Chrome OS : Google annonce un système d'exploitation

Florian Innocente |
Depuis des années la rumeur couvait, elle s'est concrétisée, Google va lancer un système d'exploitation pour ordinateurs personnels : Chrome Operating System. Ce nouvel OS que les utilisateurs découvriront sur des netbook au second semestre 2010 vise également les PC de bureau.

Avec 30 millions d'utilisateurs réguliers de son navigateur Chrome, Google entend passer à l'étape suivante. Sundar Pichai le Vice-président Produits de Google l'écrit noir sur blanc, Chrome OS est conçu pour fonctionner sur tout format d'ordinateurs. Il ne s'agit pas d'une évolution d'Android, c'est un projet séparé. Les deux OS risquent parfois de se marcher sur les pieds, s'agissant des netbook, mais peu importe estime Google, les bénéfices resteront les mêmes, pour l'utilisateur, et pour Google.

Chrome OS fonctionnera sur les plateformes x86 et ARM en utilisant un gestionnaire de fenêtres basé sur un kernel Linux. Plusieurs fabricants OEM auraient été déjà approchés par Google pour discuter de la pré-installation de ce système sur leurs machines. On se souviendra que la même chose avait été dite à propos de Chrome fin 2008 sans que cela se soit encore traduit dans les faits (voir l'article Google Chrome sur Mac et sur les PC en 2009).

Les applications conçues pour Chrome OS, utilisant des technologies du web, fonctionneront naturellement aussi sur les autres systèmes d'exploitation, au travers de leurs navigateurs. "Vitesse, simplicité et sécurité" seront les points clefs de cet OS écrit Sundar Pichai, la volonté est de réaliser un système conçu pour le web - ce que les autres ne sont pas du fait de leur ancienneté - léger, avec une interface minimale laissant toute la place à l'activité web de l'utilisateur. La machine devra pouvoir démarrer et donner accès à Internet en quelques secondes et "rester aussi rapide qu'au premier jour où vous l'avez achetée"

Google insiste aussi sur la sécurité "Comme nous l'avons fait avec Chrome, nous allons repartir de zéro et complètement redessiner l'architecture au niveau de la sécurité, ainsi les utilisateurs n'auront pas à être confrontés à des virus, malware et des mises à jour constantes de sécurité. L'objectif est que ça fonctionne, et c'est tout".

google-sfida-microsoft-con-chrome-fieni-1
Illustration
Federico Fieni - oneComics


Pichai décrit un usage où les données ne risquent jamais d'être perdues, où elles n'ont pas besoin d'être sauvegardées, où l'utilisateur n'a pas à s'inquiéter des mises à jour système ou des questions de configuration de sa machine lorsqu'un nouveau composant ou périphérique est installé.

Si l'accès au réseau est prépondérant dans le schéma d'utilisation esquissé par Google on rappellera que depuis quelques mois le moteur de recherche a progressivement doté ses services web de la compatibilité avec Gears, permettant leur fonctionnement même lorsque la connexion vient à s'interrompre.

Le code source de Chrome OS sera dévoilé en fin d'année et le système en lui-même fera ses premiers pas auprès du grand public au second semestre 2010 sur de petits portables. L'annonce va faire du bruit, on imagine sans mal vers quel grand spécialiste des OS les regards vont d'abord se tourner. Juste au moment où Microsoft s'apprête à lancer et promouvoir Windows 7 dont il a en particulier vanté les mérites pour les netbook. Il reste à voir de quelle manière Apple peut souffrir ou profiter de cette annonce, c'est en tous cas un OS utilisant largement WebKit, le moteur open source de Safari, et sur ce point c'est une bonne nouvelle pour Cupertino.

Sur le même sujet :
Retour sur Gmail en mode offline
Google Calendar active son mode hors ligne
Tags
avatar Atlante | 
Comme quoi, même si WebOs se casse la gueule, finalement restera quelque chose d'eux :))
avatar ice | 
@Atlante Microsoft est déjà lancée depuis pas mal de temps sur le marché des OS... Windows compte pour des prunes? Ce n'est certes pas le seul marché sur lequel Microsoft opère mais il occupe tout de même la place du numéro 1 mondial même si ça me fait mal au coeur de dire ça de mon côté pro Apple.
avatar arsinoe | 
[quote=Atlante]D'ailleurs on le dit souvent ici mais si une entreprise puissante comme Microsoft se lançait sur le marché des Os, elle ferait un véritable malheur! Une tuerie, une révolution, et hasta la Vista Apple et son Os X...:))[/quote] Tu veux dire que Windows est un échec ? Tu estimes que ce sera un succès à combien ? 99% de pdm ? 99.9 % ? C'est quand même dingue d'être nombriliste au point de ne pas voir la réalité.
avatar Schwarzer Stern | 
Je crois qu'il y avait une pointe d'ironie et de second degré chez Atlante :)
avatar carbonel | 
@ skhattane "Fallait s'y attendre…" Excellente analyse !
avatar Groumpff | 
Microsoft a plus à craindre qu'Apple ... mais bon ..... méfiant quand même !
avatar azilis | 
Ouaw ! Jme rappelle que Google avait déclaré que "un OS était l'ensemble des composants nécéssaires pour lancer un browser". Vont-ils s'y tenir et ne pas faire comme Vista, une usine à gaz :-) Bon, le point négatif, c'est que "google is watching you" et ce, de plus en plus souvent.
avatar momo-fr | 
Ça va faire du bruit ? Ppppssssssssscccchhhhiiiiiiitttttttt… mais pas plus.
avatar pim | 
C'est une bombe ! En concurrence directe avec Windows et Mac OS X réunis ! Et avec quelques bonnes idées : multiplateforme, démarrage instantané... Est-il possible que Google propose tout cela... gratuitement ?!! Ça va faire mal !
avatar poco | 
"La machine devra pouvoir démarrer et donner accès au web en quelques secondes." Yesssss!!! Enfin quleque chose de concret sur le front des OS.
avatar alushta | 
@PIM Euuuhh pas sûr.. prend Linux, gratuit (freeware, pas gratuit), rapide, stable et moins de 1% de PDM en 10 ans!!
avatar philus | 
Sur le principe c'est bien, mais on a pas fini de se faire chier à chercher des drivers compatibles pour les imprimantes et autres périphériques. Le problème est qu'un système comme Android fonctionne sur un système assez fermé, donc maîtrisable. Prenez un 'vrai' ordinateur, c'est beaucoup plus compliqué à l'interfacer avec tout ce qui l'entoure.
avatar Hurrican | 
Bonne chose que de voir le monopole de Microsoft prendre un peu plus de la gite. Maintenant, l'omniprésence de Google n'est pas forcément une bonne chose elle. Changer un mastodonte pour un autre n'apportera pas grand chose au client final. A moins que Microsoft et Apple réagissent et que le combat amène les 3 firmes à un niveau de marché suffisant pour entretenir une vraie concurrence.
avatar skhattane | 
Fallait s'y attendre. Un jour ou l'autre ils allaient passer le pas. Par contre, effectivement Apple n'a pour le moment pas grand chose à craindre, en revanche microsoft !!! Je vois bien google mettre à disposition gratuitement son OS, en mettant en avant la sécurité completement repensée et une intégration extremement poussée des ses différents services webs (google doc, agenda, mail, map, etc...) Applications web que bcp d'entreprises utilisent deja au quotidien. Et ca risque d'etre un coup assez dur pour Microsoft. Car les arguments de Chrome OS risquent de plaire à bcp d'entreprises. (gratuité, sécurité, intégration de services pro robustes) Apple et Google savent parfaitement placer leur pions pour ne pas se concurrencer mutuellement et préfèrent rester braquer sur le grand méchant loup de Redmond. Je me demande juste quand leurs marchés respectifs ne vont plus pouvoir cohabiter intelligement et que ces 2 poids lourds vont rentrer en concurrence directe et frontal.
avatar shenmue | 
Il est évident que cela ne vise que windows, l'OS de Google n'étant pas une version packagée avec du hard propriétaire à Google. C'est le système économique de Microsoft qui est dupliqué ici. C'est intéressant pour Apple, car la division des forces en face risque de donner plus de poids à sa solution sans concurrence réelle et Apple a prouvé avec l'Iphone (et demain avec le mactouch) qu'on peut prendre une part du gâteau sensible en proposant une solution complète. Pour Redmond en revanche, après la dégringolade en cours d'IE et la quasi balkanisation de windows mobile, c'est un nouveau problème qui s'annonce au moment où windows 7 s'apprête à sortir. C'est une nouvelle de taille qui est ici annoncée, la plus importante sans doute depuis l'annonce de l'Iphone par Apple, mais qui ici, pour la première fois depuis des lustres, porte sur un nouvel OS non lié au hard. Personne n'avait plus osé sortir un concurrent à l'OS de Redmond, mais Google, ce n'est pas personne et Ballmer va commencer à dormir de plus en plus mal...
avatar skhattane | 
[quote=alushta]@PIM Euuuhh pas sûr.. prend Linux, gratuit (freeware, pas gratuit), rapide, stable et moins de 1% de PDM en 10 ans!![/quote] Oui mais justement ce qui a toujours manqué à linux, c'est un vrai catalyseur. Google a le poids, les moyens et de plus en plus d'expérience pour mener un tel projet a bien et le porter auprès du public pro comme non pro avec la crédibilité requise pour que se soit adopté rapidement. Chose que linux a toujours eu du mal à faire.
avatar manu1707 | 
+1 shenmue, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu viens de dire, seulement à ce rythme google finira par vendre des voiture avec des BSI configuré par google un jour ... pfff, en gros google est très (trop) gourmand, et se base toujours sur d'autres modèles... webkit, kernel linux (oui je sais c'est de l'open source mais bon, c'est à moitié maché non comme boulot ?)
avatar Zolubu | 
Ouais, je demande à voir. Les Os en place en des dizaines d'années d'expérience. Donc un nouvel OS qui part de zéro, je me demande ce que ca peu donner. Wait and see...
avatar Frodon | 
J'ai hate de voir comment il va être. J'espère juste qu'il ne sera pas trop orienté Web, et proposera aussi des APIs pour faire des applications natives compilés tel que des jeux ou des applications pro nécessitant toute la puissance de la machine (type Photoshop, Final Cut Pro & co). Car sinon, ca n'interessera pas les entreprises, ni les gamers ou les personnes qui font autre chose que surfer sur Internet ou de la bureautique (qui peut effectivment se suffir des technologies Web) avec leurs ordinateurs. Et donc si Google limite trop les possibilités de programmation au Web, son OS ne pourra être qu'un complément aux existants, pour par exemple quand on veut faire une session Web uniquement, vu qu'il bootera en quelques secondes, et sera bien mieux adapté au Web, on lancera alors Google ChromeOS. Mais on gardera un autre OS tel que Windows, Linux ou Mac OS X pour faire des activités autres que Web oriented (Final Cut Pro, Photoshop...etc.). Perso j'aime pas trop dual booter, donc j'espère qu'il sera complet et non juste orienté Web. A moins qu'ils ne visent que les Netbooks ou Netbooks like, et dans ce cas l'orientation Web prend tout son sens...
avatar arsinoe | 
[quote=Zobulu]Ouais, je demande à voir. Les Os en place en des dizaines d'années d'expérience. Donc un nouvel OS qui part de zéro, je me demande ce que ca peu donner. Wait and see...[/quote] Il y a les 18 ans de linux et ses innombrables distributions.. C'est beaucoup plus qu'OSX à ses débuts qui lui effectivement partait pratiquement de zero.
avatar mac-fan | 
90% du monde utilise leur ordi pour naviguer le web ça serais bien un os optimiser pour le web
avatar Un Vrai Type | 
En même temps, Zolubu, ça fait bien 10 ans qu'on connaît des technologies pour s'affranchir de pilote d'impression etc... Mais qui les exploitent ? Google va peut-être simplement sortir un OS minimaliste, mais qui peut s'installer sur tout périphérique de façon à produire une interface web. Pensez au routeur, ils se configurent dans 90% des cas via une interface web.. On pourrait imaginer la même chose pour un imprimante sa machine à laver, son éclairage d'intérieur, sa voiture... Il suffit d'un raccourcis disponible sur un "compte utilisateur" et voilà, le moindre PDA pourra imprimer un fichier copié la veille sur son NAS... Il suffit d'avoir 2 macs pour se rendre compte qu'Apple ne fait aucun effort pour que l'on partage nos propres données entre plusieurs ordinateurs (iPhoto, iTunes etc... ne sont simplement pas fait pour). Et la solution d'Apple n'est pas meilleure : MobileMe... Alors deux pouces de recul, Google est l'une des rare entreprise qui peut changer la vielle vision de l'informatique (un humain = 1 machine, après l'époque une machine = plusieurs humains). Nous allons enfin arriver concrètement* dans l'air de : 1 humain = plusieurs machines ? *Oui, parce que c'est un peu galère aujourd'hui de tout synchroniser... PS : Mes 2 cents, c'est une des milliers de possibilités.
avatar philus | 
@ Frodon Justement, il faudrait qu'il soit plutôt orienté web. Ca intéresserait beaucoup les grosses entreprises pour faciliter la maintenance et dont l'intranet est toujours 'online'. Les particuliers préféreraient garder un ordi autonome pour se balader avec tout leur contenu multimedia. En gros, je verrais bien un Google OS dans les entreprises et un MAC dans les foyers plutôt qu'un même OS (windows) qui n'est satisfaisant dans aucun des cas.
avatar Cactaceae | 
@arsinoe Non Mac OS X ne partait pas de zéro, il vient de NeXT basé lui-même sur Unix BSD, ce qui lui donne un peu plus d'ancienneté.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR