Le Japon teste le streaming vidéo 4K en HEVC/H.265

La redaction |


Le Japon a effectué des essais de diffusion de programmes 4K en streaming. Les téléviseurs 4K commencent à faire leur apparition dans les magasins, mais la 4K risque de ne décoller vraiment dans le grand public que lorsque des émissions TV seront proposées en 4K. Pour le moment, les contenus 4K sont très rares. Sony a bien annoncé pour cet été un Media Player 4K, le 4K FMP-X1 4K, contenant 10 hits d’Hollywood 4K préinstallés, ainsi qu’un service cet automne pour louer ou acheter de films 4K via internet (4K Video Unlimited). Il a aussi annoncé que sa future PS4 serait capable de lire des vidéos HEVC/H.265.

Les constructeurs d’électronique grand public commencent pourtant à proposer des modèles de TV 4K. Après les annonces de l’année dernière, où par exemple, Sony proposait une TV 4K de 84 pouces à 25 000 $, les prix semblent redescendre à des niveaux un peu plus réalistes.



Quel que soit le système de diffusion (satellite, hertzienne numérique, câble ou via IP par le Net), la bande passante est un problème majeur avec des images ultra haute définition dotées d’une résolution 4K ou même 8K (7 680 x 4 320 pixels). Rien que pour la 4K, avec une taille quatre fois plus importante que la haute définition « standard », les technologies actuelles d’encodage ne sont plus d’actualité. Cinq minutes de vidéo 8K non compressées peuvent occuper 1 To d’espace de stockage. Au début de l’année, l’International Telecommunication Union (ITU) a validé le codec MPEG-H HEVC (High Efficiency Video Coding), connu aussi sous le nom de H.265. Il offre une compression 4 fois plus efficace que le H.264 actuel, permettant de réduire la bande passante de moitié sans dégrader plus l’image que ne le fait le MPEG-2 H.264.



Les chaînes de télé dans le monde entier semblent s’intéresser de plus en plus à un modèle économique qui verrait la diffusion des émissions par le Net à la place, ou en plus, d’une diffusion hertzienne. Les débits actuels des connexions internet sont incapables d’afficher des vidéos 4K en temps réel. Mais des solutions de streaming de ces programmes sont en train de se mettre en place.

NTT West, un des principaux Telco japonais, a effectué des tests de flux vidéos 4K streamés via le Net, recourant à un encodage HEVC/H.265 de bout en bout. La set-top box chez l’utilisateur décompresse les vidéos avant de les afficher sur un téléviseur 4K. Le Japon a également annoncé qu’il serait le premier pays à proposer des images 4K par satellite en 2014 pour la coupe mondiale de football.



Autre pièce dans le puzzle de la diffusion de programmes télé très haute définition qui se met en place petit à petit, NHK, très présent sur le front de la très haute définition 4K ou 8K, appelé au Japon Super Hi-Vision, a présenté un encodeur 8K développé avec Mitsubishi. Il a recours à une architecture parallèle pour arriver à comprimer les images assez rapidement. Il divise chaque frame en 17 bandes de 7680 x 256 pixels pour les compresser plus efficacement. La zone à la jointure de 2 bandes est utilisée par les deux (elles se partagent les informations -vitesse et direction- concernant des objets animés) pour éviter une dégradation de l’image dans les zones frontières. Le décodeur fonctionne en temps réel à 60 Hz. Les deux sociétés travaillent sur une nouvelle version encore plus rapide, à 120 Hz, la cadence de la « Super Hi-Vision » japonaise. Le Japon en juillet 2014 commencera la diffusion de la NHK en 4K, et à partir de 2016, en 8K. Dans un premier temps, la diffusion aura lieu par satellite.




Du côté des terminaux portables aussi, le codec HVEC/H.265 commence à pointer le bout de son nez. En début d’année, NTT Docomo annonçait une solution logicielle HEVC pour ses smartphones sous Android. Le CPU Snapdragon 800 de Qualcomm, par ailleurs, décompresse les vidéos H.265. Le Galaxy S4 de Samsung est capable d’afficher des vidéos HEVC/H.265.

Tags
avatar béber1 | 
mark twang ;-)
avatar Mark Twang | 
@PowerGlove : 'Le bluray pour les cinéphiles cela n'existe pas, point barre...' Fin de la discussion donc. Tant pis.
avatar Mark Twang | 
http://www.dvdclassik.com/tests/bluray
avatar PowerGlove | 
@mark twang La liste de DVD classik montre bien le vide dont je parle..l il n'y a rien en terme de blu ray pour les cinéphiles... Sur les plus de 1000 dvd que j'ai, moins de 10% sont sortis en blu ray...
avatar Mark Twang | 
Je ne suis pas d'accord. 1. DVD Classik est une petite asso qui chronique ce qu'elle peut, quand elle peut. La liste n'est pas exhaustive du tout. 2. La liste a eu tendance à se remplumer ces derniers mois, montrant un regain d'intérêt des éditeurs pour le cinéma de patrimoine en HD. 3. Il faut déjà avoir acheté un max de Blu de cette liste pour inciter les éditeurs a s'offrir les masters de nouveaux titres. 4. Les éditeurs savent qu'il ne faut pas engorger un marché, qui reste malgré toutun marché de niche.
avatar PowerGlove | 
Tu n'es pas d'accord mais c'est un fait.... Tu prend n'importe quel réalisateur considéré comme classique et regarde les films de sa filmographie sortie en blu ray, et tu verra il n'y a rien.... Je ne parle pas des hitchkock, Kubrick, Sergio leone qui ont évidement pas mal de leur film en blu ray. Citizen kane n'est même pas encore sortie en France... Il faut prendre la version us et donc acheter un lecteur multizone... Le blu ray ce n'est que des frustrations... Un exemple: J'aime bien Tarkovski. Il y une récemment des restaurations ressorti en salle et un très beau coffret dvd... Que faire attendre les blu ray qui ne sortiront jamais ou acheter le coffret en dvd? On peux débattre pendant des heures si tu veux mais les fait montre que tu as tort... Et surtout que depuis le debut tu n'a pas repondu de facon convaincante sur mes arguments.... et les realisteurs que je t'ai site...La catalogue blu ray, c'est 95% des gros blockbuster récents... Si tu veux je peux faire une listes des grands films qui ne sont pas sortis, mais cela risque d'être très très long....
avatar Mark Twang | 
20 ans après la sortie du CD, une énorme quantité de vinyles n'avaient pas été réédités en numérique. C'est. Toujours comme ça. Un nouveau support 4K ne ferait qu'aggraver la situation. Perso, j'ai 1100 DVD et 300 BD (Blu-ray Disc). Mais je n'achète plus aucun DVD, car le 576i, c'est quand même une résolution trop faible pour apprécier le travail photographique des films de David Lean par exemple.
avatar Mark Twang | 
Si tout ce qui t'intéresse c' est que j'ai tort et toi raison, je te laisse volontiers avoir raison. Je n'en ai rien à faire. Je ne cherche pas à comparer l'incomparable, il y a plis de DVD que de Blu-ray. Mais je te laisse la responsabilité d'affirmer des trucs comme : l"e bluray pour les cinéphiles, ça n'existe pas, point barre."
avatar Mark Twang | 
Ma collection DVD / BD sans aucun BD pour cinéphile : http://www.invelos.com/dvdcollection.aspx/Mark%20Twang
avatar Mark Twang | 
Pour les Tarko, j'en ai acheté 2 en DVD (Stalker et Solaris). J'attends la sortie des autres en Blu. Je ne rachète pas les films que j'ai en DVD. Et je ne rachèterai pas en 4K/8K/256K les films que j'ai en Blu.
avatar Mark Twang | 
Et un lien pour ceux que ça intéresse : les sorties de films anciens en Blu-ray pour 2013 : http://www.dvdclassik.com/forum/viewtopic.php?f=22&t=33998
avatar Perc3val | 
@marcmame : Oui sur une toile polarisée. Mais pas avec une Tv ou tu utilise une ligne sur deux pour chaque œil.
avatar Mark Twang | 
@Emile Courrier Merci Emile. Je vais tout à fait dans le sens de tes arguments également. Le secteur a besoin d'un peu de stabilité, et le cinéma doit aussi conserver une certaine avance sur la vidéo domestique pour une économie plus saine et pour conserver le plaisir des salles obscures.
avatar MixUnix | 
@mark twang Belle collection mais je n'ai pas vu "Derzou Ouzala", bigre!
avatar PowerGlove | 
J'ai vu ta liste qui m'a bien fait rire car en effet, j'ai pas mal de dvd en commun avec toi, et donc tout tes felinis, ford, bunuel, c'est du dvd et après tu me parle de la photo de David Lean que tu n'achètera jamais en dvd, c'est vraiment ridicule ton argumentation .... Quand a la comparaison du vinyle c'est encore plus ridicule... Tu parle d'une époque ou on gardait une télévision 25 ans... Aujourd'hui tout évolué bcp plus vite... Et la seul chose que je constate c'est que le dvd, au même âge que le blu ray avait bcp bcp plus de titres.... Que personnellement, je regarde plus de 170 films au cinéma par an et que traditionnellement, j'achète les films qui sont dans mon top10 et qu'il y en a encore qui ne sortent pas en blu ray... Mais qui sont en dvd... Je fais comment mr Twank?
avatar MarcMame | 
@perc3val : 'Oui sur une toile polarisée. ' ------------ Ça n'existe pas une toile polarisée.
avatar Mark Twang | 
@PowerGlove "J'ai vu ta liste qui m'a bien fait rire car en effet" C'est cool. Au moins ça te fera une jolie expression en vieillissant. "c'est vraiment ridicule ton argumentation ...." C'est peut-être parce que je ne cherche à défendre une vérité du genre de celle que tu as assénée un peu plus haut, simplement à montrer qu'un amateur de cinémapeut trouver son bonheur dans le marché actuel de la vidéo. Mais je vais reprendre quand même quelques points.
avatar Mark Twang | 
"j'ai pas mal de dvd en commun avec toi, et donc tout tes felinis, ford, bunuel, c'est du dvd" Je suppose que nous avons une histoire commune. Le DVD a été une jubilation pour les amateurs de cinéma, sans commune mesure avec la VHS en terme de qualité et fiabilité. Nous nous sommes donc jeté avec délice, et avec déraison aussi, sur tous les classiques que nous pouvions trouver. "et après tu me parle de la photo de David Lean que tu n'achètera jamais en dvd" Quand le Blu-ray est sorti, je me suis pris une claque monumentale. Et pas tant sur les blockbusters à effets spéciaux que sur les films à photographie artistique : l'avantage de la haute définition, c'est un meilleur respect du grain argentique. Je cite David Lean, car le Monsieur a signé quelques chefs d'œuvres en 70 mm d'une beauté à couper le souffle. Moi qui possède Lawrence d'Arabie et Ryan's Daughter en DVD, j'ai été soufflé par Jivago en Blu. Je n'achèterais plus de films de ce genre en DVD car la pauvre résolution de 576i est tout simplement insuffisante pour honorer la beauté de ces œuvres. Le DVD est une histoire ancienne pour moi. Enfin, j'exagère (à propos) : je garde tous mes DVD car je refuse de jouer les gogos en rachetant ce que j'ai mis une fortune à acquérir.
avatar Mark Twang | 
"Quand a la comparaison du vinyle c'est encore plus ridicule... " Les faits sont ridicules, mais ce sont les faits. L'apparition d'un nouveau support entraîne toujours un décalage dans les catalogues, mettant davantage l'accent sur les nouveautés et classiques inoxydables que sur les œuvres au potentiel commercial bien moins évidents dans la logique industrielle. "Tu parle d'une époque ou on gardait une télévision 25 ans... Aujourd'hui tout évolué bcp plus vite... Et la seul chose que je constate c'est que le dvd, au même âge que le blu ray avait bcp bcp plus de titres...." Là, je suis d'accord. C'était même le cœur de mon intervention initiale, quand j'ai déploré cette fuite en avant vers le 4K/8K et Dieu sait quoi encore. Le fait d'avoir dû changer de diffuseur, de lecteur... a refroidi les consommateurs. Le démarrage du BD a été laborieux et l'extension de son catalogue très ralentie. Passer maintenant à un nouveau format aurait des répercussions catastrophiques sur le monde des supports physiques, alors que dans le même temps, on n'est pas prêts du tout pour un passage au dématérialisé on line. " personnellement, je regarde plus de 170 films au cinéma par an et que traditionnellement, j'achète les films qui sont dans mon top10 et qu'il y en a encore qui ne sortent pas en blu ray... Mais qui sont en dvd... Je fais comment mr Twank?" Je ne sais pas mr PovreGlose Tu apprends la patience ? Tu te concentres sur ce qui sort en HD pour soutenir les efforts remarquables des petits éditeurs ? Tu te convertis à l'épicurisme ( "pour ne pas souffrir de ses passions, il faut contrôler ses passions"), ou tu assumes tes choix : achète des DVD si ça te fait plaisir. Je n'ai jamais eula prétention de te dire ce que tu devais faire ou penser. J'ai simplement défendu mon point de vue que je résume ainsi : - l'invention du DVD a été formidable - le passage au 1080p était plus que bienvenu. En usage domestique, c'est un standard suffisant pour apprécier le travail photographique d'une œuvre - Le Blu a relégué le DVD au rang de technologie obsolète (résolution insuffisante, authoring pénible) - ne pas laisser le marché du 1080p mûrir un peu serait une erreur terrible pour le secteur de l'édition. Le marché grand public ne suivra jamais, surtout en temps de crise, un nouveau renouvellement complet de matériel.
avatar Mark Twang | 
@MixUnix Merci ! Je l'ai un peu laissée en suspens ces dernières années, mes dépenses allant dans des postes plus essentiels. Pour Dersou Ouzala, j'ai boycotté le DVD MK2 qui avait des critiques techniques assez négatives dans l'ensemble. N'achetant plus aucun DVD, j'attends une belle édition en BD, zone B (je n'ai pas de lecteur multizone).
avatar PowerGlove | 
@mark twang C'est la notre divergence. J'ai appris les films sur VHS et ensuite au cinéma... Je n'ai rien a dire sur la VHS, dans le sens ou il n'y avait pas d'alternative, et c'est grâce à cela et au cable que je suis passé de films vf de jean-Claude Van Damme a Gus van Sant en vo... Quand le dvd est sorti, j'y suis passé car j'ai commencer à gagner ma vie, que le support était moins fragile que,la VHS et bien sur meilleur avec de la vost... Quand le hd dvd est arriver, j'ai choisis celui la, car il etait la suite du dvd, moins cher pour l'acheteur et surtout pour le producteur et meilleur que le bluray qui etait en mpeg2 a l'époque ...j'en ai acheter une dizaine, j'ai comparer au dvd, et j'ai trouver l'image plus nette en effet, mais sur mon projo avec un lecteur dvd haut de gamme, la différence était sensible, mais de la à parler d'une claque... À cette époque j'ai penser revendre mes dvd rapidement, et puis voyant que très peu de titre sortait a cause des studios indécis, j'ai penser que sony allait gagner cette guerre a coût de million... j'ai revendu tout mon matos hddvd avant la fin... . Au final sony a gagné pour le malheur du cinéphile... Car je suis persuader que si cette guerre n'avait pas eu lieu et que le hd-dvd c'était imposé comme l'avais recommandé le dvd forum, le catalogue ne serait pas aussi pauvre... Pour moi l'erreur majeur du blu ray c'est de faire payer des droits excessif pour le pressage et surtout l'authoring, ce qui fait que dans mon boulot je ne fais jamais de blu ray alors que je produit encore des dvds... Maintenant en hd je ne fait que du dematerialisé...
avatar Mark Twang | 
Une réponse courtoise, je t'en remercie. C'est chiant de devoir répondre à des piques alors que nous sommes là pour discuter. Les VHS, je les regardai chez des amis. Je détestai l'objet. Une pièce pleine de K7, c'était très moche. Au passage, j'ai connu l'époque où UNE VHS d'Indiana Jones était vendu 750FF au supermarché. Je n'ai guère eu qu'une quinzaine de de VHS vierge que j'ernegistrai et effaçait jusque ce que la bande soit illisible. Tu as raison de rappeler le contexte HDDVD vs BlurayDisc. Il est en partie responsable du très lent décollage du support physique 1080p. En ce qui me concerne, ayant vu les ravages de la guerre v2000/betamax/vhs, je me suis tenu à l'écart du conflit, jusqu'à ce que l'un des deux triomphe. Tout cela a renforcé ma position actuelle. S'en tenir au seul format standard HD actuel, le 1080p, et son seul support, le BD, et espérer qu'on nous laisse un peu de répit avant de nous lancer une nouvelle guerre de formats.
avatar PowerGlove | 
Pour moi a l'heure d'internet et de la dématérialisation, des DCP en cinéma qui sont de moins en moins cher, le seul moyen d'imposé un format physique c'est de trouver une norme d'encodage, de sécurisation, et d'authoring en commun qui soit gratuite ou très peu cher à mettre en place pour les producteurs de contenus. Une des raison pour lesquelles bcp de films ne sortiront jamais en blu ray c'est que je sais que le cout de pressage et de licencing est très cher. Pour sortir un blu ray, il faut payer une licence de 5000 euros... Quand tu sors transformers 3, ce n'est pas un soucis... pour un vieux film méconnu de tavernier, c'est plus compliqué... Je pense aussi qu'il faut passé a une plus grande miniaturisation. des supports physiques Des cartes mémoires d'un format similaire au cartouche psvita ou nintendo ds me semble un format idéal, que l'on pourrai mettre sur une platine de salon et ensuite mettre dans un lecteur portable... MAis aujourd'hui la tendance est de faire un systeme de licence utilisable sur une machine par connexion sur internet obligatoire... Un cauchemar.... Je trouve intéressant aussi les version bluray qui inclus un dvd et une version dématérialisé du film. Pour moi cela devrait être valable sur tout les bluray...
avatar HoulaHup | 
2K, 4K, 8K.... C'est Bill qui avait raison au final, 640K devrait suffire pour tout le monde ;-) Ah, quel précurseur ce Bill quand même !
avatar Mark Twang | 
Je suis entièrement d'accord pour dire que le prix de la licence BD est une honte. Par contre, changer une fois de plus de format serait un suicide. Il ne faut pas penser é technophile, mais en consommateur lambda. Les platines BD lisent les DVD, c'est une force. Les BD ont la résolution native de tous les écrans vendus depuis quelques années. C'est une force. Il faut persister, laisser le marché mûrir.
avatar rva1mac | 
PowerGlove, Il te faut des lunettes ! Moi, je vois la différence. Par contre, c'est vrai que la différence entre la HD et le 4K peut être très faible après compression. Et je ressens surtout le manque de frames du 4K. D'ailleurs Sony propose déjà une TV 4k qui double le nombre de frames pour palier au problème mais c'est encore loin des TV 100hz actuelles.
avatar chnoub | 
je vous dis pas comme j'ai hate de tester le 8k en streaming avec les 2Mo max de debit d'orange......

Pages

CONNEXION UTILISATEUR