Fermer le menu
 

iMac Retina : Photoshop active les couleurs 10 bits à la demande

Nicolas Furno | | 11:30 |  17

Les derniers iMac sont capables d’afficher des couleurs encodées sur 10 bits au lieu de 8 bits comme c’était le cas auparavant. À la clé, une meilleure reproduction des couleurs et en particulier une meilleure fluidité dans certains dégradés. Pour en bénéficier, il faut une chaîne 10 bits complète toutefois : de l’image de base à l’écran, en passant par le système et même le logiciel qui affiche l’image. Apple a fait son travail côté matériel et système, c’est aux développeurs de finir maintenant.

La même image 10 bits affichée dans un logiciel pas mis à jour (Pixelmator, à gauche) et dans un autre compatible (Photoshop, à droite). La différence se verra mieux en cliquant pour agrandir.

Le moteur d’affichage d’OS X a bien été mis à jour et on obtient un résultat parfait dans Aperçu, mais pas encore dans Safari qui repose manifestement sur un autre moteur. Photos est censé avoir été mis à jour pour gérer les images 10 bits, mais ce n’était pas le cas sur notre fichier d’exemple, un dégradé qui du violet au vert qui met parfaitement en valeur l’intérêt de la nouveauté.

Côté logiciels tiers, Acorn propose une première version bêta à jour (lire : Acorn 5.2 gère toutes les couleurs des nouveaux iMac 27 pouces). Photoshop gérait déjà les couleurs 10 bits, mais sur Windows jusque-là. Comme le note le site PetaPixel, une mise à jour silencieuse permet d’en bénéficier également, mais c’est une option à activer dans les réglages, puis « Performances > Paramètres avancés > Affichage 30 bits ». Ceci fait, notre fichier d’essai s’est affiché parfaitement, sans aucune étape visible entre les différentes couleurs.

Pour obtenir des résultats parfaits sur un iMac Retina et sur Photoshop, ouvrez les réglages, puis la section dédiée aux performances (1). Cliquez sur le bouton « Paramètres avancés » (2), puis cochez l’option « Affichage 30 bits » (3). Cliquer pour agrandir

Si vous avez un iMac Retina et que vous voulez essayer de votre côté, vous pouvez utiliser le fichier que nous avons exploité, fourni par le développeur d’Acorn (1,6 Mo).

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


17 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iJoke 07/12/2015 - 11:36 via iGeneration pour iOS

Il y a y il d'autres écrans sur le marché qui gèrent 10bit et plus ? (Jamais autant justifié son non, l'iMac)

avatar Nicolas Furno macG 07/12/2015 - 11:52 (edité)

@ iJoke : il y en a, mais il faut que toutes la chaîne soit 10 bits, et je crois qu'il n'y a pas de carte graphique 10 bits compatible avec OS X. À vérifier…

avatar Yohmi 07/12/2015 - 11:59

Quand je pense que lors de la précédente brève à ce sujet, on avait droit à des commentaires nous rappelant qu'on peut pas voir la différence à l'œil nu à moins d'avoir des yeux bioniques, alors que là, c'est vraiment évident (sur mon MacBook Pro retina).
Du coup, cela m'amène à une autre question : est-ce que cela apporte également un bénéfice sur un fichier qui a été compressé (comme du JPEG ou une vidéo) ? Car l'on nous affirmait aussi que ça ne pouvait être visible qu'à partir de formats non-compressés, quel que soit le niveau de compression…



avatar Sostène Cambrut 07/12/2015 - 12:23

@Yohmi

"Du coup, cela m'amène à une autre question : est-ce que cela apporte également un bénéfice sur un fichier qui a été compressé (comme du JPEG ou une vidéo) ? Car l'on nous affirmait aussi que ça ne pouvait être visible qu'à partir de formats non-compressés, quel que soit le niveau de compression…"

Y a des formats compressés 10Bits. Ça n'a rien à voir avec la compression. La compression n'altère pas la quantité de couleurs (une image compressée et très basiquement composée de carrés plus ou moins grands de dégradés vectoriels). La compression n'altère que les contours. Par contre, il est vrai qu'une image brute pèsera plus lourd en 10Bits qu'en 8Bits parce que le codage des pixels est différent.

avatar Nicolas Furno macG 07/12/2015 - 12:24

@ Yohmi : c'est encore plus visible en vrai, d'ailleurs.

Pour ton autre question, je ne crois pas que ça dépende de la compression, mais il faut que le format soit capable de gérer le 10 bit. En vidéo par exemple, on peut faire du 10 bit avec du h264.

avatar oomu 07/12/2015 - 13:08

avec un réglage typique, une jpeg conservera assez de qualité pour que ça soit bien visible.
Jpeg à haute compression abime surtout les contours contrastés, les délimitations.

L'oeil humain est très sensible aux verts-bleu.

Bien sur, faut sauvegarder votre image en 10b. Sauver en jpeg avec un programme qui ne sait que convertir en 8b va détruire l'information supplémentaire.

avatar calotype 07/12/2015 - 23:31

"alors que là, c'est vraiment évident (sur mon MacBook Pro retina)."
Je ne sais pas sur quels critères tu te bases pour exprimer ce sentiment. Ceci dit , il faut faire attention à l'association d'un paramètre et du résultats.
Passer d'un canapé en cuir à un canapé en velours et trouver que l'on est mieux assis dans l'un par rapport à l'autre ne vient pas que de sa finition extérieur mais aussi de la mousse qui le compose par exemple.
Un écran c'est pareil, c'est une somme de choses ( matériel et logiciel). De plus même s'ils ont énormément évolués , un écran de portable est encore loin d'être fait comme un écran à part entière (j’inclue aussi les pc/mac à écran intégré comme l'imac) sinon on aurait déjà des écrans externes extras plat comme celui d'un portable ce qui n'est pas le cas.

Aussi je m'avance peut être à tord mais si une image est en 8 bits alors j'ai du mal à imaginer qu'un écran géré en 10 bits "extrapole" les nuances manquantes permettant de voir une différence. Hors, si là encore je ne me trompe pas, je pense qu'aujourd'hui la majorité des images sont en jpg ET en 8 bits.

Enfin en temps que photographe je vais faire un peu de HS. J'ai un peu de mal à comprendre toutes ces histoires vis à vis de mon expérience du réel. Dans le sens où selon moi il y a un débat à prendre en compte ici , c'est celui de l'impression des photos/images. En effets encore une fois d'après mon expérience les écrans aujourd'hui dépassent beaucoup les capacités du monde de l'impression ( sans même parler du fait qu'un papier reflète la lumière alors qu'un écran en émet)

Avoir un super écran hightech rétina calibré c'est vraiment super bien mais cela vous enfermera dans ce dernier. Si cela vous est "offert" comme ici dans l'imac biensur ne crachez pas dessus mais sinon économisez vos sous. Un écran neuf aujourd'hui est franchement très bon par rapport à ce qui se fesait ya 5-10 ans. Aussi un écran s'use dans le temps ne l'oubliez pas.

avatar robrob 07/12/2015 - 12:09

Question bete mais comment se fait-il que je vois la difference sur un ordi avec 16M de couleurs?

avatar Sostène Cambrut 07/12/2015 - 12:19

@robrob

Parce que c'est une photo de l'écran. Tu n'aurais pas vu la différence avec une capture. L'appareil photo n'a pas les mêmes limites que l'écran lui-même.

avatar oomu 07/12/2015 - 13:11

ce n'est qu'une photo d'écran. On voit surtout encore plus d'artefacts qu'à la normal.

Sur un écran 10b, la même image en 10b, vous auriez les dégradés très doux, aucun effets d'escalier. Alors que sur cet image sur un écran 16m, même à droite on remarque des marches franches entre les bleus et verts.

avatar jb18v 07/12/2015 - 13:02 (edité)

pourquoi ils appellent ça "30 bits" dans leur soft ?

avatar bugman 07/12/2015 - 13:39

10 bits pour le R, 10 pour le G, 10 pour le B.

avatar iapx 07/12/2015 - 13:06

Il n'y a PAS besoin d'avoir un logiciel gérant les couleurs sur 30bits (3x10bits) pour bénéficier des couleurs encodées sur 10bits!

Tous les pros de la chaîne de traitement de l'image calibrent leurs écran, mais lorsqu'on calibre ds couleurs 24bits dans un espace toujours en 24bits, forcément les choses se passent mal, on a des couleurs plus "vraies" mais on y perd dans les gradients intermédiaires.

Avec le même encodage 24bits des couleurs (3x8bits) à l'origine, placées dans l'espace 30bits (3x10bits) du rendu de la dalle via le calibrage, on a alors et des couleurs plus "vraiesÉ mais aussi des dégradés et intermédiaires qui sont parfait pour un oeil humain.

C'est le principal intérêt d'un bon support 10bits y compris coté outils de calibrage c'est justement de continur à utiliser ls logiciels existants mais avec une représentation parfaite à l'écran.

avatar karayuschij 07/12/2015 - 13:53

MacG, quand apprendrez vous à ouvrir les liens « Cliquer pour agrandir » dans une autre fenêtre, ou en superposition de la page consultée ?
C'est vraiment horripilant de devoir revenir en arrière quand le standard, sur 99% des sites, pour retourner à la page est de simplement fermer la fenêtre…

avatar Nicolas Furno macG 07/12/2015 - 14:03

@ karayuschij : ce que l'on trouve horripilant, nous, ce sont les liens qui s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre. Donc on a choisi de ne plus en mettre dans nos articles et de laisser l'utilisateur gérer.

Rappel : ⌘+clic sur Mac pour ouvrir n'importe quel lien dans un autre onglet.

avatar karayuschij 07/12/2015 - 20:42

Oui, les liens qui s'ouvrent dans une autre fenêtre je n'aime pas trop non plus.
Mais Il suffit de faire en sorte que l'image s'ouvre en surimpression de la page que l'on consulte, et ensuite de la fermer en cliquant sur le petit X situé en haut à droite.
Si en 2015 presque tout le monde fait comme ça il y a une raison, non?
Désolé mais, je trouve votre système antique et inefficace.
(Et pas ergonomique du tout)

(Merci du rappel fait à un utilisateur Apple depuis 1982……)

avatar Wodraks 18/01/2016 - 21:47

Moi j'aime bien comme ça : sur de nombreux site qui utilisent la surimpression, ça donne quelque chose de bizarre quand on pince pour zoomer dans Safari. De plus, je préfère balayer mon trackpad pour revenir en arrière plutôt que devoir aller chercher une petite croix.