Fermer le menu
 

Les potentiels processeurs des iMac 2015 se dévoilent

Stéphane Moussie | | 17:08 |  30

Pour renouveler ses Mac, Apple est en grande partie dépendante d'Intel. Si ce sont seulement les MacBook Air et MacBook Pro 13" qui ont été mis à jour en ce début d'année, c'est notamment parce que les processeurs Broadwell adaptés aux autres machines ne sont pas encore disponibles.

La gamme actuelle d'iMac avec processeurs Haswell - Cliquer pour agrandir

C'est le cas pour quasiment toute la gamme d'iMac. Seul l'iMac d'entrée de gamme (1 099 €) pourrait passer dès maintenant à Broadwell puisqu'il utilise un processeur de MacBook Air, mais Apple ne lui pas encore accordé ce traitement. On imagine que le fabricant attend que les autres ordinateurs de bureau aient droit à la nouvelle génération de processeur pour mettre à jour l'ensemble de la gamme.

Alors qu'Intel se fait toujours très silencieux sur les processeurs Broadwell de bureau (Broadwell-K), VR-Zone publie un tableau dévoilant les caractéristiques de ces fameuses puces.

Cliquer pour agrandir

Celles-ci ont toutes un TDP de 65 W, comme les puces intégrées actuellement aux iMac 21". Les fréquences de base vont de 2,8 GHz à 3,3 GHz et le Turbo Boost monte jusqu'à 3,8 GHz. C'est un poil en dessous du processeur Haswell le plus puissant. La partie graphique est assurée par un GPU Iris Pro 6200.

Intel prévoit de lancer ces processeurs au milieu de l'année. Seront-ils prêts pour un renouvellement autour de la WWDC ?

Apple pourrait accompagner les iMac les plus chers de GeForce 900M (ou de cartes AMD récentes comme sur le modèle Retina) pour bien faire les choses. C'est en tout cas ce que l'on attend de machines qui n'ont pas été renouvelées depuis plus d'un an — les iMac de milieu de gamme (de 1 299 € à 1 999 €) sont sortis fin 2013.

On est toujours sans nouvelle en revanche des Broadwell-H, les processeurs adaptés aux MacBook Pro 15". Selon des rumeurs, ils seraient annulés en raison de la sortie trop rapprochée avec la prochaine génération Skylake, qui commencera à arriver à la fin de l'année.

Source : Hardware.fr

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


30 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Aldwyr 25/03/2015 - 17:40

Donc les IMAC aurait une version Broadwell tant que les macbook Pro de 2015 serai sur Skylake ? Oo

Je ne comprends plus grand chose avec ces histoires... ^^

avatar oomu 25/03/2015 - 19:34

rassurez vous, personne n'y comprends rien

et je pense qu'intel non plus ne comprends.

Ce qui permet d'éclairer, c'est que tout simplement l'industrie tout entière et donc intel au premier plan est focalisé sur les puces pour mobiles et autres appareils minuscules: basse consommation etc.

Sur le reste, les retards s'accumulent.

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 22:13 (edité)

La realite est un peu plus simple et malheureuse helas.

Intel a menti depuis des annees sur la capacité de faire évoluer la vieille architecture x86. Depuis plus de 5 generations cette architecture n'a quasi pas progressé en puissance de calcul et seul l'ajout d'unités spécialisées - calcul vectoriel, cryptographie, etc - a permi d’accélérer certaines fonctions, mais le fait est que la puissance de calcul brute par le Core stagne.

La loi de Moore repose sur la finesse de gravure, et donc Intel a toujours misé sur un plus grande finesse pour developper le x86. Sauf qu'avec les Pentium 4 de triste mémoire, Intel s'est cassé les dents sur le mur des 4Ghz et ca la finesse de gravure n'y a rien changé.

Bref Intel a parié qu'il serait le seul a arriver au 14nm et a y rester longtemps et que le passage de 22nm a 14 nm apporterait assez de gains pour reprendre de la distance sur ARM, architecture beaucoup plus efficace.
Raté, non seulement on voit que le passage de 28nm a 14nm n'offre pas plus de 30% de gain en terme de consommation, que les x86 gagnent meme pas 6% de puissance de calcul, mais qu'en plus les concurrents d'Intel sont a 16nm et 14 nm et qu'Intel a toutes les peines du monde a maitriser cette gravure, avec un taux de dechets jamais aussi important pour Intel. A rajouter a cela le cout monstrueux des lignes de production 14 nm.

Bref on est arrivé depuis quelques annees au terme de la loi de Moore et le probleme c'est que l'archaique et compliqué x86 repose totalement sur cette loi. Donc aujourd'hui broadwell est un echec aussi massif que celui des Pentium 4, mais beaucoup plus grave pour Intel, AMD n'a pas de secret dans son sac pour sortir cette architecture du bourbier cette fois ci.

Bref va falloir maintenant compter sur IBM et ARM pour faire progresser l'industrie du microprocesseur parce qu'Intel avec le tout x86 dominant est dans le mur.



avatar joneskind 25/03/2015 - 17:47

@Stephane Moussie

Des machines sorties fin 2013 n'ont pas plus de 2 ans. Elles ont en effet fêté leur premier anniversaire fin 2014 et n'auront peut-être pas le temps de fêter leur deuxième anniversaire fin 2015.

avatar Stéphane Moussie macG 25/03/2015 - 18:13

@joneskind : oups, en effet. C'est corrigé, merci.

avatar occam 25/03/2015 - 17:59 (edité)

Cela vaut la peine de regarder de près cette comparaison par Tom's Hardware entre le petit Intel NUC i5 Broadwell et l'iMac 2014:

http://www.tomsguide.com/us/intel-broadwell-nuc-mini-pc,review-2688.html

La gamme iMac 2014 en prend plein la figure face au petit NUC Broadwell, rapport performances/prix.
Grand temps pour une mise à jour.

Et ne parlons même pas du Mini 2014, c'est à pleurer.

avatar Sethii 25/03/2015 - 18:10

J'avoue mon scepticisme face à l'idée que certains processeurs Broadwell soient annulés.

La principale raison est que les Skylake annoncés sont ceux d'entrée de gamme, il serait surprenant que les plus puissants sortent en laissant un vide entre les deux.

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 22:24 (edité)

La reponse est simple et se constate avec les MBA: seul un gain de frequence permet aux machines dotees de broadwell de ne pas stagner ou faire moins bien que la generation precedente.
Avec le MBPro 13" le constat est plus affligeant. Donc on voit que sur les petits processeurs Broadwell offre une petite amelioration mais des que l'on monte en puissance cette amelioration disparait. Sur des processeurs 4 core il pourrait meme y avoir une regression generale.

Bref Intel n'a plus que la possibilite de travailler sur l'architecture pour ameliorer les performances du x86. Sinon, la production ne sera pas rentable (elle l'est a peine a cause du taux de dechet qu'Intel n'arrive pas a resorber, et pour des proceseurs plus complexe comme les 4-core, ca serait pire)
Donc, c'est simple, Intel zappe Broadwell et va directement sur Skylake et son successeur.
Entre la production effective de broadwell et le passage a Skylake il y aura au plus 5 mois!

avatar Pommeduverger 25/03/2015 - 18:18 via iGeneration pour iOS

Je comprend rien, skylake, brodwell, Haswell ...

Quelqu'un pourrait m'éclairer ?

avatar oomu 25/03/2015 - 19:36

ce sont des noms de générations de processeurs chez intel. Ils correspondent chacun à soit des avancées technologies (meilleure organisation, plus d'unités de calculs, etc) ou à un nouveau procédé de fabrication (plus fin, nouvel alliage, nouvelle technique pour créer les transistors et mémoires, etc).

Au final, ils seront tous appelés core quelque chose et autre i3, i5, i7.. selon leur gamme de performances et prix.

avatar 2DSP 25/03/2015 - 22:12 via iGeneration pour iOS

@Pommeduverger :

Alors pour faire simple (enfin dans la mesure du possible).

Les HASWELL sont des processeurs de 4° génération, gravés en 22 nano mètres.

Les BROADWELL sont des processeurs de 5° génération, gravés en 14 nano mètres. Plus compacte et moins gourmande en énergie pour des performances équivalentes.

Les SKYLAKE sont des processeurs de 6° génération, gravés en 12 nano mètres. Compacte, encore moins gourmande en énergie et certainement avec des performances équivalentes.

Voilà... après le passage à une gravure plus fine à aussi forcé le développement d'une nouvelle architecture... l'ensemble fait qu'apparemment INTEL a des soucis pour produire en masse ses nouveaux processeurs.

Le fondeur accumule les retards. Les puces BROASWELL devraient déjà toutes être disponibles et... manifestement ce n'est pas le cas. INTEL n'a cessé de retarder le lancement de cette génération. Il a commencé par mettre sur le marché les puces les plus "basiques" (les dites "CORE M" l'essentiel des ventes certainement)... mais à force de retarder... et parce qu'apparemment il serait à l'heure pour la génération SKYLAKE, INTEL pourrait faire le choix de ne pas fabriquer (et donc de ne pas sortir) l'ensemble de sa gamme de puce BROADWELL (les "CORE H" pour ordinateurs portables puissants et les "CORE U" pour les ordinateurs fixes) et donc de passer directement à la génération suivante (SKYLAKE).

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 23:39 (edité)

Heu non Skylake c'est toujours 14nm (et vu les difficultes c'est pas pres de descendre en dessous)
Les processeurs skylake ne seront pas plus compactes (ils pourraient meme etre plus gros pour certains - notamment les Xeon qui doivent se substituer aux derniers Itanium) Par contre la nouvelle architecture va apporter des ameliorations dans beaucoup de choses - a commencer par le support de Thunderbolt 3, une meilleure gestion de la memoire et le support de l'USB 3.1 (et USB C, celui du Macbook).

Broadwell a 2 ans de retard sur le programme initial, et n'apporte rien de notable - on peut faire l'impasse dessus. Skylake c'est une enorme modernisation de l'architecture -selon Intel la plus grosse depuis le lancement du Core i - avec a la clef des promesses de performances enfin en augmentation.

Le Core M c'est une foutaise. En fait c'est une tentative d'intel pour remplacer et faire oublier les Atom, toujours aussi ridicules, a destination des tablettes et smartphone, mais vendu a un prix superieur aux Atom. Bref Apple en osant mettre un Core M dans son MacBook se prepare un bel echec ou prepare le passage a ARM, parce que le Core M dont il est question est moins puissant que l'A8x de l'iPad air 2.

Bref pour acheter un Mac, faut attendre 6 mois au plus est prendre directement les Mac equipés de processeurs Skylake (Core i6xxxx), car c'est toute la gamme de Mac qui sera alors mise a jours (a commencer par les MacBook Air avec Thunderbolt 3 et USB 3.1 type C et ecran Retina)

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 22:47

Ce sont des generations de processeurs chez Intel. Intel a pour strategie commerciale de faire evoluer la finesse de gravure sur une generation et la suivante fait avancer l'architecture, ce qu'Intel nomme la strategie tick/tock.
Ivy bridge Core ix 3xxx: architecture precedente gravee en 22nm
Haswell ce sont les Core ix 4xxx : nouvelle architecture toujours gravé en 22nm
Broadwell ce sont les Core ix 5xxx: architecture Haswell gravée en 14nm
Skylake ce sont les Core ix 6xxx : nouvelle architecture gravé en 14nm

En theorie la nouvelle generation devrait etre plus puissante et plus econome que la generation precedente. C'etait encore vrai jusqu'a Ivy bridge, a partir de cette generation on observe une stagnation voire une regression.

avatar Bon vent 25/03/2015 - 18:38 (edité)

Ai-je bien compris que mon iMac de base 21,5 pouces de fin 2009 avec un processeur 3,06 GHz Intel bi-coeur est plus puissant que la machine d'entrée de gamme actuelle ?

avatar oomu 25/03/2015 - 19:37

cela ne devrait pas forcément choquer. Mais fréquence ne fait pas tout.

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 23:24 (edité)

En terme de processeur oui. En plus il vaut mieux avoir un processeur a 2 core a 3ghz Ivy bridge, qu'un Broadwell 4 cores a 2.5ghz.

Le probleme est le meme avec le Mac Mini: une generation 2011 ou 2012 est nettement plus performante qu'une generation 2014.
Et au niveau GPU (puissance graphique) c'est encore pire puisque la generation 2011 avait encore un vrai GPU alors que depuis 2012 il faut se contenter de la miserable unite graphique incluse dans le processeur...

Apres il faut voir le reste des composants de la machine. Par exemple un SSD a la place d'un disque dur donne un impression de vitesse considerable. 16Go de memoire plutot que 4go augmente la vitesse de traitement de maniere considerable aussi. Et puis il y a les ports qui son importants.

Un element non negligeable c'est aussi la version de l'os supportée par la machine. Sur un Mac 2014 faut subir le gros balourd 10.9, mais qui est stable. Sur les machine 2015 on est obligé de supporter 10.10 le Windows Vista d'Apple!
L'ideal aujpurd'hui est d'avoir une machine supportant 10.6 ou 10.8 qui sont les dernieres versions stables et rapide de MacOS X.

Donc on va dire qu'un MacMini 2011 sous 10.7 ou 10.8 sera plus performant qu'un MacMini 2014 sous 10.10.

avatar Tomtomrider 25/03/2015 - 23:18 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
Il y a des tests là dessus?

avatar C1rc3@0rc 25/03/2015 - 23:27

Oui ca pullule même, fais une recherche ici ou sur Mac4ever (test tres complet des Mac Mini en particulier) ou Anandtech,... bref Google it!

avatar larkhon 26/03/2015 - 11:14

pour vraiment répondre à la question faut aussi préciser que l'entrée de gamme sur iMac et Mac Mini comprend un processeur à 1.4ghz, rien à voir avec l'architecture.

Après pour l'OS je ne peux pas commenter, je me suis peut-être habitué aux lenteurs des itérations les plus récentes. Ceci dit, est-ce qu'on peut conseiller aux gens de rester sur une ancienne version, sachant que les nouvelles fonctionnalités ne sont peut-être pas supportées? Apple pousse toujours pour qu'on se mette à jour, c'est peut-être mieux pour un utilisateur classique?

avatar SugarWater 25/03/2015 - 18:44 via iGeneration pour iOS

Faut voir aussi si le gain en performance vaut la montée des prix...

avatar Anonyme (non vérifié) 25/03/2015 - 19:24 via iGeneration pour iOS

Tiens j'ai aussi un i5-4690 dans mon hackintosh, 200€ la bête

avatar oomu 25/03/2015 - 19:37

mais le processeur ne fait pas tout dans la vie.

avatar Ginger bread 25/03/2015 - 21:33 via iGeneration pour iOS

@oomu :
Non mais il contribuera a augmenter encore l autonomie du macbook pro, à la fin de l'année.

avatar prodijital 25/03/2015 - 22:17

Conseilleriez-vous donc d'attendre un peu pour l'achat d'un nouvel iMac pour quelqu'un de pas pressé ?

avatar C1rc3@0rc 26/03/2015 - 00:01

meme pressé faut attendre : broadwell est un ratage complet et l'augmentation des prix des mac est dissuasive.
Et surtout faut faire l'impasse sur le Macbook: moins puissant et moins autonome qu'un iPad son prix est 3 fois superieur a ce qu'il vaut. De toute facon, faut compredre qu'un Core M c'est comme un Atom, c'est pour des machines qui depassent pas 250$...

Pages