OS X Yosemite : les dossiers du Launchpad sont plus généreux

Nicolas Furno |

Suivant une nouveauté d’iOS 7, OS X Yosemite est devenu plus souple dans sa gestion des logiciels avec le Launchpad. Rappelons que vous pouvez, comme sur les appareils iOS, regrouper les applications installées dans des dossiers virtuels. Une fonction pratique pour organiser ses icônes, quand on utilise vraiment cette fonction reprise des iPhone et iPad.

Avant, un dossier dans le LaunchPad n’acceptait que 28 logiciels au mieux…

Depuis l’ajout de LaunchPad à OS X, Apple avait maintenu une limitation étrange : on ne pouvait pas mettre plus de 28 logiciels par dossier. Elle n’avait déjà pas beaucoup de sens sur un appareil iOS, elle était encore plus étrange sur un Mac. Fort heureusement, OS X Yosemite améliore cela en levant la restriction : comme sur iOS 7, on peut stocker beaucoup plus d’icônes dans un dossier, et le cas échéant, on aura un système de pages pour afficher tous les éléments. Au passage, l'interface abandonne l'esprit iOS 6 pour celui du nouveau système mobile : c'est logique.

… mais ça c’était avant ! Dans OS X Yosemite, on peut ranger plus d’icônes dans chaque dossier, et on a plusieurs pages le cas échéant.

Le site Mac in Poche qui rapporte l’information a même testé les nouvelles limites imposées par le système. Sachant que l’on peut avoir au moins 70 pages par dossier, que chaque page contient 35 applications, on peut avoir 2450 logiciels par dossier. Et comme le LaunchPad est lui-même composé de maximum 70 pages de 35 dossiers, on peut ainsi stocker sur son Mac 85 000 logiciels, avant d’atteindre les limites de la fonction. A priori, vous devriez atteindre les limites de votre disque dur bien avant…

avatar patrick86 | 

"on peut ainsi stocker sur son Mac 85 000 logiciels, avant d’atteindre les limites de la fonction. A priori, vous devriez atteindre les limites de votre disque dur bien avant…"

Ceci me rassure. Je vais pouvoir utiliser mon Mac sans inquiétude.

avatar Dark-mac | 

Après sa dépend des applications qu'on a. Sur les 85000 si je considère 35 apps intégré par défaut et que je les enlèves il me reste 84 965, si elles ont toutes un poids d'1 Mo cela représente environ 83 Go, j'ajoute a cela 8 Go pour les 35 intégré par défaut cela me fait environ 91 Go. Sachant que les macs ont au minimum 128 Go de stockage que 91 Go est inférieur à 128 Go

avatar amiga500 | 

Le launchpad c'est pour ceux qui ne veulent pas de dock c'est ça ? jamais eu l'utilité pour le moment.

avatar Smartiiez | 

Mon Dock ne m'affiche que mes applications ouvertes, ce qui signifie qu'au démarrage de mon Macbook, seul l'icone du finder est visible. Oui, je vais parti de ces gens qui ont le bureau totalement vide.

avatar Dark-mac | 

@Dark-mac :
Mince mauvaise manip je continue.
Sachant que les macs ont au minimum 128 Go de stockage que 91 Go est inférieur à 128 Go je suis arrivé au bout de la limite du Launchpad avant celle du Disque dur.

avatar Vouzemoi | 

ha enfin. j'attendais cette fonction depuis que je l'ai découverte sur windows 98. Un système qui permette de créer des dossiers pour y mettre des applications. Un truc pas simple à développer visiblement

avatar BeePotato | 

@ Vouzemoi : Tu n'as pas dû lire correctement l'article… ;-)

avatar Vouzemoi | 

..........

avatar Link1993 | 

J'aime pas le système de dossier depuis iPhone os 7... On a moins de truc sur la première page et question de gout, j'aimais bien le coup du glisser pour faire apparaitre.
Mais c'est surtout cette histoire de place. Sur un iPhone 3.6" je trouve ça logique que ça soit du 3*3 icônes, mais sur un 4" ? Et sur un iPad ?

Heureusement que ça n'est pas le cas sur mac. Apres, a part les récents switchers, qui utilise Launchpad vraiment ?

avatar oomu | 

idem pour la remarque sur les dossiers ios7 et le glisser.

-
et j'utilise Launchpad (souvent plus rapide que d'aller dans Applications), et je ne pense pas être "récent switcher" du tout. (ni d'être un "switcheur" en fait)

avatar patrick86 | 

"Apres, a part les récents switchers, qui utilise Launchpad vraiment ?"

Moi.
C'est un complément simple et pratique au Dock, permettant de moins encombrer ce dernier (tout en restant plus rapide que d'aller dans le dossier Applications avec le Finder).

avatar Link1993 | 

@patrick86 :
Je trouve spotlight bien plus rapide et sinon (mais c'est leopard qui m'a donné cette mauvaise habitude) j'ai la pile application dans le dock. Et depuis snow, ça aide vachement puisqu'on peut se balader dans d'autres dossier.

avatar patrick86 | 

@Link1993 :

Spotlight est plus rapide lorsqu'on connais au moins les premières lettres du nom de l'app souhaitée.
Pour les autres, les icônes sont un bon moyen de les retrouver.
Ces deux outils sont pour moi complémentaires.

J'utilisait aussi la pile dans la Dock, l'avantage du Launchpad étant de permettre de ranger les icônes comme on veut, sans risque de foutre le bazars dans le dossier Applications.

avatar Armaniac | 

"Apres, a part les récents switchers, qui utilise Launchpad vraiment ?"

Ouais, je l'utilise énormément depuis que j'ai switché il y a presque deux ans. Franchement c'est super pratique.
Le second moyen que j'utilise de plus en plus, c'est Spotlight, en tapant le début du nom du logiciel.

avatar BeePotato | 

@ Link1993 : « Apres, a part les récents switchers, qui utilise Launchpad vraiment ? »

Moi, je suis de ceux qui l'utilisent (et mon « switch » vers le Mac, c'était il y a 27 ans en venant d'un Apple II, donc ça ne doit pas vraiment tomber dans la catégorie « récents »).
Mais j'avoue que je ne l'utilise pas du tout via sa présentation des icônes d'applications — je passe par le LaunchPad uniquement pour son champ de recherche. Avant que ce champ fasse son apparition, je ne touchais jamais au LaunchPad. Du coup, le changement des dossiers décrit ici ne me concerne pas vraiment.

Pourquoi passer par ce champ de recherche plutôt que par le dossier Applications, comme je le faisais depuis le début de Mac OS X ?
Un peu parce que j'aime bien faire un peu de classement dans ce dossier et que du coup les applications qui se retrouvent dans des sous-dossiers ne sont plus accessibles directement en tapant leur nom au clavier.
Mais surtout, beaucoup, parce que je lance régulièrement des applications qui ne sont pas dans ce dossier. Dans certains cas parce qu'elles sont installées ailleurs par défaut, dans d'autres parce que je continue de coller à mes vieilles habitudes prises à une époque où Mac OS ne s'appelait par Mac OS et où on se serait demandé pourquoi quelqu'un voudrait entasser toutes les applications plus ou moins en vrac dans un dossier à la racine du disque de démarrage… Et le LaunchPad, comme Spotlight avant lui, mais encore plus que Spotlight, facilite ce mode de fonctionnement.

Et pourquoi passer par ce champ plutôt que par Spotlight ?
Juste parce qu'il existe. Parce qu'on nous fournit cette possibilité de spécifier, d'un geste sur un trackpad ou d'un raccourci clavier, qu'on veut limiter notre recherche à un type de données précis — les applications, en l'occurence.
Ce qui, du coup, permet d'éviter de gaspiller des ressources à lancer une recherche sur tous les autres types de données alors que l'utilisateur sait déjà qu'il n'en voudra pas. Sur une machine pas forcément rapide, ça fait une différence.
Et ce qui permet aussi — et surtout — de supprimer la section Applications des résultats de Spotlight, évitant ainsi d'allonger la liste des résultats quand on veut faire une recherche sur d'autres types de données.

Cela dit, les applications les plus fréquemment utilisées sont évidemment dans le Dock. LaunchPad, Spotlight ou tout autre technique, c'est réservé aux autres applications.

avatar ya2nick | 

Euh...
Si le launchpad peut contenir 70 page de 35 dossiers cela fait 2450 dossiers pouvant eux contenir 70 x 35 soit 2450 applications soit 6002500 applications au total, non ?
Ou alors il y a un truc que je n'ai pas compris.
Et @Vouzemoi: dans le Finder dans le dossier Application, on peux créer des dossiers et y rassembler des applications depuis toujours (et ce même si elles ont été installées par un installeur) et miracle elles fonctionnent encore, ce qui est rarement le cas sous Windows si on déplace une application de son dossier.

avatar Mysterium | 

Je pense que tu as tord et en plus de ça il y a un point en plus que l'on ne peut faire qu'avec le launchpad. Dans le launchpad, finit les petits fichiers qui sont installer avec les applications que l'on retrouve dans la pile du dock. Les programmes comme After Effects de un ne peuvent pas être déplacer dans des dossiers sans foutre le bazar (l'application ne fonctionne que dans le dossier ou elle installer ou avec lui) et en plus le launchpad se passe des autres fichiers/dossiers inutiles que l'app amène.

Simple pour moi:
Un geste, le launchpad, un clic sur l'app.

Moins simple pour moi:
Amenez le curseur a la pile du dock, cliquer, descendre et un clic sur l'app.
Amener la souris jusqu'a Spotlight, cliqué, taper des lettres d'une app, un clic sur l'app.

avatar Philactere | 

@Mysterium :
Oui mais non, tout est question de goût. On peut lancer une app avec Spotlight qu'avec le clavier si on a pris la peine de configurer un raccourcis clavier pour lancer Spotlight. Pas la peine de toucher la souris une seule fois.

Donc les démonstrations avec le nombre de clics et les km parcourus avec la souris ne veulent rien dire. Tout est question de goût et chacun aura une technique différente tout aussi efficace qu'un autre aillant une autre technique.

avatar thierry37 | 

J'ai jamais utiliser le dock ou le launchpad. Juste Alfred en lanceur d'Apps.

Au fait, comment vous faites avec 35 Apps dans un dossier ? Ça doit pas être facile de s'y retrouver.
Surtout à avoir plusieurs dossiers de 35.

Alors maintenant qu'on pourra y mettre plus, c'est pire. Autant aller dans le Finder.

avatar Link1993 | 

Mais chacuns ses façon de faire ^^
J'ai juste toujours pas reussi a trouvé la logique d'utiliser launchpad sur mac sauf pour les nouveaux arrivant.

avatar Myaboki | 

La logique fonctionne surtout avec la gesture qui va avec. Certains préfèrent la gesture du trackpad, d'autres le raccourci clavier de Spotlight ou Alfred. Question de goût mais ce qui est bien c'est qu'il y en a pour tout le monde!
Pour faite tout avec la souris, je trouve aussi launchpad plus visuel que le dossier appli...

avatar thierry37 | 

Ah exact Myaboki !!
J'ai jamais utilisé le geste pour Launchpad. Trop habitué au clavier avec Alfred.
Et le pince à 4 doigts, j'ai pas trouvé ça super pratique et régulier.
C'est une bonne occasion de re-tester.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Je ne me souviens jamais du raccourci pour Spotlight. De fait, je trouve plus pratique de faire le geste d'activation du launch pad puis de commencer à taper le nom de l'appli, voire de la sélectionner plutôt que de déplacer ma souris en haut à gauche de l'écran (trop long).

avatar Philactere | 

Il y a en effet pléthore de façons de lances des app en natif sur Mac. .
Le dock, les piles du Dick, le launchpad, le Finder, Spotlight.
Pour ma part c'est un peu de tout : Le dock et les piles du dock ou Spotlight pour les app les plus fréquentes, ensuite le launchpad pour les autres dont je ne me souviens pas forcément du nom. A chacun ses préférences et en chaque cas son lanceur le plus adapté à la situation.

avatar ecosmeri | 

Pareil je ne l'utilise jamais j'ai un raccourcis clavier (cmde+ espace) pour lancer spotlight et je tape. Apres c'est une question de gout. Il pourrait éventuellement laisser le choix a l'utilisateur d'utiliser le bureau traditionnel ou d'avoir le lauchpad à la place

Pages

CONNEXION UTILISATEUR