Webcam activées à distance : un juge tranche

Anthony Nelzin-Santos |
On vous en parlait il y a peu : un collège de Pennsylvanie a été attaqué par les parents d'un élève qui aurait été espionné à son domicile par le biais d'une activation à distance de la webcam du MacBook qui lui est fourni. Une activation à distance qui, officiellement, est destinée à retrouver un portable perdu ou volé. Dans ce qui est devenu un véritable « Webcamgate », un juge fédéral a aujourd'hui ordonné l'arrêt pur et simple de cette fonction, pour quelque raison que ce soit.

MacBook Air webcam

Le juge a donc demandé à ce que « les employés et agents soient interdits d'activer à distance les webcams intégrées aux ordinateurs portables », décision que le district scolaire de Lower Merion a accepté. Il a aussi ordonné que tous les documents qui pourraient être utilisés dans cette affaire soient conservés. Il semble que cette pratique dépasse le cadre de ce collège, et soit utilisée dans d'autres établissements — reste à voir si cette décision de justice leur donnera l'idée d'eux aussi arrêter ces programmes qui peuvent mener à des dérapages.

Sur le même sujet :


- Des écoliers espionnés par MacBook interposés ?

avatar Toximityx | 
Enfin un juge censer ;)
avatar Crist'o (non vérifié) | 
Un juge... sensé et, au passage, un censeur tancé.
avatar lecter2508 | 
Crist'o , c'est génial !! Merci pour le jeu de mots, ça a fait ma soirée XD
avatar ceremonia | 
On comprends maintenant pourquoi l' iPad n'a pas de webcam :D
avatar Avenger | 
Je me demande, dans quelle mesure, les logiciels de sécurité qu'on installe sur un portable et qui permettent d'activer la webcam à distance, suite au vol de l'ordi, sont légaux ou pas! Car, globalement, voir ce qu'il se passe, de façon non autorisée, ailleurs que dans son entourage proche est, je pense, considéré comme atteinte à la vie privé.
avatar s_d | 
Vous inquiétez pas, Apple va bientôt vendre un "iPatch" : un bout de scotch noir à coller sur la webcam pour assurer sa tranquilité, pour la modique somme de 9,99 € !
avatar ispeed | 
La branlette devant l'écran pourra reprendre
avatar cookie | 
@ s_d Ne rigole pas. Je me souviens qu'à la sortie du premier iMac blanc avec iSight, une société avait commercialisé un petit bout de caoutchouc blanc pour mettre devant la webcam !
avatar GStepper | 
@ s_d +1 ;) Il y a la thérorie (lois..)et la pratique... Dans le monde réel, si le respect des lois avait une quelconque valeur, les services de renseignement ne pourraient exister, les polices et gardes à vue seraient filmées en permanence pour éviter les "abus" (pour le coup ce serait de la vrai "videoprotection" des citoyens), Echelon et consort n'auraient jamais vu le jour... Bref, c'est comme ça et il faut faire avec. Pour le respect de la vie privée ben n'utilisez plus de téléphones, plus d'emails et bien sur plus d'internet... Mais quand bien même, la Poste a des petites mains "expertes" pour certains courriers/expéditeurs/destinataires...
avatar SoundJfx | 
@Avenger c'est vrai que c'est pas parce que quelqu'un a commis un vol que sa victime a le droit de commettre une infraction à son encontre. Et activer sa webcam pour débusquer le voleur, aussi "légitime" que cela puisse paraître, reste une atteinte à la vie privée du voleur. C'est pas juste, mais c'est pourtant la loi.
avatar Le docteur | 
Et ils n'ont pas ordonné la désinstallation du logiciel ???
avatar ImagineMac | 
@ SoundJfx, Ca n'engage que moi mais je pense que tu dis n'importe quoi. Dans le cas que tu cites, tu activerais à distance TA propre webcam, je ne pense pas que ce soit répréhensible. Après, que ce soit recevable par un juge est une autre histoire.
avatar Psylo | 
De toutes façon ça doit pas êbre bien compliqué de faire un pilote qui n'allume pas la loupiote de la webcam. Non ?
avatar jamy | 
> Avenger Ca me rappelle l'histoire du voleur qui était passé a travers la verrière de la maison qu'il s'apprêtait a cambrioler, et qui avait fait un procès (et gagné !!) a l'encontre des proprios car ladite verrière n'était pas assez solide ! recevable ou pas devant un juge, si je reconnais par webcam le mec qui m'a piqué mon macbook, il passera un sale quart d'heure !

CONNEXION UTILISATEUR