iBooks Author : une commercialisation exclusive sur l’iBookstore

Christophe Laporte |



Avec iBooks Author [1.0 – Français – Gratuit – OS X 10.7 – 136 Mo – iTunes S.a.r.l.], Apple frappe un grand coup dans le domaine de l’édition numérique en proposant un outil simple d’emploi pour créer des livres électroniques.

Les documents générés par iBooks Author sont au format iBook, conçus pour un envoi direct à l'iBookstore. Ils cachent néanmoins un fichier ePub à la sauce Apple que certains ont déjà réussi à faire fonctionner sur une autre tablette ou liseuse. Outre l'ePub, il faut que les appareils tiers supportent le SVG. Au final, les résultats sont donc très variables.

Au passage, l’utilisation du SVG, un format vectoriel, n’est sans doute pas innocente de la part d’Apple. Elle entrouvre la porte à un iPad Retina… L’interopérabilité est bien là, mais il y a un gros “mais” dans le contrat de licence du logiciel :


[…]Conformément à la présente licence et à condition que vous respectiez les termes de celle-ci, votre travail peut être distribué comme spécifié à continuation :
(i) si celui-ci est proposé gratuitement (sans frais), votre travail peut être distribué par tous les moyens disponibles ; (ii) si celui-ci est proposé contre paiement (y compris sous forme de partie d’un produit ou d’un service accessible par abonnement), votre travail ne peut être distribué uniquement via Apple et une telle distribution est sujette aux limitations et aux conditions spéciales[…]


Autrement dit, il est possible de commercialiser un livre créé avec iBooks Author uniquement sur la librairie d’Apple, sauf si celui-ci est gratuit…

Les relations avec les médias au sujet des abonnements sur l’App Store n’étaient pas simples, elles pourraient se compliquer avec les éditeurs du fait de cette clause.
avatar Jiminy Panoz | 

En même temps, le format .ibook permet pas d'aller le proposer ailleurs…

avatar DrFatalis | 

Donc contrairement à amazon, ils ont prévu le gratuit.
Un gros poids dans la balance.

C'est décidé: je passe à Lion et migre mes trois manuels sous ibook . (en plus des autres formats dèjà dispos)

avatar Jiminy Panoz | 

@showmehowtolive

Même pas, très limité. Tout un tas de trucs ne sont pas gérés. Faut plus le voir comme un soft d'auto-édition et de PME.
Et Adobe sort un EPUB, l'app Apple sort un format proprio. Et je ne te dis même pas comment ça gueule / fait part de sa déception ici et là. Ma timeline twitter déborde de réactions de gens dans l'industrie du livre (niveau mondial et français), notamment des gens qui utilisent InDesign ou codent à la main.
Ils se sont jetés dessus, ils testent, ils n'adhèrent pas.

J'ai moi-même testé. C'est un iWeb pour le livre scolaire. Beaucoup trop de limitations, le soft a été prévu pour une cible ultra-précise : l'éducation. On est très très loin d'un outil pro, et en plus on ressent un effet "couteau dans le dos" avec la modification du standard EPUB pour construire le format .ibook alors qu'Apple est la boîte la plus représentée à l'IDPF et qu'ils avaient promis d'aller vers le standard…

Aujourd'hui, j'en viens à souhaiter que l'Europe définisse un format standard pour le livre numérique comme ils en ont exprimé le souhait. On a X formats différents, la situation est malsaine pour le consommateur.

avatar moky99 | 

suis en train de l'utiliser pour mon bouquin en cours de fabrication, il me satisfait, ses fonctionnalités me conviennent.

Certes je me limite de fait aux possesseurs d'ipad.

avatar CoOL N ThE GanJA | 

C'est bien beau de vouloir nous faire faire des livres scolaires mais ça gère les formules mathématiques leur bousin?

avatar saladisiac | 

Ça me paraît logique, le logiciel iBooks Author est distribué gratuitement. Apple n'est pas une association à but non lucratif.

avatar Le docteur | 

Je n'ai rien compris à l'article : je crois avoir compris pour le gratuit, mais pour le payant je ne comprend pas la formule que vous utilisez.

avatar Le docteur | 

J'imagine que Fatalis est fou de joie : gratuit et ePub 3 !
Si par contre, pour le payant ça veut dire qu'on ne peut distribuer que chez Apple, je trouve ça ... Tiens ! Léonin !

avatar USB09 | 

Moi je trouve curieux ceux qui râle sans faire de remarque sur Amazon et son Kindle.
Apple propose un outil, gratuit, un support (et qui marche)...que demander de plus ?

avatar Le docteur | 

Ok ! J'ai relu les conditions : effectivement, il y a une faute de syntaxe mais on l'a dans le baba : c'est léonin.
Dommage ! Ça me referait presque reconsidérer le fait de faire un boulot gratuit. Parce qu'être vissé à Apple, je n'aime pas.
Voir si on peut à la limite faire du gratuit publiable en payant sur papier, le cas échéant.

avatar Jiminy Panoz | 

"gratuit et ePub 3 ! "

Non non non et non, c'est un format proprio, point.

Le fichier crée ne passe pas les tests EPUB.

Va falloir une mise à jour de l'article pour le pointer, sérieusement…

@Le Docteur "je crois avoir compris pour le gratuit, mais pour le payant je ne comprend pas la formule que vous utilisez."

Si gratuit, tu peux diffuser n'importe où. Je n'en vois pas l'intérêt vu que ça ne tourne que sur iPad.
Si payant, obligé de le vendre sur iBookStore. Tu ne peux pas le vendre ailleurs. C'est un contrat d'exclusivité.

avatar shenmue | 

@Jimmy Panoz:"Et Adobe sort un EPUB, l'app Apple sort un format proprio. Et je ne te dis même pas comment ça gueule / fait part de sa déception ici et là. Ma timeline twitter déborde de réactions de gens dans l'industrie du livre (niveau mondial et français), notamment des gens qui utilisent InDesign ou codent à la main.
Ils se sont jetés dessus, ils testent, ils n'adhèrent pas. "

Quel mytho....
C'est de pire en pire les trolls sur les forums Macs en ce moment, de pire en pire.
Même pas foutu de comprendre qu'un tel outil est avant tout fait pour les non-pros, voire les profs qui peuvent ainsi déployer des cours top of the notch dans leurs classes et faire un suivi de cours via la nouvelle Appli- U.
avec cet outil justement, c'est fini la dépendance aux pros pour un grand nombre de fabrication de documents scolaires.
Mais bon, la capacité d'analyse semble vraiment baisser avec la haine de cette entreprise.

avatar obewan | 

Bonsoir comment fait t'on pour faire un aperçu de son ouvrage sur son iPad car je connecte mon iPad à mon Mac ensuite j'ouvre l'application iBooks sur mon iPad je ne vois pas l'aperçu?? Merci de votre aide
Cordialement

avatar T Ki | 

Je parie qu'une prochaine version de l'excellent Calibre saura avaler un .ibook d'iBooks Author et en faire un .epub standard dont on pourra faire tout ce qu'on voudra...

avatar shenmue | 

@USB09:"Moi je trouve curieux ceux qui râle sans faire de remarque sur Amazon et son Kindle. "

Ben oui, amazon fait bien pire, pas de format epub3 et surtout pas de gratuit..mais bon, c'est Apple, alors la moindre clause devient le scandale du siècle.

avatar GillesR | 

Il y a une belle faute de syntaxe et la phrase veut donc dire le contraire de ce qu'Apple voulait.
Telle qu'elle est écrite, on comprend qu'il faut distribuer le livre chez Apple ET au moins un autre canal.
Je ne doute pas qu'il corrigent très rapidement, mais on n'est pas (encore) obligé d'installer les mises à jour !

avatar petergab | 

"votre travail ne peut être distribué uniquement via Apple et une telle distribution est sujette aux limitations et aux conditions spéciales[…]"

Moi je lis l'inverse, mon livre ne peut pas être distribué exclusivement par Apple...
Cela veut dire qu'il faut passer par un ou plusieurs organismes supplémentaires, certainement pour le respect du copyright du contenu (s'il ne nous appartient pas, comme des photos par exemple), voire un ISBN !

avatar shenmue | 

@Jiminy Panoz:"Non non non et non, c'est un format proprio, point. "

Mais oui, c'est ça, un format proprio qui par miracle permet aux documents d'être lus sur une autre tablette que l'iPAd (et déjà vérifié du reste). sont trop forts chez Apple, le proprio ouvert maintenant.
Non mais arrête là...

avatar Wolf | 

@Jiminy Panoz : et même si c'est in format proprio, on s'en fou. C'est fournis par Apple pour du maris Apple. Les autres n'ont cas se sortir les doigts du ... et le problème est réglé.

avatar FredX | 

Moi ce qui m'impressionne ce sont les gens qui jugent 1h après la mise à dispo du logiciel !

Un peu de calme et de retenue ça serait pas mal...

Quant au problème des formules mathématiques, rien n'empêche d'utiliser un programme spécialisé et d'inclure ensuite l'image dans le document Apple...

avatar Jiminy Panoz | 

@shenmue

indice : tape #ePdrctn sur Twitter et on en reparle une fois que tu auras enlevé les oeillères . ;)
On est clairement sur un standard tout juste modifié pour en faire un truc à la sauce proprio (cf. conditions d'exclusivité + des toutes petites modifs pour que ça ne tourne pas de manière correcte ailleurs). Je t'invite à être intelligent pour une fois, ça fera plaisir à d'autres que moi. Ce qui se passe est grave, et tu lèches littéralement le cul à ta marque préférée. M'étonnerais que tu te prennes la tête toute la journée comme les éditeurs aujourd'hui donc ça doit certainement te dépasser. Et on ne peux pas me traiter d'anti Apple sachant ce que nous faisons à côté.

@wolf : "et même si c'est in format proprio, on s'en fou. C'est fournis par Apple pour du maris Apple. Les autres n'ont cas se sortir les doigts du ... et le problème est réglé."

le jour où tu ne pourras pas récupérer tes achats en changeant de matos, on en reparle. Ce qui se passe est grave. On a, niveau formats : KF8 + mobi, EPUB, B&N ebook, Apple ibook + les apps. Trouves-tu normal qu'on profite de la dématérialisation du livre pour lui enlever son universalité, sachant qu'EPUB3 est le dénominateur commun de KF8, ebook et ibook et que beaucoup d'apps sont codés en HTML5 (commun à EPUB3) ?
Donc tu ne voies pas de problème à cette hyper-fragmentation pour le lecteur / client qui se retrouve, de fait, enfermé dans un écosystème commercial dont il aura énormément de mal à sortir ?

Sérieusement, les mecs, derrière, il y a nous qui nous défonçons le cul et qui passons plus de temps à porter d'un format à l'autre que de publier des nouveaux contenus… chaque fois qu'il y a un nouveau format qui diffère à peine des standards, tout le monde y perd. Si vous n'arrivez pas vous foutre ça dans la tête, ce sera Brave New World demain (pour info, ça projette déjà d'espionner les lecteurs avec du javascript et de foutre de la pub dans les livres…).

avatar Mithrandir | 

@Jiminy Panoz :
faudrait déjà que les autres les passent, et permet moi de te demander comment tu as vérifié la compribilité de l'outil d'Apple en une heure. I smell a troll here.

avatar Jiminy Panoz | 

"Quel mytho....
C'est de pire en pire les trolls sur les forums Macs en ce moment, de pire en pire.
Même pas foutu de comprendre qu'un tel outil est avant tout fait pour les non-pros, voire les profs qui peuvent ainsi déployer des cours top of the notch dans leurs classes et faire un suivi de cours via la nouvelle Appli- U.
avec cet outil justement, c'est fini la dépendance aux pros pour un grand nombre de fabrication de documents scolaires.
Mais bon, la capacité d'analyse semble vraiment baisser avec la haine de cette entreprise."

Cool, tu dois quand même bien avoir une vie de merde, toi. La pensée fasciste dans toute sa splendeur. T'es pas d'accord donc la personne = hateboy et mytho… no comment. On en reparle quand t'auras retrouvé ton cerveau. D'ici là, je vais me crever le cul pour les lecteurs, pas pour Apple. A bon entendeur…

avatar liocec | 

@obewan

Oui, ibooks author est buggé.
[troll on] les ingé Apple font un concours du plus mauvais avec les gas de MS et comme ils ne veulent pas perdre... [troll off].

Donc si ton iPad n'est pas détecté, déconnecte le de ton Mac, relance iBook sur l'ipad, puis reconnecter l'iPad au Mac.
Ensuite quand tu fais aperçu, tu devrais avoir ton ipad dans la liste; tu sélectionne ton iPad et normalement le bouton de validation est redevenu actif.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR