Fermer le menu
 

Monter un hackintosh, simple comme bonjour ?

Antoine Collin | | 12:00 |  142

Le « hackintosh ». Depuis que le projet Marklar — Mac OS X sur les processeurs Intel — est public, installer le système d'Apple sur un PC est évidemment le jeu favori de certains hacker. En fait, même avant, certains installaient déjà OS X sur des PC, avec des émulateurs, comme le célèbre PearPC. Et au fil du temps, selon les aficionados, c’est devenu de plus en plus simple. Nous avons donc voulu le vérifier en choisissant une carte mère bien précise : la Z77MX-QUO-AOS. Issue d’un projet Kickstarter et donc financée par les internautes, cette carte mère permet d’installer OS X très facilement, même si la société qui la vend ne met pas ce point en avant directement.

Ce dossier n’est pas un dossier sur les hackintosh en général — les forums seront bien plus utiles que nous sur ce point — mais sur l’installation d'OS X sur une plateforme qui est connue comme étant très adaptée et sur les limites de la chose, parce qu’il y en a. Nous avons volontairement évité de tester les performances, pour une raison simple : les résultats dépendent totalement de vos choix sur le matériel et il est possible de se monter une bête de course tout autant qu’un appareil compact, silencieux et peu performant.

La technique

Commençons par la présentation de la carte mère et des composants. Elle est produite par Gigabyte (une société connue pour proposer des produits adaptés aux hackintosh) et est au format microATX, un standard dans le monde des PC pour les cartes de petite taille (24 x 24 cm). La connectique de la carte est par contre adaptée au monde Apple : on trouve un connecteur FireWire 400, la possibilité (non testée) d’ajouter du FireWire 800, quatre ports USB 2.0, deux ports USB 3.0, une prise RJ45 (1 gigabit/s), une sortie DVI, une sortie HDMI et deux prises Thunderbolt (10 gigabits/s). On a aussi cinq prises jack pour l’audio et une sortie numérique optique.

La connectique complète

Sur la carte elle-même, on trouve un connecteur LGA-1155 qui accepte les processeurs de la famille Sandy Bridge (Core ix-2000, utilisés dans les Mac de 2011) et Ivy Bridge (Core ix-3000, que l’on trouve dans la gamme Apple de 2012). Il y a aussi six prises SATA, quatre emplacements pour de la mémoire DDR3, deux connecteurs PCI-Express x1 pour des cartes d’extensions et deux connecteurs PCI-Express x16 pour des cartes graphiques.

La carte est bien finie, tout est parfaitement standard et Quo Computer a eu la bonne idée de remplacer la classique prise VGA souvent présente sur les cartes mères Gigabyte par une prise DVI. De même, l’intégration du FireWire est une bonne idée, même si une prise FireWire 800 aurait été un plus. En effet, la carte mère ne propose qu’un header (c’est-à-dire un connecteur interne) pour le FireWire 800 et trouver la prise n’est pas une sinécure. C’est par contre intéressant pour ceux qui recyclent un boîtier de Power Mac G5…

Le montage d’une machine avec cette carte mère ne devrait donc pas poser de problèmes : tout est parfaitement classique.

Le côté légal

Un mot sur le côté légal de la chose. La licence d’Apple est très claire : vous avez le droit d’installer OS X Mavericks sur un ordinateur Apple qui fonctionne sous Snow Leopard, Lion ou Mountain Lion et éventuellement dans une machine virtuelle sur un ordinateur Apple. La section 2.H de la licence est aussi très explicite : « Les droits accordés par la présente Licence ne vous autorisent pas à installer, utiliser ou exécuter le Logiciel Apple sur un ordinateur qui ne soit pas de marque Apple. »

Dans la pratique, Apple ne réagit que dans un cas précis : quand une société vend des ordinateurs directement sous OS X. Ce que nous vous présentons ici est donc contraire à la licence d'OS X, il faut le savoir. Le côté légal de la chose, par rapport à la législation française, est par contre assez ambigu, mais il n'existe pas de jurisprudence sur ce point précis.

Nos machines de test

Nous avons testé notre hackintosh dans deux configurations, une très simple pour vérifier le fonctionnement de la machine et une autre plus complète, pour se rapprocher d’un « vrai » Mac. Nous avons aussi monté une troisième configuration adaptée à Snow Leopard, et nous en reparlerons dans un prochain dossier.

Le choix du matériel avec un hackintosh n’est pas anodin : OS X est moins souple que Windows au niveau des composants. Que ce soit pour la carte graphique, le processeur ou même la carte Wi-Fi, il va falloir chercher un peu et sélectionner le bon matériel. Le site TonyMacx86, spécialisé dans la construction de hackintosh, fournit une liste assez complète et mise à jour régulièrement pour les amateurs.

Notre première configuration est basique : nous avons utilisé un processeur avec une carte graphique intégrée (un Intel Core i5-3570K), 6 Go de mémoire vive et un SSD Samsung 840 Pro de 256 Go. Nous avons fait l’impasse sur le Wi-Fi, le Bluetooth et la carte graphique dédiée dans un premier temps pour vérifier si l’ordinateur était fonctionnel. Attention, le choix du processeur est important si vous comptez utiliser la carte graphique utilisée par Intel : le système ne reconnaît directement que les GPU Intel HD 3000 (sur les processeurs Sandy Bridge) et Intel HD 4000 (sur les Ivy Bridge). Il faut donc bien vérifier que le processeur intègre le bon modèle, par exemple en allant vérifier sur le site d’Intel : les IGP Intel HD 2000 et HD 2500 ne sont pas pris en charge nativement.

La seconde configuration est plus complète : nous avons ajouté un dongle Bluetooth 4.0 (IOGear GBU521), une carte graphique dédiée et une carte Wi-Fi. Pour la carte graphique, nous avons testé avec divers modèles de référence de chez NVIDIA à base de Kepler (GeForce 600 et 700) ainsi qu’avec une Radeon HD 7950 Mac Edition. Attention, certains modèles de cartes graphiques ne fonctionnent pas, il faudra là aussi se renseigner pour être certains de pouvoir utiliser toutes les sorties vidéo. Pour la carte Wi-Fi, nous avons utilisé une carte Asus PCE-AC66 (Wi-Fi 80.11ac) et une carte Broadcom 802.11n achetée à vil prix sur eBay (environ 10 $, il suffit de chercher le terme BCM4322) dans un adaptateur Mini Card vers PCI-Express x1, qui se trouve lui aussi très facilement pour quelques euros.

L’installation

La première chose à faire est de créer une clé USB pour installer OS X Mavericks. Il faut télécharger le système depuis un Mac, sur le Mac App Store, et utiliser un utilitaire comme DiskMaker X pour créer une clé USB qui va permettre d’installer le système.

Ensuite, et là on se rend compte que ce n’est pas aussi simple que sur un « vrai » Mac, il faut flasher le BIOS. Si la carte ne permet pas officiellement d’installer OS X, un BIOS (plus exactement un UEFI) a été développé pour une compatibilité parfaite avec OS X.

L’UEFI

Il faut une clé USB formatée en FAT32 (MS-DOS dans l'Utilitaire de disque d'OS X) sous le nom firmware, avec le BIOS placé à la racine. Il est disponible sur un site hébergé uniquement sur le réseau TOR, il faudra donc soit utiliser un site capable d’accéder au réseau TOR soit un navigateur adapté. Nous avons utilisé le BIOS 828M lors de nos tests, mais le BIOS 894M, plus récent, est aussi disponible.

Sur le réseau TOR

Pour flasher le BIOS, il faut démarrer l’ordinateur avec un clavier USB, presser la touche suppr. pour entrer dans le SETUP du BIOS, presser la touche F8 et choisir Update BIOS from Drive. Normalement, le BIOS stocké sur la clé USB sera installé automatiquement.

Flasher le BIOS

Une fois le BIOS à jour, il faut brancher la clé d’installation d'OS X, allumer l’ordinateur et presser la touche F12. Dans le menu, il faut choisir la clé USB et installer OS X Mavericks comme s’il s’agissait d’un véritable Mac.

Le gestionnaire de démarrage

Dans notre cas, l’installation s’est passée sans soucis et les mises à jour vers la version 10.9.2 puis vers la version 10.9.3 n’ont posé absolument aucun problème.

La machine est vue comme un Mac Pro
10
10
Monter un hackintosh, simple comme bonjour ?

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


142 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar PepitoLu sam, 05/07/2014 - 12:28

Article très intéressant, merci.
Mais, par pitié, arrêtez de mettre des "AU FINAL" partout : CE N'EST PAS FRANÇAIS !
Désolé de hurler comme ça, mais ça m'énerve de plus en plus d'entendre cette faute partout...

PS : Ceci ne s'adresse pas à l'auteur des lignes précédentes, mais à tous ceux qui croiseront ce commentaire...

;-)

avatar FreeDa sam, 05/07/2014 - 12:53 via iGeneration pour iOS

@PepitoLu :
Au final, c'est pas français ? Ah bon... Au final, j'aurai appris quelque chose alors.

avatar aCLR sam, 05/07/2014 - 14:09 (edité)

@FreeDa
Même si la terminologie utilisée par PepitoLu pour relever cette faute grammaticale n'est pas adéquate, il a raison sur le fond. ;-)
http://www.academie-francaise.fr/au-final

Edit : je crois que je suis tombé dans ton piège ironique… Damned !



avatar Wolf sam, 05/07/2014 - 20:55 via iGeneration pour iOS

@FreeDa : C'est pas au final qui est pas français, c'est EN finale :)

avatar init__zero lun, 07/07/2014 - 11:26

ENORME ! +1000

avatar karayuschij lun, 07/07/2014 - 18:03

Au final je suis d'accord, il serait mieux d'utiliser « à la fin » ou « finalement »

avatar Jason Wayott jeu, 21/07/2016 - 13:36

Salut,

Donc, voilà, si tu espères conserver ton confort d’utilisateur Mac OS (X) et son environnement remarquablement stable - personne ne saurait jamais insister assez lourdement sur ce point, la stabilité et son pourquoi -, alors, non, définitivement non, ce n’est pas une option et le jeu n’en vaut pas vraiment la chandelle.
Sauf pour le fun.

Sache que pour te lancer dans une telle équipée, il faut avoir les nerfs d’un geek et la détermination d’un nerd - donc tout le contraire d’un fanboy, autrement, c'est le pétage de câble garanti tout au long de ton parcours d'apprenti sorcier.
Et aucun Kung Fu Panda pour te sauver la mise.

Il faudra aussi encore avoir à portée de main un mac ou une autre bécane de réserve, histoire de pallier à l’inévitable. Et n'oublie pas surtout d'emporter dans ta trousse de survie hackintosh de très bonnes bases en informatique et d’excellentes notions d’anglais.
If you are proficient neither in the former nor in the latter, you'd better forget about it…

Et last but not least, il vaut mieux souffrir d'insomnie ou bien n'avoir rien d'autre à faire de ton temps, parce ça prendra des heures et des heures pour parcourir les innombrables forums de la communauté hackintosh dans l'espoir d'y déterrer les données susceptibles de faire fonctionner les composants de ton système de façon plus ou moins convenable.

Car adopter un tel engin, c’est suivre une démarche qui prend le contre-pied de la philosophie même de Mac qui est, faisons un peu le cuistre, un constructeur d’ordinateurs coiffé de la casquette de développeur de logiciels : pour telle génération de modèles d’ordinateur Mac, Apple utilise 1 seul type de carte graphique, 1 seul type de barrette de mémoire, 1 seul type de processeur, 1 seul type de WiFi, etc., le tout sous la commande d'un seul système d'exploitation, le système à lui, OS (X) (d'où qu'i vienne), pour garantir la stabilité de la machine et offrir, à toi, utilisateur (qui douille un max), un produit attrayant, convivial et plutôt esthétique (quoi qu'il en coûte, mais ça c'est pas tes oignons). Et avec tout un staff d'employés derrière chargé de tester ces machines pendant des milliers d'heures avant leur mise sur le marché.

Donc, toi, le morveux sans façon qui pense pourvoir relever le défi avec ton clone contre-nature, prépare-toi à vivre dangereusement, l’angoisse chevillée au corps à chaque mise à jour de ton système, si ce n'est à chaque redémarrage. Familiarise-toi avec le kernel panic, il te servira de fidèle compagnon - cela t'incitera peut-être à apprendre le japonais, qui sait, à force de voir cet écran noir, où il n'y a justement rien à voir, sauf une tripotée de caractères blancs sur fond noir...
Et ne saute pas non plus à quatre pattes sur ton ordinateur, de peur qu'il ne s'envole, en entendant le régime de ton ventilateur subitement prendre des allures de turbine.
Et ne te laisse pas 'mesmériser' par le ballon arc-en-ciel que tu vas voir apparaître sur ton écran à longueur de journée, spinning and spinning around, jusqu'à ce que tu finisses par comprendre que ton système a planté.

Voilà donc un échantillon des incidents qui vont venir émailler ton quotidien hackintosh.

Il faudra donc être décidé à endosser tous les jours la salopette de travail, avec la lampe portative bien attachée à la ceinture, pour être fin prêt à aller au charbon et mettre les mains dans le cambouis - terminal, kext, modificateurs de noyau - et entrer dans les entrailles de la bête pour parcourir, de long en large et de haut en bas, l’arborescence du système de répertoires, histoire de trouver, parmi tous les dossiers cachés et sécurisés Apple, ceux qui contiennent les fichiers que tu es censé modifier ou remplacer pour... remédier aux défaillances ! Seulement ça... Whaah !!!
- C'est pas juste ! - Ferme-la Petit Œuf, tu nous gonfles là...

Et si tu as maintenu le cap et réussi à mettre ton système sur les rails, félicitations, ton aventure t'aura permis à acquérir une compétence qu'aucune grande école ne pourra t'enseigner jamais : "Reconnaître d'un clic de souris tous les imbéciles qui sévissent sur Internet. Et il y en as un paquet. Parmi les premiers, la horde de putois -mouvance hackintosh - qui gueulent à l'unisson : "Moi aussi, j'ai le même problème !!! Aidez-moi svp !". En deux, la branlée de gourous qui sont là à gesticuler dans l'outrecuidance de leur savoir obsolète et improductif, à te dévoiler avec écrans statiques interposés ou installation Youtube à l'appui, la voie à suivre pour sublimiser un PC..."
"And there your are... Wonderfull isn't it?

Et qui vient en trois ? Et bien, des gens tels que moi et dont il faut se méfier. Parce que, tout compte fait, ils ont beau chercher à te convaincre, tu sens bien que leur argumentaire est tellement habile qu'ils pourraient tout aussi bien avancer le contraire. Ce genre d'animal fait généralement partie de la faune politique.

Seulement, moi, j'ai l'avantage de ne pas parler pour ne rien dire. Oui, oui, rassure-toi, j'ai fait cette installation. D'abord sur un HP, ensuite sur un Dell. Pas par choix délibéré. Je les avais chez moi, l'un tournant sur Windows 8, l'autre sur une distro Linux - Debian. Rien de bien excitant. J'en ai choisi un, au hasard, et j'ai eu du pot, l'installation s'est faite comme sur des roulettes, même le wifi "out of the box !" Yipa !!! Par contre, sur le Dell, ç'a été plutôt galère.

Et avec quoi me suis-je retrouvé en fin de compte ? Avec 2 machines qui ne me servaient à rien du tout, juste à frimer devant la galerie lorsque j'avais de la visite. Je les avais transformé en péhnomène de cirque: triple boot - mac - windows, linux...

Amuse-toi bien.

Putain !!! Un pokemon hostile !

avatar Vanton sam, 05/07/2014 - 12:41 via iGeneration pour iOS

Vous vous prenez pour MacBidouille ?

avatar thomashack sam, 05/07/2014 - 12:44 via iGeneration pour iOS

Personnellement j'ai un hackintosh 100% fonctionnel et c'était bien plus rapide que avec la carte mère que vous présentez
GA-m87-d3H de gigabyte est parfaitement compatible Mac et Pc

J'ai eu quelques soucis de son avec ma GTX 760 avec le hdmi mais résolu en cherchant un peu

Sinon marche très bien avec le dongle bluetooth.

La configuration si intéresser:

Carte mère : GA-M87-D3H
Processeur : Intel core i5 4670k
Ram: Kingston 8 go (2 x 4 go)
Disque: WD 1 to Blue
Alim : BeQuiet 730 watt
Carte graphique: GTX 760
Boîtier: LEXA S de NZXT

Pour a peut près 900€

Il manque un ssd, un ventirade watercooling et un rheobus pour qu'il soit un parfait Pc gamer et un puissant hackintosh ( qu'il est déjà car pas de jeux sous OSX )

Avec un SSD 128 go trouvable en promo aux alentours de 40€ un ventirade performant 100€ ( et un rheobus a 50€ mais pas du tout obliger )

En gros 170€ de plus

1070€ sans les clavier souris Apple
Sinon 1210€

Un poil plus cher que celui de MagG mais beaucoup plus performant
Vu qu'il n'y a pas la carte mère avec thunderbolt et firewire spécial qui est 2 fois plus chère que la mienne acheter aux alentours de 100€

Celui qui laisse encore pas mal d'argent pour un belle ecran 4K compatible avec la carte graphique que j'ai qui le supporte

Tout ça en dessous d'un iMac 27 pouces même avec un écran 4K

Qui permet en plus d'installer Windows et de pouvoir jouer a tous les dernier jeux en ultra

Je voulais un Pc gamer avec windows pour les jeux et aussi la puissance et la simplicité d'osx pour toutes les autres taches

Voilà qui est fait avec mon hackintosh
Si vous avez des questions sur les hackintosh n'hésitez pas à poser vos questions

avatar Mr Eddy sam, 05/07/2014 - 12:46 via iGeneration pour iOS

Pas pigee le coup du BIOS à flasher.. La mienne (une Gigabyte) en n'a pas eu besoin. Est-ce spécifique à votre modèle ?

Par contre surpris de lire que pour vous Airdrop et Airplay fonctionne. Mon Hack est connecté en ethernet (pas de wifi) mais me semblait pas que le wifi soit obligatoire. Je peux seulement envoyer en Airplay la musique d'iTunes par exemple. Mais pas tout l'écran (pas de logo Airplay dans la barre de menu)

avatar thomashack sam, 05/07/2014 - 12:52 via iGeneration pour iOS

@Mr Eddy :

Moi aussi AirDrop fonctionne et en ethernet il a juste une ou deux lignes de commande a taper
Il y a des tutos sur internet très complet et cela marche très bien

Je peux envoyer depuis mon MacBook Pro en wifi sur le hackintosh car je le vois mais l'inverse n'est pas possible sauf s'il y a une carte wifi

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:08 (edité)

Le bios a flashes c'est pour pouvoir installer osx comme sur un mac. Sur hackintosh tu dois créer un disque avec des utilitaires spécifiques pour pouvoir installer. Ici tu peux installer à partir d'un disque officiel Apple.

avatar florian1003 sam, 05/07/2014 - 12:49 via iGeneration pour iOS

Bref, un beau bazar !

avatar FreeDa sam, 05/07/2014 - 12:52 via iGeneration pour iOS

Donc en gros on se retrouve avec un Mac aussi compliqué à utiliser qu'un PC d'il y a 10 ans :-) Perso je préfère mettre le prix pour du vrai matos Apple... Mais bon, chacun est libre, et si ça amuse certains, qu'ils ont du temps à consacrer à ça, tant mieux pour eux...
Merci pour l'article, j'avais songé à un moment à un hackintosh, au moins c'est réglé, non merci :-)

avatar Thegoldfinger sam, 05/07/2014 - 13:08

@Freeda

+1
Idem pour moi, si on choisit Apple c'est pour éviter justement de mettre les mains dans le cambouis et de chercher pourquoi XY ne fonctionne pas.
Enfin, ce n'est que mon point de vue...

avatar ingrDxX sam, 05/07/2014 - 13:14 via iGeneration pour iOS

@Thegoldfinger :
&
@FreeDa :
C'est votre point de vue, certains prèférent s'amuser à bypasser les contraintes imposer par un constructeur. Heureusement que les gens ont des points de vue différents, sinon, nous ne serions que des machines.

avatar oomu sam, 05/07/2014 - 13:40 (edité)

enfin "contraintes"... Apple vend ses machines avec son logiciel. On peut pas dire que Os X soit particulièrement "restreint":

- pas d'activation
- pas de tentative d'un boot crypté avec un système d'EFI de "confiance"

Apple ne fait que porter plainte contre ceux qui utilisent ses propres produits (Os X) contre son propre commerce (vendre du mac) en toute illégalité pour faire un profit. Ce qui est très raisonnable.

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:04

Sauf que ceux qui font du hackintosh sont les mêmes qui chient sur Apple. En gros Apple c'est de la merde sauf quand ils peuvent y accéder de façon détournée.

L'iphone c'est de la merde mais s'il y avait moyen de le mettre sur un galaxy les gens sauteraient sur l'occasion. Heureusement, les instructions des processeurs arm de Apple empêchent toute transposition. iOS serait toujours "nul" mais incontournable!

avatar alwin006 dim, 06/07/2014 - 22:34

"L'iphone c'est de la merde mais s'il y avait moyen de le mettre sur un galaxy les gens sauteraient sur l'occasion. "

Tu rêves la mec, les gens qui ont en marre du système des galaxy changent de ROM avec xda tout simplement ;)

ps: Je n'ai pas de Galaxy ;)

avatar Irae00 sam, 05/07/2014 - 14:03

On est d'accord que la majorité des gens, que ce soit ceux qui achètent des Mac ou ceux qui achètent des PC, ne vont pas mettre les mains dedans. Mais même chez les fans d'Apple il y en a qui mettent les mains dans le cambouis : il suffit de voir le nombre de gens qui changent le SSD ou la RAM dans leur Mac portable ou leur iMac, ceux qui en ajoutent dans leur MacMini, ceux qui regrettent que le MacPro ne soit plus bidouillable comme avant... Bref, il n'y a pas que les gamers qui essaient de tirer le meilleur de leur ordinateur ;).
"de chercher pourquoi XY ne fonctionne pas.", hélas même sous Mac, ça reste de l'informatique et c'est donc sujet à bug... Je me rappelle de mon ancien MacMini qui avait de gros problèmes de mise en veille, et de mon MacBookPro de 2007 qui mettait plus d'1 minute à s'éteindre jusqu'à ce que Lion résolve le problème... Dans les deux cas c'était la communauté Hackintosh qui m'avait aidé à résoudre ces problèmes :)

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:06 (edité)

Sauf que tu ne peux pas comparer le fait de changer la dam ou un disque, que je fais volontiers, à un hackintosh où tu dois beaucoup bidouiller pour que ça, éventuellement, fonctionne bien.

J'ai pas envie d'utiliser une machine pour laquelle je dois toujours chercher une solution pour régler divers soucis. On en reviendrait presque à windows ou linux.

avatar The3DCie sam, 05/07/2014 - 16:53

C'est justement le "risque" de ce genre d'article qui donne l'impression que c'est encore bien compliqué (j'ai même eu peur rétrospectivement d'utiliser un hackintosh alors que j'utilise le mien depuis un long moment sans problème et que la seule "difficulté" a été de monter la machine, bref rien de plus que celui qui se monte son PC sous Windows, quoi...) alors qu'en fait c'est même encore plus simple que d'installer Windows sur la machine, un comble !

De mon expérience ça s'est résumé à récupérer Mavericks sur le Mac App Store, à faire une clé USB bootable (l'utilitaire qui permet de le faire en un clic est sur tonymacx86.com) et... à booter sur la clé USB, fin de l'histoire !

Pas de problème de driver, de ligne de commande terminal, Airdrop fonctionne, le Mac App Store fonctionne, le son fonctionne, les mises à jour se font sans souci, j'ai testé le Fusion Drive qui fonctionne aussi sans problème.

Vraiment pour celui qui a besoin d'une machine de bureau performante et un tant soit peu évolutive je ne vois pas comment se passer du hackintosh actuellement ? Et je dis ça en utilisateur convaincu de Macs depuis plus de 20 ans (une cinquantaine de "vrais" Macs à mon actif quand même...).
Pour les portables rien ne vaut un vrai Mac, les MacBooks (Air ou Pro) sont laaaargement au-dessus du lot, mais en machine de bureau Apple n'a clairement plus d'intérêt dans ce type de machine donc autant profiter de la facilité actuelle d'installer Mac OS X sur n'importe quel PC.

Bon, ce n'est que mon avis bien sûr et ceux qui veulent que ça fonctionne dès le déballage ne verront aucun intérêt à ces machines. :)

avatar appComV21 sam, 05/07/2014 - 18:19 via iGeneration pour iOS

@The3DCie :

Plus d'un cinquantaine de vrai Mac en 20 ans ?
Tu fais quoi avec ? Tu fais fondre l'aluminium et le plastique pour créer un nouveau composant révolutionnaire ou quoi ??

Faut vraiment nous l'expliquer là ... Merci

avatar The3DCie sam, 05/07/2014 - 18:32

C'est beaucoup plus simple que ça, j'adore le matériel Apple (surtout les portables ces derniers temps à en juger par ce que j'ai écrit... ;) ) et donc à chaque fois que sort une nouvelle machine ou presque je l'achète.
Bon, je ne suis pas Rockfeller non plus donc je revends le matériel précédent, mais c'est vrai que je garde rarement mes machines plus de quelques mois.

avatar Pierre H dim, 06/07/2014 - 10:46

Ca dépend de la finalité. C'est sûr que pour tous les jours, un Mac ça va, mais si par exemple tu veux une station avec une puissance brute élevée pour une utilisation spécifique, ça peut valoir le coup de mettre les mains dans le cambouis.

On trouve sur la place de Paris des "assembleurs" qui montent des Mac pour les sociétés de production de film, ces "Mac" coûtent entre 1500 et 2000€. Plus cher que dans l'article, par contre en encodage vidéo, ils enrhument n'importe quel Mac Pro, même la petite corbeille à papier.

avatar TotOOntHeMooN sam, 05/07/2014 - 13:25

Bel article qui montre à quel point c'est toujours le bazar, qu'il faut se prendre la tête dans le choix des composants et les lignes de commandes pour avoir quelque chose imparfait...
Les fans de linux apprécieront le "maintenant, c'est devenu simple". :)

avatar fusion sam, 05/07/2014 - 13:23 via iGeneration pour iOS

J'avais envisagé un hackintosh, mais un peu refroidi par le bordel que c'est et surtout par l'utilisation..

J'aime qd ça marche parfaitement sans accrocs, et j'utilise pas mal de périphériques, de logiciels et de plug ins trouvés un peu partout.

Au final (épargnez nous vos coms de français merci) pas envie de stresser a chaque maj ou a chaque utilisation et avec mon macpro nehalem j'ai une machine puissante officielle et parfaitement "upgradable"

avatar oomu sam, 05/07/2014 - 13:37

mais c'est pas français... "upgradable" !

avatar iHuman sam, 05/07/2014 - 14:02

non c'est juste les Français disent "upgradab" (lol)

avatar legallou sam, 05/07/2014 - 13:31

La configuration de mon HackIntosh, fait il y a une semaine, est :
i7-4770K 3.50GHz, 16giga de RAM, watercooling, un SSD de 500Giga et un SSD de 256Giga de manœuvre que j'avais en stock, pas de disque dur (j’ai un NAS), boîtier ISK600 qui tient sur mon onduleur caché derrière mon 2eme écran, le tout pour 1133€.
Détail des éléments ici : http://www.legallou.com/Mac/HackIntosh/Hard.html

Comme @Eddy, je n'ai pas eu à flasher le BIOS.

avatar djakda sam, 05/07/2014 - 14:42 (edité)

OUHHH !!!
Très intéressante ta config, compact et puissante, pour le prix d'un mac mini en un peu plus gros, t'as une bête de course.
Direct en favori ton site.
Y a possibilité de te contacter si j'ai qq questions ?

avatar legallou sam, 05/07/2014 - 15:03 (edité)

Oui, tu peux me contacter, comme c'est l'usage d'entraide, et comme je suis en train d'écrire toute mon expérience, reviens lire ma page dans quelques jours. Cela comprend :

*Pourquoi j'ai construit un HackIntosh
*Liste du matériel et prix du mien (uniquement ce chapitre de visible en ce moment)
*Contraintes du HackIntosh
*Faut-il y passer beaucoup de temps
*Choix de la configuration matérielle
*Installation matériel
*Installation de OS X
*Bascule d’un support bootable à un autre
*Firewire ou USB3
*Conclusion final
*Complément technique options MultiBeast

avatar jeanba3000 dim, 06/07/2014 - 01:52

Merci de partager ton expérience, je me pencherai dessus dès que j'ai le temps et te poserais éventuellement quelques questions si j'en ai.

avatar Goliath lun, 07/07/2014 - 01:06

…intéressant, et hop dans mes signets ;)

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:15

C'est immonde comme tour. Franchement, si je devais faire un hackintosh, faudrait déjà une tour qui ressemble pas à un épouvantail. Avoir osx sur une grosse machine toute laide, comment dire...

avatar Stardustxxx lun, 07/07/2014 - 01:57

C'est vrai que c'est tellement important l'aspect du boitier pour utiliser un ordinateur!!! Les gouts et les couleurs.

Vu le nombre de boitier disponible pour PC, tu n'as que l'embarras du choix.

avatar oomu sam, 05/07/2014 - 13:36

cet article est (presque) intéressant.

Il est parfait mais...

avatar Vanton sam, 05/07/2014 - 15:08 via iGeneration pour iOS

@oomu :
:-D

avatar oomu sam, 05/07/2014 - 13:42

l'hypocrisie du terme "any os" (aka "OS X surtout mais je le dirai pas explicitement") me fait assez rire.

avatar jeanba3000 dim, 06/07/2014 - 01:53

Pourquoi hypocrisie ? C'est au contraire très clair : n'importe quel OS, donc tous les OS :-)

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:16

C'est surtout malhonnête.

avatar _mabeille_ sam, 05/07/2014 - 13:47

les hacks j'ai essayé pour le fun
mais je préfère les vrais quitte à devoir avoir un mac

avatar trollol0l sam, 05/07/2014 - 14:00 (edité)

"la carte de Quo n’est pas exempte de défauts (elle ne supporte pas les processeurs Haswell par exemple) "

Ptête parce qu'elle est en 1155 et qu'Haswell c'est du 1150 ? C'est pas de la faute de Quo si Intel troll ses clients avec ses multiples sockets à la con. Comme celui de Skylake qui sera en 1151, après avoir fait du 1156, du 1155 et du 1150...

avatar iHuman sam, 05/07/2014 - 14:00

@macg
"notre montage vaut moins de 1 000 € sans écran pour une puissance équivalente à un iMac 27 pouces d’entrée de gamme, ce qui laisse 800 € pour un écran."
Je comprends pas bien? si c'est pour arriver au même prix qu'un iMac 27" ça sert à quoi de faire un Hackintosh pas beau ?

avatar marenostrum sam, 05/07/2014 - 15:58

ça sert à écrire un article.

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:19

A faire genre Apple c'est de la daube mais on utilise osx quand même.

avatar Cafeaulait dim, 06/07/2014 - 15:24 via iGeneration pour iOS

@macouillelafripouille :
N'importe quoi..
J'ai un MacBook Pro Retina, iPhone 5S, iPad 2, sauf que j'ai un hackintosh?
Pourquoi?
Je joue. J'ai 2 780Ti en SLI, un Core i7-4770, 32Gb de RAM DDR3 2133Mhz avec système Watercooling le tout dans un boitier ressemblant a un Mac Pro 2008 miniature (Bitfenix Prodigy M) alors si tu me trouves une configuration aussi musclée que cela chez Apple tu m'appelles et je retournerai chez eux.

avatar macouillelafrip... dim, 06/07/2014 - 15:53 (edité)

Le jeu c'est la seule raison pour laquelle je franchirais le pas. Mais en règle générale, ceux qui chient sur Apple sont souvent les mêmes qui font du hackintosh.

Personnellement je rêve de cartes graphiques connectées en thunderbolt. Ca résoudrait le gros point noir des machines Apple qui ne sont pas adaptées au jeu.

avatar Stardustxxx lun, 07/07/2014 - 02:15

Ca ne resoud pas tout.

Il n'y a pas la bande passante sur du thunderbolt 2 pour du PCIe 3.0 16x. De mémoire, on est dans un facteur 8. Les configuration SLI ou crossfire n'ont pas d'intéret car elles seront trop bridés.

Même si les jeux n'utilisent pas toute la bande passante, loin de la, il y a quand même un impact perceptible qui dépend des ressources demandées par les jeux. Certains jeux exigeants auront plus de perte de performance.

C'est vrai que c'est une solution pour jouer mais elle a des contraintes. Et tu seras toujours plus rapide avec la carte vidéo branché sur la carte mère.

Pages