Hyperloop TT commence à construire sa piste toulousaine

Nicolas Furno |

Toulouse avait été choisie début 2017 par Hyperloop TT pour installer son centre de recherche européen. Et en fin de semaine dernière, les trois premiers tubes en acier qui serviront à construire une piste d'essai de 300 mètres sont arrivés dans la ville rose.

Ces tubes de 4 mètres de diamètre et de 20 mètres de long sont fabriqués en Espagne et ils ont été transportés par camion jusqu'à Toulouse. Hyperloop TT doit terminer cette première piste avant la fin de l'année, avant de créer une deuxième piste d'essai, cette fois longue d'un kilomètre et posée à six mètres de hauteur, comme le concept original le prévoit.

Rappelons qu'il s'agit de faire avancer des capsules à plus de mille kilomètres par heure, dans des tubes sous vide pour éliminer tous les frottements (pour en savoir plus). Pour le moment, Hyperloop TT n'a pas d'intentions d'en construire en France, mais un autre acteur envisage de créer une ligne entre Toulouse et Montpellier.


avatar r e m y | 

@F7544

Ou alors, on laisse le tube sur le camion qui l'a amené d'Espagne, on place la capsule dans le tube et on prend l'autoroute avec le camion...

avatar F7544 | 

@r e m y

?

avatar macinoe | 

Ah bon ?

Je ne vois aucune difficulté technique.

En revanche je vois des difficultés purement humaine.
Un petit tube pressurisé sans le moindre hublot.. de quoi angoisser les moins claustro d'entre nous. Je crois que c'est ce genre de problème qui peut compromettre le projet.

avatar ritchi_paris | 

Vous n'avez donc jamais pris le train pour aller à londres ?

avatar smog | 

Je crois davantage au développement des drones autonomes pour le déplacement rapide de A à B. Ce système va coûter beaucoup trop cher.

avatar macinoe | 

Ce n'est pas sûr du tout que ça coûte plus cher que des drones.
Il faut tout prendre en compte, energie consommée, coût de la maintenance, durée d'exploitation, masse transportée...etc..etc. L'investissement est sans doute conséquent mais peut-être vite rentabiliser.

avatar PierreBondurant | 

En cas d’incendie dans la capsule, tu te trouves dans un tube qui fonctionne comme un four: 0 à 800 degrés Celsius en 2 min !

Sympa le proto, mais je me vois pas trop client

avatar PierreBondurant | 

@ForzaDesmo

Oui, en avion c’est même le double effet kiss cool: soit c’est l’énergie cinétique qui aura ta peau en cas de problème, soit c’est les réservoirs de kérosène (24,000 litres pour un A320) présents dans chaque aile qui feront passer la température de 0 à 800 degrés en 2 secondes pour le coup...
Donc vaut mieux pas trop y penser au moment d’embarquer!

avatar Mac13 | 

@PierreBondurant

S'il y a l'air dans la capsule, alors pas d'oxygène sous l'air vide du tube... donc pas de fournaise mais il faudrait un système anti-feu dans la capsule... Je me rappelais dun truc dans la scène d'espaces de dernier episode d'"Il était une fois la vie"

avatar ritchi_paris | 

Le HIC avec l'HYPERLOOP c'est qu'il n'y aura aucun virage… oui c'est con…mais bon c'est un gain de temps incroyable quand même

avatar jbploenchit | 

C’était en direct de la journée des râleurs………

avatar iPop | 

Et dire que j’en avais eu l’idée et à 11 ans...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR