Epic lâche une parodie de 1984 contre Apple

Mickaël Bazoge |

On ne peut pas dire qu'on s'embête ce soir. Après qu'Apple a supprimé Fortnite de l'App Store, Epic a mis en ligne une parodie de « 1984 », le fameux spot de pub d'Apple dans lequel le constructeur comparait IBM au tyran du bouquin visionnaire de George Orwell. Dans sa plainte contre la Pomme, l'éditeur de Fortnite renverse le miroir : Big Brother, c'est maintenant Apple. Ce qui vaut au constructeur d'être la cible de ce court-métrage sans doute un peu facile, mais terriblement efficace. Et qui fait passer le message que le méchant de l'histoire, c'est maintenant… Apple.

Le tout se termine par une proposition : « rejoignez le combat pour s'assurer que 2020 ne devienne pas 1984 ». Epic a aussi publié un texte sur son site avec une foire aux questions sur son initiative.

La publicité originale d'Apple :


avatar marenostrum | 

quel prix tu appliques pour ton app ?

avatar Florent Morin | 

@marenostrum

Je n’ai pas d’app en ce moment. Mais j’en ai eu une à 0,99 €. Ça me faisait un complément de revenu.

Pas un salaire car le « one shot » n’est pas viable et surtout l’app ne valait pas plus que 0,99 €.

Mais c’était impensable sans App Store.

avatar marenostrum | 

je comprends. pour beaucoup (la plupart) c'est trop bien, mais pour quelqu'uns qui ont une clientèle spécifique, professionnelle, très peu de clients, avec des prix conséquents (1000 euros et plus) App Store est impossible. il faut laisser beaucoup d'argent pour aucun client.

moi même je n'ai jamais été à l'App Store et chercher une app. les sites comme ici, m'ont servi plus, et je suis aller la télécharger seulement quand c'est le seul endroit le faire. sinon je préfère aller direct chez le développeur. pourquoi payer les autres ?

avatar Florent Morin | 

@marenostrum

Exact.

Apple pourrait réduire sa marge par pallier si le prix de l’app augmente.

Mais c’est vrai que l’App Store est surtout prévu pour les marchés de masse.

Le programme Enterprise est peut-être adapté à cette cible spécifique ?

avatar marenostrum | 

non c'est pas adapté justement. mon frère a utilisé une bidouille pour contourner le Store, il le distribue gratuitement, et il faut l'activer chez lui (après payement), pour que ça marche pleinement. parce que la version gratuite est limitée.

avatar lmouillart | 

Tout à fait et c'est grosso modo ce qui résulte d'un abus de position dominante, structurer un marché et empêcher la libre concurrence (où les gros/forts/agiles/... mangent les petits)

1 - Apple tue la concurrence (en l'interdisant)
2 - Dans ce marché, elle se place en régulateur.

avatar Florent Morin | 

@lmouillart

C’est une question de point de vue.

Pour moi, Apple a permis la concurrence. Avant l’App Store, les développeurs indépendants n’avaient aucun poids.

avatar marenostrum | 

et d'avoir la possibilité de télécharger une app n'importe où, c'est un plus ou un moins pour toi ?

avatar Florent Morin | 

@marenostrum

Ce n’est pas envisageable.

En fait, l’App Store ne fait pas que gérer le téléchargement.
Par exemple, les apps y sont recompilées et optimisées pour l’appareil cible avant d’être distribuées.
Il y a aussi toute la partie sécurité : iOS n’a quasiment aucun malware alors que Android en a plein. L’App Store n’y est pas pour rien.

Après, Apple pourrait peut-être permettre les apps signées hors App Store, comme sur Mac.

avatar marenostrum | 

je parlais en tant que développeur, de ne pas passer par Apple. en tant que client, le Store ça rassure. en plus les clients des smartphones, c'est du grand public. la plupart n'ont jamais installé tout seul, dans leurs ordinateurs, quoi que se soi. l'informatique ça les dépasse. App Store c'était le nirvana pour ces gens. d'un clic ils installent un truc, trois secondes plus tard ils désinstallent. pour eux c'est bon. juste les pros que ça embête.

avatar mapiolca | 

@lmouillart

Au contraire, pour moi Apple ne tue pas la concurrence, mais la preserve, car en mettant tout le monde sur un même pied d’égalité, seul les meilleurs apps sont sélectionnés, c’est ce qui a permis à des affinity et consorts de se faire une place parmi les gros !

avatar jcp25 (non vérifié) | 

@mapiolca
Au contraire, pour moi Apple ne tue pas la concurrence, mais...
--
Il y a deux choses : la distortion de concurrence et la concurrence libre et non faussée.
La, les régulateurs peuvent intervenir. Il faut quand même dire que depuis le découpage de la Bell Company dans les années 80, il n'y a pas eu beaucoup de grosses regulations. Et pourtant, ce découpage à donné un coup de fouet aux telecoms. Donc les regulations vont dans le bon sens.
On commence à sentir un partout une demande de régulation sur les GAFA. En mélangeant beaucoup de choses... Wait and See!

avatar victoireviclaux | 

@FloMo

Et encore c'est 30% pour la première année, ça passe à 15% de commission les autres années d'abonnement.

En gros le développeur doit redoubler d'efforts (par son contenu, etc...) pour que le client/utilisateur d'app continue son abonnement au-delà de la première année

avatar Florent Morin | 

@victoireviclaux

On n’a plus l’investissement initial.
C’est toujours un coût, mais normalement moindre si on gère bien sa dette technique.

avatar DG33 | 

@victoireviclaux

D’ailleurs je me demande bien pourquoi les éditeurs ne font pas une remise à leurs clients sur l’abonnement après la première année...

avatar YetOneOtherGit | 

@FloMo

" 30 % ça me va pour une plateforme qui met tout le monde au même niveau."

Et c’est cela qui est intolérable pour les majors.

Quand on génère beaucoup d’activité ont est en droit d’obtenir de gros rabais.

avatar Salapeche | 

"Et 30 % pour un marché qu’on ne pouvait pas imaginer avant l’App Store, c’est pas énorme."

Bah si ça s'appelait cydia. :)

C'est justement a cause de son succès naissant qu'apple a décider de copie le concept et de faire exactement la même chose mais en beaucoup plus cher. :)

avatar axeljsannino | 

Tellement génial ! Ça fait plaisir de voir des coups de coms comme celui ci !

avatar Etincelle | 

Tout était vraiment bien préparé... 🤓 Je vais refaire du 🍿 ! Salé ou sucré ?

avatar letofzurichois | 

@Etincelle

Les deux :) T’embête pas 😉

avatar MeTe0R_ | 

@Etincelle

Les 2 stp

avatar albert13 | 

@Etincelle

Salé siwouplait 😂

avatar simK | 

Ahahahah génial. Bien joué Epic Game.
Apple est en effet devenu l'antithèse de ce qu'elle était il y a 30 ans. Bill Gates doit apprécier l'ironie du sort :)

avatar MattLight | 

@simK

A l’époque Apple n’était pas contre Microsoft mais contre IBM c’était l’ennemi de Steve Jobs

avatar simK | 

I know, je parlais de Gates surtout car MS s'est déjà pris plusieurs enquêtes pour abus de position dominante à l'époque. Chacun son tour j'ai envie de dire

avatar Florent Morin | 

Manquerait plus qu’un studio indépendant fasse la même en transformant Epic en Big Brother.

avatar tamu | 

@FloMo

C’est effectivement ma pensée ! Il me semble que ce n’est pas Epic qui est le plus à plaindre !

avatar Florent Morin | 

@tamu

D’autant que sur PlayStation, Xbox et Switch, c’est aussi 30 %. CQFD

avatar Steve Molle | 

@FloMo

Es tu certain ?

avatar Florent Morin | 
avatar Brice21 | 

@FloMo

Merci merci merci pour ce link, qui ferme définitivement le fil de conversation.

avatar Lucas | 

Tellement hypocrite...

avatar Lemon19 | 

@Lu Canneberges

Comme l’était la pub d’Apple a l’époque.

avatar Mac13 | 

... dire que Jobs vantait la performance d'iPhone 3GS qui supporte l'app de performance graphique "Epic Castle"...

avatar macbookpro2016 | 

ces dernier jours j'ai pu voir de mes yeux que le mac et l'iphone m'espionnais a mon insu et ceci apparait maintenant étonnante coincidence

avatar fulforlife | 

@macbookpro2016

Ah bon ? Comment ?

avatar cecile_aelita | 

@fulforlife

Il te la dit : « il la vu de ses yeux »😅

avatar Brice21 | 

@macbookpro2016

Tu dois tout emballer dans de l’aluminium pour couper les mauvaises ondes.

avatar newiphone76 | 

Je trouve ça de bonne guerre. À voir la réaction d’Apple maintenant...

avatar YetOneOtherGit | 

@NEWIPHONE76

"Je trouve ça de bonne guerre"

Yep c’est bien de cela dont il s’agit une intéressante bataille à suivre en évitent de prendre partie et d’être instrumentalisé par la com des deux belligérants.

avatar newiphone76 | 

@YetOneOtherGit
Bien résumé !!

avatar headoverheel | 

Prosternons nous devant de la communication.

avatar Tomsner | 

Epic maitrise le tempo de ce feuilleton !!

avatar studdywax | 

L’arroseur arrosé par l’arrosoir de l’arrosage automatique

avatar hawker | 

Apple est vraiment devenu une boite de cons pedants et fermes d'esprit.

J’espère qu'il seront condamne a ouvrir la concurrence a l'app store, quelle bande d'escrocs.

La seul raison qui ma fait utiliser leur produits, c'est la base unix dont ils ne sont pas les auteurs.

avatar gwen | 

@hawker

Mais pourquoi vouloir ça d’Apple alors que le téléphone Androïdes répondes à tes besoins ? Pourquoi vouloir que toutes les entreprises se ressemblent toutes. Certains sont peut être très content d’avoir un écosystème plus fermé que la concurrence. Quand le Mac ne pouvait faire tourner tel ou tel jeu, on s’en contentais et one étais bien content d’avoir un Mac et non un PC pour d’autres raisons. La c’est pareille. Ceux qui veulent fortnite iront voir ailleurs.

avatar digitalscreen | 

@gwen

yes exactement ca !

avatar marenostrum | 

il faut penser développeur et pas utilisateur d'iPhone. la plupart des utilisateurs n'ont besoin de rien, même de App Store. ce que iPhone a par default ça leur va.
les développeurs par contre doivent servir leurs clients qui aiment et l'utilisent des produits Apple. ils peuvent pas les laisser sans servir, parce que ils perdent des clients. tu fais un app multiplateforme (Windows, macOS, Android, etc) tu dois servir aussi tous ceux qui ont des appareils Apple. tu peux pas les laisser sans app.

avatar gwen | 

@marenostrum

Ben si tu peux. Si ton app est tellement génial les clients achèteront l’appareil où elle est disponible. Ça marche pour Nintendo depuis toujours. C’etait déjà le cas pour Apple qui avait des clients sans avoir toutes les applications disponibles.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR