Les nouveautés réseau de macOS Sierra et iOS 10

Stéphane Moussie |

À partir du 1 janvier 2017, toutes les applications iOS soumises à Apple devront utiliser des connexions sécurisées HTTPS pour être validées. Pour les développeurs, cela reviendra à prendre en charge App Transport Security, une fonction introduite dans iOS 9 et El Capitan qui était jusque-là recommandée mais pas obligatoire.

IPv6

Stuart Cheshire, ingénieur émérite d'Apple, a annoncé d'autres nouveautés réseau durant une session de la WWDC 2016 résumée par Ars Technica. Le protocole IPv6, lancé symboliquement il y a quatre ans dans le monde entier, représente aujourd'hui jusqu'à 70 % des connexions du site apple.com avec certains opérateurs, comme Verizon. 40 % des connexions provenant de la Belgique, en pointe sur la technologie, sont en IPv6.

Non seulement l'IPv6 résout le problème de la pénurie d'adresses de l'IPv4, mais en plus il accélère la navigation. Le chargement des pages web mobiles de LinkedIn est 10 à 40 % plus rapide, et une requête HTTP sur Facebook 15 à 30 % plus rapide.

iOS 9 et El Capitan ont commencé à favoriser l'IPv6 au détriment de l'IPv4. Comme tous les serveurs ne sont pas passés à l'IPv6, un mécanisme permet de traduire les adresses en IPv4.

Or, ce mécanisme ne fonctionne pas quand la connexion se fait directement à l'adresse IPv4 (par exemple 17.172.224.47), sans interroger le système de nom de domaine (http://www.apple.com). Apple modifie ce comportement dans plusieurs API d'iOS 10 et Sierra en ajoutant la prise en charge des adresses IPv4 littérales. Cela étant, la consigne est toujours de préférer l'IPv6 quand c'est possible.

Explicit Congestion Notification (ECN)

Promise dans iOS 9 et OS X 10.11, la fonction Explicit Congestion Notification (ECN) arrive finalement dans leur successeur. ECN est une réponse au problème de congestion du réseau. L'ingénieur Stéphane Bortzmeyer explique sur son blog la problématique :

La congestion, [c'est] le fait qu'il y ait plus de paquets IP qui veulent passer par les tuyaux que de capacité pour les faire passer. La réponse classique d'IP à la congestion est de laisser tomber certains paquets, les protocoles de plus haut niveau étant alors censés ralentir en réponse à ces pertes. [...] Mais cela fait perdre des données, juste pour envoyer une indication. D'où l'idée de prévenir avant que la congestion ne soit réellement installée, en modifiant deux bits de l'en-tête IP, pour indiquer que le routeur a du mal à suivre. Les machines terminales, si elles gèrent ECN, vont alors ralentir leur débit de manière plus efficace que si elles avaient attendu en vain un paquet.

ECN existe en fait depuis le début des années 2000, mais s'il n'a pas été adopté avant par Apple (et fait un faux départ dans iOS 9 et El Capitan), c'est parce qu'il n'était pas correctement géré jusqu'à présent par certains équipements et acteurs. L'année dernière, un opérateur allemand a par exemple signalé temporairement tous les paquets comme congestionnés, ce qui a dégradé les connexions.

Mais l'internet est maintenant prêt pour ECN, assure Stuart Cheshire. 70 % des sites les plus visités gèrent ECN, et même 83 % pour ceux qui sont en IPv6. Apple a d'ailleurs activé partiellement ECN dans iOS 9.3 et OS X 10.11.5 : une session réseau sur 20 utilise la fonction. Dans les bêtas de macOS Sierra et iOS 10, ECN est continuellement actif en Wi-Fi ainsi que sur les réseaux cellulaires de certains opérateurs.

Assistance Wi-Fi

L'Assistance Wi-Fi d'iOS 9 est une bonne idée qui a été mal accueillie. Cette fonction activée par défaut qui privilégie le réseau cellulaire quand la connexion Wi-Fi est faible a rapidement été critiquée pour son hypothétique consommation excessive de data. La faute incombait en partie à Apple qui ne donnait pas d'informations à ce sujet. À partir d'iOS 9.3, on a pu se rendre compte que l'Assistance Wi-Fi consommait en fait très peu de données.

Stuart Cheshire a défendu l'intérêt de cette fonction et annoncé un changement dans la gestion du passage d'un type de connexion à un autre. Prenons le cas du chargement automatique de photos de Dropbox qui s'active uniquement en Wi-Fi si on le souhaite.

Actuellement, l'application commence par interroger iOS pour savoir si l'iPhone est connecté en Wi-Fi ou en 4G, puis débute le transfert s'il est en Wi-Fi. Or, le type de connexion peut changer d'une seconde à l'autre.

La nouvelle méthode renverse la logique pour une meilleure réactivité : l'application va d'abord essayer de transférer les photos, et si le système lui indique que l'iPhone est en 4G, elle va stopper l'opération. L'application peut alors demander à l'utilisateur s'il veut réaliser le transfert en 4G ou tout simplement attendre le retour du Wi-Fi.


avatar Mr Bob | 

Sujet en marge : les problèmes de wifi rencontrés sur les MBP Retina et El Capitan sont réglés sous macOS Sierra !

avatar oomu | 

je reste dubitatif.

avatar Mr Bob | 

J'ai testé en wifi-n pendant 1 après-midi entière. Aucune déconnexion, aucun bug, pas de baisse de débit.
Je suis ensuite retourné sur El Capitan, j'ai eu quatre déconnexions en 10 minutes.

avatar PierreBondurant | 

@Mr Bob :
Merci du post, ça fait plus d'un an que j'attends le retour d'un wifi stable...

avatar nayals | 

"toutes les applications iOS devront utiliser des connexions sécurisées HTTPS"

Oula, il y a encore beaucoup d'apps (d'actualité par exemple) qui n'ont pas encore le SSL !

avatar JLG01 | 

@daxr1der :
Il voulait dire 4 olympiades.
Il est probablement né un 29 février. ;=D

avatar coink | 

L'ipv6 lancé il y a 4 ans... Ce qu'il faut pas lire ...

avatar oomu | 

hahaha, en effet, lire "4 ans", moi qui a connu son "arrivée" dans les années 90s, c'est tragicomique.

mais je pense que les "4 ans" font référence à ceci : https://en.wikipedia.org/wiki/World_IPv6_Day_and_World_IPv6_Launch_Day événement qui fut médiatisé.

La demande de passer à ipv6 a commencer à devenir pressante début 2000, avec quelques initiatives gouvernementales et encouragement à le mettre dans tous les systèmes et logiciels. Dans la pratique il fallu près de 10 ans pour que les logiciels usuels des utilisateurs (au moins les navigateurs web) soient tous prêts.

Si j'en crois wikipedia, en 2016 on est à une couverture par ipv6 de 10% d'internet ( https://en.wikipedia.org/wiki/IPv6_deployment ). Ce qui assez vraisemblable.

Quand j'étais étudiant (qq part vers 1997), un de mes enseignants avait expliqué que la migration à ipv6 occupera toute notre vie. Et ça risque bien d'être le cas...

-
j'ai même pas envie de refaire toute la sécurité et routage du réseau interne d'entreprises en ipv6... heureusement là, y a aucune urgence du tout. Si ce n'est pour utiliser de nouvelles optimisations et fonctionnalités.

avatar Stéphane Moussie | 
Oui, le "lancé il y a quatre ans dans le monde entier" fait référence au "World IPv6 Launch Day". Pour que ce soit clair, c'est Stuart Cheshire qui fait lui-même référence à ce lancement "il y a quatre ans" dans la session qu'il donne. La slide en question : https://goo.gl/1DAoyr
avatar bubumac | 

Ils feraient bien de régler les problèmes du Wake On Lan (qui ne fontionne plus depuis Mac OS X 10.11.4) avant de developper ces nouvelles fonctions.

avatar oomu | 

NON ! Ils feraient bien de régler le bug que MOI que j'ai d'abord.

avatar C1rc3@0rc | 

qui est?

avatar DouceProp' | 

C'est les dev de Spotify qui vont être content.

avatar FraggyFred | 

Stuart Cheshire est surtout l'auteur de Bolo, fantastique jeu en réseau et en 256 couleurs sur lequel j'ai passé des milliers d'heures !
A cette époque (1990 …) il rêvait de rentrer chez Appel, heureux de savoir qu'il s'y sent bien après tout ce temps !

avatar thebarty | 

@FraggyFred :
Merci de me rappeler Bolo ! Qu'est-ce que c'était génial.

avatar cecemf | 

L'article a quand même un goût de pas fini.

Est niveau SMB et autre pas de nouveautés ou mise à niveaux?

avatar hugome | 

10 à 40 % plus rapide en IPV6 ? J'aimerais bien voir la source parce que je suis pas convaincu.

avatar king péa | 

ici au Canada, lorsque Wifi Assist a été lancé, cela a causé des dépenses de data astronomiques chez les utilisateurs... et comme le prix du Go ici est facturé à prix d'or (rogers.com ou bell.com si vous voulez voir), les gens ont eu des 200-300 $ de hors forfait facile...

avatar marc_os | 

« Cette fonction activée par défaut qui privilégie le réseau cellulaire quand la connexion Wi-Fi est faible a rapidement été critiquée pour son hypothétique consommation excessive de data »

C'est ce qui arrive quand la croyance prime sur la science.

CONNEXION UTILISATEUR