Starlink jette l’éponge et n’installera pas sa station terrestre en Normandie

Nicolas Furno |

Starlink, la filiale de SpaceX qui met en place un réseau de satellites pour offrir un accès rapide à internet partout sur la planète, a abandonné ses plans pour installer deux stations terrestres en France. Outre les satellites envoyés en orbite grâce aux fusées de SpaceX, le réseau compte aussi sur des dizaines d’installations sur le sol. Placées à des endroits stratégiques, elles sont chargées de faire le lien entre les réseaux internet terrestre et le réseau formé par les satellites. En France, trois stations étaient prévues, dont une en Normandie, à quelques kilomètres au sud du Mont-Saint-Michel et c’est elle qui a créé la polémique il y a près d’un an.

Un village normand tente de s’opposer à l’installation d’une station terrestre Starlink

Un village normand tente de s’opposer à l’installation d’une station terrestre Starlink

Le groupement d’habitants opposés à l’installation de la station terrestre de Saint-Senier-de-Beuvron dans la Manche a fini par avoir gain de cause. Non pas parce que leur procédure a abouti : l’ARCEP avait donné son autorisation en amont et les arguments avancés, à base de peur des ondes électromagnétiques « capables de communiquer jusqu’à 830 mètres vers le cosmos » et de sauvegarde du vivant, n’auraient été jugés recevables dans un procès. C’est Starlink qui a décidé de jeter l’éponge et jugé que se battre pour installer la station à cet endroit n’en valait pas la peine.

L’annulation de l’autorisation accordée en décembre 2020 est justifiée par l’ARCEP par une demande de la part de Starlink. C’est l’entreprise américaine qui a pris la décision de choisir un autre emplacement, sans que l’on sache à ce stade lequel. L’air de rien, cette commune de la Manche était placée sur un axe stratégique pour les réseaux de fibre optique à l’échelle européenne, c’était un choix logique pour une station terrestre.

Comme le rapporte Ouest-France, l’installation de Saint-Senier-de-Beuvron n’est pas la seule abandonnée dans l’Hexagone. Starlink devait aussi installer une station à Gravelines dans le nord, où se situe le plus gros centre de données d’OVH, hébergeur français d’envergure mondiale. Ces plans ont également été abandonnés, sans que l’on sache si c’est aussi lié à des protestations locales ou à un choix différent pour organiser le réseau.

En France, il ne reste plus qu’une seule station Starlink encore prévue, à Villenave-d’Ornon près de Bordeaux. L’offre commerciale a été lancée dans le pays en bêta en mai dernier, mais c’est une offre sans aucune garantie à ce stade.

Starlink lance officiellement son offre d’internet par satellite en France

Starlink lance officiellement son offre d’internet par satellite en France


Source
Image d’accroche : Starlink et montage MacGeneration
avatar PtitXav | 

@Glop0606 : Bezos a aussi prévu d’envoyer sa constellation. Et il y a aussi oneWeb qui est en cours de déploiement. D’après ce que j’ai pu lire , Starlink est quand même bien plus rapide que pour les satellites internet actuels limités en débits et avec une enveloppe en Go faible au vu des usages actuels : quelques heures de streaming vidéo et c’est fini pour le mois. Quand on est au fin fond de la campagne française et qu’il n’y a plus qu’éventuellement une connection filaire instables à 1Mb/s ça peut changer la vie.

avatar gattuz | 

N’importe quoi 😐 encore des gauchos qui s’ennuient.

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

« N’importe quoi 😐 encore des gauchos qui s’ennuient. »

N’importe quoi effectivement que ce commentaire 😄

Essayes donc d’implanter quoi que ce soit dans des zones habitées par des classes supérieurs et un électorat de droite 😄

Personne ne veut dans son environnement de quoi que ce soit qui le transforme : qu’il soit riche ou pauvre, qu’il soit de droite ou de gauche.

Après le pouvoir de nuisance des pauvres étant plus faible ils parviennent moins souvent à empêcher les projets d’autoroutes, de voix ferrées, de lignes à haute tension, de barrages, d’éoliennes, de centre de traitement ou de stockage des déchets ou des eaux usées, d’usines, d’entrepôts, de supermarchés…

Bien des choses souvent nécessaires à la collectivité, mais dont personne ne veut dans son voisinage 😉

Seul l’état pouvait imposer dans le passé ses nécessités, mais aujourd’hui le citoyen dispose de multiples recours qui font de tout projet de ce type un enfer incertain.

avatar gattuz | 

@YetOneOtherGit

Je ne suis pas d’accord avec vous. Mais bien évidemment, je respecte votre point de vue.

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

« Je ne suis pas d’accord avec vous. »

C’est un peu court jeune homme 😉

Il serait intéressant de motiver ce désaccord et de dire sur quoi il porte.

L’assertion selon laquelle personne ne veut dans son voisinage d’éléments éventuellement dérangeant quelques soit sa classe sociale ou son appartenance politique te semblerait fausse ?

C’est pourtant une réalité éprouvée et aujourd’hui bien documentée 😎

avatar gattuz | 

@YetOneOtherGit

L’avenir est à ce genre de projets et je répète que les réfractaires sont des personnes pour la plupart anti progrès et anti tout en général.

« Je ne suis pas d’accord avec vos idées mais je me battrais afin que vous puissiez les exprimer »

Sur ce, n’étant pas un aficionado du dernier mot, je vous souhaite une belle soirée.

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

"réfractaires sont des personnes pour la plupart anti progrès et anti tout en général"

C’est là où nous ne sommes pas d’accord.

Quand tu fais une enquête il y a une énorme différence entre par exemple :
- Êtes-vous favorable à la construction d’un centre de recyclage de déchets ?
-Êtes-vous favorable à la construction d’un centre de recyclage des déchets à côté de chez vous ?

Croire que c’est avant tout une question de rapport au progrès c’est se tromper d’enjeux 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

"« Je ne suis pas d’accord avec vos idées mais je me battrais afin que vous puissiez les exprimer »"

Qui pour l’anecdote est une citation absolument apocryphe de Voltaire 😉

avatar gattuz | 

@YetOneOtherGit

L’anecdote est peut être apocryphe mais a le mérite d’exister 😬

Allez, belle soirée !

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

"L’anecdote est peut être apocryphe mais a le mérite d’exister 😬"

Ce n’est pas l’anecdote qui est apocryphe mais la citation 😉

L’historicité de la création de cette citation apocryphe est clairement établie : 1906 dans The Friends of Voltaire d’Evelyn Beatrice Hall.

avatar gattuz | 

@YetOneOtherGit

Oui on s’est compris. Je vous laisse.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Qui pour l’anecdote est une citation absolument apocryphe de Voltaire 😉 »

Qui n’aurait jamais écrit un truc aussi con.
C’est d’ailleurs un cas d’école, cette citation : une bêtise absolue qui devient citée à l’envie grâce à une étiquette Voltaire contrefaite :D

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

Un des sommets en citations apocryphes c’est Einstein 😉

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Un des sommets en citations apocryphes c’est Einstein 😉 »

Ah, ça…
Et souvent des citations d’une bêtise effarante, qui devaient être des blagues au départ (pas possible autrement), le pauvre…

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Ah, ça…"

« Au plus tu pédales moins vite au moins tu avances plus fort »
A. Einstein dans une lettre à Marylin Monroe 🧠💪

avatar YetOneOtherGit | 

@gattuz

"Sur ce, n’étant pas un aficionado du dernier mot, je vous souhaite une belle soirée."

L’enjeu n’est pas le dernier mot mais la réflexion sur les arguments et la clé de voûte du tient me semble reposer sur un ressenti assez partisan et assez biaisé 😉

avatar claude72 | 

@ YetOneOtherGit

"Bien des choses souvent nécessaires à la collectivité, mais dont personne ne veut dans son voisinage 😉"

Ça s'appelle le syndrome NIMBY : Not In My Back Yard
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nimby

Ceci dit, pour tout ce qui concerne le nucléaire, ma backyard fait minimum 10000 km de longueur/largeur…

Et en ce qui concerne les éoliennes, j'aimerais en avoir pas trop loin de chez moi, comme ça j'aurais une chance d'avoir encore de l'électricité quand 3 cm de neige auront pété les lignes THT qui relient ma ville au réseau EDF… comme ça arrive régulièrement tous les hivers !
D'ailleurs j'envisage même de me fabriquer ma propre éolienne et de me l'installer sur le toit de ma maison.

avatar YetOneOtherGit | 

@claude72

"Ça s'appelle le syndrome NIMBY : Not In My Back Yard"

Yep il s’agit de cela 👍😉

avatar oomu | 

bof

dans un pays bientôt massivement fibré, et ayant déjà un important réseau cuivre, par d'importants acteurs locaux, je ne suis pas convaincu qu'on ait besoin d'une offre par satellite, par une entreprise étrangère.

et aussi, je continue de penser que ces "constellations de satellites" sont des mauvaises idées à long terme pour l'exploitation de l'espace.

avatar brunobl | 

Ma petite ville devait être fibrée en 2020 (bien avant en fait, c'est report sur report...)
L'excuse du Covid aidant, ça devient 2021, puis 2022... puis on est pas encore certain que cela sera commercialisé cette année.
Au niveau de mon entreprise, c'était invivable... en bout de zone industrielle, je cumulais 2 box ADSL (pas de VDSL, trop loin…) + un routeur 4G (en étant trop loin de l'antenne relais... donc en 700 Mhz...).
Ah, on me proposait de la fibre dédiée 10 Mbits à plus de 700 EUR par mois et X milliers d'euros de frais de mise en service.

Et là, merci Starlink, sur le toit de l'usine, ça marche nickel. Le ping ne vaut évidemment pas la fibre hélas. Mais je dépasse parfois les 250 Mbps, et les 150 sont courants.

Et un débit montant pas trop pourri, ce qui était le gros point noir de l'ADSL...

Ensuite, une fois fibré, oui, je pourrai dire au revoir à Starlink. En fait non, je le garderai comme réseau de secours... cela remplacera le routeur 4G qui fait cet office pour l'instant.

Bref, Starlink a gagné.
Mais bon, je profite d'une offre subventionnée par des investisseurs un peu crédules qui pensent que tout nouveau business vaut des centaines de milliards. Pour un peu plus de 80 € HT par mois pour un réseau de secours de qualité, cela me va bien... pour l'instant... Le jour où ils se rendront compte que cela perd de l'argent faute de pouvoir mettre suffisamment de clients sur chaque satellite, ou si les débits s'effondrent car trop de monde sur chaque antenne... eh bien je changerai...

Pour un particulier français, l'intérêt de ce type de solution est effectivement mince par contre... A la maison, je me contente d'une box ADSL avec 8 malheureux Mbps et d'un routeur 4G quand besoin de débit... je n'ai pas le courage de mettre sur le toit une antenne satellite pour 1 an ou 2...

avatar fte | 

@oomu

"dans un pays bientôt massivement fibré,"

Bientôt ?

"et ayant déjà un important réseau cuivre, par d'importants acteurs locaux,"

Je ne réside pas en France. Je ne sais que ce que j’entends. Et ce que j’entends, c’est qu’il vaut mieux être dans un grand centre urbain.

"je ne suis pas convaincu qu'on ait besoin d'une offre par satellite, par une entreprise étrangère."

Pour ça, non plus. Mais de quelques efforts pour améliorer la couverture, ça a l’air.

avatar Vince-surf | 

Pour suivre l'évolution de géo croiseur (astéroïdes), les astronomes observent le ciel. Dans un rapport de début janvier on constate qu'une photo sur 5 est pollué par un de ses satellites. L'espace devrait rester l'apanage des états, l'évolution de la pollution spatiale me fait penser à ce que l'on constate du réchauffement … on va dans le mur mais on ne freine pas, on attend un miracle … triste.

avatar Moebius13 | 

En France on est arrivés à un point où l'on est rétrogrades pour tout.

On parle d'un relais un sol qui n'émet aucune pollution mais non c'est déjà trop et il faut que des gens fassent leur cirque alors que pendant ce temps on plébiscite des éoliennes dégueulasses dans le paysage 🤦‍♂️

Starlink est un beau projet qui semble de surcroît bien fonctionner et qui pallie l'absence de l'Etat dans le domaine du fibrage du pays.

Pour la compétitivité du territoire, pour que les régions soient attractives et se développent, ça fait des années qu'un grand plan fibre avec une grosse dotation aurait dû voir le jour pour que ce ne soit pas seulement les opérateurs et les collectivités territoriales qui fassent le boulot (pour les premier ça signifie qu'on fibre ce qui est rentable).

Quand on habite un coin ou internet se résume à 1 Mbps, Starlink est une bénédiction.

Mais la France a cessé d'être une Nation du progrès depuis bien longtemps pour n'être plus qu'un pays tourné vers le passé, sans grandes ambitions.

Merci Elon Musk de vous substituer à l'Etat qui n'existe plus

avatar codeX | 

@Moebius13

Les gens font bien ce qu'ils veulent là où ils payent des impôts. Proposez votre jardin ou le toit de votre immeuble pour y installer cette station. C'est comme les éoliennes. Tout le monde est d'accord à la condition qu'elles soient implantées loin de chez eux. Sur ce sujet, les citadins sont tranquilles, quoique ............

avatar fte | 

@Moebius13

"Starlink est un beau projet qui semble de surcroît bien fonctionner et qui pallie l'absence de l'Etat dans le domaine du fibrage du pays."

C’est une entreprise privée américaine.

Je préférerais que les États s’occupent de l’infrastructure.

avatar Mike Mac | 

Ce refus est logique, les gaulois ont peur que le ciel leur tombe sur la tête.

Toujours dans la Manche, en Cotentin, les habitants ont déjà touché le gros lot de ce que d'aucuns voient comme des nuisances utiles du progrès : usine nucléaire de Flamanville, usine de retraitements de déchets nucléaires de La Hague, EPR à nouveau usine de production, en puit d'investissement sans fin, avec des promoteurs qui maîtrisent peut-être les technologies du nucléaire mais visiblement pas les budgets. Voilà qui rassure...

Alors, la peur règne car de Starlink à Neuralink, il n'y a qu'un pas. Les habitants craignent qu'on ne viennent ensuite leur glisser des puces sous la peau pour en faire des zombies bêlant à la gloire d'Elon Musk, nouveau guide suprême. Il n'y aura pas de camp de jeunesse muskienne à Saint-Senier de Beuvron ! Ni de rampes de lancement de fusées SpaceX Starship V3 !

A la Une de Capital, on nous dit que tout va bien : "Le CAC 40 rouge vif, la Russie risque d'envahir l'Ukraine "à tout moment" selon les Etats-Unis".

En attendant des temps meilleurs, comme dans Asterix, un ville d'irréductible gaulois résiste toujours et encore à l'envahisseur...

Et c'est dans le périmètre de la fameuse loupe.

https://p0.storage.canalblog.com/03/73/1373605/119930754.jpg

avatar Dimemas | 

oh que oui Mike, mais pour manifester pour diminuer le temps de travail par exemple, donner toujours plus et pour nos "droits" (mais surtout oublier nos devoirs enfin... on parle surtout du droit des employés parce que les indépendants et les petits patrons peuvent aller se faire mettre hein), on est pas les derniers !

avatar klouk1 | 

@Mike Mac

Ce refus est logique, les gaulois ont peur que le ciel leur tombe sur la tête.
Il faut dire que 9 boules de 2,50 de diamètre posées sur des socles en béton de 5 m, on préfère les voir dans la région des bouffeurs de crêpes

avatar gattuz | 

« assez partisan et assez biaisé »

De votre point de vue 🙄.

avatar Dimemas | 

aaaaaaaah la france !
ce pays de râleurs et demeurés avec ses irréductibles sous-doués qui ne sont pas forcément concernés parfois (comprendre notre dame des landes) ou qui ont peur de leur ombre au point de ne jamais pouvoir laisser notre pays avancer (ça c'est pour tout ce qui touche au progrès social, politique etc...) et péricliter face aux autres pays de l'OCDE et passer pour des guignols aux yeux du monde.

avatar Bigdidou | 

@Dimemas

« ce pays de râleurs et demeurés avec ses irréductibles sous-doués »

Ah, on ne peut pas t’enlever tes talents d’auto critique.

avatar tbr | 

On remercie les obscurantistes et autres passionné(e)s de complots alac.🙄

avatar bebi27 | 

Je suis en Normandie et vu le taux de fibre installée c'est clair, aucun besoin de ce truc.

avatar Samus | 

Quand c'est pas la réglementation ou les impôts , c'est la population ou les anti-tout qui font fuir les investisseurs. Et après on s'étonne du chômage endémique? Enfin bon, c'est pas grave, on est en France, y'a les allocs...

avatar Bigdidou | 

@Samus

« Quand c'est pas la réglementation ou les impôts , c'est la population ou les anti-tout qui font fuir les investisseurs. »

Je ne crois pas que nous soyons très en panne d’investisseurs en France…
Apres, il est possible que notre réglementation et surtout notre système fiscal qui les avantage beaucoup par rapport aux revenus du travail ne leur soient pas si défavorables ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Samus

"Quand c'est pas la réglementation ou les impôts , c'est la population ou les anti-tout qui font fuir les investisseurs. Et après on s'étonne du chômage endémique? "

Et étrangement le volume des investissements en France d’entreprises étrangères est loin d’être négligeable, c’est à ne rien y comprendre ce masochismes 😎😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR