La "Delicious Generation" vient encore de frapper

Florian Innocente |
60 000 $ (environ 46 000 €) de recette le premier jour de sa mise en vente sur Internet. C'est le chiffre avancé dans une interview accordée à TUAW par Saulius et Aidas Dailide, les deux auteurs de Pixelmator (vendu 59 $, soit 1000 clients en 24h). Développé en moins un an, ce logiciel écrit en Cocoa et utilisant tous les ressorts de Mac OS X (Core Image, OpenGL, l'iSight…) reprend les fonctions classiques d'un logiciel de retouche d'image mais habillées d'une interface particulièrement léchée et bardée de transparences et d'icônes animées.



Un style qui a son école, la "Delicious Generation", en hommage à Library, autre OVNI graphique conçu par Delicious Monster. Ce dernier voit d'ailleurs son record battu, lui qui avait écoulé pour 54 000 $ de son logiciel de bibliothèque virtuelle, avant de grimper à 250 000 $ au bout du premier mois de commercialisation. Comme Will Shipley, le patron fort en gueule de Delicious Monster, les deux frangins ne jouent pas franchement sur le registre de l'humilité poussée dans ses derniers retranchements : "Créativité et idées innovantes sont deux éléments que Saulius maîtrise parfaitement" ; "Il n'y a aucune technologie de Mac OS X que Aidas ne maîtrise pas" peut-on lire sur leur page de présentation. Reste que leur logiciel apporte un coup de frais entre les ténors déjà en place que sont Photoshop Elements et GraphicConverter.

Le duo ne mégote d'ailleurs pas sur ses ambitions. S'il passe sous silence GraphicConverter, il prend le logiciel grand public d'Adobe pour cible "Quand on regarde Photoshop Elements on ne sait pas trop à qui il se destine… il est trop compliqué et trop moche pour l'utilisateur moyen. A mon sens l'existence de Photoshop Elements tient davantage à du marketing qu'à la volonté d'apporter une valeur ajoutée. Et vu ce que nous avons fait avec Pixelmator à deux et avec notre budget, nous avons vraiment de quoi rendre la monnaie de sa pièce à Adobe" annonce l'un des deux frères.

De leur point de vue, Pixelmator s'adresse à l'utilisateur fan de Mac OS X qui trouve Photoshop trop pointu et iPhoto pas assez, avec à la marge le professionnel qui voudra faire une retouche rapide. Sur l'évolution de Pixelmator, les frères Dailide prévoient plus d'outils pour la création d'images pour le Web, le support de plug-ins (déjà en place mais désactivé), des outils de retouche non destructifs ou encore des performances améliorées. On devine également une large utilisation des futures ressources graphiques de Leopard d'autant que Pixelmator s'appuie aujourd'hui pour une bonne part sur des fondations open source, celles d'ImageMagick pour la lecture de très nombreux formats d'image et de leur manipulation et édition.

De là à dire que Pixelmator est avant tout et surtout une belle interface il n'y a qu'un pas. Mais cette fameuse "Delicious Generation" (qui regroupe des logiciels comme Disco, AppZapper, Picnic…) avait suscité un billet acide du patron d'un autre éditeur Mac, Rogue Amoeba (Audio Hijack Pro, Airfoil). Son auteur y décriait cette nouvelle génération de (jeunes) développeurs Mac où entre buzz savamment entretenu (des milliers de personnes avaient précommandé Disco sur la seule foi de ses captures d'écrans), marketing viral et interfaces hautes en couleurs et effets étourdissants, l'essentiel venait à se perdre. C'est à dire celui d'une application où le fond primerait sur la forme.

Mais ce débat n'est peut-être pas éteint. Dans une interview à Wired, Wil Shipley, évoquant les mécanismes de Leopard destinés à faciliter la création d'animations (Core Animation), prévoyait "des métaphores inédites autour de l'interface utilisateur" que ce soit dans la représentation graphique (3D par exemple) que dans leur manipulation à la souris. Et d'ajouter à l'adresse des clients de la prochaine version 2 de Library, prévue uniquement pour le 10.5 "Nous nous sommes rendu compte que n'importe quelle application conçue pour Tiger (l'actuel 10.4) aurait vraiment une allure pathétique lorsque sortira Leopard".


Tags
avatar bikoz | 
[quote]et cmyk n'est pas indispensable (...) et Photoshop (trop cher, trop énorme, trop chiant à utiliser)[/quote] Oui, d'ailleurs si l'on a ABSOLUMENT besoin du CMYK, à priori on a aussi les moyens de s'offrir Photoshop. :-)
avatar Ziflame | 
C'est justement ce que vous pensez être joli qui est un problème. Comme l'explique [b]Jerry Khan[/b], les palettes HUD, même si cela semble joli au début, cela été créé pour n'être visible de manière temporaire... Et c'est insupportable d'avoir des palettes flottantes un peu partout pour travailler. Et chez Adobe, ils ne font absolument rien pour s'en débarrasser... ce n'est pas une raison pour les suivre. Et pour ce qui est la rapidité des filtres, c'est bien mais, ce serait bien que les autres choses un peu plus basique soient plus rapide. Comme la baguette magique qui prend une plombe pour sélectionner quelques pixels. Mais évidemment, beaucoup de gens sont vite impressionnés par une Black Box à filtres à effet amusant...
avatar Kounkountchek | 
@Jerry Khan "Quant au mille idiots ayant payé 70 euros pour ça, que dire, si ce n'est qu'ils auraient du économiser un peu plus pour obtenir un vrai logiciel pro." Je fais partie des mille idiots... et je sais me contenter de ce que j'ai, c'est le propre des idiots n'est-ce pas ? Moi je le trouve bien ce logiciel, il répond à mes besoins de non-pro (oui vous savez, ces gens qui ne passent pas la journée à se masturber le cerveau à coup de CMYK...) Essaie juste de comprendre que ton avis n'est pas forcément le seul valable, je n'attend pas la même chose d'un logiciel que toi, et je n'ai pas tort pour autant. Alors un peu plus de respect dans tes propos serait appréciable (et appréciés j'en suis sûr) ->Une interface distrayante ? Tu veux dire que l'interface te déconcentre de ton travail ? vraiment ??? Et juste pour info toutes les palettes sont disponibles temporairement... Et pour le monsieur qui avait peur d'être distrait par son bureau, il y a bien évidemment un mode plein-ecran dans pixelmator disponible en tapant la touche "f" mais bon pour le savoir, c'est vrai qu'il faudrait d'abord essayer le logiciel.
avatar alarache62 | 
pour info bikoz, tu fais une trop rapide caricature des soft sur les plateformes, il y a bien pleins de soft gratuits sur Mac, y a qu'a voir sur mac-gratuit.fr Sur Mac il n'y a pas la quantité mais la qualité, "avec PC on peut le faire, sur Mac on le fait". Ensuite tu as parfaitement raison, il n'y a pas d'équivalent à Paint fourni avec les Mac où est le merveilleux MacPaint du SE 30??!!! Donc oui, il manque encore un soft à la ludothèque fournit avec leopart ou les Macs ou iWork: un soft exploitant CoreImage par ses propres développeurs, ça doit pas être trop compliqué pour eux, non??
avatar bikoz | 
[quote](...) bikoz, tu fais une trop rapide caricature des soft sur les plateformes, il y a bien pleins de soft gratuits sur Mac (...)[/quote] Je ne voulais pas dire qu'il n'y a rien de gratuit sous Mac, désolé. En fait, je suis parti à la recherche d'un remplaçant pour Paint.NET sous Windows : je n'ai à ce jour pas trouvé d'équivalent gratuit (du moins en me basant sur les bancs d'essais, les blogs et autres screenshots / screencats). Là, je prépare mon achat (un Macbook) et je me rends compte que MacOS X est un univers où les sharewares sont très répandus et de très bonne qualité. C'est sans doute parc que Mac OS est de très bonne qualité et facilite la vie aux développeurs. J'ajoute qu'en dehors de Windows, j'utilise Linux (ça remonte à 10 ou 11 ans, le temps passe vite...) et je dois dire que les sharewares (et autres trucs payants), j'avais oublié que ça existait :-) Perso, si j'en ai pour mon argent, ça ne me dérange pas de payer entre 5 et 50 Euros pour obtenir une licence (dans la mesure où les mise à jours mineures sont gratuites, c'est le minimum). Mais dans tous les cas, j'essaie avant (sauf pour TextMate).
avatar Lonesome Boy | 
N'oublie pas que beaucoup de logiciels Linux fonctionnent sur Mac grâce à X11. Tu peux t'amuser à installer un Gnome ou un KDE si tu veux.
avatar Jerry Khan | 
Kounkountchek --> qui a dit que c'était le bureau qui me distrayait ? Kounkountchek --> la fenetre principale de ce soft est aussi en HUD.....ya pas un probleme ?
avatar bikoz | 
Euh, si j'achète un Mac, c'est pas vraiment pour faire tourner des applis X11 dessus, j'ai déjà un PC en dual boot (XP / Linux) pour ça. Merci quand même pour les conseils ;-) Bon, alors personne n'a rien à dire su Acorn ou DrawIt ?
avatar TequilaPhone | 
Ce logiciel est une révolution. Quoi, certains vont être rageux ? Bof, c'est pas grave, c'est ça la révolution.
avatar Jerry Khan | 
"Ce logiciel est une révolution." ---> il faut argumenter .... pas le tout de le dire.
avatar TequilaPhone | 
ça ne sert à rien d'argumenter. Car les contre-arguments de Ziflame & Jerry Khan sont totalement hors sujet et hors contexte. ...Et le seront éternellement d'ailleur.
avatar Ziflame | 
[b]TequilaPhone[/b] excuse moi, mais j'aimerais bien savoir où tu vois une révolution dans ce soft ? Et je ne vois pas en quoi ce que nous avons dis, Jerry Khan et moi, qui soit hors sujet ?
avatar Bigdidou | 
En tout cas, ça donne envie d'avoir des bases de programmation. Parce qu'effectivement, il paraît difficile de réaliser un soft moins basique et fonctionnellement plus pauvre en 2007. On dirait un soft des années 95 relooké. Recadrer une image, appliquer des filtres pour la plupart amusants mais totalement inutiles et traînant partout, je ne vois vraiment pas la révolution. Aucune fonction d'analyse et d'aide à la retouche, aucun outil un peu évolué de correction de défaut d'image... Faut rester lucide, quand même.
avatar ekami | 
La nouvelle interface de GraphicConverter 6 améliore le logiciel, au détriment de l'espace affichable, comme d'hab. Il n'empêche que vu son prix et la foule de fonctionnalités qu'il propose, il reste imbattable sur son créneau. Certes, il n'utilise pas de belles animations (qui font perdre du temps), mais il est sûrement plus rapide que PixelMator. Pendant longtemps les palettes des applis Adobe étaient en noir et blanc et c'était diablement efficace !
avatar groug | 
Faut bien avouer que Disco est un peu oublié maintenant (et pas mis à jour depuis au moins 6 mois). Quand à comparer Photoshop avec office n'exagérons rien. Alors que c'est vrai que niveau interface ça n'est plus très intuitif et ça n'évolue que très peu. Mais ça reste tout de même relativement bien fichu, juste un poil sclérosé et un peu trop de fonctions gadgets. Evidemment le monopole d'Adobe n'aide pas et un peu de compétition ne lui ferait pas de mal. PixelMator est pas trop mal (n'oublions pas qu'ils ne sont que deux). Mais il se borne à pomper Photoshop avec son amas de palettes. Il y a vraiment un truc que je comprends pas c'est les curseurs noirs, quasiment invisibles sur du noir. Soit c'est mon écran qui déconne, soit c'est les développeurs qui sont complétement c.. pour ne pas avoir vu ça. Au niveau perf' c'est assez catastrophique, déplacements saccadés, seau de peinture et baguette magique ultra lents. Photoshop le pulvérise. Mais serait-ce core image qui traîne la patte ? Acorn lui aussi se traine. Sinon Graphic Converter je comprends vraiment pas. Ok pour ouvrir plein de formats mais sinon toujours pas de calques, interface assez hideuse et qui n'a quasiment pas évolué au fil des ans.
avatar pecos | 
@groug : C'EST CoreImage qui se traine. Avec cette librairie, si tu veux un (tout petit) peu de performance, il te faut la dernière carte graphique qui déchire sa race. Et là, t'as quelques filtres en temps réel... Franchement, pour l'intérêt que ça présente pour un graphiste... Non, aucunes des fonctions évoluées de photoshop n'est présent dans ce genre de soft, et Photoshop l'éclate totalement en vitesse... ...et pour cause, il ne suffit pas de s'improviser [b]"programateur de front-end pour CoreImage et ImageMagick"[/b] pour savoir développer correctement un ALGORYTHME de calcul puissant et rapide. Faut être vraiment très pro pour ça.
avatar eddy1103 | 
bikoz > Un équivalent à Paint, je ne sais pas trop si ça existe, mais mieux, rapide et gratuit, il y a "Seashore" :) Sinon, pour de simples redimenssionnement, utilise ImageWell ;) Concernant ce soft, perso je n'en vois pas l'intérêt face à Seashore par exemple, surtout vu le prix... Pour Photoshop, les palettes sont tout de même moins flottantes sur la CS3 (enfin, on peut les "bloquer" sur les côtés et garder son image au milieu aisément maintenant)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mouais, c'est vrai que si un super track pad sur mack book sortais (il pourrais même en faire un en USB pour les iMac et MacPro), mélangé aux techno d'Apple (core anim & co) ca pourrais petté grave... Mais le fond risque de ce perdre, comme sus-cité dans l'article...
avatar levinch | 
PixelMator se fera peut être un jour racheter par Apple pour se faire intégrer à une suite iWork de plus en plus complète ...
avatar kubernan | 
Sur leur site je lis : # ImageMagick foundation is used as a base of Pixelmator # Image processing is powered by Core Image and Open GL Suis un peu dubitatif sur le qui fait quoi dans ce soft. ImageMagick est un processeur d'image (open source), et donc, que fait Core Image en fin de compte dans leur soft ? En clair, il ne faut pas croire que ce soft a été écrit de A à Z en cocoa (l'annonce n'est en fait pas très clair sur ce sujet : d'un côté on dit "on utilise tous les ressorts d'OS X" et d'un autre côté on utilise un logiciel open source pour faire toute le boulot). Je vais tester ce soft, car s'il me rend les mêmes services que Photoshop... ça vaut le coup.
avatar Ziflame | 
Une belle interface ? Non mais je rêve ? Pourquoi tout le monde trouve Pixelmator si génial ? Toutes ces palettes à la Photoshop qui sont en noir transparent pour faire « pro » alors que c'est complètement inutile et même très gênant pour travailler. Ils parlent d'être à l'heure de Leopard, alors qu'ils nous donnent un concept d'interface datant de 1993... On est tous d'accord pour dire que Photoshop est vraiment trop vieux, et tout les shareware à la con nous refont chaque fois la même chose. Et puis, c'est normal que ça a été développé en un an. Il n'y a rien dans ce logiciel. C'est un front end à Image Magick et à CoreImage. Il n'y rien de vraiment d'innovant. Et le tout est même très lent. Et c'est LAID ! J'exige une galerie de photos et d'images qui ont été retouchées par ce logiciel... Vraiment, je me réjouis de voir ! Pour levinch: Racheter par Apple ? Tu crois vraiment qu'ils ont besoin de ces deux developpeurs pour faire la même chose Surtout qu'il n'y a rien à acheter. Je suis d'accord avec l'article pour dire que ce n'est quasi qu'une « belle » interface. Elle ne tape à l'oeil uniquement parce que c'est du (mauvais) noir transparent.
avatar Wolf | 
dit donc Ziflame, au lieu de gerber comme ca, tu pourrais en faire autant ? Un minimum de respect, on croirais un gars du 93 ;) .
avatar Ziflame | 
Respecter quoi ? Je pourrais pas en faire autant c'est certain. Je sais bien que la licence d'Image Magick le permet, mais sans ce dernier, ce soft ne serait absolument rien. Ce genre d'initiative devrait aussi être Open Source. Je vois déjà un gel de ce programme sans pas longtemps... Un soft à ce stade, ça ne se vend pas. Je suis vraiment désolé pour les couillons qui l'ont acheté... Mais ce n'est maintenant qu'un « proof of concept ». Il n'y a absolument aucune réflexion sur des idées d'interface, et c'est ça qui m'énerve quand je lis beaucoup de mon dire que c'est la révolution...
avatar gwen | 
Je comprends la réaction de [b]Ziflame[/b] même si je ne la partage pas. Ce logiciel est vraiment sympa vu son prix. On est loin de Photoshop, mais pour une utilisation basique il suffit amplement. De plus, je le trouve en effet bien mieux que PSD Élément. Un mix avec Graphic Converter serait génial, car il manque juste une belle interface a GC, et ça, Pixelmator l'a.
avatar Patrick75 | 
Pour ceux qui ont essayé Pixelmator et qui ont l'habitude de Photoshop Elements, y a t-il des fonctions de retouches simplifiées de PE que je trouver personnellement géniale (retouche automatique ou retouche par bloc (contraste / zones claires & foncées / température / flou etc..) ? Qu'en est-il des fonctions de détourage automatisées? Si oui alors Pixelmator est un vrai concurrent, sinon on attendra la prochaine grosse version (car c'est sur ce genre de fonction de traitement de l'image qu'Adobe est vraiment fort..et a investi dans la recherche d'algorithmes puissants)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR