Mike Bombich : prudence avec APFS dans macOS High Sierra

Florian Innocente |

macOS High Sierra apporte un tout nouveau système de fichiers et le peu d'informations données par Apple à son sujet alarme Mike Bombich, l'éditeur du vénérable utilitaire Carbon Copy Cloner.

Chaque révision majeure de macOS est une opportunité pour ces logiciels qui offrent un filet de sécurité en cas d'échec lors de la grande mise à jour. Sauf que cette année est plus spéciale que les précédentes, High Sierra touche à l'une des fondations de macOS. Il remplace HFS+, le moteur qui s'occupe de gérer le moindre fichier de votre Mac (écriture, copie, duplication, suppression…), par une version toute neuve et moderne : APFS. Ce dernier est déjà utilisé par les iPhone, les iPad, les iPod touch et les Apple TV depuis iOS 10.3 et tvOS 10.2 — la transition s'est d'ailleurs formidablement déroulée.

Carbon Copy Cloner

Carbon Copy Cloner ayant comme fonction de réaliser des sauvegardes et clones du contenu d'un disque dur ou d'un SSD, le détail du fonctionnement d'APFS intéresse ses développeurs au premier chef.

Dans un billet publié il y a quelques jours, Mike Bombich se désole de la maigreur de la documentation offerte par Apple. 10 petites pages face aux 59 pages d'HFS+. À la décharge d'Apple, HFS+ date de 1998, il s'appuyait sur HFS et il n'est pas surprenant qu'avec une telle ancienneté il soit parfaitement documenté.

Cependant, à environ 2 ou 3 mois de la sortie de High Sierra, Bombich s'inquiète que certaines fonctions clefs, comme les "snapshots" ou "instantanés" (une réinterprétation de la fonction Time Machine) soient survolées à grande vitesse avec, pour ainsi dire, zéro détail technique exploitable.

Le manque de documentation n'est pas un petit problème. Les questions de base restent sans réponse, telles que "Comment puis-je déterminer l'espace qu'utilise un instantané en particulier ?" Et "Comment puis-je déterminer si 'le fichier Y' est un clone du 'fichier X'?" En voici une bonne : comment puis-je déterminer de façon sûre l'espace qu'un dossier en particulier utilise vraiment ?

Toujours pour cette fonction de "snapshots" il s'inquiète de voir Apple ne fournir aucune API aux éditeurs tiers. Pour Bombich, cette partie d'APFS n'est pas encore prête et pourtant le jour de sa sortie générale approche à grands pas. Il dresse un parallèle avec le nouveau composant réseau Discoveryd qu'Apple avait installé dans Yosemite avant de faire machine arrière devant les instabilités créées.

La comparaison est peut-être un peu forte en l'état puisque High Sierra est toujours en bêta et qu'il reste quelques semaines pour qu'Apple accède à la demande de tels éditeurs. Bombich redoute néanmoins qu'Apple n'aille un peu vite en besogne en livrant dès cet automne ce gestionnaire de fichiers aux millions d'utilisateurs de Mac. Il conseille à ceux-ci de ne pas se précipiter sur APFS et d'attendre quelque temps à distance raisonnable.

L'activation d'APFS lors de l'installation du système est optionnelle, mais la case pour le faire est cochée par défaut — du moins dans les bêtas actuelles. On peut toujours différer cette migration qui est réalisable ensuite avec Utilitaire de disques. Cela se fait sans avoir à effacer les fichiers présents. De même que l'on peut ramener un volume d'APFS vers HFS+ mais là, c'est au prix d'un reformatage préalable.

Cliquer pour agrandir

avatar agapimou1 | 

@feefee

Ne parlons pas de Microsoft, avec leur NTFS il ne sont pas prêts de passer à un équivalent de APFS. Déjà que leur WinFS a été un fiasco total et jamais intégré dans Vista ! Leurs ingénieurs ont jeté l'éponge ...Les problèmes étaient insurmontables.

Alors changer NTFS chez eux va être autrement plus compliqué que le passage de HFS+ à APFS chez Apple....

avatar agapimou1 | 

@fte

Tu redémarres ta machine en appuyant sur CMD + R et tu vas dans Utilitaire de disque, tu pourras lancer la conversion vers APFS...

Mike Bombich n'est pas caché dans l'utilitaire de disque , tu ne risques pas de le voir apparaitre. Tu peux y aller, il n'est pas caché dans HFS+ non plus !

MDR. lol !!!

avatar victoireviclaux | 

Depuis iOS 10.3, c'est APFS qui est utilisé.

avatar pat3 | 

Après faut savoir raison garder quand les alertes sur un futur pas encore décidé sont le fait d'un développeur à la fois juge et partie. Ce que Bombich exprime, c'est une inquiétude vis à vis de son core business, qui peut rester incertain quelques mois (comment vendre des licences de CCC tant qu'il ne gère pas APFS?). Voire, une manière de prejustifier une augmentation de tarif ou un changement de business model de sa solution (qui a dit abonnement?)…

avatar r e m y | 

@pat3

Tu as tout à fait raison de rappeler que CCC fait vivre Mike Bombich et une petite équipe de quelques personnes.
Mais son alerte sur le manque d'information de la part d'Apple sur APFS doit être entendue par les utilisateurs de Mac s'apprêtant à passer à HighSierra cet automne, car tous les développeurs d'outils de réparation de disque sont dans la même situation et ne peuvent pour l'instant mettre à jour leurs utilitaires.

Alors certes c'est un probleme économique pour ces développeurs ou éditeurs, mais pour nous autres simples utilisateurs, ça signifie que le passage à APFS, si on l'accepte, se fera sans qu'aucune bouée de secours ne soit disponible (que ce soit CCC, SuperDuper, DiskWarrior, DataRescue... aucun ne sera probablement disponible dès cet automne).

Dès lors, il semble prudent d'attendre un peu avant d'abandonner HFS+

(Nota: APFS est aussi une belle opportunité pour tous ces développeurs de nous vendre la mise à niveau de leurs utilitaires dont la plupart devront être totalement réécrits)

avatar agapimou1 | 

@remy

Tu radotes ! On a compris que Mike Bombitch a dit que le système de fichiers d'Apple était pas bien documenté ! Ca on a bien compris ! Tu ne vas pas passer Noel là dessus tout de même !... C'est bon ! Passe à autre chose.... Va planter des choux, ou biner ton jardin, tu verras Mike Bombich caché dans les rosiers peut être....

MDR

avatar Bigdidou | 

@agapimou1

« Tu ne vas pas passer Noel là dessus tout de même !... C'est bon ! Passe à autre chose.... »

Noel, non, mais les commentaires ici, certainement.
Je vois bien que ça t’a échappé (s’il n’y aurait que ça...), mais c’est précisément le sujet de la news.
Souffre qu’on en parle dans les commentaires.
Et va faire tes hors sujets et te calmer ailleurs.

avatar agapimou1 | 

@Bigdidou

Il est temps de prendre ta petite pilule pour te calmer ! Tu m'as l'air bien énervé ! Tu veux un dragonal ?

avatar Bigdidou | 

@agapimou1

« Il est temps de prendre ta petite pilule pour te calmer ! Tu m'as l'air bien énervé ! Tu veux un dragonal ?

Explique où j’ai l’air énervé ?
Certainement pas par toi, lapinou.
Toi, en revanche, tu es fin de dose. Tarde pas trop pour l’injection.

avatar agapimou1 | 

@remy

Ton Mike Bombich, il a intérêt de rendre son CCC compatible avec APFS s'il ne veut pas mettre la clé sous la porte rapidement, je comprends son angoise.... Ca sent le roussi pour son produit...

avatar LeGrosJeanLou | 

Personnellement ça fait belle lurette que j'ai une copie de l'intégralité de mes documents sur iCloud et DropBox donc je ne suis absolument pas inquiet. Au pire je réinstalle mon système, la belle affaire avec ma connexion fibrée et mon SSD.

Mais je comprends que pour certains professionnels ce soit risqué. La question est : Quel professionnel compétent ferait l'installation d'un système aussi jeune sans avoir au moins une machine de secours ?

avatar TheGeekA69 | 

Petite question de super noob: sentira-t'on une différence d'écriture/lecture de fichier ?

avatar fte | 

@TheGeekA69

Aucune.

À la duplication dans le Finder, sur le même volume, probablement.

avatar TheGeekA69 | 

@fte

Je me rend compte que ma question était mal posée. Je voulais dire en vitesse d'écriture/ lecture. Merci de votre réponse.

avatar fte | 

@TheGeekA69

C’est ainsi que je l’avais comprise et c’est dans ce sens que j’ai répondu.

avatar r e m y | 

@TheGeekA69

Je ne serai pas aussi radical que fte.
Il y a bien quelques améliorations dans les temps de copie, ne serait-ce que par la suppression de la double écriture du catalogue liée à la journalisation. Mais ce n'est pas tres sensible.
(La copie d'un gros fichier sur un seul et même disque est par contre instantanée, mais ce n'est pas une opération tres courante...)

L'utilisateur lambda risque surtout d'être déconcerté en cherchant à connaître la place disponible ou la place occupée sur son disque (surtout s'il l'a partitionné, chaque partition indiquant une taille égale à la totalité du disque, sauf si on à imposer une taille maxi lors du partitionnement). Le fait que certaines copies de fichiers ne prennent pas de place ou que certaines suppressions n'en libèrent pas risque d'en surprendre plus d'un...

avatar Bigdidou | 

@r e m y

« Le fait que certaines copies de fichiers ne prennent pas de place ou que certaines suppressions n'en libèrent pas risque d'en surprendre plus d'un... »

Oui, ou encore, le fait qu’après modification, un fichier se mettent à prendre une place inattendue et apparemment disproportionnée, si j’ai bien compris (mais ça, j’en suis pas sur).

avatar r e m y | 

@Bigdidou

Disons qu'on peut connaître la taille d'un fichier (c'est la taille qu'il occupera si on le copie sur un autre support), mais on ne peut jamais être sûr de la place qu'il occupe physiquement sur un disque.

Des utilitaires comme WhatSize vont devoir revoir complètement leur façon de présenter l'occupation d'un disque...

avatar Bigdidou | 

@r e m y

« mais on ne peut jamais être sûr de la place qu'il occupe physiquement sur un disque. »

C’est ça.
Et paradoxalement, dans certaines situations, quand tu vas nettoyer ton disque pour gagner de la place en virant un gros fichier, si des « occurrences » (c’est pas le bon mot, mais y a tout un vocabulaire technique à apprivoiser) de ce gros fichier sont ailleurs sur le disque, alors ils vont être physiquement dupliqués... et tu perdras de la place. C’est ça ?
Ça va relancer les forums, c’est sûr ;)

avatar BeePotato | 

@ Bigdidou : « quand tu vas nettoyer ton disque pour gagner de la place en virant un gros fichier, si des « occurrences » (c’est pas le bon mot, mais y a tout un vocabulaire technique à apprivoiser) »

Des clones, c’est ça le mot.

« de ce gros fichier sont ailleurs sur le disque, alors ils vont être physiquement dupliqués... et tu perdras de la place. C’est ça ? »

Non.
Le pire qui puisse se passer dans ce cas sera de ne gagner aucun espace disque (les clones l’occupant toujours). Mais il n’y aura pas de perte.

C’est seulement en cas de modification d’un fichier dont il existe des clones qu’on aura d’un coup une perte d’espace disque (correspondant à la taille de ce fichier).

avatar Bigdidou | 

@BeePotato

« Le pire qui puisse se passer dans ce cas sera de ne gagner aucun espace disque (les clones l’occupant toujours). Mais il n’y aura pas de perte. »

Ok, un seul clone sera physiquement dupliqué, mais les autres clones resteront des clones, alors.
Par contre, si un fichier est modifié, tous ses clones sont physiquement dupliqués, ou un seul et les autres clones deviennent ses clones ?

MacG, un bouquin !

avatar BeePotato | 

@ Bigdidou : « Ok, un seul clone sera physiquement dupliqué, mais les autres clones resteront des clones, alors. »

Gné ?
Il n’y a pas de duplication, puisque tu parlais du cas où on efface un fichier.

Si ce fichier fait partie d’un groupe de clones (partageant donc tous les mêmes données sur le disque), il n’y aura pas de changement de l’espace disponible, puisque l’espace qu’il occupait n’est pas libéré, étant toujours utilisé pour les autre clones.

« Par contre, si un fichier est modifié, tous ses clones sont physiquement dupliqués, ou un seul et les autres clones deviennent ses clones ? »

Ses anciens clones ne sont pas dupliqués. Ils ne sont même pas touchés, puisqu’ils ne sont pas concernés par la modification. En revanche, comme le fichier modifié ne partage plus ses données avec eux (puisqu’elles ont été modifiées), il y a besoin d’espace pour écrire ailleurs sur le disque ses données à lui. D’où, d’un coup, une perte d’espace disque équivalent à la taille de ce fichier.

Est-ce plus clair ?

avatar Bigdidou | 

@BeePotato

Non, pas du tout, et je m’aperçois que je n’ai rien compris à cette histoire ce clones ;)

Comment ça marche ?
Tu as quelque part sur le disque les infos, le fichier écrit en dur. Si je comprends bien ce que je viens de lire tout ce que tu vois toi, ce sont des clones, alors ?
Si tu supprimes ton fichier, tu supprimes en fait un clone, mais ton fichier reste là, s’il en existe d’autres clones ?
Et si tu le modifies, un fichier modifié est crée, le fichier initial reste intact s’il existe d’autres clones ?

Ça doit te paraitre bizarre ces errements de pensée, mais pour le non spécialiste, c’est très peu intuitif...

avatar BeePotato | 

@ Bigdidou : « Si tu supprimes ton fichier, tu supprimes en fait un clone, mais ton fichier reste là, s’il en existe d’autres clones ? »

C’est ça.

« Et si tu le modifies, un fichier modifié est crée, le fichier initial reste intact s’il existe d’autres clones ? »

C’est ça aussi.

Ça peut paraître plus simple si tu oublies le terme de clone : il y a des données sur le disque, et un fichier est (en gros) une étiquette (avec un nom et quelques autres attributs) pointant vers ces données.
Et dans un système comme APFS, quand on duplique un fichier, on ne fait que créer une nouvelle étiquette pointant vers ces même données.

Si on supprime un fichier mais qu’il y en a un ou plusieurs autres pointant vers les mêmes données, on ne supprime logiquement que l’étiquette et non les données.

Et si on modifie le contenu d’un fichier alors que d’autres fichiers pointent vers les mêmes données, on va écrire les données modifiées ailleurs, histoire que ces autres fichiers ne soient pas affectés par la modification.

avatar Bigdidou | 

@BeePotato

Oui merci, beaucoup, c’est très clair, du coup.
Mon erreur venait que je pensais qu’on avait accès parfois au fichier lui même directement, parfois à des clones ou étiquettes que le système créait quand il trouvait un doublon exact. Un peu comme avec les liens symboliques.
Mais c’est pas du tout ça, effectivement.

avatar BeePotato | 

@ Bigdidou : « Oui, ou encore, le fait qu’après modification, un fichier se mettent à prendre une place inattendue et apparemment disproportionnée »

Oui, c’est à mon avis surtout ça qui est susceptible de surprendre.

« si j’ai bien compris (mais ça, j’en suis pas sur). »

Si, c’est bien ça, à un détail près : ce n’est pas tellement la place apparente que prend le fichier qui surprendra l’utilisateur, puisqu’elle restera affichée comme identique ; mais ce sera l’espace libre restant sur le disque, qui changera brutalement même après une modification mineure d’un fichier. M’enfin, c’est seulement pour les fichiers assez gros pour qu’il aient un impact visible sur l’espace disque.

avatar TheGeekA69 | 

@r e m y

Merci beaucoup pour ces éclaircissements, c'est tout clair ??

avatar Biking Dutch Man | 

Comme toujours je ferai la mise à jour de l'OS après Pâques, lorsqu'il sera en x.3 ou x.4, lorsque la majorité des plâtres auront été essuyé! Et je pense que ma productivité reste maximale en faisant ainsi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR