Résultats trimestriels : Apple se « protège » de Wall Street

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a annoncé de nouveaux résultats records, mais ceux-ci sont globalement en dessous des attentes des analystes et les investisseurs font ce soir grise mine. C’est sans doute pour se protéger de ce mouvement de balancier qu’elle a entièrement revu sa manière de présenter ses résultats.





Apple n’a jamais détaillé les ventes d’iPod, d’iPhone ou d’iPad par modèle, mais séparait traditionnellement les chiffres de ventes des Mac portables et des Mac de bureau. Cette donnée a disparu, laissant place à un chiffre combiné des ventes totales de Mac. Un problème pour l’analyse de ce trimestre un peu particulier où le lancement tardif de l’iMac a eu un impact négatif sur les ventes.



Le reste des segments a été légèrement revu : les accessoires deviennent une catégorie propre, incluant semble-t-il les ventes de périphériques. Les chiffres des services internet et des boutiques d’applications se fondent dans ceux d’iTunes pour correspondre au périmètre contrôlé par Eddy Cue.



Plus intéressant, Apple a éclaté sa région Asie Pacifique pour détailler les chiffres concernant la Chine. Elle a généré 6,830 milliards de dollars de chiffre d’affaires, plus que les Apple Store dans le monde entier, et est donc le troisième plus grand marché d’Apple, derrière l’Europe et les Amériques.





Mais le plus important est sans doute la manière qu’Apple a eu de présenter ses objectifs pour le deuxième trimestre, qui se finira fin mars. Elle n’a par exemple pas communiqué sur le bénéfice par action : il lui sera impossible de rivaliser avec celui du deuxième trimestre 2012, trimestre parfait du point de vue opérationnel où la marge était grimpée à 47,4 % ! Elle prépare clairement le terrain en détaillant, contrairement à ses habitudes, le coût potentiel des opérations et son taux moyen d’imposition.



Alors qu’elle donne d’habitude un chiffre assez précis, Apple s’est cette fois contenté d’une fourchette de chiffre d’affaires, comprise entre 41 et 43 milliards de dollars. On sait Apple extrêmement précautionneuse en la matière, elle l’est cette fois encore plus, en étant 2 à 4 milliards sous les estimations des analystes.



Apple semble ici vouloir contenir les estimations de ces analystes : ils visaient autrefois trop bas, ils tapent aujourd’hui trop haut. Une manière sans doute d’amoindrir les déceptions, réelles ou fabriquées, une manière aussi de mieux prendre en compte le tassement relatif de la croissance de la société après deux années exceptionnelles qui faussent quelque peu les comparaisons — Apple revient en fait à ses niveaux de croissance de 2010.


avatar Biking Dutch Man | 
Cette marge énorme s'explique en grande partie par le coût du travail en Asie qui n'est pas payé à sa juste valeur. Cette approche ultra capitaliste n'est pas durable. Dans 20 ans des associations de chinois exploités viendront demander des comptes. Que leur dira-t-on?
avatar iCaramba | 
@biking dutch man : On re-relocalisera les usines chez nous puisque les chinois puis les indonésiens , les taïwanais etc coûteront a peine moins cher que nous comme leur salaires et leurs droit se rapprocheront des nôtres ;)
avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 
C'est bon Dieu pas vrai que vous êtes en train de vous bouffer la gueule à la publication des chiffres d'une multinationale. Mais vous êtes vraiment des spécimens de labo les gars :-)
avatar initialsBB | 
@biking dutch man En même temps, avec nos rythmes de croissance actuels, dans 20 ans la Chine aura largement dépassé l'Europe dans les résultats d'Apple. Les chinois fabriqueront pour les chinois... tant que le système n'explose pas.
avatar DarKOrange | 
13,1 milliards de dollars de bénéfice et les "investisseurs" ne sont pas contents ? Mais il leur faut quoi pour être contents ? N'y a-t-il pas de limites ? Ce monde marche sur la tête...
avatar Domsou | 
@biking dutch man : - soupirs...
avatar DarKOrange | 
Je pense que si Apple n'a pas distingué les portables des Mac de bureau c'est principalement pour cacher la cata du lancement du nouvel iMac...
avatar RDBILL | 
@iCaramba : '@biking dutch man : On re-relocalisera les usines chez nous puisque les chinois puis les indonésiens , les taïwanais etc coûteront a peine moins cher que nous comme leur salaires et leurs droit se rapprocheront des nôtres ;)' Les indonésiens ou les chinois gagneront sans doute plus, et nous nous gagnerons moins. C'est à ce prix qu'on arrivera à ce que tu dis..!
avatar Goundy | 
C'est pas très claire du tout tous ce maquillage et discrétion d'apple. En tous cas je conseille a Apple de continuer de maquiller de cette façon. S'il détaille les ventes produit par produit croyez moi qu'on vas très vite voir les lancements (pour imac) et produit (pour MBPR, i5 et iPad 4) raté!!!! Apple n'est pas l'apple qu'il y a 2 ans. Très grande perte de popularité en si peu de temps... J'aimerai pas être a la place des investisseurs qui ont payé 700 dollars l'action!
avatar Goundy | 
@darkorange : 13 Milliards de bénéfice brute... Tu déduit grosso modo 40% pour trouver le net puis tu divise le restant par 1 Milliards d'actions : Les investisseurs ne vont pas etre très content du tout.
avatar Goundy | 
@biking dutch man : 'Cette marge énorme s'explique en grande partie par le coût du travail en Asie qui n'est pas payé à sa juste valeur. Cette approche ultra capitaliste n'est pas durable. ' Très juste.
avatar joneskind | 
@rdbill : Moi je tablerai plutôt pour une robotisation totale des processus de production dans 20 ans. Le petit Asimo fait des progrès considérables d'années en années, les chaînes de production sont de mieux en mieux automatisées et les enjeux économiques d'une défaillance de la chaîne de production sont de plus en plus importants (on en a un bel exemple ce soir avec la tôle du Mac du fait du lancement raté de l'iMac) Je sais bien que 20 ans ça peut paraître court pour un truc aussi délirant que la robotisation de la société et ça me parait super court aussi. Mais y a vingt ans si on m'avait demandé quand on aurait des ordinateurs de poche assez puissants pour faire tourner des jeux 3D cent fois plus beaux que ceux de l'époque j'aurai probablement répondu jamais ou quand je serai mort. Tout ça pour dire que quand il s'agit de technologies venues du futur, on a du mal à évaluer les distances.
avatar Domsou | 
@Goundy : À quoi correspond ce calcul ?
avatar Domsou | 
@Goundy : ''Cette marge énorme s'explique en grande partie par le coût du travail en Asie qui n'est pas payé à sa juste valeur. Cette approche ultra capitaliste n'est pas durable. '' Oui, baissons le coût du travail dans le reste du monde pour rattraper celui de l'Asie...
avatar Jetel | 
@Ali Ibn Bachir, Le Gros : Je ne l'aurais pas mieux dis moi même !
avatar JPTK | 
A croire qu'il avait déjà préparé son message car dire ça au bout de 2 réactions, où personne ne se bouffe encore la gueule, ça prête un peu à sourire quand même. Pour quelqu'un qui en a apparemment rien à foutre de cette news, comme moi, je le trouve plutôt au taquet Ali :o) Bref... que les analystes aillent au diable avec les actionnaires, je m'en fous :-) Vivement que l'action vale 130 $, histoire qu'apple se bouge un peu le fion !
avatar joneskind | 
@Goundy : 'Tu déduit grosso modo 40% pour trouver le net' Genre tu crois qu'Apple paye 40% d'impôts ? T'es un marrant toi. Plutôt que de tirer des plans sur la comète, lis l'article de MacGé. C'est un bénéfice net de près de 14$ par action sur un trimestre. Si tu veux savoir combien garde Apple sur ses bénéfices regarde plutôt l'évolution de ses réserves de cash et tu verras que sur les bénéfices annoncés chaque trimestre et le cash qui rentre dans le bas de laine y a pas beaucoup de différences.
avatar FollowThisCar | 
Mouais, je reste convaincu qu'il y a anguille sous roche. Apparemment, il y a une forte hausse du chiffre d'affaires et les bénefs, même s'ils ralentissent, sont encore très conséquents. Quant-à la déception des marchés, on a l'habitude depuis 1984, c'est classique. Néanmoins, ils n'ont pas tout-à fait tort cette fois-ci, à mon avis. Car ce que tout le monde attend, c'est la preuve que la Pomme peut encore innover. Pour l'instant, depuis le départ de Steve, on reste sur notre faim, et le mauvais traitement infligé aux Macs se paye cash au niveau de la confiance. Alors bon, Apple fait encore du pognon, mais de plus en plus grâce à la Chine. Donc, si demain le marché chinois demande des peignes électroniques, il faudra se réjouir que la Pomme en vende 300 millions ? => On s'éloigne du métier de base, on perd de vue les objectifs stratégiques, on s'apprête à faire n'importe quoi sous prétexte que çà rapporte de la tune, et les clients historiques vont finir par se détourner. Les marchés ne sont finalement peut-être pas aussi cons qu'ils en ont l'air. J'espère me tromper.
avatar joneskind | 
@JPTK : 'histoire qu'apple se bouge un peu le fion !' Et tu voudrais voir quoi toi par exemple ? Qu'est-ce qui te ferai dire "ça y est Apple se bouge enfin le fion" ? Je suis curieux de voir ce que tu demanderai à la Pomme Magique comme révolution du niveau de l'iPhone (révolution du marché du téléphone) et de l'iPad (révolution du marché de l'informatique domestique avec des ventes PC en chute libre et des ventes tablette qui explosent). Je comprends bien que des évolutions technologiques comme le Retina ne sont pas assez Waou pour reproduire l'effet iPhone (même l'iPad était un peu moins Waou que l'iPhone d'ailleurs) et c'est pour ça que je te pose la question. Qu'est-ce qui te ferai rêver ?
avatar Aughta | 
Apple c'est fini ! C'est la fin ! Apple se casse la figure ! … Mon Dieu combien de fois ai-je pu entendre ce discours dans ma courte vie. Anthony, je ne suis pas un donneur de leçon, mais je me permets de faire ce soir une exception. Personnellement, je trouve que tu as la plus belle plume de la rédaction, de plus tu es encore jeune ce qui annonce que du bon, mais j'ai peur que le vieux con aigris commence son jeu de la tentation. Je te trouve de plus en plus réac, excuse-moi de te le dire, ces derniers temps, aussi bien sur tes blogs que sur iGen et MacG, méfie-toi des caricatures et des lanternes rouges, je sais que c'est tentant comme attitude, mais ne t'enferme pas là-dedans. Le pessimisme n'aide pas quand il est passif et pré-mâché. Voilà. Pour en revenir au contenu, John Gruber résume bien ce que j'en pense. Bruno J. Navarro, CNBC: Apple stock is headed to a level of $425 per share this quarter, DoubleLine CEO Jeff Gundlach said after the company reported disappointing earnings Wednesday. “I think this is really a broken company that is over-owned,” he said on “Fast Money.” John Gruber, Daring Fireball : Record-breaking revenue. Record-breaking profit. Over 75 million iOS devices sold in the quarter. Totally broken.
avatar saji_sama | 
@Aughta CNBC est une chaine télé anti-Apple donc pas étonnant et Jeff Gundlach est un analyste qui fixe le Price Target a 300$ loin de nombreux autres analystes a plus de 600$ de Price Target Pour rappel le 52 week range est de 419.55 - 705.07 donc en gros Apple aurait stagner sur un an sur du 425$, marrant de savoir qu'Apple dispose de 137 milliards de $, a part ça Apple est sur-évalué bien sur ^^ entre amateurs d'ironie
avatar Akerloof | 
Les macs qui dégringolent, la hausse de 20% en moyenne en a dissuadé certains.. Je pense que c'est un mouvement de fond et que la tendance baissière va s'accentuer.
avatar alan63 | 
Je n.est acheté qu'un iPad mini en 2012 , pour le reste je suis passé à la concurrence Répercutions immédiate ! Et hop ! Même pas honte !
avatar KeepAlive | 
@joneskind: La limite à la robotisation vient du cycle de vie particulièrement court des produits. Mettre en place et optimiser une chaîne de production prend du temps, c'est le cas pour le travail manuel (recruter et entraîner les employés), mais encore davantage lorsqu'il faut concevoir et construire des machines sur mesure pour les différentes étapes de fabrication. Sans doute les robots deviendront toujours plus polyvalents et alors il suffira de les reprogrammer... Voici une vidéo historique qui montre l'assemblage des Macintosh à l'usine Apple de Fremont en Californie, à la fin des années 80, déjà largement automatisée (cette usine dont Steve Jobs était très fier avait des années d'avance). http://www.youtube.com/watch?v=Dk306ZkNOuc
avatar Mathias10 | 
Il faudrait si possible préciser dans l'article s'il s'agir de croissance absolue (en euros ) ou relative (en %) car la différence est primordiale et dés lors qu'on s'attele à écrire un article "économique" on ne peut rester vague.
avatar Domsou | 
« Critics will point out that the iPad was the most recent true innovation, and that has been over 2 years ago now. The iPod came out in 2001. The iPhone in 2007. The iPad in 2010. The first innovated the music industry. The second innovated the phone industry. The last innovated the computer industry. There is a significant gap between all three. » Les concurrents font quoi ? Augmentation des performances du processeur ? Augmentation de la quantité de RAM ? Variation de la taille de l'écran ? Augmentation du numéro de version ? Certains veulent des nouveautés en permanence alors qu'ils ne savent qu'à peine utiliser les systèmes actuels !
avatar arsinoe | 
Atari vient de déposer le bilan dans l'indifférence quasi générale.. Ainsi va la vie des entreprises.. Un jour on les croit éternelle et indéboulonnables, quelques années plus tard elles n'existent plus. Apple n'est rien d'autre qu'une entreprise. Ceux qui voient Apple comme le père Noël a qui on peut tout demander ou au contraire comme une divinité qui ne doit pas être souillée par des paroles blasphématoires se trompent. Apple n'est rien d'autre qu'une entreprise.
avatar arsinoe | 
"Certains veulent des nouveautés en permanence alors qu'ils ne savent qu'à peine utiliser les systèmes actuels !" Sans nouveautés convaincantes > Les gens n'achètent pas et conservent leur ancien matos qui convient très bien > plus de croissance de folie chez Apple CQFD Ce n'est pas tant que les gens veulent des nouveautés le problème. Le problème c'est qu'Apple en à un besoin impérieux pour continuer sur sa lancée
avatar Domsou | 
@arsinoe : Je suis d'accord avec vous. La question que je me pose est de savoir comment on peut juger des nouveautés d'un nouvel appareil ou logiciel alors que l'on ne connait bien l'actuel ? À part se reposer sur les avis extérieurs, qui pour depuis quelques années ne sont pas favorables à Apple ou bien la communication du constructeur, je ne vois pas comment faire. Il s'agit ainsi plus d'une sensation de nouveautés , ou d'absence de nouveautés, sensation apportée par l'extérieur. Il y a quelques années c'est Apple qui maîtrisait cela. Maintenant c'est le contraire, par la vindicte anti-Apple, mélange pêle-mêle de concurrence industrielle, opportuniste récupération politique, démagogie financière et j'en passe. On est passé d'un extrême à l'autre.
avatar pfan | 
"Résultats trimestriels : Apple se « protège » de Wall Street" Ben, c'est raté !!! ...pour l'instant c'est manip' and co, vraiment trop hâte de voir la clôture du jour !!!
avatar arsinoe | 
@Doumsou C'est un raisonnement bizarre qui supposerait que les gens achètent les yeux fermés sans connaître un produit. Je ne crois pas. Des iPhones 5, je peux en voir et en tester tous les jours et c'est justement pour ça que j'en suis arrivé à la conclusion que ce téléphone ne m'apporte rien et ne m'intéresse pas. Pas du tout les indicateurs économiques d'Apple..
avatar Domsou | 
@arsinoe : 'C'est un raisonnement bizarre qui supposerait que les gens achètent les yeux fermés sans connaître un produit. ' Oui, c'est pourtant cela. Ce n'est pas « les gens » mais bien une partie de ceux-ci.
avatar hogs | 
Il faut toujours se méfier comme de la peste des commentaires des analystes car ils ont le pouvoir d'influencer le marché. Ils sont partie prenante (via les institutions pour lesquelles ils travaillent et leurs clients) dans les conséquences boursières de leurs analyses.
avatar aldomoco | 
@darkorange : '13,1 milliards de dollars de bénéfice et les "investisseurs" ne sont pas contents ? Mais il leur faut quoi pour être contents ? N'y a-t-il pas de limites ? Ce monde marche sur la tête...' Et OUI dans un monde où ceux qui triment crèvent doivent s'estimer heureux ceux qui spéculent sans rien faire en demandent toujours plus mais ne sont jamais satisfait ! Regarder chez nous notre Carlos qui a un salaire de 13 millions par an les affaires marchent mal il licencie mais il garde le même salaire logique !
avatar oomu | 
Trop de fantasme et de jeunesse dans les commentaires ici. Sans parler du gros, haha.
avatar gg90fr | 
bonjour je crois qu'il faudrait arrêter d'interpréter les chiffres comme çi ou comme ça, selon ce que l'on pense ou veut faire croire ..; ce qu'il faut surtout noter c'est le fait que, comme toutes les très grosses sociétés, Apple, lorsque les situations ne sont pas susceptibles de donner des satisfactions aux analystes et commentateurs de tout poil, change le mode de mesure ( le mesure n'est pas bonne ... changeons l'instrument de mesure ...!!!), la manipulation des chiffres est un art et on peut leur faire dire ce que l'on souhaite comme message, selon à qui on s'adresse ou ce que l'on veut dire ou dire ou cacher. Ce qu'il faudrait surveiller, selon moi, ce sont les mouvements (ou non) d'actions dans les périodes à venir, qui va vendre et surtout qui va acheter, car lorsqu'il y a vendeur qui n'y croit plus ou veut prendre son bénéfice, il y a aussi acheteur qui lui pense le contraire ... la bourse c'est cela, et je ne serais pas surpris que ce soit Apple qui achète encore de ses propres actions pour se mettre à l'abri ... elle en a les moyens
avatar havox79 | 
Ça s'en va et ça reviens :) Moi ça ne m'étonne pas, les gens achètent à des moments précis et ne changent pas d'appareil si souvent, surtout que les performances globales des produits sont maintenant largement suffisantes pour les usages grand publiques ce qui fait que le renouvellement ne se fait que lors de grosses évolutions. ( création d'un nouveau besoin ) Il y a un moment ou Samsung va le sentir, comme le fait que beaucoup de monde ai un 3gs ou iphone 4 et ne compte pas le changer tout de suite, à part quelques Geeks la majorité des détenteurs de s2 s3 ou note ne vont pas en changer tout de suite à mon avis... Il y a la croissance et la stabilisation , le marché des smartphones se stabilise mais celui des tablettes à encore bien 2 ans de forte croissance devant lui je pense.
avatar michaelprovence | 
Les ventes de mac sont catastrophiques pour l'iphone ça monte de 29% quand même par rapport à l'année dernière. Faut voir si le marché global des smartphones à fait + ou - sur la même période par rapport à l'année dernière toujours.
avatar JPTK | 
@joneskind J'aimerais qu'apple reviennent sur quelques fondamentaux. Concernant l'iphone et l'ipad, j'ai rien à dire, elle me paraît faire ce qu'il faut et parfaitement. Après, concernant les mac, là y a du boulot. Tout le monde râle sur les récentes augmentation de prix, sur ce nouvel imac, sur le mac pro abandonné, ça devient vraiment une plainte incontournable sur les forums et comme par hasard les ventes de mac chutent. Y a rien que me fera rêver, mais ce qui serait bien, c'est qu'apple revoit un peu sa copie concernant les prix, apple ça a toujours été cher, mais ça valait le coup, aujourd'hui c'est trop cher, heureusement qu'il reste le mac mini. Sans parler de l'imac, pas de fusion drive par défaut, là apple aurait faire fort et elle pouvait se se permettre, tout comme la trappe mémoire absente pour le modèle 21", ça fait chier. Ok les 8 go de ram conviendront à une majorité de personnes mais ça augmente forcément l'obsolescence et surtout, l'utilisateur qui a des besoins plus importants et qui ne veut pas du 27" sera obligé de démonter le mac pour installer plus de ram et donc perdre sa garantie. La crise a bond dos, mais moi quand je vois que quasi tout le monde a un gros écran plat chez lui, des robots électroménagers en veux-tu en voilà, je constate qu'il reste encore de l'argent. Alors se plaindre de ce contexte alors qu'on a augmenté les prix à ce moment là, faut être un peu culotté ou con. Apple a toujours été là pour dire que malgré la crise, elle était la seule à avoir des ventes en progression sur les PC, plus maintenant, bizarre non ? Sinon, en dehors de l'augmentation de prix (il est où le mac mini à 499 € ????), je trouve que ça serait génial qu'elle propose un macpro comme à l'époque du powermac, un ticket d'entrée de gamme à 1500 € maxi, un truc évolutif. Mais bon, oui le PC n'est plus sa priorité... mais demain on ne sera pas tous sur des tablettes, c'est des conneries, faudra donc toujours maintenant une gamme de mac cohérente et attractive.
avatar Applesoft | 
Si le titre Apple recule, c'est parce que le taux de marge brute du groupe recule. Apple peut continuer à générer plus de revenus, mais ce n'est pas suffisamment contrebalancé par les marges. Jusqu'à présent, depuis 4-5 ans, Apple a connu une progression continue de sa marge brute (de 35% à 45%), grâce à l'explosion des ventes d'Iphone qui est le produit le plus rentable du groupe (60-70% de marge brute). Depuis quelques mois, on assiste à un recul de la marge brute, et ce recul net et s'explique très facilement : - l'Ipad Mini cartonne et cannibalise l'Ipad : or l'Ipad génère une faible marge comparé aux autres produits de la pomme. - les ventes d'Iphone sont aussi beaucoup de ventes d'Iphone 4 et 4S : les lignes sont amorties et ils coûtent moins chers à produire, mais son prix de vente ne suffit pas à lui donner la même marge que le 5. Donc Apple peut continuer à faire de la croissance en volume, il est désormais difficile pour la pomme de continuer à marger autant, vu que le prix moyen de vente par device a baissé. La preuve en est que la marge brute et le résultat net sont à peu près les mêmes que l'année dernière sur le trimestre alors que le chiffre d'affaires est nettement meilleur. On savait que cela se produirait un jour ou l'autre, mais on attendait le premier signal, et la publication des ces résultats le montrent clairement. Apple réalise des exploits depuis plusieurs années, à savoir conjuguer des taux de croissance affolants avec une marge en hausse. Mais les arbres ne montent pas au ciel ... :) Alors qu'est-ce qui peut sortir le titre de la morosité et le relancer vers des sommets ? - des vrais perspectives en Chine - un nouveau produit à forte valeur ajoutée D'ici là, si la marge brute d'Apple se base désormais sur 35% plutôt que 45%, à savoir donc 10 points de moins, tout change car 10% sur un chiffre d'affaires de plus de 150 milliards, ça fait plus de 15 milliards de bénéfices en moins...
avatar Yanik | 
Restons concret. J'ai un iPhone GS 32 Go. Je veux le remplacer : - l'iPhone 5 ne me plait pas (taille, fragilité) - je peux me rabattre sur le 4s, même si les rondeurs de mon 3GS vont me manquer : et non, pas de 32Go ! J'ai un vieil iMac, je veux le remplacer. Avec le fusion drive génial ! Je cours chez l'apple store le plus proche. Oui mais : disque dur bas de gamme, carte graphique bas de gamme, baisse de qualité de fabrication ces dernières années, SuperDrive supprimé, prix, lui haut de gamme. Alors je cours pas. Bilan pour Apple : deux ventes facile ratées. Je garde mes vieils iPhone et iMac
avatar saji_sama | 
La marge d'Apple est de 38.6% et non 35% et est du effectivement aux coûts de production de l'iPhone 5, et à la baisse des marges sur l'iPad mini qui cannibalise les ventes de l'iPad 4 donc de la marge d'iPad, c'est tout. Mais attendons donc les marges issues du futur iPhone 5s qui par le fait d'économie d’échelles remontera la marge comme pour l'iPhone 4s (d'ou les 45% de marges), c'est juste une histoire de cycles de production. Maintenant si considérer une marge de 38.6% faiblarde alors que penser des marges et des bénéfices net de la concurrence.
avatar aldomoco | 
@Yanik : Tu perd ton précieux temps ici ! Vas chercher mieux ailleurs, moi je suis satisfait de mes produits Apple et je ne vais pas dénigrer les autres produits sur les autre blogs BidulesGéneration et autres !
avatar Applesoft | 
@saji_sama : Je vais pas rentrer le dans le détail des chiffres, c'est pas passionnant sur un forum : 35%, 38,6%, peu importe surtout que chaque trimestre. Mais puisqu'il le faut : sur le premier trimestre fiscal, la marge brute d'Apple passe de 44,7% à 38,6%, ce qui est ÉNORME comme différence, et pourtant : - grosso merdo, la marge brute ne faisait qu'augmenter ces dernières années - le prix de l'Iphone 5 et de nombreux autres devices ont clairement augmenté et les taux de change ont été ajusté souvent au profit de la marge brute - la proportion des appareils à forte marge (IOS devices) progresse au total avec leur taux de croissance donc la marge devrait s'améliorer (Apple marge moins sur les Macs - on est sur 20-30%) Cela n'a pas empêche une baisse nette de marge pour Apple because IPad Mini + IPhone 4/4S. Ces produits margent moins ! Pour ceux qui doutent de cela, il suffit de regarder le prix moyen de vente par device : iPhone Q1 2013 642 dollars Q1 2012 647 dollars Je rappelle que les prix de l'Iphone 5 ont augmenté (30 dollars de mémoire - à vérifier) donc qu'il s'agit d'une baisse prix de vente plus conséquente IPad Q1 2013 467 dollars Q1 2012 568 dollars No comment sur l'écart ... Ça se passe de commentaire : carton IPad Mini Bref, Apple semble rentrer dans un nouveau cycle : continuer à faire de bonnes ventes mais conserver les marges va être de plus en plus difficile. Il faudrait que les IPad et IPhone trouvent une innovation qui permette de relancer la machine à marge, sinon les gens vont continuer à vouloir acheter du Apple moins cher.
avatar Bigdidou | 
@Goundy Manifestement, la chose t'échappe complètement et tu n'y connais et comprends strictement rien. Qu'est-ce qui peut bien te pousser à faire un commentaire ? Le désir irrépressible de te ridiculiser ? Y a des traitements pour ça.
avatar bobibou | 
@alan63 "Je n'est acheté" !!! Un Bescherelle, vite !!
avatar RDBILL | 
"Résultats trimestriels : Apple se « protège » de Wall Street" Le moins que l'on puisse dire c'est que ça n'a pas trop marché, vu le gadin sidéral de l'action Apple ce jour à Wall Street !
avatar joneskind | 
@applesoft : Donc c'est les marges qui font le prix de l'action AAPL ? En faisant un petit pronostic rapide, on peut penser que le prochain iPhone devrait remonter un peu les marges non ? Ce sera probablement un 5S, avec un processus de production équivalant au 5 donc maîtrisé. Ce qui veut dire plus d'efficacité dans la fabrication et donc plus de marge pour les 2 modèles. Pareil pour l'iPad Mini, le nouvel iMac et le MBPr. L'iPad 4 ne sera pas forcément transformé dans son design (vu le cycle court qu'il a pris) et donc ce sera un peu la même chose. Et donc, grosses marges en 2013 et belle remontée de l'action en perspective. T'ajoutes à ça un nouveau produit (probablement le Mac Pro) ou une version universelle d'OSX (pour aller avec les millions de comptes iCloud sous Windows - sachant que Apple ne fait plus son blé sur le Mac) ou un truc totalement inattendu. On va donc avoir une belle année 2013 ! Et j'arrête de tirer des plans sur la comète !
avatar Applesoft | 
@joneskind: "Donc c'est les marges qui font le prix de l'action AAPL ?" Ben pour résumer, c'est très important pour la Bourse ou un financier. De manière générale, un financier regarde la capacité d'une boîte à maintenir ses marges sur un marché. Un financier aura tendance à pousser à la hausse des prix, quitte à sacrifier les volumes de vente. En raisonnant par l'absurde, ça sert à rien de vendre beaucoup sans faire de profit : c'est ce qui s'est passé pour les TV, ils perdent tous du fric car toute l'industrie a baissé considérablement le prix des écrans. Je le répète, mais quand Apple perd 5 points de marge brute sur 150 milliards de revenus, c'est 7,5 milliards de bénéfs en moins pour Apple, c'est pas rien. "En faisant un petit pronostic rapide, on peut penser que le prochain iPhone devrait remonter un peu les marges non ? Ce sera probablement un 5S, avec un processus de production équivalant au 5 donc maîtrisé. Ce qui veut dire plus d'efficacité dans la fabrication et donc plus de marge pour les 2 modèles. " Les gains sont mineurs sur les lignes de production pour améliorer la marge. Ce qui définit la marge d'Apple, c'est pas tant l'amortissement des lignes de production, c'est surtout le prix qu'elle détermine pour le produit qu'elle vend. Le coût de fabrication d'un Iphone, Ipad, ce sont surtout les composants internes comme par ex l'écran qui est le plus gros coût, et tous ces éléments, ils changent à chaque nouvelle génération : le 5S aura un nouveau processeur, probablement un nouvel écran IZGO, du Gorilla Glass 3 etc... Et depuis l'origine de l'Iphone, le coût de fabrication (hors main d'oeuvre), il baisse pas, il augmente en gros à la vitesse de l'inflation.
avatar Applesoft | 
@joneskind: Ce que je veux souligner, c'est pas qu'Apple est mort, loin de là ! C'est juste qu'on voit clairement qu'Apple maîtrise plus autant sa marge car elle a de plus en plus de mal à maintenir ses prix face à une concurrence féroce. Quand l'Ipad Mini cartonne au détriment de l'Ipad classique, c'est que l'Ipad classique n'est pas à son prix pour les gens, voilà ce que ça signifie. Il est trop cher par rapport à ce que t'apporte un Ipad Mini. Et un Ipad Mini, ça marge moins qu'un Ipad classique. Oui Apple vend bien plus d'Ipad, mais ce sont des Ipad Mini qui rapportent moins. Et ça, c'est pas le top en fait. En fait, ils l'ont tellement deviné chez Apple qu'on comprend mieux pourquoi ils ont changé 2x dans l'année l'Ipad classique car ils se doutaient que l'Ipad Mini allait cannibaliser le classique. S'ils avaient pu se passer de l'Ipad Mini, ils l'auraient fait... mais ils pouvaient pas avec le Nexus 7 & Co qui allait bouffer l'Ipad classique donc ils ont dégainé. Quand les Iphone 4 et 4S se vendent bien au lieu du 5, d'un côté, c'est bien puisqu'on sait que dedans y'a beaucoup de nouveaux clients issus des feature phones ou des déçus des autres plate-formes, et ça, je l'invente pas, c'est ce que racontent les opérateurs US. Donc ça c'est cool pour Apple. Mais de l'autre côté, sur le produit star, l'Iphone 5, là, ils saturent et cela signifie qu'ils sont de plus en plus sur un marché avec une clientèle qui dispose d'un panier moyen en baisse.

CONNEXION UTILISATEUR