Microsoft : attention Apple vous taxe

Florian Innocente |
Signe des temps, on n'a jamais entendu Microsoft parler autant d'Apple que depuis ces derniers mois. Si ce n'est que la firme de Steve Jobs et ses produits ressemblent à un caillou que Microsoft n'arrive pas à enlever de sa chaussure. L'éditeur ne ménage pourtant pas ses efforts, quitte à en faire des tonnes. Pendant ce temps Apple se tait et laisse ses publicités, ses produits et ses clients continuer un lent travail de sape.

Lorsqu'en 2006 Apple a lancé sa campagne Get a Mac, avec ses deux personnages stéréotypés en diable, les messages distillés à l'avantage de ses ordinateurs étaient, sur le fond, assez convenus : absence de virus, facilité d'installation, plaisir d'utilisation, intégration du matériel, etc. L'originalité tenait plutôt de la forme et du duo d'acteurs. Et puis, Vista est arrivé et ces publicités ont pris une autre tournure.

pcvistacampagne


Publicité-réalité
Au fur et à mesure que s'exprimaient des déceptions et des frustrations à l'égard du nouveau Windows, Apple réagissait au quart de tour et enfonçait un clou. Exemple encore cette semaine avec les deux clips Beans et Bake sale où les 300 millions de dollars engagés par Microsoft pour relancer son OS sont moqués sur le thème du "vaudrait mieux les utiliser pour réparer Vista".

En mai 2007 lors d'une interview (podcast iTunes) où Steve Jobs et Bill Gates rivalisaient d'amabilités, Gates avait tout de même fait comprendre que cette représentation du PC - que Jobs trouvait gentille - le faisait rire jaune (échange à la 25ème minute de la séquence).



Cette communication par la dérision ne fait effectivement pas rire chez Microsoft. Les sorties de certains hauts responsables, jusqu'à Steve Ballmer le grand patron, en témoignent. Comme si à chaque succès d'Apple Microsoft y voyait la preuve d'une faiblesse ou d'un échec de sa part.

Ballmer à l'attaque
En mai juillet dernier, Steve Ballmer, dans un mémo interne, soulignait la capacité d'Apple à proposer des produits très aboutis en terme d'expérience utilisateur. Et d'enjoindre son entreprise à suivre cette voie, notamment pour le prochain Windows Mobile, et à l'imposer à ses partenaires fabricants de matériels.

Deux mois plus tard, cette fois dans le cadre d'une interview, le ton se faisait plus offensif. Loin d'un Gates généralement plus cérébral et plus fair-play dans ses propos, Ballmer endossait son habit de super VRP et déroulait un argumentaire autour de deux points clefs : le choix et le prix. Le choix plus vaste en matériels et logiciels offert côté Windows et le prix payé en plus par les utilisateurs ayant préféré le Mac.


La taxe Apple
Une double thématique qui a été à nouveau déroulée, en long et en large, par Brad Brooks, à la veille du lancement des derniers MacBook. L'homme est le vice-président du marketing produit de Windows. Dans une interview avec CNET, il a usé et abusé du terme de la "taxe Apple". En résumé, une fois son Mac acheté, on n'en est qu'au début de ses dépenses.

Une taxe à payer lorsqu'on sera obligé d'acheter quantité de logiciels pour retrouver la même expérience sur Mac que sur PC, une taxe pour faire tourner Windows qu'il faudra acheter si le besoin se présente. Cette capacité à faire tourner Windows qu'Apple utilise en outre comme argument de vente "C'est ce qui est fou là dedans, si vous voulez profiter de Windows alors commencez par acheter une machine qui a été faite pour ça."

Taxe aussi pour le matériel "Apple n'a toujours pas le HDMI, ils n'ont pas d'offre en Blu-ray (ndr : la Xbox 360 non plus soit dit en passant), pas de disques externes e-SATA qui fonctionnent deux fois plus vite que le FireWire."

Quant aux arguments sur l'absence de virus sur Mac (une économie sur l'achat d'anti-virus) il les balaie de façon maladroite "Il est fallacieux de croire que les Mac sont en quelque sorte invulnérables ou imperméables au phishing, aux malware ou aux logiciels espions. Et je peux vous dire que d'après nos propres données, vous avez 60% moins de chances d'attraper un quelconque virus… si vous utilisez Windows Vista plutôt que XP." Face à la surprise de la journaliste qui cherche le rapport avec le Mac, Brooks recentre son propos sur le phishing, seul risque commun aux deux plateformes.

En conclusion, par sa campagne autour de Windows qui vise à montrer ("raconter" selon la terminologie utilisée) les bénéfices qu'il offre aux utilisateurs depuis des années, Microsoft entend faire oeuvre de pédagogie. Voire se poser en défenseur du consommateur "Les gens ne comprennent pas bien cette histoire de taxe Apple car on ne leur a jamais expliquée. Nous ne l'avons pas fait et Apple évidemment ne va pas parler de sa propre taxe à ses clients."


Le choix avec Windows Mobile
Ce mot clef du "choix" qui fut aussi utilisé cette semaine par Robbie Bach qui supervise des choses aussi variées que la Xbox, Windows Mobile ou le Zune. La charge, plus légère, fut lancée en direction de l'iPhone.

"Est-ce que AT&T aime avoir l'iPhone sur son réseau ? Bien sûr. Mais ils veulent un équilibre dans cet écosystème où il y a trois-quatre gros partenaires. C'est ce qui leur plait chez nous - le fait que travaillions avec Samsung, Sony-Ericsson, LG, HTC, Motorola. Ne vous détrompez pas, l'iPhone est un appareil cool. Mais il n'a rien à offrir en terme de choix."

Cette rhétorique autour du prix et du choix revient trop souvent pour qu'on n'y voie qu'une coïncidence. Elle semble avoir été élevée au rang de ligne officielle lorsqu'il s'agit pour Microsoft d'évoquer Apple. Mais est-elle pertinente ?

Comme si les clients qui font le choix du Mac plutôt que du PC, d'un iPhone plutôt que d'un Nokia ou d'un Windows Mobile n'avaient pas été, au préalable, témoins de la présence écrasante de matériels non Apple autour d'eux. Et le supposé manque d'information chez ces personnes prête à sourire. On est en 2008, l'informatique est partout, Internet aussi.

La dernière conférence d'Apple était éloquente sur le fossé intellectuel qui la sépare de Microsoft. Lorsque le patron d'une entreprise cotée en bourse, pesant plusieurs milliards de dollars et se battant sur un marché aussi tendu que celui du PC se paie le luxe de détailler par le menu le procédé de fabrication d'une coque en aluminium, on a le sentiment que la riposte de Microsoft tombe à côté de la plaque. Et qu'il est vain de jouer la carte du rationnel et de l'étiquette lorsque son adversaire joue sur le registre de l'émotionnel et de l'esthétique. Surtout lorsque que ça marche.

Sur le même sujet :
Steve Ballmer descend en piqué sur Apple
Steve Ballmer se penche sur le cas Apple


avatar flette | 
"... par le menu le procédé de fabrication d'une coque en aluminium, on a le sentiment que la riposte de Microsoft tombe à côté de la plaque. Et qu'il est vain de jouer la carte du rationnel et de l'étiquette lorsque son adversaire joue sur le registre de l'émotionnel et de l'esthétique. Surtout lorsque que ça marche" Sauf que la coque en alu je m'en fiche, je veux mon FireWire ET un écran mat.
avatar Bilbo | 
Le coup de la taxe Apple c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Microsoft est leader dans le domaine. Plus d'infos : http://www.racketiciel.info/ À+
avatar Marteaub | 
"Une taxe à payer lorsqu'on sera obligé d'acheter quantité de logiciels pour retrouver la même expérience sur Mac que sur PC..." C'est bien connu, les Macusers cherchent à tout prix à ce que leur Mac ressemble le plus possible à un PC. Microsoft dépenserait mieux son énergie à tenter d'améliorer son OS qu'à se tirer des balles dans le pied...
avatar Ohara | 
Les anti-microsoft vous rappliquer et les anti-apple vont répliquer. Apple fait du matos tres esthetique c'est vrai, mais ce qui me rebute a acheter du materiel apple c'est que les config ne sont pas actualiser je trouve, les cartes graphiques sont souvent à la bourre. Ensuite niveaux OS, je pense que seuls les "pros" vont nous sortir des argument sur les noyaux, kernel &co... mais à l'utilisation j'ai une legere préférence pour windows mais mac os est tres agreable aussi, ca ressemble de plus en plus a une bataille d'image et la apple la joue plus finement que microsoft (faudrait filer des betabloquant ou je ne sais pas quoi a ballmer), microsoft est n'a pas de stratégie claire a l'image de son OS dont beaucoup de fonction son souvent caché, pas facile a trouver.:/
avatar Florian Innocente | 
" Ensuite niveaux OS, je pense que seuls les "pros" vont nous sortir des argument sur les noyaux, kernel &co..." Ah tiens oui ce sont des arguments ça qu'on entend souvent pour vanter les mérites du Mac :-)
avatar Eaglelouk | 
Bravo pour ces articles signés MacGeneration. Toujours un plaisir à lire
avatar lillegubben | 
@ Ohara Il semble en tout cas que le correcteur orthographique fonctionne mieux sur Mac OSX que sur Windows @ Florian "le ton se faisait plus offensive" j'aurais écrit offensif
avatar Ohara | 
@innocente :"Ah tiens oui ce sont des arguments ça qu'on entend souvent pour vanter les mérites du Mac :-) " C'est vrai dans les joutes que j'ai pu lire c'est tout le temps en faveur de mac OS notamment pour vanter sa sécurité et stabilité mais de ce que coté la pas de probleme sous XP, donc a l'utilisation je ne le percois pas vraiment, tout comme spotlight qui est super sous xp il y a un equivalent beaucoup moins bien, mais en fait sous mac ou win je ne me sers jamais des fonctions de recherches, donc c'est un bon argument de ventes mais à l'utilisation ca ne me sert pas. Mais encore une fois, je me place neutre dans ce débat, je m'interesse au mac (c'est pour ca que je suis sur macgé) et à ce qui s'y fait.
avatar shenmue | 
Très bon article... En effet, c'est un aveux de faiblesse de la part de Microsoft, et qui n'est pas feint... Au moment où Apple atteint les presque 20% de PDM sur le marché grand public aux US et où la nouvelle générationk, celle qui occupe les amphis est presqu'à moitié sur Mac, il commence à y avoir le feu à la maison. Mais je pense que c'est non seulement trop tard pour Microsoft mais surtout , et en plus, que le réel continue d'enfoncer les mêmes réalités à tous ceux qui douteraient de son discours. Microsoft donnant des cours d'ouverture...mais qui y croit vraiment à part les Microsoft-zealots qui parcourent ces forums ? Microsoft parlant de taxe..mais qui ne connaît pas la vente liée et ses conséquences néfastes pour la concurrence, si ce n'set encore une fois les mêmes fan-boys? Microsoft parlant d'expérience utilisateur..mais quelle est sa légitimité là dessus alors que ses produits sont maintenant démollis par une presse et des sites qui n'hésitaient pas avant à faire de la lêche (sauf en France..mais bon, on est un cas ici) Le pain blanc de Microsoft et n'en déplaise à ceux qui ici, passent leur temps à minorer ses échecs récents assez cuisants (windows mobile par exemple, maintenant seulement 4 eme OS pour mobile) est derrière lui; Microsoft le sait qui ne peut plus se battre qu'à coups de déclarations souvent fausses et méprisantes et de pubs qui vantent sans rire le bonheur d'être sous windows. Le poids du monopole est toujours là, mais le désir côté utiisateur est perdu. Or, ce désir fait vendre (Iphone), il fait même vendre en masse et Microsoft s'inquiète à juste titre de la capacité qu'aura Apple demain, sur son image LEGITIMEMENT meilleure auprès du grand public, et sur sa capacité à faire des produits désirables, à enfnocer toujours plus loin des lignes qu'on croyait infranchissables... Si Microsoft n'arrive pas à réagir autrement que par des mots, on peut bien le tourner comme on veut, ils seront MORTS à terme sur le marché grand public...
avatar lukasmars | 
En même temps, ils n'ont pas tord sur tout .. Dezinguer dans toutes leurs pubs Windows et dire ensuite qu'il fonctionne parfaitement sur les MAC intel grace à Bootcamp, c'est quelque part un comportement schizophréne ... C'est du marketing, donc on peut dire tout et son contraire; le principal , c'est que le client achete. Bref, quelque part, Apple fait de la pub pour Windows ( comme si Microsoft avait besoin de ça ..) pour vendre ses Mac . Un aveu de faiblesse tout de meme car dans l'autre sens, Microsoft ne parle jamais de Apple pour vendre son Vista
avatar Ohara | 
@lukasmars:apple cherche a attirer les gens sur leur materiel en leur disant que win marche dessus et par la suite ils uitiliseront logiquement plus que mac os X, c'est une tres bonne stratégie de la part d'apple
avatar gigi | 
@lukasmars Mais l'article vient de dire que microsoft en parle justement d'apple.
avatar Shekral | 
"Une taxe à payer lorsqu'on sera obligé d'acheter quantité de logiciels pour retrouver la même expérience sur Mac que sur PC" Ah, parce que tous les logiciels sous Windows sont gratuits ? ils offrent la suite Office maintenant ? "si vous voulez profiter de Windows alors commencez par acheter une machine qui a été faite pour ça." Euh... Et c'est quoi une machine qui a été faite pour ça ?
avatar def13 | 
[i]"Le choix plus vaste en matériels et [b][u]logiciels offert[/u][/b] côté Windows et le prix payé en plus par les utilisateurs ayant préféré le Mac"[/i] Ah oui c'est sûr ! Les applications piratées et disponibles en peer to peer sont nettement plus nombreuses du côté Windows que du côté OS X ... Alors mesdames et messieux les éditeurs, vous pouvez dire un grand merci à Microsoft.
avatar lukasmars | 
@Gigi Oui Microsoft parle de Apple pour le critiquer , ce qui est logique entre concurrents. Mais Apple crtique tres severement ( et justement Microsoft) mais ils s'appliquent à le rendre compatible avec les Mac , c'est là le paradoxe . Ca veut dire quoi ? Que les personnes qui hesitent à acheter un mac souvent pour une ou 2 apllications qui tourne uniquement sous Windows ne seront plus empechés et acheterons un Mac . Tres bien, mais ca veut aussi dire de la part d'Apple " On sais qu'il y a plus d'applications sous Windows, donc on vous fourni la possibilité de faire tourner Windows, systéme incontournable, Mac OS X est un systéme alternatif " C'est donc un aveu de faiblesse. C'est malheureusemnt la même chose avec Linux et Wine ... C'est ce monopole sur les applications (souvent pro) qu'il faut casser . Si Apple defini Microsoft comme son principal ennemi, il faut qu'ils luttent sur tous les domaines ou microsoft a un monople Apple veut casser direct X ? Q'ils investissent massivement dans l'open Gl ! ( avec 25 millards de dollars, ils ont les moyens ! ) On ne peux pas taper sur son concurrent et se feliciter dès que Exchange est integré à L'Iphone par exemple ! c'est incoherent comme comportement !
avatar sekhmet | 
Arretez avec votre écran mat et votre Firewire. Est-ce qu'on peut lire un article sur MacG sans avoir comme premier commentaire "je veux mon écran mat". TU L'AURA PAS TON ÉCRAN MAT. Faut passer à autre chose, et foutre un peu la paix aux lecteurs avec des remarques qui n'ont aucun rapport.
avatar thierry61 | 
@ Lukasmart : "Aveu de faiblesse..". ? bof non. Lors de la présentation des nouveaux MB/MBP, tim Cook n'a pas fait mystère du fait que l'un des 5 grands facteurs de rebond du Mac était lié à la fenêtre d'opportunité que leur offrait Microsoft avec le "flop" Vista. Donc, ils exploitent cette fenêtre d'opportunité, à travers les pub notamment. D'une certaine façon on peut voir dans les échanges d'amabilité actuelles une relance de la guéguerre Mac/PC, mais tout le monde sait que celle-ci aura des effets limités. Soyons réaliste, la base windows ne va pas basculer d'un tenant; en tout cas Microsoft sait allumer les contre-feux qu'il faut : la "taxe Apple" est un de ces contre-feux. Cela étant, c'est aussi un jeu dangereux pour Microsoft. Car les grands comptes qui cherchent à limiter leur coûts de licence Microsoft ont aussi des choses à reprocher à cette compagnie (que ce soit pour office, SQL, etc, se faire taxer de façon récurrente par Microsoft n'est pas toujours bien apprécié)
avatar shahtooh | 
@ Ohara L'évolution des configurations importe relativement peu si on met de côté la spécificité des besoins professionnels (cluster, vidéo principalement), pour lesquels une gamme dédiée existe, ou pour les jeux. Pourquoi? En réalité, tout tient en un mot: ergonomie. Le besoin en puissance n'est jamais lié qu'à l'utilisation qu'on peut avoir de la machine et, partant, de ce que l'on juge tolérable ou non comme expérience utilisateur. Ainsi, ce n'est pas la puissance de ma machine qui me fera passer de Word à Pages ou à Nisus Writer Pro, mais bien la qualité de réponse que ces trois logiciels peuvent avoir ou non à mes besoins. Autrement dit, ce qu'un utilisateur cherche ou devrait chercher avant tout, ce n'est pas vraiment de la puissance, mais davantage une [i]pratique[/i] (la pratique devant être comprise comme le fait de s'approprier un usage, de faire siennes les possibilités d'une machine dans le but de transformer de l'information - image, son, mots - pour la partager) de l'ordinateur ou, plutôt, du système d'exploitation. Du coup, le besoin de puissance ne croît que si les besoins le requièrent et à travers la pratique qu'on en a, c'est-à-dire, pour le commun des mortels, à partir du moment où, par exemple, l'on estime qu'un encodage vidéo est insupportablement long, à partir du moment où on se met en tête de numériser des anciennes VHS dans le cadre d'un projet quelconque, etc. Si, alors, on ne peut souffrir un temps de numérisation ou d'encodage long, il faut changer d'outil. Et il en va de même pour les autres caractéristiques physiques des machines: surface d'écran, poids, etc. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que beaucoup de "maceux" utilisent toujours de vieilles bécanes: elles tournent sur la dernière version du système (ou l'avant-dernière) et remplissent toujours leur fonction principale. Comme on le disait avant que BMW ne rachète Rolls Royce, la peu importe la puissance du moteur de ces dernières, l'important étant ailleurs...
avatar Ohara | 
@shahtooh: quand tu fais de la 3D la puissance importe xD ^^.
avatar BananaJoe | 
Oui, bon. On nous dit juste que le marketing d'Apple est meilleur que celui de Microsoft.
avatar kuban | 
@shahtooh 100% d'accord avec toi.
avatar BananaJoe | 
Autant la Bean Counter était très drôle et simple, autant la Bake Sale est un peu redondante. Cela dit, quand il lui dit que la bouchée c'est 10 000 000 de dollars, est-ce qu'il faut y voir à la fin une allusion au cachet de Seinfeld pour les deux pubs de Microsoft?
avatar Mukei | 
Je suis sur qu une section de Microsoft cherche a developper des virus sur Mac. Apres ils pourront dire: Vous avez vu vous avez vu !!! Vous aussi vous avez des virus ! PS: Rien a voir mais avec la chute de l'Euro, la config MBPro que je voulais me prendre a augmente de 700Eur (etant a l'etranger et paye en Euro). Je crois que je vais attendre un peu... ^~^ Si ca c'est pas de la taxe ! =.=
avatar Liyad | 
J'adore la remarque sur le besoin d'achat de programme sous mac... Parce que sur PC, tout est gratuit ? Je n'utilise, hormis Photoshop, seulement des gratuitiel... Alors que sur PC, je piratais.
avatar vin-cent | 
"Je suis sur qu'une section de Microsoft cherche a developper des virus sur Mac." 8-| après la caste élitiste, après l'auto-masturbation, la paranoïa ! ps : s'il y a plus de virus sur pc c'est parce qu'il y plus d'intérêt à infecter les pc (les 3/4 des gens dans le monde ont un pc)
avatar spleen | 
La séance collective d'auto-persuasion du vendredi. Après les frasques de la dernière keynote, il fallait au moins ça pour remonter le moral des troupes. Allez les p'tits gars, on se bat, on y croit !!! on ne va pas se laisser emmerder par un port firewire et un écran brillant !!!
avatar Philactere | 
lukasmars Toutafé, très bonne analyse de la situation. Si Apple pouvait convaincre d'un coup de baguette magique tous les principaux éditeurs de logiciels de porter leurs softs sur Mac (et Linux et autres BSD au passage) on aurait un marché des OS beaucoup plus intéressant et concurentiel. Actuellement la quasi monoculture Microsoft rend cet OS incontournable pour beaucoup de monde ou alors oblige à faire des acrobaties de type Bootcamp ou Wine. Oui je te rejoins c'est un aveux de faiblesse de promouvoir le Mac grâce à Bootcamp, un aveux de faiblesse en terme de capacité de pénétration de marché, bien sûre pas techniquement (obligé de prendre des tas de précautions pour ménager le coeur des fanboys hystériques paranos et pas objectifs pour un rond..)
avatar Un Vrai Type | 
@vin-cent : Va prendre des cours de sécurité informatique. Ça t'évitera de radoter un lieu commun totalement faux. Merci.
avatar DrFatalis | 
" Apple se tait et laisse ses publicités,". Au delà de la logique discutable (se taire en faisant de la pub?). je dirais : "OU donc apple fait des pubs pour les mac en France ? sur wwww.apple.fr ? " ses clients " transformés en évangélistes? Terminé Steve, fini cette époque ! tes nouveaux et chers clients viennent du PC, et ils ne vont évangéliser personne. Ils sont content avec leurs belles machines, tu ne leur fera pas le coup de les investir d'une sainte mission. C'est fini. Quand à se moquer de windows, Apple serait pllus cohérent si elle ne sen vantait pas de pouvoir s'en servir sur mac. C'est depuis cette abomination, ce magistral coup de pied au C.. des anciens qu'apple a vu ses ventes de macs décoller. Apple a eu besoin de windows pour vendre ses macs, MS n'a aucun besoin de l'anecdotique macOS pour vendre dans le monde 97 windows lorsque apple place 1 version de macOS... Une guerre PC/mac ? Terminé, c'est une resuccée marketing, la guerre est finie, macOS KO debout n'a du sa survie qu'a l'arrivée providentielle de windows sur mac, ce qui a attiré des masses de nouveaux clients "kikoo lol mumuse des jeux sous mac " qui seront bien plus versatiles que les obsolètes... Apple commet l'erreur de croire que le marché US est représentatif du marché mondial. Il va y avoir des surprises...
avatar Proudhon | 
@un vrai type +1 En plus, je viens de lire cet article : http://blogs.zdnet.com/security/?p=2065 Ca calme ! :-D
avatar coincoin13 | 
"Et le supposé manque d'information chez ces personnes prête à sourire. On est en 2008, l'informatique est partout, Internet aussi." Oui alors pourquoi faire un article sur la désinformation?? Quand à l'information sur internet, si je cherchais à construire une réflexion sur l'informatique, ses technologies...etc, que ce soit Macgé, PCinpact, Clubic et consort je suis vraiment mal parti! Tout ces site ressembles plus à des dépèches AFP au parti pris qu'a un vrai travail journalistique (faute de moyen sans doutes). "Apple n'a toujours pas le HDMI, ils n'ont pas d'offre en Blu-ray (ndr : la Xbox 360 non plus soit dit en passant)" Le Iphone non plus.
avatar Obidjoule | 
@ coincoin t'as bu quoi avant de poster ? C'est quoi le rapport entre HDMI/blu-Ray et iPhone? ah okkkk t'es un Troll excuse je n'ai pas de suite percuté... au temps pour moi... Ceci dit plus que le fait de pouvoir lancer windows sur le mac, le véritable déclencheur d'achat de mac (je peux vous le dire je suis tous les jours en magasin) c'est la pub néfaste que les utilisateurs de Vista lui ont fait qui coincidait à la mise en lumière des nouveaux iMac alu, soudain les Pc users ont vu les Mac (où est l'unité centrale? Quoi tout est dedans? C'est prodigieux)... gros mouvement de panique en novembre 2007, gros achats de Macs en décembre, sans rire on en vendait près de 60 en un week-end.. Sans la médiocrité de Vista (et l'impact des véritables chevaux de troie que sont les iPods, à l'époque aujourd'hui le cheval de troie c'est l'iPhone, quasi-imparable c'est même devenu un classique "j'ai ça comme téléphone, [un iPhone] il est fabuleux, je veux l'ordi qui va avec") que l'on puisse ou non installer windows dans un Mac les gens s'en serait foutus et auraient continués à voir les Mac comme des objets design, mais sans intérêts parce que chers... CQFD Moralité : Bénit soit Vista, et la taxe Windows qui faisait qu'on ne pouvait plus avoir XP par défaut sur l'ordi il fallait absolument passer à Vista
avatar Samus | 
Microsoft qui se fiche d'Apple parce que ce dernier n'équipe pas ses machines en lecteurs blu ray ???? Mais euhhh.... qui à été l'ennemi juré du Blu ray depuis le début, au coté de Toshiba ? C'est Microsoft, je crois, non ??? MDRRR c'est trop l'hopital qui se fout de la charité ! Ce Brad Brooks à une psychologie étonnante (ou la mémoire très courte...)
avatar Stef@n | 
MDR, je me souvient à cette interview Bill n'était pas d'accord avec ceux autour de lui, qui lui disaient que "PC" était sympa et que tout le monde l'aimait... Il a dit ouais "His mother loves him...", c'était trop drôle (même si ça n'a pas l'aire, présenté comme ça =]
avatar BananaJoe | 
Dr Fatalis, + 2.
avatar lau1967 | 
Bonsoir à tous ;) Heureusement que Spleen est intervenu, les commentaires devenaient intéressants... @lukasmars et @spleen Le sophisme et la dénégation c'est un peu comme les châteaux de cartes, très fragiles;) Il faut quand même en vouloir pour que, sitôt l'article terminé, on puisse sereinement affirmer qu'Apple a un comportement schizophrène et se faire le pseudo messager d'Apple en prétendant que son discours vantant bootcamp ne fait que montrer la prétendue supériorité de l'offre logicielle sur windows... Il me semble que vous êtes plus sincère quand vous enfourchez votre cheval de bataille sur le libre, lukasmars, même si quelquefois vous en faites encore un peu trop;) Bref pour conclure, très bon article Florian avec cependant un problème de syntaxe pour cette phrase qu'on devine plus qu'on ne comprend : "Comme si les clients qui font le choix du Mac plutôt que du PC, d'un iPhone plutôt qu'un Nokia ou qu'un appareil sur Windows Mobile n'étaient pas, chaque jour, les témoins de la présence écrasante de matériels non Apple et incompatibles avec les siens". Laurent ;)
avatar lau1967 | 
Bon là faut que j'arrête les clins d'oeil, je fatigue...
avatar vin-cent | 
@vin-cent : Va prendre des cours de sécurité informatique. Ça t'évitera de radoter un lieu commun totalement faux. Merci. @un vrai type +1 En plus, je viens de lire cet article : http://blogs.zdnet.com/security/?p=2065 Ca calme ! :-D 1. Je suis diplomé en informatique et en réseau en plus 2. Windows ou mac, je suis capable d'infecter ton pc 3. Votre lien montre seulement qu'il y a une vulnérabilité sur vista, pas qu'il n'y en a pas sur mac 4. Le constat, enfin le "lieu commun totalement faux" a été rapporté entre autre par un ingénieur américain spécialisé dans la veille des virus informatique 5. Au lieu d'être agressif vous devriez tous les deux prendre des cours, en sécurité mais aussi en informatique 6. Pour défendre mac il aurait été plus intelligent de dire : le résultat est qu'il y a moins de problème de sécurité sur mac et c'est bien la réalité pour l'utilisateur 7. A quoi j'aurai quand même rétorqué (car tout n'est pas noir/blanc), je suis sous windows (entre autre bien sur...) depuis plus de 15 ans et je n'ai jamais été infecté (je n'ai même pas d'antivirus) 8. ...
avatar Ohara | 
A propos des virus sous mac, j'ai une question stupide, comme serait-il possible de detecter un virus sous mac si celui-ci ne se signale pas clairement par des destruction ou des manipulation tres visible du systeme?
avatar leonzeur | 
bonsoir quelques exemples ordinaires qui me paraissent illustrer un peu la situation : - notre cher comptable déteste le mac et Apple en général et prétend à tort depuis peu à qui veut l'entendre que les premiers virus sont déjà arrivés sur mac ...donc il y a aussi des prosélytistes de Windows très actifs..voire de mauvaise foi - notre idiot de voisin voulait acheter un ordi et il a acheté une saloperie à 600 euros avec Vista..il ne sait pas et ne saura jamais s'en servir, il n'a pas écouté nos conseils à cause ..soit disant du prix ...et il bave devant notre iMac chaque fois qu'il le voit ... - ma belle soeur sur Windows XP vient d'acheter son iPhone et elle a enfin fini par comprendre que la pomme au dos de son téléphone est la même marque que notre merveilleux iMac ...du coup elle se dit peu à peu qu'il va lui falloir l'ordinateur " qui va avec " .. Il y aura donc toujours des détracteurs de tout ..de windows et de mac ..toujours est il qu'Apple touche de plus de monde et que ça fait tout simplement plaisir de voir que la qualité et le design se démocratisent ... Il me semble que les irréductibles de Windows deviennent peu à peu des dinosaures lourds et mal à l'aise en voyant que le géant aux pieds d'argile s'effondre peu à peu...je nous souhaite à tous un futur toujours plus pommé et donc toujours moins inhumain..on peut rêver...
avatar Eurylaime | 
@spleen Libération et le Figaro ne servent pas la même soupe à leurs lecteurs pourtant basée sur les mêmes faits. Là, on est sur un site Mac, donc c'est de la soupe pro-Mac ;-) Et puis que c'est bon de s'admirer le nombril :o)
avatar Florian Innocente | 
@ lau1967 : [b]j'ai reformulé la phrase[b], en effet elle était inutilement tortueuse.
avatar shahtooh | 
@ Ohara: Relis ce que j'ai écrit (premier paragraphe)...
avatar Ralph_ | 
Autour de moi, je dois en corriger des dizaines de conneries par jour alors que je n'ai pas encore switcher...(Il arrive ce macbook?!!!!) pas plus tard qu'aujourd'hui : "ouais mais le mac tu peux pas tout lire avec, par exemple les fichiers word ils passent pas l'un sur l'autre"
avatar leonzeur | 
@ Ralph voilà ..c'est encore plus concis que ce que je disais ...apple souffre surtout de désinformation chez nous ..on n'a jamais vu les pub " get a mac " à la française ..juste celle de l'iPhone et des iPods ..un peu celle du Mac book Air ..alors ensuite pour que les gens réalisent qu'Apple c'est plus qu'un téléphone, il faudrait aussi qu'ils se décident à faire de la pub pour Leopard chez nous..y a pas que les US ....
avatar Nordlaser | 
La seule vérité en ce bas monde, c'est que rien n'est certain. Mais ce qui est également sûr, c'est que Mac OS X est un système UNIX, Windows ne l'est pas. La sécurité des systèmes UNIX n'a plus besoin d'être prouvée ni justifiée, le quotidien le rappelle. Je n'y connais rien en informatique, mais je constate la différence en utilisant les deux systèmes, malgré moi. Il est évident qu'une fois optimisés à ses besoins, chaque système peut être d'une robustesse exemplaire. C'est le quotidien et l'imprévisibilité des événements cités dans l'article qui feront pencher la balance. Cependant, je regrette cette "guerre" stupide qui malgré tout continue. Est-ce inévitable ? Sans doute... Tant que l'on trouve chaussure à son pied, c'est bien. Concernant les taxes, quoi que l'on dise, j'ai dépensé moins d'argent pour Mac OS X, iWork et iLife réunis que si j'avais acheté Windows Vista l'an passé... S'il y a des taxes, c'est la faute d'imbéciles qui volent sur le peer-2-peer. Quant aux logiciels "qu'on ne trouve que sous Windows", de très nombreuses applications open-sources et gratuites les remplacent allègrement, pas plus tard que cette semaine avec OpenOffice.org Aqua Universal Binary. Le reste des logiciels "fournis" (en démo sur PC, intégral sur Mac) remplacent pour la majorité des gens largement les besoins du PC et font mieux d'un point de vue créatif. Pour la productivité, si on a besoin, on paye, c'est comme ça que ça fonctionne et des deux côtés, seules les bases changent (OSX, Vista), après, les logiciels "remplaçant" sont sensé faire le même travail, c'est les goûts de chacun qui pencheront pour l'un ou pour l'autre.
avatar Obidjoule | 
@ vin-cent 7. A quoi j'aurai quand même rétorqué (car tout n'est pas noir/blanc), je suis sous windows (entre autre bien sur...) depuis plus de 15 ans et je n'ai jamais été infecté (je n'ai même pas d'antivirus) Alors ça fait 15 ans que vous n'avez pas internet (ou msn) sur votre PC...
avatar leonzeur | 
@Obidjoule je suis novice et je n'ai internet que depuis 3 ans environ ..bien sûr que je me suis mis sur msn ( amsn ) pour communiquer avec la majorité ..en 3 ans : sur environ 45 contacts 3 personnes infectées dans leur pc qui m'ont envoyé des messages bizarres alors qu'elles n'étaient même pas connectées, dont une personne qui a changé d'ordi par dépit mais a racheté un eeePc ...alors qu'un mac d'occasion sur les petites annonces de macG.....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
En lisant cet article, j'ai plutôt l'impression qu'Apple fait son business comme il l'entend, il fait ses produits à sa manière etc, alors que Microsoft n'arrête pas de regarder ce que fait la firme à la Pomme. Si Microsoft pouvait avoir son propre style sans regarder ce qu'il y a dans l'assiette des autres ce serait pas déjà une bonne chose de faite? Ils ont sût développé la suite Office qui est une référence et est vraiment quelque chose de bien conçu (en tout cas pour ce que je fais avec), alors pourquoi ils ne hisseraient pas le niveau de Windows avec quelque chose de différent et d'original? PS. Ce n'est qu'un avis purement égoïste et personnel ^^
avatar Guh | 
gran-steak : c'est précisément ce qui distingue Apple du reste de l'industrie informatique, et depuis pas mal de temps. Cette capacité à être constamment devant, à innover, à investir dans le R&D massivement. Cadence difficile à tenir, mais tout ça est payant. Bon, pour sur le Xerox Parc a un peu aidé au démarrage de Lisa et du Mac, mais il y a toujours eu cette part de créativité et ce coup de génie. Y'a qu'à voir la keynote d'annonce du premier iPhone, moi j'ai trouvé ça génial, et de me demander à l'époque, tout euphorique, pourquoi personne n'avait imaginé un truc pareil avant ? Et depuis, on voit ce qu'il se passe : tout le monde s'est engouffré dans la brèche. Pas un constructeur de mobile (Apple n'en étant pas un à la base) qui ne sorte son modèle "à doigt". Apple tire tout le monde vers le haut, pourvu que ça dure.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR