souligner que les contenus en Flash seront disponibles sur les plateformes concurrentes, et que ce pourrait être dommageable pour Apple elle-même. Cependant, rien jusqu'ici ne semble indiquer que l'absence de Flash sur l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad soit dissuasive pour le grand public.

Dans ce contexte, il semble peu probable qu'Adobe se risque à lancer des hostilités ouvertes en justice, d'autant qu'on voit mal sur quelles bases juridiques la société pourrait fonder sa plainte : Apple n'étant pas en situation de monopole, elle est parfaitement libre de choisir le contenu de son magasin, comme n'importe quel autre commerçant. On aura le fin mot de l'affaire dans quelques semaines si du moins l'information de Vaughan-Nichols se vérifie.
avatar eTeks | 

Yohmi, on peut autant traiter de branleur un gars qui ne soucie pas de redévelopper son application pour une autre système qu'iPhone OS, que celui qui développe un programme portable en Flash, C#, Java sans jamais tenir compte des spécificités du système de l'utilisateur. Et même ces critères ne valent pas grand chose, car leur programme peut avoir d'autres qualités.
Ca ne sert à rien de dresser certaines catégories de développeurs contre d'autres.

avatar Moonwalker | 

@Oomu => "apple a fait tout ce qui est possible pour compliquer la vie de ces projets"

Clairement, à quoi fais-tu allusion ?

Pour moi, Apple a simplement poursuivi son évolution. On ne peut quand même pas lui demander de prendre en considération des projets totalement étrangers et qui ne lui apportent rien sous prétexte qu'ils suivent bon an mal an les vieilles spécifications OpenStep.

10 ans de retard, tu le dis toi-même.

GNUStep et Etoilé sont de beaux projets, mais refaire en GNU et BSD tout le travail de NeXT Inc. sans en avoir les moyens personnels et financiers est une gageure. Le temps et l'argent.

avatar Un Vrai Type | 

Ben qu'Adobe accepte qu'on puisse faire du flash avec XCode directement déjà...
Et que le code soit aussi réactif sur Mac OS X que sous Windows.
Et que tout fonctionne sous linux.

Et puisqu'on y est... Ceci devrait être possible sans AUCUN logiciel Adobe...

Après tout, Apple protège XCode comme Adobe protège Flash... Ni plus ni moins.

avatar françois bayrou | 

@Un vrai type :
Ben figures toi que c'est possible.
C'est ballot hein !

avatar lolodigital | 

Voilaaaaa, il est désormais le temps des despotes.... qui consiste à user de son énergie en bataille juridique.
S'ils pouvaient orienter la bataille vers le chemin de l'innovation ...

Pour info, CS5 a définitivement largué apple dans le domaine de la vidéo. à moins que nous ayons droit à une annonce au NAB ...

avatar nickos_fr | 

autant sur le iphone le manque de flash n'etait pas un soucis pour moi, sur un ipad si je le prend pour remplacer mon netbook là il va me faire défaut je veux pas d'un web amputé au pire qu'on nous laisse le choix comme clik to flash sur les machine " de bureau et macbook

avatar ericb2 | 

@oomu

En 2007 (OOoCon, Barcelone), j'avais fait une présentation pour essayer d'orienter le choix du layout d'OOo en direction de GNUstep (auquel je crois de plus en plus avec le temps) car c'est un vrai choix multiplateforme, via la lib Renaissance (pas le projet moisi ..) Malheureusement, j'arrivais un peu tard, et un autre choix avait été fait. Mais j'y repense quelquefois ...

avatar shenmue | 

"Il n'oublie d'ailleurs pas de souligner que les contenus en Flash seront disponibles sur les plateformes concurrentes, et que ce pourrait être dommageable pour Apple elle-même."

LA bonne blague !!! quand tous les crapwares réalisés à partir de CS5 vont envahir l'Android Store, c'est sûr que ça va être un soucis pour Apple et ses gazillions de devs qui développent en natif des applis de plus en plus sophistiquées (comme ça par exemple, travail d'UN seul dev sur iPhone:http://www.youtube.com/watch?v=kJ7_MOs9ffw&feature=player_embedded)
Ce que fait Apple, c'est ce qu'aurait dû faire Sony avec sa PS3 pour empêcher l'invasion de portage grâce à des outils croos/platform de jeux 360, ce qui aboutit au fait que les jeux multis sont plus beaux sur 360 dans leur grande majorité (alors que la 360 est moins puissante que la PS3) et ce qui a fait un ENORME tord pour la plateforme en terme de communication (woua chez Sony, ils disent que c'est mieux mais c'est moins bien, etc, etc).
Il serait arrivé la même chose avec l'essort de ce genre de solutions: de moins en moins de développements exclusifs, de moins en moins le soucis de coller aux meilleures possibilités offertes par le SDK d'Apple...
Bref, une cata, moins d'élément différenciateur au niveau des applis.

avatar Yohmi | 

@eteks
Je présume que c'est une question de point de vue. Il m'apparait bien plus consciencieux de se spécialiser sur un programme, quitte à ce qu'il ne soit disponible que sur une plate-forme pour des raisons de synergie, d'interface et d'optimisation, plutôt que de faire un boulot passable non pas par manque de talent ou de volonté, mais par désir de multi-plateforme.
On ne peut décemment pas comparer l'interface de l'iPhone avec celles qui tentent de la copier ou qui sont (à raison), justement, complètement différentes. Et en ce sens, s'investir sur une plate-forme afin d'en respecter les codes semble une question de bon sens et une volonté de travail bien fait… qui ne se ressent pas nécessairement sur un projet conçu indifféremment des systèmes sur lesquels il tourne. Je prends l'exemple d'Opera Mini, qui d'un point de vue interface fait penser à un programme conçu pour fonctionner au stylet. Est-ce sérieux ?

avatar NicolasO | 

@shenmue:
Tres bon exemple. Ce jeu ne passe pas la nouvelle 3.3.1.
(Unity engine, comme couche intermediaire)
Dommage pour ce jeune et sympathique dev...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR