Jobs : « si vous voulez du porno, prenez un Android »

Anthony Nelzin-Santos |
« Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android », voilà la réponse du patron d'Apple à un long courriel qui lui était adressé au sujet de la politique de validation d'Apple.

« Le rôle d'Apple n'est pas de faire la police des mœurs — le rôle d'Apple est de concevoir et produire des gadgets super cool qui font ce que les clients veulent qu'ils fassent », c'est ce qu'explique Matthew, qui dit s'être « converti » à Apple lors de l'annonce de l'iPhone 3G.

skitched

Son problème portait en particulier sur l'affaire NewsToons, du nom de l'application de dessins satiriques que l'équipe de validation App Store avait refusé en décembre dernier en vertu d'une clause du contrat développeur portant notamment sur la satire, la caricature, et la diffamation. Au détail près que le créateur de cette application, Mark Fiore, est un illustrateur connu et reconnu, et a depuis reçu le prix Pulitzer.

Steve Jobs s'était déjà exprimé au sujet de ce rejet, présentant ses excuses pour ce qu'il considérait comme une « erreur ». L'application a depuis rejoint les rangs de l'App Store, Fiore regrettant qu'il « faille des levées de bouclier médiatique pour qu'Apple approuve des applications à dimension politique ».

Dans ce courriel, Steve Jobs réitère le fait qu'il s'agissait d'une erreur. Mais à la question de l'expéditeur sur la création d'une catégorie « Porno » avec contrôle parental, le patron d'Apple oppose une réponse on ne peut plus claire : « Cependant, nous pensons que nous avons une responsabilité morale consistant à exclure le porno de l'iPhone. Les gens qui veulent du porno peuvent acheter [un] téléphone Android  ».

Une mention d'Android (et une faute de frappe) qui pourrait en étonner certains, mais un très proche de Steve Jobs nous a confirmé que le patron d'Apple était bien l'auteur de quelque-uns des courriels qui ont fait surface ces dernier temps. Il doutait en revanche qu'ils le soient tous. Reste maintenant à savoir comment séparer le bon grain de l'ivraie…

avatar enov | 
13 pages de morale pas chère.
avatar JayTouCon | 
tin en 3 jours il y va fort, jcroyais pas si bien dire hier en me demandant quelle 'intelligence' il allait nous sortir aujourd'hui. l'ôte jour la réponse au monsieur qui veut partager ses vidéos en Hd et voudrait un BR sur du mac : passe par you tube en hd hier, pas d'icore3 dans le 13 pro y'a pas la place aujourd'hui, de façon très fallacieuse, lorsquel'on l'interroge sur une sorte de censure en gros la liberté d'expression, il répond sur le puritanisme et le porno (ce qui évidemment n'est ABSOLUMENT pas la question). non mais demain c'est quoi encore ? on dirait les réponses de domenech cela à au moins un intéret, et démontre une fois de plus que la coolitude de façade de chez la pomme masque un puritanisme très bien assumé. le plus triste c'est de le voir être défendu par certains ici quand il franchit les limites. et tant mieux si ca fait du buzz, cela n'en fait pas assez. bien vu lukasmars.
avatar ArnaudF | 
Concernant le contrôle parental n'oubliez pas que beaucoup de parents sont incapables de configurer convenablement un ordinateur ou un iPhone, et ce même s'ils sont capables d'en acheter à leurs enfants. Un enfant de 8 ans peut vous épater par la manière dont il utilise l'informatique, naturellement. Donc je pense que réguler l'App Store de ce côté est plus simple que de laisser les parents bloquer les iPhones de leurs enfants. Et quid de l'utilisation par les enfants des iPhones de leurs parents plein de porno? Il reste le web mais pour ça heureusement qu'il y a flash. Google (le moteur de recherche, faut préciser maintenant) censure également les résultats de recherche il me semble. La décision d'Apple résulte du bon sens. Faut avouer que c'était bizarre de toujours retrouver des femmes à poils dans les App les plus vendues...
avatar divoli | 
Oui, c'est clair que je préférais "la minute de monsieur Cyclopède", c'était plus rigolo.
avatar Duga | 
J'ai du mal à comprendre. Demain j'ouvre un commerce, j'ai quand même le droit de décider ce que je veux vendre et ce que je ne veux pas vendre. Sinon je vais aller reprocher à l'épicerie du coin de ne pas avoir le dernier Marc Dorcel dans ses rayons au titre du monopole du commerce du quartier après 20h. Appel a créé son business. Elle en fait ce qu'elle veut. Est qu'ils violent des lois ? Non, bien au contraire. On veut du porno ou autre chose qu'Apple ne vend pas ? Et bien on va voir ailleurs. Réponse de Steve Jobs. Je vois vraiment pas ou est le problème.
avatar PA5CAL | 
@HAL-9000 et bugman: je ne vois pas où est le problème. Apple a le droit de vendre ou de ne pas vendre ce qu'elle veut, et de limiter l'usage de son OS (conformément au droit de propriété intellectuelle). La firme ne dicte pas votre façon de vivre et ne restreint pas votre liberté. Les consommateurs sont libres de ne pas acheter chez elle et d'aller se fournir ailleurs. Si vous souhaitez accéder à des applications dont les contenus ne sont pas conformes à sa politique, optez pour une autre marque. La concurrence est faite pour cela. Cela n'empêche que, comme cela a été dit plus haut, beaucoup de clients d'Apple y trouvent leur compte, justement parce que cette politique que vous rejetez correspond à ce qu'ils recherchent. Notez que je n'en fais pas partie (je n'ai pas d'iPhone et je n'aurai pas d'iPad, mais j'ai d'autres appareils d'autres marques beaucoup mieux adaptés à mes besoins). Quoi qu'il en soit, il n'y a pas lieu de hurler inconsidérément au crime contre la liberté comme vous et beaucoup d'autres le faites actuellement. Apple a clairement annoncé la couleur, et vous êtes censés réfléchir un minimum avant d'acheter. Alors, à moins que vous ne cherchiez vous-mêmes à faire du prosélytisme, de quoi vous plaignez-vous ?
avatar HAL-9000 | 
@ Duga C'est un peu plus "tordu" que cela. Dans le genre, demain tu ouvres un commerce de machines à glaces, seulement tes machines à glaces ne sont pas compatibles avec les ingrédients Vanille et Pistache. Pourquoi ? Ben parce que toi le propriétaire du magasin n'aime pas la vanille et la pistache et vois pas pourquoi tu forcerais les gens ayant les mêmes goût que toi en matière de glace à subir l'atroce goût qu'est la vanille et la pistache... C'est un peu con, avoue...
avatar daito | 
Hal [quote]Ok pour le porno. Et les censures d'applications telles que celle de Mark Fiore ? Si on veut les voir on achète un Android c'est bien ça ?[/quote] Hummm....concernant Mark Fiore : Il faut arrêter d'exagérer à chaque fois, il peut y avoir des erreurs commises par les Reviewer de l'AppStore. L'important est qu'Apple réagisse et corrige les erreurs. Le reste ce n'est que du blabla hypocrite!! @Cloud, [quote]combien de caricaturiste resté à la porte de l'AppStore ? Combien d'applications réellement innovante n'ont pas vu le jour ? [/quote] Hummmm 96% des applications soumises à l'AppStore sont acceptées. À toi de conclure!! [quote]L'une des première applications que l'on verrait serait un AppStore concurrent, à moindre marge et complètement souple : bref une vraie menace pour le business de Apple. Apple serait alors contrainte de revoir et ses marges et sa politique de validation d'application.[/quote] Ouahh un AppStore alternatif à faible marge où il y a aurait aussi la possibilité aux développeurs de ne pas se soucier de la diffusion de leurs applications, la diffusion des mises à jours etc....????? Concernant la concurrence, elle pourrait venir d'autres acteurs du marché qui proposeraient un modèle alternatif à l'iPhone/AppStore. Sauf que tous les autres acteurs copient plus ou moins le modèle d'Apple......mouarf....on se demande pourquoi!
avatar v4lium | 
L'appstore n'est pas un média, c'est un magasin. Un vendeur peut bien vendre ce qu'il veut. La Fnac ne vend pas de vidéo pour adulte, personne ne s'émeut. Le problème vient plus du fait qu'il n'y ait qu'un seul magasin d'appli sur iPhone. Mais la on revient à des débats éculés, pas de nouvelles informations, pas de nouvelles idées, on troll quoi.
avatar hartgers | 
On sait tous maintenant que le profil de HAL est le suivant : - petit boutonneux à lunettes, gras et boursouflé - il mate régulièrement des pornos sur son iPhone (retenez-bien sa propre citation) - pour troller autant, il doit habiter chez ses parents Reste à savoir quel est le mobile de son trollage incessant...
avatar HAL-9000 | 
@ daito "Hummmm 96% des applications soumises à l'AppStore sont acceptées. À toi de conclure!!" 96% de 100 000, soit [b]4000[/b] applications refusées. toi de conclure...
avatar HAL-9000 | 
@ PA5CAL Pourquoi Apple ne laisse pas la possibilité aux développeurs de mettre sur le Store des applications à caractère pornographique ? La pornographie est un délit ? Si l'argument c'est les enfants, l'age légal etc. alors que l'on mette en gros en face de chaque application un "Attention contient du Cul" et on fait un chekbox lorsque l'on télecharge "je jure avoir l'age de me tripoter le trilili en toute légalité...". Comment fait-on sur le Net ? Steve Jobs n'aime t-il pas la façon dont fonctionne le net ?
avatar Dan DT | 
Et parce qu'aux U.S. on va au tribunal pour un oui, pour un non et qu'Apple à pas envie de se retrouver avec un procès sur le dos d'une ménagère puribonde ou extremistocathopuritano ou pire :( En fait il ne l'autorise pas implicitement, n'ayant pas donné la possibilité de butiner anonymement dans Safari en actionnant la Navigation Privée sur l'iPhone, etc Mais bien sur le Safari du Mac :)
avatar bugman | 
PA5CAL : Il est clair qu'avec une telle politique l'achat que j'avais envisagé pour l'iPad s'envole en fumé. Moi aussi j'ai mon droit à ma propriété intellectuelle et si j'ai envie de lire une oeuvre ne correspondant pas aux moeurs de Mr Jobs, effectivement je ferais autrement. De quoi vous plaignez-vous ? Du fait de devoir acquérir un grand nombre de machines pour assouvir un besoin alors qu'une seule suffirait (mon nom de famille n'est pas Rothschild). Et surtout [u]d'être pris pour un assisté ayant besoin d'une nounou (en gros être pris pour une moule)[/u]. J'aime les produits Apple, je déteste (de plus en plus) la politique de cette entreprise. Demain, certains se plaindront de ne pouvoir utiliser tel ou tel logiciel, de lire tel ou tel bouquin, de ne pouvoir écouter tel ou tel auteur sur leur Mac parce que ça débecte Jobs et sa clique. Vive le formatage en masse !
avatar ArnaudF | 
HAL-9000 "Pense aux Africains qui n'ont même pas accès à internet, et dis toi que t'as de la chance deja de pouvoir un iPhone et iPad dans les mains, et qu'au fond, cette histoire de Flash/BD/Porno/Garantie n'est qu'un grain de sable face auxx enfants qui meurent de faim dans le monde, aux femmes battues, aux journalistes tués, à la peine de mort..." Je vois pas ce que ça vient faire dans l'histoire? Pourtant j'aime le deuxième degré en général. Tu penses que si il n'y avait pas ce problème métaphysique de Flash/BD/Porno/Garantie on (toi y compris) pourrait s'atteler à sauver l'Afrique, ou tu penses que Steve Jobs est nul parce qu'il devrait arrêter la famine en donnant des écouteurs iPod (avec télécommande) à manger aux gens. Ou alors que l'iPhone avec porno pourrait sauver des femmes battues, que l'iPad avec BD protégerait les journalistes des balles, et que les Mighty Mouses s'attaqueraient aux guillotines? ;-)
avatar HAL-9000 | 
@ ArnaudF Non je pense aux Fanboys pour qui rien n'est alarmant, et que si on est pas content on a qu'a simplement aller voir ailleurs... Tellement débile, tout comme ma remarque qui se voulait une caricature du Fanboy Apple.
avatar xx-os | 
Mais je ne comprends votre problème avec la censure... Vous croyez peut-être qu'un journal, quel qu'il soit, dit tout et écrit n'importe quoi. Je peux vous garantir que chaque journal obéit à une ligne éditorial très précise, qu'aucun journaliste ne peut déroger, et dans le cas contraire, l'article est dégagé, censuré ; et s'il passe par inadvertance au travers du filet, c'est le rédac'chef qui trinque. Le rédacteur en chef est responsable du respect de la ligne éditorial édictée par la direction et je peux vous garantir que c'est une sacrée censure. Que tel journal allemand affiche en 3e page une nana désappée, c'est dans sa ligne éditoriale, pas celle du Figaro ou du Monde. Pour autant va-t-on crier à la censure du côté du Figaro!!! Il en est de même pour Apple qui s'est placée (à tord ou à raison - mais a priori à raison) dans une position d'éditeur et qui donc s'estime garant d'une ligne éditoriale qu'elle a définie. Ce n'est pas juste un distributeur de journal, c'est un vendeur et éditeur de contenu avec son support. Cette position, Apple est tout à fait en droit de la revendiquer, mais doit aussi en assumer les inconvénients, et c'est ce qu'elle fait au grand dam des pseudo défenseurs d'une quelconque liberté d'expression Ce qui me fait rire, c'est qu'à force de le clamer haut et fort (ça fait déjà 2 x que SJ le dit), Androïd commence à avoir cette réputation d'afficheur porno qui à terme, nuira plus à son image qu'autre chose. Et là je dis "chapeau" !
avatar bugman | 
[Troll] Vivement une TV Apple qui choisira vos programmes à votre place (vu que vous êtes incapable de le faire vous même). Steve, y'a un gros marché à prendre là, les bisounours sont à l'affut ! [/Troll]
avatar CBi | 
Regardez dans le classement des sites internet pour iPhone les plus consultés et vous verrez que le porno, ceux qui en ont envie n'attendent pas après l'App Store pour s'en procurer. A la vanille, à la pistache, et dans d'autres parfums encore. Donc non seulement l'App Store est libre de vendre ce qu'il veut, mais on est aussi libre de trouver ailleurs que qu'on ne trouve pas dans le store.
avatar bobo23 | 
Bon, je lirais bien tout, mais j'ai pas le temps, j'ai du boulot, juste pour dire que porno et Apple, c'est normal que ça ne fite pas... Les poils et l'aluminium ne vont pas ensemble si vous voyez ce que je veux dire. Le succès d'Apple est lié à quelquechose en nous du surhomme, maitrisant son affect et ses pulsions, connecté en permanence et tout puissant sur son environnement grâce à la vélocité de son Corei7. Le mythe de l'acteur porno est aux antipode: animal, pas très futé, mais puissant aussi dans son genre, capable d'asservir son ennemie (à savoir la femme) grâce à ses attributs virils démesurés. C'est pas pareil... Et je crois que je préfère cette com un peu réac, certes, à l'hypocrisie de la pub microsoft pour windows 7: "moi je suis PC et chut!"
avatar Bidule200 | 
Entièrement d'accord avec moonwalker. Pareil que lui, pile poil.
avatar Mr Fon | 
Je ne pense pas qu'Apple veuille imposer sa morale au monde entier....faut arrêter de délirer là... elle n'a pas non plus vocation à faire de la censure... d'ailleurs il ne s'agit pas de censure. L'Appstore est un magasin en ligne, ni plus, ni moins, et vend du contenu exclusiment pour l'iPhone/iPad/iPod. Libre à Apple, comme n'importe quel autre magasin de vendre ou non tel type de contenu, elle n'a pas d'obligations elle fait ce qu'elle veut et met ce qu'elle désire en vente dans son magasin, il n'a rien de choquant à cela, et ce n'est en rien une atteinte à la liberté, tous les magasins sont en droit de vendre ce qu'ils désirent. Le pb est qu'il n'y a qu'un seul magasin officiel en ligne pour ces appareils là et au fond, tout le pb est là, et comme il y a de plus en plus d'utilisateurs de produit Apple(surtout iPhone) ce problème de "liberté" se pose donc pour nombre d'utilisateurs qui n'ont d'autres choix que l'Appstore pour se fournir en contenu légal pour leur appareil. Comme Apple décide de A à Z ce qu'elle désire vendre dans son "magasin" qui est UNIQUE, c'est là que le bas blesse, mais Apple a tout a fait le droit de refuser de vendre du contenu porno, ce n'est en rien une atteinte aux libertés individuelles de chacun. Si d'autres "magasins en ligne"indépendants avaient le droit de vendre des apps et contenus pour les appareils Apple, ce pb ne se poserai pas.
avatar cloudy | 
[quote]Hummmm 96% des applications soumises à l'AppStore sont acceptées. À toi de conclure!![/quote] Je veux bien essayer de conclure mais quoi ? On ne peut rien en conclure. Pour cela il faudrait avoir une topologie des applis soumises à l'AppStore. Les chiffres qui seraient intéressant selon moi : - les chiffres de validation pour les applis médias et le pourcentage ayant requis des modifications éditoriale (le nerf de la guerre et de ma posture critique dans ce cas). - des chiffes sur les types d'applications effectivement refusés et regarder là dedans ce qui aurait pu être une réelle avancée ou lesquelles ont du mettre en ligne des versions amputées (Google Voice est le plus emblématiques des exemples) - les devs qui sortent sur d'autre plateforme mais pas sur l'AppStore car ils n'ont aucune chance [quote] Ouahh un AppStore alternatif à... pourquoi! [/quote] Par faible marge j'entendais bien sûr avec une répartition qui va plus dans le sens du développeur. Si les "AppStore" étatit en concurrence c'est ce qui se passerait immanquablement (Cydia par exemple). La gestion des mises à jour n'est pas un vrai problème (Cydia par exemple est basé sur APT qui gère magnifiquement les mises à jours de package dans la plupart des distribs Linux et le fait depuis des années). En réalités les AppStore sont des infrastructure à faible complexité et dont le coût d'exploitation est modique si tu n'y insère pas des contrôles sur le contenu, la mise en concurrence ou autre considération de cet ordre. Tout le monde copient le système d'AppStore : mais sans le BIG LOCK et la validation à PRIORI (enfin dans le cas que je connais bien à savoir Android). Bref ils ont pris que ce qui est valable à mes yeux : le modèle de distribution en jettant ce qui m'ulcère dans l'AppStore. Pour le coup je n'ai aucune critique à formuler contre le modèle. D'autant plus qu'il est possible de se passer du d'Android Market (Applibs et consort)
avatar GStepper | 
Ben voyons M. S. Jobs ne sait même pas écrire en anglais... "can buy AND Android phone"... Ri-di-cu-le !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR