Fermer le menu

Publicité dans Firefox : la tuile de Mozilla

Stéphane Moussie | | 21:26 |  32

Stupeur ce mercredi au sein de la grande communauté des utilisateurs de Firefox. Mozilla annonce l'intégration de publicités dans son navigateur. Une annonce faite en catimini qui laisse de nombreuses et importantes questions en suspens. Après avoir défendu la confidentialité des internautes en promouvant notamment Do Not Track, la fondation est-elle en train de vendre son navigateur aux publicitaires ? La direction de Mozilla a tenté de désamorcer la polémique naissante.

Une erreur de communication

C'est par un billet intitulé « Les utilisateurs au centre de la transformation de l'éditorialisation » publié sur le blog Advancing Content de Mozilla qu'est venue la nouvelle : des publicités seront affichées sur la page « Nouvel onglet » des nouveaux utilisateurs. Darren Herman, l'auteur de l'article, explique que cela fait partie du programme « Directory Tiles » (annuaire de tuiles) qui a pour but « d'améliorer la première expérience avec Firefox. » Lorsqu'un nouvel utilisateur ouvre un nouvel onglet, la page censée présenter les sites les plus fréquemment et récemment visités est vide, faute d'historique de navigation :

Un accueil passablement glacé

Pour rendre cette page plus utile aux nouveaux venus sur le navigateur, Directory Tiles va proposer du contenu déjà prêt, explique le vice-président en charge de la nouvelle division Content Services.

Certaines tuiles afficheront du contenu de l'écosystème Mozilla, d'autres, des sites web populaires en fonction de l'emplacement géographique, et d'autres du contenu sponsorisé provenant de partenaires sélectionnés. Les tuiles sponsorisées seront clairement identifiées comme telles.

Les « contenus sponsorisés » — Darren Herman évite soigneusement le mot « publicité » — seront-ils adaptés en fonction des données personnelles de l'utilisateur (localisation, historique de navigation, extensions installées...) ? Quelles informations Mozilla va-t-elle partager avec ses partenaires publicitaires ? Pourquoi, au juste, la fondation intègre-t-elle de la pub dans son navigateur ?

Outre le flou sur la confidentialité, l'arrivée de la pub dans Firefox a en effet de quoi surprendre. Mozilla s'est jusqu'à présent largement distinguée dans la défense des droits des internautes, notamment avec la création de Do Not Track, un système qui permet d'indiquer aux régies publicitaires qu'on ne veut pas être pisté (l'option équivalente dans les préférences de Safari est « Suivi de site web »).

Mozilla a commis une erreur de communication en annonçant innocemment un sujet explosif comme celui-ci. La fondation a depuis clarifié la situation avec trois billets distincts.

Un ciblage publicitaire uniquement géographique

Deux jours après son article qui a mis le feu aux poudres, Darren Herman a donné plus de détails sur Directory Tiles. Dans une FAQ, il répond aux principales questions sur le programme et les contenus sponsorisés :

Pendant combien de temps un utilisateur va-t-il voir Directory Tiles après avoir commencé à utiliser Firefox ?

Notre algorithme met environ 30 jours de navigation normale pour actualiser les tuiles. À partir de ce moment-là, l'utilisateur va commencer à voir du contenu qui reflète les sites qu'il a visités récemment et fréquemment.

Est-ce que Directory Tiles va profiler les utilisateurs pour cibler le contenu ?

Nous utiliserons GeoIP pour assurer que le contenu des tuiles soit pertinent par rapport à l'emplacement de l'utilisateur. C'est le même procédé qui est utilisé pour proposer le bon langage à un utilisateur lorsqu'il visite notre page d'accueil. Il n'y a pas d'autre information collectée ou prise en compte.

Quelles informations Mozilla va transmettre à ses partenaires qui fournissent les contenus sponsorisés ?

Mozilla va uniquement collecter les mesures de base dont les publicitaires ou les producteurs de contenus ont besoin pour comprendre leur retour sur investissement. À l'heure actuelle, nous nous attendons à fournir le nombre d'impressions (combien de fois une tuile a été affichée) et les interactions (combien de clics sur une tuile).

Darren Herman conclut en assurant que le système qui sera mis en place respectera la politique de vie privée et les valeurs de Mozilla. Il reste encore beaucoup de questions sans réponse, comme la possibilité de contourner Directory Tiles — à l'heure actuelle il suffit d'un clic pour cacher les tuiles —, mais les principales interrogations ont été éclaircies.

Ce à quoi pourrait ressembler la page « Nouvel onglet » avec de la pub - Montage MacGeneration

Un tournant chez Mozilla

Sur son blog, Mitchell Baker, la présidente de la fondation, met en contexte l'introduction de la pub dans Firefox. Elle rappelle que Mozilla s'est longtemps gardé de proposer son propre contenu afin d'offrir une meilleure expérience utilisateur que les produits Microsoft ou Netscape/AOL qui contenaient des éléments (certaines fonctions ou types de marque-pages préinstallés...) uniquement là pour générer des recettes : « Pendant toutes ces années, nous avons refusé d'avoir une autre relation avec les utilisateurs que celle-ci : nous mettons à disposition le logiciel, ils l'utilisent ». Cependant, continue Mitchell Baker, au fil des ans les utilisateurs ont commencé à en demander plus : « beaucoup de gens attendent et veulent que leur logiciel fasse des choses en leur nom, prenne note de ce qui a déjà été exécuté et en fasse quelque chose d'utile. »

Mitchell Baker - Photo re:publica CC BY

C'est dans l'optique de répondre à cette problématique que Mozilla s'est interrogée sur l'utilisation des tuiles. « Nous pensons que nous pouvons fournir du contenu utile aux gens dans les tuiles », en vient la présidente qui reconnaît que des personnes sont opposées au projet.

Pourquoi inclure du contenu sponsorisé ? Si les tuiles sont utiles alors nous générerons de la valeur. Cela va générer des recettes qui vont soutenir le projet de Mozilla. Donc, pour répondre explicitement à la question de savoir si nous nous soucions de générer des revenus et de poursuivre le travail de Mozilla, la réponse est oui.

Une diversification des revenus « à la Mozilla » pilotée par un spécialiste de la pub

Le troisième billet qui répond à la polémique complète ceux de Mitchelle Baker et Darren Herman. Sur le blog principal de Mozilla, Denelle Dixon-Thayer, vice-présidente responsable des affaires commerciales et juridiques, explique en quoi la recherche de nouvelles sources de recettes est importante. Pour mémoire, presque 90 % du chiffre d'affaires de Mozilla provient de Google qui paye pour figurer par défaut dans le navigateur.

Selon Denelle Dixon-Thayer, la diversification n'est pas une nécessité, car les partenariats sur les moteurs de recherche sont « robustes » et profitent à toutes les parties. Mais ces partenaires, et en premier lieu Google, ne vont-ils pas mettre dans la balance la part de marché de Firefox qui régresse pour renégocier à la baisse les contrats ?

La vice-présidente continue ainsi : « La diversification est un choix pour nous, car tout comme la diversité est centrale à la bonne santé du web, la diversité des recettes est centrale pour un projet sain ». Cette diversification, Mozilla entend la faire sans renier ses valeurs, certifie-t-elle. À chaque initiative potentielle, l'organisation se pose trois questions :

  • Est-ce que l'utilisateur est au centre et en tire un bénéfice ?
  • Est-ce qu'elle est conforme à notre mission ?
  • Est-ce qu'elle génère des recettes ?

Ces trois questions, c'est en premier lieu Darren Herman qui les tranchera puisque c'est lui le responsable de la diversification des revenus. Darren Herman a déclaré en novembre à AdExchanger que c'était Mozilla qui était venu le trouver, lui n'était pas à la recherche d'un emploi à ce moment-là. Il a constitué l'équipe de la nouvelle division Content Services en employant notamment Lara Fischer-Zernin, son assistante de direction dans sa précédente entreprise MDC Partners Maxxcom Media Group.

Darren Herman à la conférence annuelle de l'IAB

D'après AdExchanger, cet entrepreneur et consultant spécialisé dans la publicité est apprécié dans ce milieu. Il a participé à de nombreuses conférences ces dernières années, dont au moins une organisée par l'Interactive Advertising Bureau (IAB), un des principaux lobbys de l'industrie de la pub... qui est fâché avec Mozilla à la suite de l'annonce du blocage par défaut des cookies tiers. Des cookies utiles aux régies pub pour tracer le parcours des utilisateurs. Ce changement de politique a finalement été reporté sine die. Darren Herman a rabiboché Mozilla à l'IAB, dont il aura besoin pour faire fleurir les recettes publicitaires, en annonçant Directory Tiles sur la scène de la dernière conférence du lobby.

Est-ce que la diversification des revenus passera exclusivement par la publicité ? Non, un projet nommé Mozilla Voices s'inscrit aussi dans le cadre de la division Content Services. La fondation recherche un rédacteur en chef capable de créer des séries de contenus sur les technologies et les gens qui partagent la vision de Mozilla. Par exemple, un reportage sur les femmes qui codent en Syrie ou l'état de la technologie en Namibie, a indiqué Denelle Dixon-Thayer à CNET. Ce contenu serait monétisé en trouvant des sponsors. Mais la vice-présidente a concédé que les recettes seraient « très faibles ».

Catégorie : 
Tags : 

32 Commentaires

avatar Cafeaulait 14/02/2014 - 21:40via iGeneration pour iPhone

La pub "disney" sur MacG mobile, on clique sur la croix pour la supprimer et là l'iPhone compose le numéro surtaxé; bien sur, sans rien demander, c'est honteux, ayant souscrit à un club MacG, ce dernier est arrivé a expiration, ces pubs nauséabondes et intrusifs me poussent à supprimer cette application.
Je comprend que MacG et ses rédacteurs aient besoin de la pub pour vivre mais utiliser des pubs au numéro surtaxé est plutôt honteux.

avatar Ali Ibn Bachir,... 14/02/2014 - 22:33

C'est le genre de procédés pourris qui m'ont fait installer un bloqueur de pub sur mon Mac. Je ne sais pas si ça existe sur iPhone par contre ...

avatar oomu 14/02/2014 - 22:42

une solution, quand on est chez soi, c'est d'installer privoxy et configurer ses appareils pour passer via lui.

-
sinon, pour naviguer sur le web depuis un appareil iOS, y a des alternatives à safari, par exemple iCab et Sleipnir qui sont élégants et très fonctionnels. Et intègrent le blocage et filtrage des pubs (et autres javascript félons).

Leurs seuls défaut étant qu'ils ne peuvent pas utiliser le nouveau moteur javascript de ios6/7 (par volonté d'Apple et par sécurité) ils seront donc plus lent que safari avec des Webapps sophistiqués.

avatar Xap 14/02/2014 - 21:44via iGeneration pour iPhone

Il me semble qu'ils s'"abonnent" a des régies sans pour autant avoir de contrôle sur les pubs qui y passent mais j'en suis pas certain.

avatar oomu 14/02/2014 - 22:38

typiquement, un site n'a qu'un contrôle éditorial très réduit sur les pubs que lui envoient la régie. MAIS surtout la régie MENT parfois, voir manipule ou invente de nouveaux formats pour rester dans les choix du site tout en faisant un truc qu'on va qualifier de "nouveau"

et bien sur la régie est elle même poussée et manipulée par les annonceurs pubs.. Bref la perversion descend.

La régie pub est aussi une cible des hackers : s'ils peuvent pirater la régie, ils peuvent envoyer du contenu piégé aux utilisateurs des sites dépendant de la régie : bingo.
-

"Darren Herman conclut en assurant que le système qui sera mis en place respectera la politique de vie privée et les valeurs de Mozilla."

même discours que Google pendant 10 ans, et pour me permettre une petite allusion fantasy, le même discours que Sauron aux Elfes au Second Age :)

+ sérieusement, j'ajouterai la source de ces pubs à mes filtres, ou une extension bridant leur apparition ou je couperai définitivement mon usage de Firefox.

En long et en large, comme toute forme de pub, et surtout les popups, les contenus PERSONNALISE, les sons, les sms et bannière qui SCROLLENT depuis le HAUT ou le BAS, c'est FILTRAGE et REFUS.

Si ça ne peut être financé que par la pub, alors que ça meurt. De toute façon, la pub ne peut que corrompre le projet, car la valeur de la pub chute sans cesse et il faut initier de nouvelles méthodes pour tenir les gens. Preuve il en est avec MacG lui même où les publicitaires regorgent d'imagination pour pourrir le site.

Le volte-face sur les cookies est une preuve que Mozilla ne peut pas rester libre si tôt que la pub devient une PARTIE de son financement. Oui dépendre de Google est dangereux, mais jusqu'à présent cela ne pervertissait pas le navigateur.

Définitif, non négociable, fin.

avatar Moonwalker 16/02/2014 - 16:37

Clairement, la publicité est une pollution.

Mozilla, je n'en attends plus grand chose de bon depuis qu'ils ont coupé la modalité de Gecko et tué des projets comme Camino.

J'ai l'impression que le succès de Google Chrome leur a fait perdre la tête. Le souci est de pérenniser des revenus qui ont longtemps été considérés comme exceptionnels. Ils ne recevaient pas autant d'argent il y a quelques années et pourtant ils soutenaient bien plus de projets.

"la vision de Mozilla", je me demande ce qu'il en reste vraiment aujourd'hui.

avatar Christophe Laporte 15/02/2014 - 08:53via iGeneration pour iPad

@Xap

Oui c'est ça. On était pas au courant comme la vidéo qui se lancait sans la croix pouvait l'interrompre.

Si on nous prévient gentiment on regarde et on a toujours réglé les problèmes. Mais c'est tellement plus simple de crier au meurtre dans les commentaires

avatar iRobot 5S 14/02/2014 - 22:40via iGeneration pour iPhone

Les pubs de mozilla ne peuvent pas être pire que celles de Macg en fait !

Je déplore la nouvelle politique de mozilla même si je les comprend. Ils n'ont pas tellement d'autres revenus et ils arrivent a tenir tête a Chrome.
C'est une entreprise qui a besoin de grandir et de ce diversifier, c'est pourquoi je ne leur en veut pas trop.

avatar béber1 15/02/2014 - 08:13

ben ouais,
à moins de trouver un sponsor généreux et totalement désintéressé,
faire plus comme Opera, des partenariats plus étroits avec certaines marques de mobiles, et certains moteurs de recherches alternatifs à Google.

Mais là, ce serait la fin du financement de la part de Mountain View.

Une clarification qui ne serait pas un mal, puisque Firefox se trouve dans une dépedance malsaine à cause d'une issue plus que prévisible (d'où son actuelle recherche d'autres sources de financements) , et parce qu'à brève échéance Google n'a vraiment plus aucun intérêt à soutenir Firefox
http://www.metronews.fr/high-tech/google-chrome-va-bientot-depasser-internet-explorer-en-europe/mmgr!q1wmy468YHVr2/

avatar alan63 14/02/2014 - 23:09via iGeneration pour iPad

Idem je préférerai surfer sans bloqueur de pub , mais c'est impossible
Trop c'est trop
Tant pis pour les sites

avatar Christophe Laporte 15/02/2014 - 08:53via iGeneration pour iPad

@alan63

Et un MacG sans Alan63 faut que j'installe adblock egalment ?

avatar béber1 15/02/2014 - 12:10

et priver alan63 de Macg ?
oulàà, t'es dur là.. c'est comme priver un chameau de ses bosses, un eunuque de ses loukoums, Samsung d'Apple, un androidolâtre des sites infos Apple

avatar alan63 15/02/2014 - 18:54

si cela vous fait plaisir .....
la normalité m'inquiète , les déments m'apaisent
et profitez en pour virer tous ceux qui utilisent adblock...plus besoin après de boulier pour compter vos fidèles paroissiens

avatar showbiz787 16/02/2014 - 16:56via iGeneration pour iPhone

@cl97 :
Tu peux parler

avatar guyotlo 15/02/2014 - 04:39via iGeneration pour iPhone

Avez vous ré-essayé le bloqueur de pub free?

avatar wnhmasterchief 15/02/2014 - 07:46via iGeneration pour iPhone

Je l'ai activé mais cela ne bloque pas les pop-ups de pub sur l'app Macge.

avatar domd 15/02/2014 - 09:11

Je trouve leur idée très bonne.
Plutôt que de pourrir la vue des utilisateurs avec des gros bandeaux "lumineux", ajouter de la pub de cette manière est très intelligente. De surcroît elle finira par disparaître à l'usage si j'ai bien compris.

avatar tchit 15/02/2014 - 09:17via iGeneration pour iPhone

Je comprends pas, à la question :
"Est-ce que Directory Tiles va profiler les utilisateurs pour cibler le contenu ?" ils répondent qu'ils vont juste utiliser la géo localisation mais avant ils disent qu'ils vont utiliser les habitudes de navigation...

avatar Stéphane Moussie 15/02/2014 - 14:06

@tchit : les habitudes de navigation vont être utilisées pour les tuiles "normales" (les sites les + fréquemment et récemment visités), pas pour Directory Tiles, les tuiles proposées par Mozilla et dont certaines vont contenir de la pub. Bon courage à Mozilla pour expliquer ça à l'utilisateur lambda.

avatar Akarin 15/02/2014 - 11:41via iGeneration pour iPhone

Avant, j'utilisais l'app MacG plusieurs fois par jour et elle se trouvais sur mon home screen.

Maintenant, elle est au fond d'un dossier, sur la 3ème page et je l'ouvre qu'une fois que je n'ai plus rien à lire (donc 1-2x par semaine). Pourquoi ? Parce que la qualité du contenu a baissé et que en règle générale, ce ne sont que des reprises de news que j'ai déjà lu les jours précédents sur MacRumors, Ars, etc. Alors que du côté pub, là, c'est le délire avec les pleines pages intrusives sur lesquels le bouton de fermeture ne fonctionne pas toujours.

Je comprends qu'il faille bien générer de l'argent mais cela passe normalement par la création de valeur. Pour moi, de langue maternelle anglaise, la valeur d'une traduction d'un article US n'est pas suffisante.

Mozilla aussi a besoin de vivre depuis que le sponsoring de Google se tarit. A voir si leurs tuiles publicitaires seront compensée par la valeur ajoutée de Firefox par rapport aux autres navigateurs.

avatar ArcticBear 15/02/2014 - 14:23

ADblock installer depuis bien longtemps sur mes appareils, et les soucis de publicité sont très très loin de moi ;)

avatar Akerloof 15/02/2014 - 15:11

Firefox est peut être utilisé par plus de 200 millions de personnes.. Suffit de faire raquer les utilisateurs. 1 euro par an d'abonnement. S'ils arrivent à convaincre 3 utilisateur sur 10, ils ont déjà 60 millions par an.. Moi je je donnerais rien car il y a des causes plus urgente que de financer un produit qui est gratuit chez les concurrents et qui au final n'innove plus depuis depuis 2 ans et se contente de copier les fonctionnalités.

Par contre, le fait de les voir se tourner la pub qu'ils ont conspué ces dernières années à un petit coté plutôt savoureux.

avatar Lennart 15/02/2014 - 16:55

D'accord pour claquer une fortune en iBidules, mais faire un don de 1 euro par an même pas en rêve.

avatar patrick86 15/02/2014 - 17:12

@Lennart :

Bah en fait, quand tu achète une boîte en aluminium avec une pomme croquée dessus, tu paies (aussi) un navigateur qui est déjà dedans. Il s'appelle Safari je crois.

avatar Lennart 16/02/2014 - 06:02

"quand tu achète une "boîte en aluminium" avec une pomme croquée dessus"

Sur ce point tu as raison, au prix ou est vendue la boite c'est un minimum qu'il y ait quelques applications pour la mettre en route, maintenant tout le monde n'est pas "neuneu" et ne se satisfait pas forcement du navigateur par défaut sous prétexte que c'est du Apple, mais ne veut pas lâcher un kopec pour un outil qui lui plairait mieux.
Remarque ça peut se comprendre si il s'est surendetté pour avoir toute la panoplie de iBidule c'est régime patates et pattes dans sa chambre de la cité u.

Pages

Connexion utilisateur