Cydia n'est pas près d'arriver sur Mac

Nicolas Furno |
Fin 2010, Saurik l'annonçait officiellement : Cydia devait être porté sur Mac (lire : Cydia arrive sur Mac). Cette boutique conçue à l'origine pour les terminaux iOS débridés devait venir en complément du Mac App Store d'Apple et offrir aux utilisateurs un moyen simple de modifier leur système ou des applications (lire : Cydia pour le Mac : que le tuning commence).

Un an et demi après ces déclarations, Cydia n'est jamais sorti sur Mac et l'idée semble maintenant définitivement abandonnée. Comme l'explique Saurik, son fondateur, au détour d'une conversation sur les forums de Modmyi, le développement s'est avéré beaucoup plus complexe que prévu.

La brique indispensable à un Cydia sur OS X était "CydiaSubstrate", un ensemble de librairies qui servent sur iOS à modifier le système et, par exemple, à modifier l'interface des iPhone et iPad. Saurik a vite compris que le travail à réaliser pour le porter sur OS X allait être très important, beaucoup trop pour les moyens limités de son équipe. Le sandboxing de OS X Mountain Lion complique encore les choses, si bien que Saurik a maintenant abandonné l'idée.

Dans ce même sujet, il exprime ses regrets d'avoir promis trop tôt l'arrivée de son service sur Mac. Saurik donne aussi quelques indications sur les revenus générés par Cydia sur les terminaux iOS et ils sont plutôt faibles malgré les millions d'appareils jailbreakés. Sur chaque vente, une fois les frais bancaires, la TVA et les frais d'exploitation (serveurs et salaires des deux employés), il ne lui reste pas grand-chose. Selon lui, aucune boutique de logiciels ne peut permettre à ses propriétaires de vraiment gagner de l'argent : même l'App Store ne permet quasiment pas à Apple de dégager des bénéfices.

Cydia n'est ainsi pas prêt d'arriver sur Mac. Si vous n'arrivez vraiment pas à supporter le Mac App Store et que vous cherchez malgré tout une boutique, l'Hack Store est toujours actif, mais il n'est guère plus intéressant qu'à ses débuts (lire : L'HackStore est disponible).

avatar Nesus | 

J'attends les commentaires disant qu'Apple raquette les devs avec leur 30%...
Comme quoi la critique est facile tant que l'on essaie pas.

avatar Garigette | 

Pourquoi avoir besoin de Cydia alors que les produit Apple sont parfait et révolutionnaire ? Non franchement ....

avatar Jackdu59 | 

Comme quoi ML apporte bcp côté sécurité...

avatar madballnyhc | 

le CNET-TechTracker permet de mettre à jour ses applications à la sauce mac app store, bon certes il faut un navigateur pour telecharger les nouvelles applications mais après avec la smartinstall ca marche plutot bien, fini les mises à jours à la mano.

avatar florian1003 | 

@Jackdu59 :
+1

avatar Aurélien-A | 

Ça sert à quoi au juste ? Que je sache on peut installer ce qu'on veut sur un Mac, pas de jailbreak. Un site web ne serait-il pas suffisant ?

avatar BoloM | 

Steam semble avoir du succès comme boutique de logiciels. Il est vrai que Valve ne communique pas de chiffres donc difficile de dire s'ils sont juste profitables ou très profitables.

avatar Giru | 

Je ne vois pas non plus l'intérêt d'un Cydia sur Mac alors que l'App Store n'est absolument pas la seule source possible pour trouver des applications, contrairement à iOS.

avatar k43l | 

[quote=nesus]J'attends les commentaires disant qu'Apple raquette les devs avec leur 30%...
Comme quoi la critique est facile tant que l'on essaie pas. [/quote]

Et que dire des développeurs qui ne vivent pas tous l'american dream avec leurs applications, et qui subissent encore derrière les 30% ?

C'est pas que Apple qui appliquent cette règle puisque Google et Microsoft le font. Mais elle reste injuste.

Imagine que sur ton salaire on te prend 30% sur ton salaire brut. Pour eux c'est pareil.

avatar lukasmars | 

Me demande comment on peut dire que Apple ne fait pas de bénéfices en ponctionnant 30 % du prix des applis.

Même si le volume n'est évidemment pas le même , elles font comment les distro Linux depuis des années pour fonctionner ?

avatar romainB84 | 

@Aurélien-A :
+1
J avoue ne pas comprendre non plus l intérêt d un cydia sur mac.
Autant sur iPhone ça se comprend vu que l app store est la seule voie de diffusion d app.
Mais ce n est pas le cas du Mac.
Si une appli est refusé sur le MAS... Bah diffusez la via votre site web.
Je suis preneur de plus d explications :) car j ai du zapper un truc !!

avatar frodon27 | 

@ k43l :
t'aurais mieux fait de te taire parce que c'est déjà le cas, sauf que c'est pas toi qui paye mais ton patron (et c'est plus que 30%)

avatar Fabricio33 | 

@frodon27 :
Exactement , il aurait mieux fait de tourner sa langue , avant de dire un bêtise !

avatar valcapri | 

[quote=k43l]Et que dire des développeurs qui ne vivent pas tous l'american dream avec leurs applications, et qui subissent encore derrière les 30% ?

C'est pas que Apple qui appliquent cette règle puisque Google et Microsoft le font. Mais elle reste injuste.

Imagine que sur ton salaire on te prend 30% sur ton salaire brut. Pour eux c'est pareil. [/quote]

L'Etat ne te prend t-il pas plus de 30% de ton salaire?

Le MAS n'est pas si profitable que cela pour Apple, n'oublie pas la validation qui est un coût + le support + les serveurs, bande passante,...

Mais les différence entre l'App Store et Cydia sont le prix de vente et le volume. Ils font certainement des économies d'échelles. Et puis, ils ont des plus grosse remise sur les impôts que Saurik et des outils d' "évasion" fiscale via leurs filliales.

Apple fait souvent tout par lui même ou via de gros accords.

L'utilité de Cydia ici sur Mac aurait été le CydiaSubstrate qui aurait permis d'installer des thèmes et autres sur Mac en modifiant certaines bases du système.Mais l'utilité est moins grande que sur iOS et Cydia risque d'avoir beaucoup moins de succès que sur iOS vu les alternatives.

avatar pms | 

@k43l

Ça n'a vraiment aucun rapport !

avatar Jiminy Panoz | 

"Et que dire des développeurs qui ne vivent pas tous l'american dream avec leurs applications, et qui subissent encore derrière les 30% ?

C'est pas que Apple qui appliquent cette règle puisque Google et Microsoft le font. Mais elle reste injuste."

Qu'est ce que l'auteur d'un bouquin doit dire alors vu que le libraire se prend 40 à 50% du prix de vente…

Faut arrêter. C'est juste une marge revendeur et ça existe depuis la nuit des temps. Et encore, là, iTunes en global rapporte quasiment rien à Apple vu que les frais sont énormes (dans les 200-250 millions par an à peu près, mais j'avais vu tourner le chiffre de 120 millions de dollars par mois en frais de fonctionnement il y a un an).

De plus, on peut parler des frais qu'un développeur a (bancaires, bande passante, temps perdu à gérer tout ce pan-là au lieu de développer, etc.) quand il vend par ses propres soins. Bizarrement, certains ne passent plus que par le MAS aujourd'hui, c'est qu'ils ne doivent franchement pas être perdants dans l'affaire.

Pour info, expérience perso -> vendre en direct et vendre via boutique Apple -> les mêmes 30% qui partent à la fin. Et en direct, perte de plusieurs heures par mois pour s'en occuper.

Je ne vois pas où tu peux trouver la chose injuste, du coup. à moins que tu vives dans un monde où tu as le beurre, l'argent du beurre, le cul de la crémière et la bouteille de Yop.

avatar Domsou | 

@k43l :
'Et que dire des développeurs qui ne vivent pas tous l'american dream avec leurs applications, et qui subissent encore derrière les 30% ?'

Eh bien essayez de chiffrer le montant des services proposés par Apple. Après cela vous pourrez revenir et argumenter vos propos.

avatar manu1707 | 

En même temps quel est l'intérêt ?

avatar Wolf | 

Il baratine un peu le barbu. L'année dernière il avais juste gagner aux alentours de 20 millions de dollars, de plus suivant le chiffre réalisé par une boite, les frais bancaires sont généralement en 1,2 et 3%, pas plus. Sachant qu'il n'a pas besoin d'une bande passante de dingue pour gérer son truc, c'est donc en fait un gros pourri qui fais semblant de pleurer.

avatar methos1435 | 

Mouais, enfin Apple ne force pas l'app Store mais il encourage quand même. Gatekeeper est activé par défaut et pour beaucoup, l'installation d'une majorité de softs hors AppStore s'avère impossible. Enormement de personnes ne savant même pas ce qu'est GateKeeper. Si OS X dit que le soft peux pas être installé, ça sera poubelle pour beaucoup...

avatar bugman | 

@ Aurélien : C'est pas faux.
@ methos1435 : Pas faux non plus.

avatar SimR69 | 

Faute dans le titre : Cydia n'est pas PRÈS d'arriver sur Mac.
L'expression, c'est « pas près de », près étant le contraire de loin.
Si c'était « prêt », ce serait suivi d'un « à ».

avatar Leehalt | 

Sinon il y a aussi Bodega (http://appbodega.com/) qui propose un magasin d'application à la App Store. Il existait déjà avant qu'Apple ne sorte son App Store pour OSX. Je me souviens même que j'avais prédit la mort de cette app à cause de la concurrence biaisée de l'App Store d'Apple, mais visiblement ils sont encore là. Après je ne sais la société qui la gère est en bonne santé ou si elle survit...Ca serait intéressant que MacGé se renseigne.

avatar Domsou | 

@methos1435 :
'Enormement de personnes ne savant même pas ce qu'est GateKeeper.'

Bon et bien il suffit de se renseigner pour cela. L'utilisateur n'est pas non plus un gros bébé joufflu — cf Wall-E. Les personnes qui ne veulent pas se renseigner et bien elles suivent : soit Apple soit une autre source. Ainsi je ne vois pas en quoi Apple est à blâmer.

avatar Domsou | 

@lukasmars :
'Même si le volume n'est évidemment pas le même , elles font comment les distro Linux depuis des années pour fonctionner ?'

Il n'y a pas que le volume à prendre en compte dans l'équation. Apple propose de vendre des applications dans de nombreux pays : ainsi c'est Apple qui gère le cadre juridique pour chaque pays ainsi que les transactions commerciales. Sans compter la promotion de l'App Store et le service aux consommateurs. Tout cela n'existe pas dans les distro Linux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR