Le 802.11n encore en retard

Christophe Laporte |
Le successeur du 802.11g, le 802.11n, prend du retard. Les premiers routeurs à inclure les spécifications finalisées devraient être disponibles dans le commerce dans un an dans le meilleur des cas et dans 18 mois dans le pire des cas. La première version des spécifications du 802.11n est visiblement loin de faire l'unanimité chez les constructeurs. Il est d'ailleurs peu recommandé d'acheter aujourd'hui un routeur soit disant estampillé 802.11n, car il sera sans doute impossible de le mettre à jour afin qu'il soit totalement conforme avec les spécifications finalisées.

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
j'attend plutot d'apple qu'il développe le wi-max, parce que le wi-fi, que ça soit du 54 ou du 256 M/bit, à part pour l'échange de fichier sur un réseau, quel est l'intéret ???
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple ne développe plus son propre wifi, regardez les Mac Intel. Il n'y a plus de carte Airport dédiée dans ces machine. Apple utilise tout bêtement le module wifi d'Intel "Golan" Pro Wireless 3945 abg, intégré à la plate forme Intel "Napa" (Centrino3) elle-même composante de l'actuel chipset "Calistoga" i845GM. Tout dépend désormais de l'innovation d'Intel dans ce domaine, ainsi on bénéficiera d'éventuelles innovations mais en même temps que les PC, ni avant, ni après.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
... <b>i945GM</b>, et non pas i845GM.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
tokamac : vrai mais en quoi cela annonce le futur ? apple peut très bien du jour au lendemain, quand cela leur chante, développer leurs propres composants ou en acheter sous licence exclusive à d'autres. _tout_ est possible. le _présent_ n'est pas une prison pour le futur. et apple a rarement sorti un truc "avant tout le monde". ils laissent en général des petites sociétés se casser les dents et sortent le truc "mature" légèrement avant que toute l'industrie s'y mette. je doute qu'on voie arriver i802.11n cette année dans les macintosh. ce n'est pas mature. -- wimax ? mais wimax n'est il pas hors de prix ? j'ai l'impression que wimax concerne d'avantage les équipementiers de réseaux citadins pour interconnecter des bornes wifi ouvertes au public. "parce que le wi-fi, que ça soit du 54 ou du 256 M/bit, à part pour l’échange de fichier sur un réseau, quel est l’intéret ???" ben l'intérêt c'est de faire de l'échange de fichier... non sérieux, c'est _indispensable_. on peut aussi se connecter au web via le réseau local. c'est quand même pas rien. ca mérite au moins 3 "!" , non ? via wifi vous pouvez naviguer vos services intranets, le net, lire le courrier, faire du ssh, même faire du world of warcraft, sans se coltiner les câbles réseaux entre le salon et la cave. c'est y pas beau ? :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
rien a voir avec le sujet mais les radio itunes ne marche plus depuis 1 semaine chez moi et chez des potes aussi !!!! vous avez le meme probleme ????
avatar Anonyme (non vérifié) | 
rectif, pas toutes les radios !! mais qqs unes ne marche plus....les meilleurs... snifff
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Rien n'est moins sur. Le premier coup de semance à été tiré par un FAI francais qui propose un modem routeur box en MIMO.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@michel : En quoi cela annonce le futur ? Ben c'est simple, Intel ne fournit pas seulement le processeur, ils développent toutes les puces, chipsets, bus, contrôleurs, interconnexions... toute la carte-mère qui se retrouve dans un Mac. Ensuite, Intel est un (sinon le) promoteur majeur du wifi 802.11n et du WIMAX. L'une de ces deux normes -voire les deux ensembles- sont actuellement développées pour être intégrées dans la prochaine plate-forme "Santa Rosa" (Centrino 4) d'Intel. Intel attend juste la finalisation officielle de la norme <i>n</i> pour finaliser sa propre plate-forme Centrino 4. C'est même si ennuyeux pour Intel que la finalisation 802.11n prenne autant de temps que le nouveau chipset "Broadwater" 965G (dédiée au Core 2 Duo) sortira peut-être avant la plateforme "Santa Rosa" pourtant prévue pour lui, sur la base d'un simple rafraîchissement de l'actuelle plate-forme Centrino3 "Napa" en "Napa64", mais donc sans le wifi 802.11n ni le WIMAX. Et Apple attend tout simplement ce <i>Santa Rosa</i> pour proposer le wifi <i>n</i> dans ses Mac. Ce n'est pas que de la logique, à part le contrat qui lie Apple à Intel également sur ces technologies sans fil, il y a le fait que cette solution intégrée Intel <i>Centrino</i> est à la fois économe en énergie, en espace disponible, en coûts de développement et en coûts de fabrication.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Quand Apple a sorti Airport, il était extrêmement proche de la norme 802.11b retenue, et parfaitement compatible avec les autres produits wifi. Le gros problème des systèmes "Pre-n" actuels (tels que ceux de Belkin) c'est qu'ils sont sortis si tôt qu'ils sont loin de la norme n finalisée. Une mise à jour de leur firmware afin de les rendre compatibles sera peut-être possible... ou pas. Enfin, pour répondre à Imaginatus, Free s'est bien gardé de présenter sa Freebox HD comme un appareil "Pre-n", tout juste sait-on qu'elle utilise la technlogie MIMO (le premier implique la seconde, mais pas inversement). Il peut s'agir de MIMO sur base wifi standard, ou sur base 802.11n non finalisée mais évoluable en n final, ou encore sur base 802.11n non finalisée et impossible à rendre compatible n dans le futur.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Free n'a t'il pas fait une erreur avec sa FreeBox HD qui intègre le 802.11n. Outre l'aspect très moche dans un sallon qui en repoussera plus d'un, si la norme était rejettée, cela pourrait mettre free dans une position délicate pour la première fois de son histoire.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il n'y a pas vraiment de problème côté Free. Tout d'abord, la norme 802.11n "rejetée" ne le sera pas éternellement : c'est son implémentation actuelle qui a été rejetée, pas la norme en elle-même. Elle sera simplement réaffinée afin d'aboutir à la version finale certifiée, un peu plus tard que prévu. Ensuite, le MIMO de Free est bien du "Pre-n" (j'ai vérifié, c'est une carte SparkLAN WMIR-180G à base de chipset Ralink 2661) mais il sert surtout à assurer assez de débit pour faire transiter des flux audiovisuels HD émis par le bouquet FreeboxTV, sans fil, entre le modem et le boîtier relié à la TV. A la limite, Free s'en fout un peu si sont boîtier n'est pas pleinement compatible 802.11n, et il aurait même pu y avoir à la place une norme totalement propriétaire, vu que c'est prioritairement pour envoyer les flux video. D'autant que la Freebox HD est toujours pleinement compatible wifi a/b/g certifiés. Et puis c'est une carte fille qui assure le wifi à l'intérieur de la Freebox HD. Au pire, il sera sans doute possible d'en changer. Et au mieux, le firmware de la carte actuelle pourra être mis à jour en version n certifiée. Ensuite, pour le design de la Freebox, c'est sûr c'est pas le 1er prix de beauté... Mais on peut guère avoir le beurre, l'argent du beurre et heu, les sabots de la crémière en même temps. AOL par exemple a une box très design avec moins de fonctionnalités, mais le fait payer cher (achat obligatoire, quand Free prête le matériel).

CONNEXION UTILISATEUR