Google va inclure un VPN dans son abonnement Google One 2 To

Stéphane Moussie |

Au rythme où vont les choses, on trouvera bientôt un abonnement à un VPN dans les paquets de céréales. Google a annoncé que la formule 2 To de Google One (son abonnement qui comprend notamment du stockage) allait bientôt inclure un VPN pour Android aux États-Unis.

Ce VPN est, comme les autres du marché, présenté comme une protection en ligne supplémentaire : les données de la connexion internet empruntent un tunnel chiffré, ce qui évite qu'elles soient interceptées par des personnes plus ou moins bien intentionnées.

Un VPN n'est cependant pas une technologie miraculeuse. Mal employée, elle peut même se retourner contre l'utilisateur. Toutes les données transitent en effet par les serveurs d'un tiers, en l'occurrence Google ; il faut donc avoir une confiance solide dans le fournisseur du VPN, qui est en position de connaître tout l'historique de navigation.

Google assure que sa connexion VPN « ne sera jamais utilisée pour suivre, consigner ou vendre les données liées à votre activité de navigation. » Et de préciser néanmoins qu'une « journalisation minimale est effectuée pour assurer la qualité de service, mais votre trafic réseau n'est jamais consigné et votre adresse IP n'est pas associée à votre activité. »

En haut, une connexion sans VPN. En bas, avec un VPN. Image Google

Cette journalisation peut comprendre le nombre de fois où le service a été utilisé au cours des 28 jours (mais pas les heures d'activation ni les durées), le nombre de tentatives de configuration (pour s'assurer que l'utilisateur ne dépasse pas le nombre de sessions simultanées autorisées) et les enregistrements des erreurs serveurs.

Google, dont le principal business est d'afficher des publicités personnalisées pour ceux qui ne le sauraient pas encore, veut également faire preuve de transparence. Les bibliothèques des clients de son VPN sont open source et ses systèmes de bout en bout devraient faire l'objet d'un audit indépendant l'année prochaine.

L'abonnement 2 To à Google One coûte 9,99 €/mois. Le VPN devrait être proposé prochainement dans d'autres pays. Une version iOS de l'app Google One est également prévue pour bientôt. Contrairement à d'autres VPN commerciaux, Google n'évoque pas de fonction pour contourner des restrictions géographiques sur différents services.

Les VPN se multiplient comme des lapins. En plus des services dédiés déjà très nombreux, les VPN font leur apparition dans des gestionnaires de mots de passe et même des explorateurs de fichiers, sans que soit toujours bien précisée la gestion des données personnelles. Prudence, donc : si vous avez vraiment besoin d'un VPN (par exemple quand vous êtes connecté à un Wi-Fi public), n'activez pas le premier venu.

avatar Ricobtz | 

VPN de Google... 😏 Je pouffe, je me moque pas c’est nerveux.

avatar ditek | 

@Ricobtz

J’ai réagit de la même façon 😎

avatar Ron Dex | 

@Ricobtz

« il faut donc avoir une confiance solide dans le fournisseur du VPN, qui est en position de connaître tout l'historique de navigation.

Google assure que sa connexion VPN « ne sera jamais utilisée pour suivre, consigner ou vendre les données liées à votre activité de navigation. »

Perso, je n’ai pas confiance !

avatar ArchiArchibald | 

Cool : un nouveau moyen pour Google d’absolument tout savoir sur la navigation Internet de ses produits/utilisateurs. Ses clients (les publicitaires) pourront encore mieux manipuler les cerveaux.

avatar Thizzface69 | 

@ArchiArchibald

Mais grave !!

avatar razerblade | 

@ArchiArchibald

Pas besoin de Google pour avoir des troupeaux de moutons qui achètent tout et n’importe quoi. 😅

avatar ArchiArchibald | 

@razerblade

J’ai le défaut de croire que si toutes les entreprises du monde dépensent autant en budget publicitaire, c’est qu’ils ont des études prouvant bel et bien l’efficacité de la publicité.

Alors, oui, Google est le pire monstre publicitaire de l’histoire.

avatar Sacha12 | 

@razerblade

et qui se soumettent aux mouvement d’humeur de l’état...

avatar iftwst | 

@ArchiArchibald

Pas du tout ! Google c’est la gentille boîte qui fait l’api Anti covid si géniale.
Son vpn est sûrement aussi bien.

avatar Sukhoi_37 | 

Ça fait peur quand même 😳

avatar monsieurbilly | 

Google pouvait déjà tout savoir sur les données qu’ils stockaient sur ces serveurs.
Maintenant il s’assure en avoir l’exclusivité. Pas con !

avatar redchou | 

@monsieurbilly

Exactement... 😰

avatar PierreBondurant | 

@monsieurbilly

« Je siphonne strictement toutes vos données Mais je vous protège des autres » ! Merci Google 😇

avatar Ktv75 | 

😂

avatar Cyrille50 | 

Ah ah : Google a trouvé comment pister tous ses clients. Lol.

avatar victoireviclaux | 

LOL VPN Google ! 🤣

avatar r e m y | 

Le fait que vous soyez aussi "prudent" dans la présentation faite du VPN de Google n'a aucun rapport, j'imagine, avec l'article sponsorisé de pureVPN publié juste avant... 🤔

avatar Mickaël Bazoge | 
Tu imagines très bien.
avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Les VPN privent Google d'un tas de données de navigation, qu'ils sortent leur propre VPN pour les récupérer n'est pas étonnant.

Ceci-dit, les VPN tiers sont parfois plus douteux que Google et les gens ne se méfient pas car la plupart ne sait pas comment fonctionnent les VPN et à quoi ils servent exactement.

avatar Gregoryen | 

Je recommande ProtonVPN basé en suisse, lisez leurs blog sur leurs entreprise c'est vraiment intéressant.

avatar powergeek | 

@Gregoryen

Tout le monde sait que Proton est une entité créée par la CIA. Le fait qu’ils soient en Suisse n’y change rien. Silent Circle en a bien fait les frais. Beaucoup de services de VPN ou de mail encrypté sont des structures créées par des agences à 3 lettres... On appelle ça des Honey Pots. Le seul en qui j’ai confiance c’est TorGuardVPN.

avatar Krysten2001 | 

@powergeek

Mais je ne vois pas sur le site web où l’entreprise est basé 🤔 et où avez-vu cette info concernant ProtonVPN? Perso je préfère ExpressVPN et NordVPN car gros point qu’ils ont c’est le débit.

avatar Ricobtz | 

@Krysten2001

Proton basée en Suisse, serveurs souterrains. NordVpn au Panama, Express VPN dans les Îles Vierges britanniques.

avatar Krysten2001 | 

@Ricobtz

Non TorGuard VPN 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR