Vista et la virtualisation

Christophe Laporte |
Le système de licences est l'une des "nouveautés" de Windows Vista. Avec le nouveau système d'exploitation de Microsoft, un utilisateur aura le droit une seule fois de transférer sa licence sur un nouvel ordinateur. D'autre part, un point devrait particulièrement embarrasser les utilisateurs Mac. Microsoft refuse dans ses conditions d'utilisation que les deux versions "abordables" de Windows Vista, Home Basic et Home Premium, puissent être utilisées dans une machine virtuelle. Entre d'autres termes, il sera illégal d'installer l'un de ces deux logiciels sur Parallels Desktop. Enfin, si vous utilisez le système de Microsoft à la fois sur Boot Camp et Parallels, il vous faudra deux licences pour être en règle…

avatar Anonyme (non vérifié) | 
baaa. les conditions générales étant dans la boite et si on les accepte pas, on ne peux se faire rembourser la boite windows. c'est pas plus légal, leur magouille alors....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et tout ça sans vaseline !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ben en tous cas, c'est certain, Vista ne passera pas par moi.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bon, c'est tjrs la même rangaine : acheter un mac pour mettre win dessus ???????? Comme si on ne pouvait pas se passer de windows !? (perso ca fait bien presque 20 ans que je me passe de windaube) Franchement, on dirait que B.Gates a gagné !!!! tout le monde veut faire tourner win sur son mac ! quelle horreur !!!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ha ha ha, même si je voulais installer Windaube, je ne l'aurai pas payé ! Surtout avec une licence aussi débiles. Donc, si je comprends bien, tu plantes ton ordi 1 fois et tu chopes un virus une 2e fois (chose courante sur Windaube), t'es bon pour racheter une boîte toute neuve ? LOL, je comprends maintenant pourquoi il y a des virus et des bugs sur Windaube, tu raques plusieurs fois sans en avoir le choix.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
et si on veut pas faire tourner wouindoze sur son mac c'est grave ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ v1nce Et oui, je suis désolé, mais je vais faire cette demaine une démonstration d'iMac et de MacBook auprès d'une grande entreprise de service dans mon département, sous Windows XP pour leur présenter une alternative à Dell, aliant à la fois l'homogénéité, la qualité et surtout le design des machines d'Apple en leur laissant la possibilité d'installer Windows XP. Par la même occasion, ils apprendront peut être à découvrir OS X, mais dans leur corporation, Windows est présent à 100%. J'ai introduit le Mac en 2000 dans mon entreprise, avec un certain succès. Toutefois, l'utilisation de Windows m'est tout aussi indispensable pour la lecture de certains fichiers (Access, logiciels de calcul de luminosité, simulateurs électriques, programmateurs de scénarios pour éclairage de scène, ...), besoin comblé par Virtual PC (et Parallels par la suite). Quand au bridage de Vista, je pense qu'il ne tientdra pas dans le temps, surtout si la virtualisation se développe chez les grand constructeurs (IBM, ...), la demande du consommateur ne restera pas ignorée.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est là que la solution de CrossOver (et Wine) prend tout son sens : même pas besoin de s'ennuyer avec Ouinedoze. On fait simplement tourner les applications dont on a besoin. À part ça, je ne vois rien d'anormal à ce que MicroSoft cherche à continuer à gagner de l'argent dans les seules branches qui en gagnent, justement (Ouinedoze et Office). Sinon, comment feraient-ils ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
A titre informatif, cela concerne la licence OEM, mais dans la pratique Microsoft est beaucoups moins dur. Le principe d'une licence OEM étant qu'elle est lié à une machine précise, dans le cas présent la dite licence peut être utiliser sur une seconde machine.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci Edward, cette précision est importante. Car si ça ne concerne pas la version boite, c'est moins grave pour parallels. Et je suis d'accord, avec Seb, essayer de rentrer dans une entreprise avec une plate forme pure Mac OS X ... ;)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
je ne crois pas que cela se limite aux versions OEM. Lisez ce que dit Thurott à ce propos : However, only two retail version of Windows Vista are licensed for use as a guest OS in a VM: Windows Vista Business and Ultimate. (A third--non-retail--Vista version, Vista Enterprise, has different licensing terms, which I'll address in a bit.) Il parle de retail versions…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
D'un côté séduire des Grosses boites en permettant l'installaion de Wouinwouin sur des Macs, c'est pas très génant : De un ces Stés ont les moyens de se payer des Windaubes en nombre (pas au prix FNAC) et de Deux, si Total passe commande de 10.000 licences Visa pour des Mac on verra si M$ lui imposera une licence aussi "drastique". D'un autre côté, ceux qui n'auront pas les moyens ni un besoin "imminent" d'installer VISTA passeront par la case Piratage. C'est un peu comme la musique avant l'ére iTunes. Beaucoup de potes achètent désormais leur musique sur l'IMS car le prix est raisonable et ils préfèrent la légalité. Microsoft s'attache à un modèle dépassé, mais qui continue de lui rapporter des $$ en masse. Alors pourquoi changer? Et bien voilà certainement son Talon d'Achille à ce dinosaure.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
de toute facon le juge qui devra vous mettre une amende car vous avez achete windows mais que vous l'avez installe dans paralells, soit il aura ete achete, soit ca le fera bien marrer, il vous demandera de payer 1 euro et ira se poiller a la maison, les juges ne sont pas debiles, et si kro$oft s'amusea poser bcp de plaintes de ce genre, ca n'arrangerait pas les choses pour eux ! <br /> Je me demandais si microsoft ferait vraiment *mieux* comme ils ont dit, un vista qui marche et tout ca, mais non ils n'ont pas changé, des clauses abusives, un windows qui est toujours aussi chiant ( do you allow this program to run ?). Enfin perso, a chaque fois que je me disais, tiens tel truc est trop cher chez apple, j'ai juste a me souvenir des mes galeres quotidiennes sur windows et je fais un cheque ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Encore une fois je serais dans l'illégalité en achetant mon produit M$....<br /> Pas grave ils le sont plus que moi.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>quelqu’un peut t il faire une description de ce que veux dire <br /> >"legal" lorsque l’on parle d’EULA ? >microsoft peut t il plaider une quelconque "legalite" de ce >document dans un tribunal ? quelles peuvent etre les peines ? un "eula" est une licence d'utilisation du logiciel, un contrat juridique entre vous l'acheteur et eux le vendeur ou propriétaire du programme tout comme la licence de mac os X / ilife etc ou la GPL (gnu public licence) des logiciels libres et des milliers d'autres licences c'est un CONTRAT quand vous achetez ou utilisez le programme vous acceptez le _CONTRAT_ qui est légal et protégé par l'Etat (la France, selon des conventions internationales et des lois spécifiques). (les américains ont le copyright, nous le droit d'auteur, en gros pour résumer avec une masse. ce n'est pas la même chose, il y a des divergences sur l'importance de l'auteur, mais dans la pratique, ca remplit la même mission) donc c'est un CONTRAT que vous avez SIGNE en déchirant la boite du logiciel ou en acceptant implicitement le contrat en démarrant le programme (pour éviter que vous trouviez une échappatoire juridique, beaucoup de logiciels vous présentent la licence avec un bouton ok à valider). Ceci suffira comme preuve d'acceptation pour un juge. En gros : si vous avez utilisé le programme c'est que vous avez été obligé d'accepter le contrat. fin! si vous ne le respectez pas, l'éditeur est en droit d'exiger que vous arrêtez d'utiliser le programme (il en est de même avec des programmes opensource qui ont une license particulière.). <br /> Si vous ne respectez pas la demande, ils peuvent porter plainte, cela se finirait par une amende. Evidemment, rare sont les fois où un éditeur s'épuise à poursuivre des particuliers. mais cela arrive parfois dans des situations exceptionnelles.<br /> si par contre vous êtes à la tête d'une redistribution illégale de logiciels, hors de ce qu'autorise la license, et que vous êtes une épine dans le pied (genre un propriétaire de serveur tracker de torrents), vous paierez cher, très cher. - n'ayez AUCUN doute. le "eula" tout comme toutes licenses informatiques est un texte pleinement légal et qui sera reconnu par les juges. pire : en absence de license valide alors l'auteur/éditeur se réserve tous les droits, _tous_, vous n'avez QUE les droits que vous accorde l'auteur par la license. et la loi est en faveur de l'auteur, pas de vous. Par défaut, s'il n'y a pas de license alors vous n'avez _aucun_ droit, ni même celui de lancer le programme. pour plus de détails sur la compétence d'une cour de justice pour des licenses en langues étrangères ou des licenses où il est précisé quel cour/pays est compétent, voir votre ami juriste favori. -- il faut le dire une bonne fois pour toute : le droit informatique n'est pas une blague, un logiciel n'est pas un truc gratuit qu'on peut piquer à son créateur sans son accord. le logiciel libre n'est PAS sans droit ni devoir (l'auteur en GARDE l'exclusive propriété, il vous a juste accordé de nombreux droits), le "freeware" n'est pas synonyme de "domaine public" forcément. le "shareware" se respecte. tout travail mérite salaire (ou contribution d'une manière ou d'une autre comme ce qui permet aux logiciels libre/opensource d'être améliorés et de servir à tous) et la loi défend le droit des créateurs de logiciels bien plus qu'elle ne défendrait des exigences d'utilisateurs.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
les juges ne sont pas débiles ni achetés par microsoft mais ils n'ont de marge de manœuvre que ce que la loi leur autorise. si ils sont devant un acte manifestement répréhensible pour la loi, un juge honnête et impartiale demandera la peine prévue par la loi. typiquement une loi prévoie une gamme de peine, le juge est rarement obligé de demander la prison à vie. devant de la bonne foi, il demandera la peine minimale PREVUE par la LOI (méfiez vous donc des politiciens qui veulent le tour carcéral et punitif, les lois exigeront des peines minimales assez conséquentes et le juge n'aura PAS de choix.)<br /> Le juge n'invente pas les lois, il n'invente pas la morale selon son éthique personnelle. tout au plus ils peuvent pondre des interprétation de lois pour clarifier des points flous ou conflictuels et cela peut être cassé si y a débat. Bref, n'espérez pas que le juge sera gentil avec vous si la loi lui dicte ce qu'il doit décider. un point c'est tout. et une rupture d'eula, c'est clair et net c'est NAON ! sauf cas où le eula demanderait quelque chose en totale contradiction avec la constitution française ou une loi explicitement opposée. ce n'est PAS le cas ici. et l'installation de machine virtuelle est pas du tout un droit français. donc microsoft peut pleinement restreindre. si la license du programme vous déplaît : n'utilisez PAS le dit programme. c'est votre droit.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
des juges objectifs qui appliquent la loi. faudrait revenir à la réalité, là... exemple: un incendie criminel, c'est 10 ans et 150000€, normalement et on sait tres bien que tres peu d'incendiaires sont condamné à ça.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce qui me rend malades avec les EULA, c'est qu'elles prétendent imposer les lois américaines à l'ensemble des citoyens de la planète, alors que les lois américaines n'ont pas de portée hors des frontières des États-Unis.<br /> Ce qui me rend encore plus malade, c'est que les citoyens de la planète réagissent comme si ces entreprises avaient raison.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
merci cqui3 et les autres arrêtez de taper sur Oomu, il a raison sur toute la ligne, les juges appliquent au mieux possible la loi et un logiciel n'est pas piratable au titre de "ce soft est pourri de tt façons" ou "cette boite c des voleurs". Un peu comme les conducteurs fous sur la route "ben oui je l'ai doublé par la droite à 130 alors que c'est limité à 90 ! Mais il avait qu'à rouler".. Désolé, mais soit on attend gentillement, soit on fait un appel de phare! On ne change pas les regles..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Du moment que ce soit techniquement faisable...le reste je m'en fous. Et oui, j'ai une licence officielle de Win XP et j'achéterai Vista que je ferai tourner en virtualisation, tant pis si je suis un méchant vilain qui ne respecte pas la EULA !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
?? je ne vois pas en quoi Oomu s'est emporté. Il n'a fait que préciser une réalité objective à des béotiens ayant une facheuse tendance à s'emporter de façon épidermique. et en ce qui me concerne, ses posts m'ont paru très informatifs.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est leur façon d'innover. Créer autant de licences qu'il y a d'ordinateurs dans le monde, voila une avancée technologique.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ v1nce: Si les concepteurs de logiciels ne sont pas foutus ou intéressés de faire leurs applications pour Mac, on n’a pas le choix ! CrossOver et Wine, c'est bien joli, mais j'utilise des applications beaucoup plus complexes et souvent inconnues: Arcgis, Arcview, SPSS, et MapSource pour GPS, et ça, je le crains fort, d'ici que ça passe sur Macintosh, ces programmes n'existeront plus sur PC !! Une honte pour MS de refuser les licences bas prix pour la virtualisation.

CONNEXION UTILISATEUR