Steve Jobs descend en flammes Adobe et Google

Christophe Laporte |
Comme il l'avait déjà fait lors de la sortie de l'iPhone (lire Le keynote informel de Steve Jobs), Steve Jobs a animé une petite réunion avec ses employés. Manifestement, le cofondateur Apple était en grande forme. Il a ainsi donné quelques informations sur la stratégie de son groupe pour les mois à venir et n'a pas manqué de s’en prendre à Adobe et Google.

Les plans d'Apple pour 2010

Lorsqu'il a évoqué l'iPad avec ses troupes, Steve Jobs a été très clair : il s'agit pour lui d'un produit aussi important que le Macintosh et l'iPhone. Manifestement, il n'a donc pas vocation à être un hobby (comme l'Apple TV) pour la société californienne, mais un véritable business, qui pourrait, selon certains analystes, devenir dès l'année prochaine presque aussi important que l'iPod en matière de revenus générés (lire : iPad : démarrage en douceur pour une explosion en 2011 ?)

À l'entendre, 2010 sera placé sous le signe de l'offensive pour Apple. L'homme a affirmé que la prochaine génération d'iPhone sera une mise à jour "A+". Depuis que l'iPad a été présenté avec son fameux système sur puce A4, beaucoup imaginent que la prochaine révision de l'iPhone embarquera un modèle similaire. Les révisions logicielles seront également très importantes, de manière à ce qu'Android ne puisse pas tenir la cadence.

Alors que l'iMac a connu une mise à jour significative l'année dernière, la cuvée 2010 devrait permettre à Apple de passer à la vitesse supérieure. Depuis quelques jours, il se murmure qu'Apple pourrait commercialiser cette année un iMac 22" doté d'un écran multi-touch (lire : Nouveau brevet décrivant un iMac multitouch et Du multitouch sur un iMac cette année ?)



En revanche, ceux qui rêvent justement d'un iMac équipé d'un lecteur Blu-Ray devront encore patienter. Le patron d’Apple a fortement critiqué cette technologie, notamment sur le plan logiciel. Apple ne l'intégrera pas tant que les ventes de Blu-Ray n'auront pas véritablement décollé.

Il a également évoqué rapidement le rachat de Lala.com (lire : Lala : Apple fredonne un nouvel air). Apple désirait intégrer l'équipe de cette société à celle d'iTunes.

Adobe : des fainéants !

Récemment, un employé qui travaille dans l'équipe de développement de l'iPad avait déclaré sous le sceau de l'anonymat qu'Apple ne gérerait jamais Flash sur ses terminaux mobiles. Son explication était simple : "Flash est trop bogué et ferait planter l'appareil" [NDLR : en parlant de l'iPad].

Steve Jobs n'a pas dit le contraire : "Ils sont feignants. Ils ont pourtant le potentiel pour faire des choses intéressantes, mais refusent de l'exploiter. Ils n'ont jamais rien fait pour mettre à profit les avancées d'Apple [NDLR : mentionnant le fait notamment qu'Adobe utilise toujours Carbon]. Apple ne gère pas Flash sur l'iPhone, car il est très bogué. Quand un Mac plante, la plupart du temps c'est à cause de Flash". Il va même jusqu'à pronostiquer la fin de la suprématie de la technologie d'Adobe. Pour lui, elle va être supplantée par le HTML 5. Le mouvement est en marche, d'après Jobs.

Google : un ami qui vous veut du bien ?

Mais sa plus belle pique, Steve Jobs l'a gardée pour Google. À l'entendre, le géant de l'internet a rompu un pacte qui liait les deux sociétés. "Nous ne sommes pas entrés sur le marché de la recherche sur Internet. Ils sont entrés sur le marché des téléphones. Ne vous trompez pas, ils veulent bel et bien tuer l'iPhone. Nous ne les laisserons pas faire".

Il s'en est ensuite pris à la fameuse devise de Google "Don't be evil" (Ne sois pas malveillant). Pour Jobs, c'est tout simplement des "conneries". Ces propos tranchent avec les récentes déclarations d'Eric Schmidt qui estimait récemment que l'état des relations entre Google et Apple était "stable". Cette déclaration faisait suite à un papier paru dans la presse américaine qui affirmait qu'Apple était en négociations avec Microsoft au sujet de Bing (lire : "Steve déteste Eric").

Pas de One More Thing

Bref, les employés d'Apple n'ont visiblement pas fait le déplacement pour rien. Ils pourront juste regretter à la limite que contrairement à ce qu'il s'était passé pour l'iPhone, Steve Jobs ne s'engage pas à offrir à chacun de ses employés un iPad…

Quoi qu'il en soit, les déclarations de Steve Jobs devraient faire des remous chez Adobe et Google. Cette année, les tensions promettent d'être vives entre ces trois sociétés…
Tags
avatar IGerard | 
Le coup de Google est sans doute du au fait qu'ils devaient y avoir de très bonnes relations auparavant, et c'est juste un message à Google et aux troupes d'Apple que c'est la guerre now entre ces 2 entités... petit signe aux employés de ne plus donner d'infos à l'ennemie d'en face Pour Adobe, ils ont eu leur époque bénie, ou Steve faisait adapter Display Postscript pour NeXT mais adobe a toujours laisser des cout de license sur Poscript assez élevés... le divorce entre ces deux top management doit dater de cette période là.
avatar parafsuo54000 | 
@Macmmouth je vois pas en quoi cette demo serait possible sous flash et impossible avec d'autres technologies du web ?
avatar starbus | 
@Macmmouth [quote]Il est quand même fort ce Steve.. Il arrive à dire que ce n'est pas juste que Google fasse des téléphones, parce que Apple ne fait pas de moteur de recherche et ça, tout en crachant sur Nokia..[/quote] Le truc quand même a souligner c'est que cela c'est passer quand le patron de google était dans le board d'apple , donc forcement au courant de quelques secret , alors amener sa société sur le marché d'une autre dont on fait parti du bureau, il y a forcement un conflit et je dirais presque de l'espionnage, vous me direz pas que shmidt n'était pas au courant de la ligne directrice d'apple.
avatar ricchy | 
@ IGerard Ils vont te dire que il n'y a rien comme "marketing, dev et recherche et de structure..." C'est un gros Ipod touch qu'ils vont te dire les frustrés de la vie.
avatar starbus | 
Sur le coup de l'iphone, google éssaye de reproduire le hold-up de billou et ça steve je crois qu'il l'a pas encore digérer. Et la réaction va être sans doutes énorme de la part de steve. Comme on dit, "on ne marche pas 2 fois sur les couilles d'un aveugle"
avatar Brewenn | 
"google éssaye de reproduire le hold-up de billou et ça steve je crois qu'il l'a pas encore digérer. Tu veux dire le hold-up de Steve au P.A.R.C de Xerox.
avatar starbus | 
Brewenn va te coucher, il y a pas eu de hold-up au P.A.R.C Arrête un peu de vouloir re-écrire l'histoire. espèce de révisionniste. Xerox ne voyait pas l'utilité des technos , steve a demander et xerox lui a dit faites ce que vous vouler. Par contre Billou a bien fait un hold-up vu qu'il avait été engager pour écrire des soft pour macos et qu'il en a profiter pour copier macos sans bien sur demander à steve si il pouvait s'inspirer de se qu'il avait vu.
avatar albert13 | 
Juste une précision à tous ceux qui semblent connaître Google... Pour avoir suivi cette société depuis 1997/98 le plus gros hold-up de Google c'est sur le dos de Yahoo qu'ils l'on fait !!! Les 2 petits jeunes dont vous parlez ont été TRES malins et ont roulé dans la farine Jerry Yang le fondateur de Yahoo qui était me semble t'il originaire de la même université qu'eux... Ils ont TOUT appris de ce moteur qui était à ces débuts qu'un annuaire ! en fait Yahoo est devenu moteur de recherche qu'avec au départ la technologie google... Pour info aussi google a copier la technologie des adwords sur la société Overture que Yahoo a rachetée auparavant le précurseur de cette technologie de mots clés payants était la société americaine go.com qui a elle aussi été rachetée par Overture etc... Steve aussi a fait pas mal de hold-up, le premier cela a été la souris à Palo Alto :-) ensuite plein d'autres... Il faut lui reconnaître une valeur il est qd même assez visionnaire même si c'est un être complexe qui se fait plaisir car il en a les moyens et de plus il fait gagné un max de pognon à Apple... Conclusion pour moi : tout le monde copie, empreinte, rachète, vol légalement ou illégalement les technologies des autres et le plus fort c'est celui qui les utilise sans trop se faire taper sur les doigts, qui coupe l'herbe sous les pieds des autres et qui grâce à cela se constitue un trésor de guerre pour défendre ses positions et pouvoir payer les licences volées ou empruntées comme vous voulez... Et le maître à penser de ce type d'approche c'est Stevy :-) Bravo à lui car il fait aussi avancer la machine informatique..
avatar Brewenn | 
@la star des buses C'est même Jobs qui le reconnait dans une interview.
avatar starbus | 
Sauf que encore une fois, il a pas volé le concept de la souris, il a demandé et on lui a donné ne voyant pas à quoi cela pouvait servir.
avatar Martin123 | 
Le titre : [b]steve Jobs descend en flèche Adobe et Google[/b] c'est pas plutôt steve Jobs descend en flammes Adobe et Google ? Ca sonne mieux, non ?
avatar Manic | 
Entre un Blu-ray à 25-35 Mbits/s et un film en HD sur iTunes à 6-7 Mbits/s, je crois que le constat est clair... Ne pas supporter cette technologie deviendra une belle erreur dans le futur.
avatar manu1707 | 
[b] modéré par la rédaction [/b] FI
avatar Macmmouth | 
Euh.. manu1707, tu parles au nom de qui exactement ?
avatar Brewenn | 
[b] modéré par la rédaction [/b] FI
avatar HAL-9000 | 
[b] modéré par la rédaction [/b] FI
avatar Manic | 
@manu1707: J'ai payer pour des produits Apple, donc laisse moi m'exprimer, merci...
avatar starbus | 
[b] modéré par la rédaction [/b] FI
avatar clem95 | 
moi la question que je pose: est ce que flash tourne bien sur les autres mobiles que l'iphone ? je veux dire est que c'est optimisé? si ça rame pas et si ça bouffe pas la batterie? j'avoue n'avoir jamais vraiment testé ni un RIM ni un android... En tout cas sur les sites dédiés a android ils ont l'air de se plaindre pas mal.... Parce que si c'est pour avoir du flash pour dire qu'on a flash, excusez moi de le dire mais adobe a tout faux Ils ont intérêt a se mettre au travail avant que html5 les remplace sur la plupart des sites...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Tout ca s'apparente fortement à de la propagande... est-ce que vous vous voyez tous reagir au quart de tour alors meme que vous ne maitrisez pas le quart de ce qui est dit dans ce discours? vous citez des sociétés sans meme connaitre leur métier (j'ai lu quelques perles sur Oracle - société dont je fais parti), leurs interactions ni leur mode de développement... Ce qui est encore plus drole c'est qu'après après fait les fiers avec des applications Made in google qui ont contribué à la "gloire" de l'iphone (Maps entre autre), aujourd'hui vous crachez sur l'une des sociétés les plus creatives du secteur IT à ce jour! A mes yeux, commencer à cracher sur la concurrence montre une certaine "peur" de la concurrence... Au lieu de voir les effets bénéfiques, vous voyez le mal.. n'est pas de la parano?? Steeve et vous autres, par vos propos, avouez ouvertement que oui, Google devient un acteur important de l'OS mobile et qu'Apple doit se bouger... Personne ne critique une société qui lui est indifférente.. D'ailleurs, la meilleure reponse vient de Google... le silence.. car c'est la meilleure reponse à l'imbecilité... Rien que pour celà, remerciez au moins Google d'exister car il fera bouger votre société favorite! PS : Pour ceux qui pense (encore) que le Nexus n'est pas multitouch... ouvrez juste les yeux et arretez de colporter de telles aneries... il l'est et l'execute très bien - EN DEHORS DES APPLICATIONS NATIVES GOOGLE!!
avatar YARK | 
Je sais pas si vous avez remarqué, mais on es t o la page 8 des réactions. On parle d'une bataille de géants et c'est à peine si mon ennemi monopolistique Crosoft a été cité. Youhouuuuu ! Billou, t'es là ? Ah ben non, le photocopieur est parti s'occuper de sa fondation - sans doute pour racheter ses péchés :-)
avatar starbus | 
[quote]En novembre 1979, Steve Jobs effectue une visite au PARC. Parmi les technologies à l'étude, Jobs découvre l'interface graphique. la possibilité de manipuler visuellement les informations contenues dans un ordinateur est encore très nouvelle à l'époque. Pour Jobs, c'est la révélation il vient de trouver la pièce manquante : l'OS doit être masqué pour l'utilisateur, via une interface graphique. Il retourne au PARC le mois suivant, cette fois-ci accompagné de plusieurs membres de l'équipe de direction, et convainc les responsables du Parc de laisser Apple utiliser la technologie. ""il leur a expliqué directement qu'ils avaient une technologie géniale, mais que Apple saurait la rendre suffisamment abordable pour changer le monde"", expliqua Wozniak (Co fondateur d'apple). On a souvent dit par la suite que Jobs avait "volé" les idées du PARC, en s'appropriant la notion d'interface graphique, il n'en est rien. Jobs a simplement convaincu les responsables de Xerox, qui semblaient du reste peu préoccupés de l'avenir du PARC, de l'intérêt de laisser Apple "partager cette connaissance. Un accord est d'ailleurs signé, et Xerox investira un million de dollars en actions Apple. Rien n'a été volé, mais la persuasion légendaire de Jobs a une nouvelle fois fait son office.[/quote]
avatar Tfzero | 
Un grand merci à la rédaction de MacGé d'enfin modérer ces trolls en tout genre ! Pour info aux révisionnistes, Xerox était complètement au courant de ce qui se passait avec Steve Jobs, mais bon c'est tellement plus simple de raconter des conneries...
avatar daito | 
J'ai horreur des gens qui citent le texte de Wiki sans pas vraiment comprendre l'histoire exacte avec Xerox. Oui Steve Jobs et son équipe s'est inspiré de ce qui se faisait chez Xerox et a compris (contrairement à ce dernier) le potentiel de l'interface graphique dans l'informatique grand public. MAIS encore une fois les gens d'Apple n'ont que VU et ne se sont pas reparti avec du code. Ils ont dû développer tout de zero pour au final proposer l'interface graphique du Macintosh. Et il faut rappeler aussi qu'Apple a également amélioré les concepts existants mais ont aussi proposé de nombreux éléments nouveaux qui font l'interface graphique que l'on connait.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ clem95 ou as-tu vu Flash sur android? suis curieux là... car flash n'est pas (encore) implémenté sur android!! son implementation est en cours : http://www.pointgphone.com/flash-player-10-1-nexus-one-10317 et est plutot positive pour le moment... si tu veux débattre, amene des faits et non des on dit que... j'ai entendu... il faut savoir rester factuel... d'autre part.. Steve JOBS me semble etre un peu paradoxal dans sa ligne de conduite : - d'un coté, on gere HTML5 dans Safari alors que l'utilisation n'est pas représentative ni meme majoritaire (les standards ne sont pas encore définis) - d'un autre, on refuse d'implémenter le BR car non assez utilisé... J'ai loupé une part de la reflexion là.. hein?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR