Sparrow : du code open source redistribué

Florian Innocente |
Google a mis à disposition quelques-unes des sources du code de Sparrow. Les versions Mac et iOS sont concernées.

Il ne s'agit toutefois pas du logiciel dans son intégralité, mais de ses éléments qui étaient issus de l'open source et placés sous le régime de la licence LGPL 2.1. Il est stipulé que ces fichiers restent utilisables pour un usage strictement personnel et le travail réalisé avec ne pourra être redistribué.

Google, après l'acquisition de Sparrow, a promis de maintenir un support technique pour le logiciel. Mais il n'a donné aucun calendrier, contrairement à l'usage en pareilles circonstances afin de donner un minimum de visibilité aux utilisateurs.

merci Frodor


Tags
avatar Nesus | 
Donc ça ne sert à rien. Personne ne pourra continuer le développement de Sparrow. Google et son pseudo libre (j'ai presque envi de marquer "sens de l'humour"...)
avatar qwertiste | 
à croire que Google a compris que son modèle "tout dans le navigateur" ne peux marcher que s'il détruit tout ce qui marche sans navigateur RIP Sparrow, RIP Thunderbird, qui sont les suivants?
avatar pwetpwet | 
@nesus Plutôt que de réagir bêtement au quart de tour (if Google then troll), clique sur le lien de la news et lis par toi-même : "The following restrictions apply to everything in Sparrow distribution in these downloads, except for the open source pieces. The open source pieces are governed by their respective open source licenses. [...]" c'est là l’intérêt de citer ses sources, lever les (éventuelles) ambiguïtés...
avatar Mathias10 | 
@pwetpwet Je ne vois pas ce que tu corriges, il est bien dit que c'et open-source mais la licençe rend utilisable que pour usage perso et non la redistribution....donc aucun éditeur même gratuit ne pourras faire avancee les choses. Ou alors je suis aussi à côté de la plaque. @nesus Cela dépend, tu prends chromium il avance au même rythme que chrome et grâce à google, de même que certains moteurs linux et librairies diverses qui ont été optimisés, globalement google apporte énormément et à un point que tu n'imagines même pas et surtout gratuitement. Facebook aussi ndlr.
avatar Nesus | 
@pwetpwet et donc comme je réagis bêtement, pourrais-tu nous expliquer dans ta grande sagesse comment avec uniquement la partie open source (qui est déjà open source depuis très longtemps et que tout le monde pouvait déjà utiliser), quelqu'un va reprendre le développement et surtout la distribution de Sparrow ? Pour reprendre la même logique "Sparrow is officially dead."
avatar pwetpwet | 
@mathias10 je vais traduire en français alors... "Les restrictions ci-dessous s'appliquent à tous les fichiers téléchargeables, SAUF ceux étant sous licence libre."
avatar Nesus | 
@pwetpwet : oui et la rétro ingénierie est autorisée seulement pour utilisation personnelle et la distribution de Sparrow est interdite. Tu réponds toujours pas à ma question, qui est pourtant très simple.
avatar Nesus | 
@mathias10 : ah ça je ne conteste pas. Google je l'aime et déteste à la fois. Ça dépend ce qu'ils font. C'est juste que c'est la même idée que l'androïd libre. Une fumisterie. Après je suis le premier à dire qu'il faut qu'ils fassent de l'argent avec leur taf. C'est juste quand ils essaient de faire croire qu'ils sont de doux agneaux que ça me dérange.
avatar pwetpwet | 
@nesus, je ne réponds pas à ta question pour la simple raison qu'elle n'a pas lieu d'être : jamais il n'a été promis d'entièrement "libérer" ce logiciel, ou alors j'ai raté un épisode. Tout ce que je relève, c'est le coté tordu de la brève qui laisse penser que ce sont les fichiers libres qui seraient soumis aux restrictions de distribution, ce qui serait bien entednu absurde.
avatar jerome74 | 
Oui mais non... il n'y a pas un poil de code source dans ce qui est mis à disposition ici! C'est juste du binaire, de façon à ce qu'on puisse re-linker Sparrow avec une version modifiée des bibliothèques OpenSource qu'ils utilisent... Bref, ça n'a pas vraiment d'intérêt pour grand monde...
avatar Nesus | 
@pwetpwet : non il n'en a jamais été question de mettre Sparrow open source. C'était juste espéré. La réponse de Google à cette requête est une farce. Google nous annonce mettre du code open source de Sparrow. Ce qui est vrai, mais constitue un mensonge parce qu'en fait ça l'était déjà (là c'est juste dire "hè les gars c'est celles-là qui sont utilisées). Donc j'en reviens à ce que je disais au début ça ne sert à rien. Google a le sens de l'humour avec le libre.
avatar dway | 
Google : "don't be evil, we are"
avatar oomu | 
Article ambigu et écrit trop vite - Au final Sparrow est mort et l'utilisation de code sous licence libre n'aura pas même incité à donner quelque chose d'utile aux projets libres. Rien n'y oblige donc rien ne sera fait.
avatar Francis Kuntz | 
Je ne vois pas ce qui choque les gens dans cette news. Depuis le procès Oracle / Google, on sait très bien - preuve à l'appuis avec les mails des dirigeants - que Google ne peut pas blairer le libre et qu'ils veulent à tout prix éviter les logiciels en licence GPL pour ne pas à avoir à rendre quoique ce soit à la communauté... Pour les petits fandroids qui trainent par ici et qui vont sortir que c'est faux, de la lecture: http://www.fosspatents.com/2012/04/former-sun-chief-about-google-immune-to.html
avatar Raoul99 | 
@ Francis en meme temps Florian Mueller c'est pas un modèle d'objectivité quand on parle de Google, ne pas oublier qu'il est payé par qqun. Mais pour la licence GPL c'est malheureusement vrai, Google n'en voulait pas pour Java, pour Sparrow c'est peut-être la meme chose, on ne peut que le deplorer.
avatar Belkadam | 
Interessant je trouve, j'vais essayer de le bidouiller :D

CONNEXION UTILISATEUR