Steam : Gabe Newell et les DRM

Arnaud de la Grandière |
skitched


Lors de la Game Developer Conference, Gabe Newell, le co-fondateur et dirigeant de Valve Software, a été distingué le 11 mars par un prix pour l'ensemble de son œuvre. Il y a fait un discours remarqué au sujet des DRM (mesures techniques de protection), un sujet très houleux en ce moment dans le domaine du jeu vidéo : Ubisoft a mis un place un système assez restrictif sur ses derniers jeux sur Windows, comme Assassin's Creed II ou Silent Hunter V.

Celui-ci oblige le joueur à être connecté à internet en permanence pour pouvoir jouer, même s'il ne s'agit pas d'une partie en réseau, afin de garantir que la copie installée n'a pas été piratée. En revanche, le système permet l'installation sur un nombre illimité de machines, permet de jouer sans avoir le disque dans le lecteur, et sauvegarde vos parties en cours en ligne. Ainsi, il est possible de la poursuivre en passant d'une machine à l'autre, à la manière de ce que propose précisément Steam, le système de distribution en ligne de Valve Software, promis sur Mac le mois prochain.

L'inconvénient du système, c'est que vous devez avoir une connexion à Internet pour espérer pouvoir jouer. Si votre connexion a des interruptions, ou si vous aimez jouer dans le train avec votre portable, vous ne pourrez plus profiter des jeux d'Ubisoft. Un inconvénient qui a donné sa pleine mesure alors que les serveurs d'Ubisoft ont été victimes d'une attaque de type déni de service distribué (DDoS), s'effondrant sous le poids de la charge, et privant certains acheteurs légitimes de leur jeu durant quelques heures. Mais l'honneur est sauf pour Ubisoft, qui s'enorgueillit de voir que sa protection n'a toujours pas été "crackée" à ce jour.

C'est dans ce contexte que Gabe Newell a déclaré : « Une des choses que vous entendez beaucoup [chez Valve] c'est la notion de divertissement en tant que service. C'est une façon de faire qui dit 'qu'est-ce que j'ai fait pour mes clients aujourd'hui?'. Ca influence toutes les décisions que nous prenons, et une fois que vous entrez dans cet état d'esprit, ça vous aide à éviter des choses telles que les problèmes de DRM, qui donnent à vrai dire moins de valeur à vos produits en les enveloppant de cette manière négative. »


Une petite phrase qui a été acclamée par le parterre de professionnels qui assistaient à la cérémonie. Il semble donc que ceux-ci ne soient pas plus satisfaits de la situation que les joueurs. Cependant la phrase de Newell n'est pas innocente : Steam propose également un système de DRM, il est vrai nettement moins restrictif. Une manière donc pour Newell de prêcher pour sa paroisse (à noter qu'Ubisoft fait partie des éditeurs présents sur Steam).

Une équation bien délicate à équilibrer : si les DRM se vouent à empêcher le pillage des auteurs, il ne faut pas pour autant qu'ils en deviennent une contrainte pour les acheteurs légitimes. Pour autant, c'est bien le piratage qui a poussé les éditeurs à se protéger de la sorte…

Tags
avatar jerome74 | 

Wah c'est le prochain modèle d'iPhone qu'il tient à la main?

avatar Stalmicmac | 

C'est toujours la même ritournelle, et toutes ses protections sont beaucoup plus ennuyantes pour celui qui achète légalement son jeu, que pour tous les spécialistes du piratage.

C'est exactement la même chose avec Quark, il m'a fallu plus de 4 heures et un nombre incalculable d'email avec Quark pour "prouver" que la mise-à-jour de mon Xpress était bien légal. Après avoir dû resortir du dépot les vieilles boîtes et numéros de série, j'ai finalement obtenu la clé d'activation.

Un collègue a bien rigolé, il m'a fait la démonstration d'un Xpress (craqué) "pomper" sur internet et installé en 10 min sur son portable. Aujourd'hui encore, il l'utilise sans le moindre soucis ou bug. Pour un résultat identique... en voulant être officiellement enregistré, j'y ai passé toute une matinée alors que lui... 15 min.

Il est où le progrès dans tout ça?

avatar poco | 

Exemples :

J'achete un DVD : J'ai l'obligation de visionner une pub anti-piratage (pas possible d'éviter) => Je copie, je deviens pirate mais je fais sauter cette imbécilité de pub. Bilan, seuls ceux qui achètent légalement sont emmer..és.

Je me déplace souvent de par le monde. J'achète légalement un DVD aux States par exemple. Je reviens à la maison... Arghh!! Zonage. Je suis emmer..é encore. Je télécharge... plus de problème.

Encore une fois si je pirate, je m'en sort mieu dans l'utilisation, la jouissance de mon bien que si j'achète légalement.

On marche sur la tête.

avatar bluheim | 

Bwahahahaha, Valve qui ose mettre en avant la qualité de son "service" alors qu'on attend toujours d'eux qu'ils patchent Orange Box sur PS3, blindé de bugs et de chutes de frame-rate, c'est assez risible. Encore un bon vieux discours marketing qui ne se retrouve pas dans les faits...

avatar fantomx6 | 

C'est pas comme si le Lobby des ayants droits était passé par là !!!

Moi, je dit boycotte.

Vivement qu'en France on puisse faire des Class Actions

avatar bluheim | 

@poco :

Parfaitement d'accord. Il y a quelques semaines, j'ai décidé de ne plus acheter ni de DVD, ni de BluRay, et aussi peu que possible de films sur PSN. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas la possibilité de profiter de l'oeuvre dont j'ai légalement payé le droit de visionnage comme je l'entend. Je pars en vacance et désire stocker sur le DD de mon MacBook Pro les films Pixar que je veux emmener pour mes enfants ? Interdit ! Je veux mettre mes DVD sur mon réseau familial afin de pouvoir les regarder sans avoir à chercher le boîtier, insérer le DVD dans la PS3, etc... ? Interdit ! J'ai un film en BluRay et j'aimerais le stocker sur mon réseau pour les mêmes raisons ? Impossible ! J'ai acheté un film sur le PSN et je désire le mettre sur mon MacBook Pro ? Impossible !

Les éditeurs font tout ce qui est possible pour qu'on pirate leurs oeuvres. A croire qu'ils aiment ça. Qu'on me laisse faire ce que je veux d'une oeuvre que j'ai payé tant que ça reste dans le cadre privé et familial et je recommencerais à acheter des films. D'ici là, c'est bien trop contraignant.

avatar olleN | 

La qualité de service de Valve est excellente.
Et puis Valve avait clairement annoncé que la PS3 n'étais pas son domaine, trop compliqué a coder.

Je suis très content de Valve et de leur jeux sur PC, au moins ce ne sont pas des portages affreux de jeux consoles fait a la va vite!

avatar funatik2k | 

@ bluheim

Le portage n'est pas d'eux, tu te trompes de cible

avatar Stalmicmac | 

bluheim, je te rejoins sur le fond de l'utilisation des DVD! il est vraiment ridicule de de voir se mettre en situation illégale pour pouvoir profiter pleinement se ce que l'on a acheté légalement!

cette situation est ridicule et montre que l'industrie de l'audio/visuel est complètement à côté de ses pompes et de l'utilisation courante que l'on fait de ses films.

c'est ridicule! par contre, je ne peux pas agir comme toi, la pression de mes enfants est trop fort concernant l'achat de certains dessins animés... mdr!

avatar jodido | 

putain j'ai hâte que Steam arrive!

avatar Sylvain_ain | 

Un exemple de l'imbécilité de toutes ces protections qui remonte à pas plus tard qu'hier.

Après deux mois sans toucher à Windows, je reboote l'iMac sous Vista pour une petite manip de rien du tout. Pas de bol, quand je l'ai installé, je ne l'ai pas activé. "Ca va prendre deux clics" que je me dis mais voilà t'y pas que Microsoft détecte que j'ai déjà activé ma copie plusieurs fois. Ben oui, j'ai acheté mon Vista en boite et je l'ai utilisé sur deux PC successifs avant de passer au Mac. Bilan j'ai passé une plombe à saisir des codes avec leur boite vocale pour pouvoir activer mon Vista légalement acheté et utilisé dans les conditions prévues par le CLUF. Un gros quart d'heure de perdu, des sous dépensés en téléphone alors que, pour la première fois de ma vie, j'ai payé une license Windows.

Heureusement que Apple n'a pas les mêmes pratiques pour Mac OS !

avatar Stalmicmac | 

Si Apple pratiquait une politique aussi "contrôlée" sur MacOSX, Apple aurait bien de la peine à étendre son emprise... je pense que pour Apple, il est plus intéressant de voir du monde installer OSX un peu partout, même si il s'agit de version de système "piratée"... Au final, si la personne se décide à acheter un Mac, ils seront gagnant au bout du compte...

avatar bluheim | 

@Stalmicmac :

Les quelques DVDs que j'achètent sont exclusivement pour mes enfants et la première chose que je fais avec, c'est péter la protection et convertir le film en mp4. Après, j'y touche plus.

Le reste du temps, je loue.

avatar lechat666 | 

Sylvain_ain : haha ça me rappel ma tentative d'activation de mon Windows Xp = j'ai abandonné aprés 1h avec la hotline et le serveur vocal, j'ai mis un crack (sur une version achetée...).

Clairement OSX est bien en avance sur ce domaine : ne pas faire chi*** le client final avec des protections inefficaces.

Quand a Assasin Creed 2 il n'a pas été cracké mais beaucoup ne l'ont pas acheté à cause de cette protection (dont moi)

avatar rokdun | 

Je croyais qu'il avait été cracké le jour même. Ce n'était qu'une rumeur alors ? Parce qu'avec une protection aussi contraignante, annoncée comme impénétrable, les crackers auraient dû se précipiter pour la faire sauter, non ?

avatar Arnaud de la Grandière | 

@ rokdun : des personnes ont en effet clamé avoir cracké la protection de Silent Hunter V, mais Ubisoft a immédiatement démenti ces allégations et affirme qu'à ce jour nul n'y est parvenu.

avatar MacGeek_Johnson | 

@ Blueheim

Dune BD Prime

[i]Tous les contenus audio/vidéo HD y compris en ISO Blu-ray sont lus de manière fluide en réseau NFS et SMB 10/100 grâce à la fonctionnalité "Dune Network Playback Accelerator[/i]

HDX BD-1

[i]Supporte la lecture des structures Blu-ray en réseau ou intérieur / disque dur externe.[/]

Mis à part cela,les avertissements qui ne gênent que les gens honnêtes ça me saoule aussi. Pour les virer faut ripper et se mettre dans l'illégalité. Je doute fortement que beaucoup de personnes possédant des dvd ou blu-ray et les ayant rippés pour un usage personnel aient été poursuivis en justice, mais ça reste une contrainte bien énervante.

avatar poco | 

Si je peux ajouter aussi :

Dans les années 70 à 2000 tout le monde avait à la maison un lecteur de K7 audio et/ou Video (le bon vieux magnétoscope). A cette époque personne ne trouvait à redire sur le fait que nous écoutions NRJ et autres RFM ou regardions les clips sur la 5 et qu'on enregistrait en même temps sur les K7 qu'on écoutait dans sa voiture ou entre copains sur la plage (souvenirs...).

A cette époque les industries du disque et du film gagnaient beaucoup d'argent aussi.

Dés l'avènement d'internet, ces dernières ont déclarées que TOUT enregistrement ou copie à usage privé était illicites et que ces derniers étaient la cause de tout leurs malheurs.

Je ne vois pas de différence entre écouter Deezer tout en enregistrant sur un CD pour la voiture et écouter Europe 1 et enregistrer sur une K7 pour la voiture aussi.

Je crois simplement que ces industries ont loupés un virage et qu'elles sont surtout beaucoup plus gourmandes. Les recettes d'un Michael Jackson des années 80-90 ne leurs suffisent plus.

Et purtant quand on voit la fréquentation des salles de cinéma, ces dernières n'on absolument rien à envier à celles d'il y a 20-30 ans.

avatar Shralldam | 

@bluheim

On t'a déjà dit plusieurs fois que :

1. Le portage de l'Orange Box sur PS3 n'a pas été effectué par Valve.
2. La complexité du SDK de cette console est reconnue.
3. Ca ne prouve rien quant à une hypothétique incompétence de Valve en ce qui concerne OpenGL.

Cependant, tu continues à balancer des réactions qui commencent par "Bwahahaha". Soit tu ne lis pas ce que les autres écrivent, soit tu persistes tout simplement dans la mauvaise foi parce que tu n'as rien d'autre à dire… Dans ton obsession de prouver que 99% des lecteurs de ce site sont des fanatiques, tu prends systématiquement le contre-pied de tout ce qui se dit, quitte à balancer des âneries. Et c'est plutôt dommage.

CONNEXION UTILISATEUR