42 : Xavier Niel présente son école révolutionnaire

Nicolas Furno |
Les rumeurs avaient vu juste : Xavier Niel a présenté ce matin son nouveau projet, et ça n’a rien à voir avec avec Free ou Free Mobile. Le fondateur d’Iliad a présenté 42 qui est… une école d’informatique.

Une école, certes, mais pas une école comme les autres. Dans son édito, Xavier Niel qui devient président de 42 explique sa motivation et en même temps les raisons d’être de cette école. Selon lui, le système éducatif français partagé entre universités gratuites, mais inadaptées au monde du travail, et écoles privées de bonne qualité, mais élitistes, ne fonctionne plus. Il laisse passer trop de génies en informatique potentiels avec comme conséquence directe la difficulté à recruter les talents qui sont nécessaires à son entreprise, explique le patron de Free.



Contre ces critiques, « la révolution 42 » entend proposer un enseignement totalement gratuit, comme l’université, mais d’aussi bonne qualité que les écoles privées et surtout parfaitement adapté aux besoins du monde du travail. Le pari de l’école, c’est de parier uniquement sur les compétences de ses élèves, ni sur leurs moyens financiers, ni même sur leurs diplômes. Chaque année, mille étudiants bénéficieront de cet enseignement dans les locaux de l’école, située près de la porte de Clichy, au nord de Paris.

Pour s’inscrire, il n’y a qu’une seule condition : avoir entre 18 et 30 ans au moment de la rentrée (ou bien être en Terminale l’année précédente). Si c’est votre cas, vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur le site officiel et votre admissibilité sera déterminée par une série de questions et de mini-jeux à compléter en ligne. Ces quarante-deux (évidemment) questions feront office de premier tri avant la "Piscine", terme du jargon des grandes écoles qui désigne en fait une immersion d’un mois au sein de 42. Au terme de ce mois qui ressemble un peu à une période d’essai, les 1000 élèves les plus prometteurs auront le droit de continuer la formation qui s’étale sur trois ans.



Les cours sont gratuits, mais cela ne veut pas dire que 42 sera une école au rabais. Bien au contraire, les moyens mis en œuvre par Xavier Niel et Nicolas Sadirac — directeur de l’école et fondateur de plusieurs grandes écoles d’informatique — sont impressionnants. Comme on peut en juger à ces premières images, les étudiants travailleront sur des iMac et sur des fauteuils vendus 650 € pièce aux États-Unis. Mieux, les locaux seront accessibles en permanence pour les étudiants, 7 j/7 et 24h/24, une manière d’inciter les projets personnels.

Sur le plan éducatif, le programme rassemble des enseignements assez classiques, mais l’école promet de mettre en avant les projets personnels et surtout d’effacer au maximum la hiérarchie entre professeurs et élèves. La pédagogie est dite « communautaire » et le site officiel parle d’« apprentissage peer-to-peer » : il n’y aura notamment aucun cours magistral, uniquement des projets. Les premiers étudiants devraient y voir un peu plus clair à la rentrée 2013…



Pour financer cette école que l’on imagine coûteuse, 42 recevra le soutien financier de donateurs et notamment d’employeurs qui peinent à recruter, comme Xavier Niel. Ce dernier financera d’ailleurs l’école (20 millions d'euros et 50 millions sur 10 ans), ce qui devrait suffire pour qu’elle fasse ses preuves.

avatar toussimplementmoi | 
On s'inscrit ou ? :)
avatar r e m y | 
42.... un fan du HitchHikers' Guide to the Galaxy visiblement, pour affirmer ainsi que 42 est la réponse. Maintenant reste à formuler la question!
avatar Ritoster | 
@toutsimplementmoi Tout simplement sur la page d'accueil du site : www.42.fr :)
avatar Jeckill13 | 
Ambitieux comme projet. L'idée est intéressante mais sans doute qu'en contre partie Free se réservera les meilleurs talents assorti d'une clause de non concurrence …
avatar Larme | 
J'ai toujours pas capté quel était le diplôme final de cette école... Beaucoup de comm' autour de ça, et au final, je ne suis guère convaincu par la réelle force de cette école.
avatar dambo | 
C'est vraiment pitoyable de cracher ainsi sur l'université. L'Université est une très vieille institution mais qui a fait ses preuves. On ne peut pas fonctionner en mode projet avec des centaines et des centaines d'étudiants. Je rappelle également que l'université ce n'est pas que l'enseignement et la formation mais c'est avant tout la recherche. Et ça, on l'oublie souvent.
avatar bompi | 
Flûte, je suis trop vieux.
avatar oomu | 
hé bé, je vois que la freebox rapporte non pas de l'argent mais de la Magie. - je ne suis pas impressionné par ces chiffres de 20m (vu les coûts engendrés c'est peu) , et le 50m en 10 ans, c'est faible, si en plus les engagements sont tenus (10 ans.. y a 10 fois ce qu'il faut pour changer d'avis).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C tres bien, l'universite tant defendu par certain a ces limites C sur que si on s endort sur ses aquits on va pas loin Tres bonnes iniciative
avatar Eaglelouk | 
Un grand merci. J'ai moi même eu très peur de mon avenir en France... J'avais réalisé de nombreux projets perso depuis le collège, mais quand t'as des profs qui te disent que t'es bon à rien, y'a de quoi te questionner sur ton avenir. J'ai eu mon bac avec un peu de mal, et je suis parti à supinfo... Pour n'y rester qu'un an grâce à iOS et la floraison de postes développeur iOS où un simple diplôme d'ingénieur était bien loin d'être suffisant, il fallait des compétences et un portfolio solide. Me tarde de voir ce que ça va donner avec 42!
avatar iPadOne | 
j'adore mon pays , y a un mec qui mets 50 Mio d'€ de sa poche pour donner une chance a des jeunes et y a des pingouin pour critiquer ... après on se demande pourquoi Pole Emploi commence a devenir les plus gros employeurs du pays ...
avatar Kraal | 
@captainflam-uk : La même chose en français c'est possible ?
avatar Amonchakai | 
@iPadOne: J'adore mon pays, je donne des bonbons à la sortie des ecoles primaires et il y a des gens pour critiquer :(
avatar PierreBondurant | 
Comme toute personne qui fait qqch, Neil va être vertement critiqué. Faut quand même reconnaître que lui au moins, il essaie et qu'il le fait sur fonds propres... J'espère que ce sera un succès
avatar mightymini | 
à tous ceux qui critiquent pour vous il est préférable de laisser des personnes qui n auraient jamais eu de diplôme de grandes écoles ou universitaire sans aucune formation plutôt que de bénéficier d'une de bonne qualité et gratuite ?
avatar elamapi | 
L'ecole à été créée avec Nicolas Sadirac, une des GROSSE voix EPITA/EPITECH qui est un adepte (voire plus) du Guide to the Galaxy. A titre d'exemple, la dernière question de notre première intéro (valant 4 point sur 20 je précise) nous demandait si l'illustration d'un verre à moitié plein, était: un verre a moitié plein, un verre a moitié vide, ou "42". Le "42" de l'école n'est donc "presque pas" une surprise. Si le recrutement, et la formation se fait selon ses méthodes (ce dont je ne doute pas trop), il faudra quand même être passionné d'info pour tenir dans cette école. Le principe étant la méthode "piscine" ou on jette tout le monde dans le même bain, avec une quantité de travail enorme. Exemple concret (vecu): Pemier jour d'ecole, fin des cours à 17h, devoir à rendre pour le lendemain 11h, coder une calculatrice en base N non défini, capable d'effectuer des opération sur un nombre non défini d'opérandes (Ex: ((1+A2)/4x9)+9-9*F+(..... etc etc)). La note étant sur 20, avec 20 pour celle qui calcule le plus vite, 19 pour la suivante etc etc. Il y a eut en gros deux catégorie de gens: Ce qui ont passé la nuit à l’école pour relever le défit (et croyez moi, on étaient tous loin d'être des petit genies geek), et ceux qui ont abandonné ce jour la. "42" sera de la même trempe. Vous aimez l'info, alors on vous donnera les moyens de devenir trés bon, vous faites ça juste pour le diplome, vous etes mort. C'est donc une vrai opportunité pour ceux passionné par les metiers de l'informatique, mais une plaie pour ceux qui y verront une simple voie vers un metier "alimentaire"
avatar madaniso | 
@Larme Si tu parles de diplôme, c'est que tu n'a rien compris au projet. Cette école est là pour apprendre aux élèves à apprendre et non pas pour délivrer un diplôme pour aller pointer à Pôle Emploi. Une fois que la personne aurait appris à apprendre, c'est à dire des méthodes lui permettant de rester au top tout au long de l'évolution des technologies, elle n'aura aucun mal à être recruter. Mais pour ça, faut bosser ^^
avatar SonnicProject | 
Je suis tout a fait d'accord avec la réflexion du grand Patron ! Je me suis retrouvé moi même dans cette situation ... Belle initiative ! Belle état d'esprit
avatar mbpmbpmbp | 
ça critique sans même connaître les détails, yeah les aigris... Des conditions d'admissions modernes, accessibles à tous et en phase avec le métier, rien que pour ça je dis chapeau.
avatar Switcher | 
"42" fait référence à la fameuse réponse au mystère de l'univers évoquée par Douglas Adams dans son hilarante (pour qui aime son humour très british) série de romans d'humour SF du "Routard Galactique" (ou "Guide du Routard Galactique", ou "Sac à Dos dans les Etoiles"). Particulièrement non-sensique et "culte", la franchise (déclinée initialement si je me rappelle bien en émissions de radio) a fini par intéresser le cinéma, d'où le film avec Martin Freeman, Sam Rockwell, Bill Nighy, Alan Rickman, etc. (entre autres). Film plus ou moins réussi sachant que le bouquin était virtuellement inadaptable - un bel effort vu le budget et les impératifs économiques de l'industrie. Film qui illustre, en toute logique, la fin de l'article.
avatar Olivenere | 
@iPadOne : +1 J'hallucine de lire certains commentaires... On peut reprocher bcp de chose à XN, et même peut-être de finir par être prioritaire pour les meilleurs élèves de sa future école... Mais vous connaissez bcp de personnes prêtes à mettre personnellement 50 mo€ sur un projet d'avenir pour la société ? Il essaie de changer les choses, sans l'argent des contribuables, bravo !!
avatar telephone | 
Bien que le projet soit oriente vers les besoins de dree, moi je dis Bravo niel, mettre ses millions au service de l'éducation à l'heure ou d'autres fuient la France pour éviter l'impôt, je trouve ça remarquable.
avatar Gepat | 
Après 30 ans, t'es vieux. Vraiment désespérant ...
avatar JPTK | 
Ça s'appelle un investissement cette école. Devront-ils bosser pour free par la suite ? Je pense que si ce n'est pas obligatoire, ils seront très sollicités pour que ça soit le cas, quitte à leur rappeler ce qu'on leur a "donné", je doute que Niel veuille fournir à la France entière et donc ses concurrents, de supers informaticiens.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Évidemment que Niel est intéressé dans cette initiative et que les donateurs et sponsors de cette école se réservent le droit d'embaucher les meilleurs, vous pensez qu'ils les laisseraient "gratuitement" a d'autres boîtes alors qu'ils investissent dedans ? Il faut juste saluer l'initiative. C une alternative intéressante pour ceux qui ne parviennent peut être pas a faire école d'ingé etc. A la fois faut pas être critique sur le système actuel (qui ma foi est loin d'être optimum quand même faut l'avouer), mais faut pas non us être critique quand qqn lance ce genre d'initiative.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR