Fermer le menu
 

Test de 10 Second Ninja

Kévin Gavant | | 16:00 |  4

Le principe de 10 Second Ninja est on ne peut plus simple : dans la peau d’un ninja, vous devez éliminer une ribambelle d'ennemis en moins de 10 secondes. Pour arriver à vos fins, vous disposez de trois shurikens, d’une épée et d’un double saut. Ce mélange de plateforme, d'action et de vitesse est-il au niveau d'un Super Meat Boy ? Réponse dans notre test !

Au début, c'est facile...

10 Second Ninja est un die and retry, comprenez un jeu où il faut mourir (très) souvent pour parvenir à atteindre l'objectif. Au premier abord, on pourrait croire qu’il est facile. Les ennemis sont inoffensifs et le gameplay est basique : un bouton sauter, deux autres pour les armes, ça n’a rien de bien sorcier. Le but du jeu, c'est d'éliminer tous ces adversaires le plus vite possible. Et le chrono tourne : chaque niveau dure 10 secondes maximum.

C'est là le principal défi de 10 Second Ninja. À chaque fin de tableau, un nombre d’étoiles vous est attribué. Il varie en fonction du temps obtenu après le dernier adversaire tombé. Les étoiles sont indispensables pour progresser dans l’aventure. Si vous n'en récoltez pas assez, préparez-vous à recommencer certains niveaux pour pouvoir avancer.

Puis, ça se complique...

10 Second Ninja pousse le joueur à se dépasser. Tant que le score à trois étoiles n’est pas tombé, c’est insuffisant. Plus vous avancez dans le jeu, plus les environnements rencontrés sont inhospitaliers. Les plateformes s’effritent, disparaissent et des stalactites vous barrent la route.

Comme si ce n’était pas assez, des téléporteurs complexifient le tout. La durée de vie de 10 Second Ninja est plutôt faible. L’aventure principale se termine en moins de deux heures. Pour découvrir la vraie fin, ce sera une autre histoire. Certains passages sont vraiment vicieux.

Et enfin, on ne sait plus où donner de la tête...

Le challenge est corsé. Les déplacements du personnage sont précis, mais son inertie n’est pas simple à maîtriser. Le bouton R (les touches sont configurables) vous permet de recommencer rapidement un niveau. Retenez le bien, car il va vous être aussi utile que la commande de saut.

Le jeu n’est pas exempt de défaut. Les graphismes et les animations sont simplistes. On a parfois l’impression de se trouver devant un projet d’étudiant inachevé. Cela s'explique certainement par le fait que 10 Second Ninja ait été développé par une seule et même personne. Les collisions ne sont pas toujours très bien gérées. Il arrive souvent que l’on bute contre une plateforme alors qu’il ne devrait pas y avoir de soucis.

Le jeu comprend un scénario rempli d’humour et de robots nazis. Ils sont contrôlés par un Hitler stupide, têtu et déterminé à envahir le monde. Les scènes d’introduction de chaque nouvel environnement ne se prennent pas du tout au sérieux.

Les portails bleus et jaune sont bien inspirés de Portal

10 Second Ninja est un jeu correct. Il s'inscrit clairement dans la lignée de Super Meat Boy. Les correspondances sont nombreuses et ne s’arrêtent pas qu’aux mécaniques de gameplay. Malheureusement, la comparaison ne profite pas à 10 Second Ninja. Le jeu n’est pas assez fourni pour son prix. Disponible sur Steam, il ne demande pas une grosse configuration — un MacBook Air 13" avec un GPU Intel HD 3000 le fait tourner sans problème. 10 Second Ninja possède un système de classement pour les plus acharnées. C'est idéal pour un speedrun.

5.5
10
Test de 10 Second Ninja Configuration minimale

OS : OSX 10.6

Processeur : Intel Core 2 Duo E6300

Memoire : 2 Go de RAM

Carte graphique : GeForce 8600M / RadeonHD 2600 (128 Mo de mémoire dédié)

Espace disque : 100 Mo


  • Contrôles précis

  • Scénario loufoque et drôle

  • Ambiance


  • Graphiquement trop simpliste

  • Des bugs de collision récurrents

  • Difficile

  • Prix un poil trop élevé


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


4 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Le_iPodeur dim, 06/04/2014 - 19:06

Mieux vaut reprendre FTL qui a été mis à jour.

avatar PiRMeZuR dim, 06/04/2014 - 19:58

Mieux vaut se mettre à Super Meat Boy et le finir à 106% !

avatar PiRMeZuR dim, 06/04/2014 - 19:59 (edité)

Mieux vaut se mettre à Super Meat Boy et le finir à 106% !



avatar Kloo13 lun, 07/04/2014 - 19:16 via iGeneration pour iOS

Pour ceux qui cherche un jeu de platforme à la SMB il y a Pixhelland qui vraiment excellent!