OS X Server : déceptions professionnelles et découvertes personnelles

Nicolas Furno |
Sur la page dédiée à OS X Server, Apple n'affiche ni racks de serveurs, ni data-center, mais ses ordinateurs grand public. Mieux, ou pis selon les avis, c'est un iMac qui fait office de serveur sur la première image, un ordinateur pourtant conçu pour un usage bureautique, l'antithèse des Xserve aujourd'hui disparus. Le constructeur a choisi un slogan tout à fait explicite pour compléter ce tableau :


Et hop, votre Mac devient un puissant serveur.




Jusqu'à Snow Leopard, Mac OS X Server était vendu (très) cher et il nécessitait en plus d'acheter du matériel lui aussi vendu (très) cher. Avec OS X Lion, Apple a choisi au contraire une toute autre stratégie : son système serveur est devenu un module à acheter sur le Mac App Store, tandis que ses principales machines serveur sont maintenant des Mac mini à peine modifiés.

Depuis deux ans, les technologies serveur ont été formidablement démocratisées par Apple. Pour à peine plus de 1000 €, le constructeur vous fournit un serveur prêt à l'emploi, mais vous pouvez très bien recycler n'importe quel Mac récent en serveur en achetant OS X Server [2.1.1 – Français – 17,99 € – OS X 10.8 – 136 Mo – Apple]. Cette démocratisation est aussi passée par une simplification des logiciels, simplification qui est aussi appauvrissement par rapport au système serveur complet d'il y a quelques années.



Les usages et les utilisateurs d'OS X Server ont-ils eux aussi changé ? Cette démocratisation a-t-elle permis aux particuliers de s'intéresser à des technologies jusque-là obscures et coûteuses ? À l'inverse, a-t-elle fait fuir les professionnels ? Ces questions font l'objet de notre nouvel appel à témoin. Lancé au début de l'été sur nos forums, nous avons attendu le lancement d'OS X Mountain Lion et nous vous avons laissé l'opportunité d'apporter des réponses différentes.

Vous avez été près de 70 à répondre et à débattre sur ce sujet qui divise. Un constat d'ensemble se pose d'emblée : Apple n'a pas encore réussi à totalement convaincre avec sa nouvelle formule, même si certains lui trouvent des avantages…



Usages professionnels en déclin ?




J'ai pris conscience avec cette machine qu'Apple se contre-fiche des pros, mais à un point difficilement imaginable. (de luca)


Cet avis est peut-être exprimé de manière un peu trop violente, mais il est assez général. Les témoins sont, en grande majorité, des professionnels qui utilisent les technologies Serveur d'Apple dans leur environnement de travail. En majorité aussi, ils sont hostiles aux nouveaux choix du constructeur : ni l'abandon des Xserve, ni le module OS X Server de Lion et Mountain Lion ne passent auprès d'eux.


Le serveur pour tous… mais pas pour la majorité des professionnels qui ont participé à ce témoignage.


Statistique intéressante à cet égard : vous êtes plus du double à n'utiliser que Mac OS X Snow Leopard Server, voire plus ancien. Seule une poignée de lecteurs qui ont donné leurs avis sur nos forums déclarent ainsi utiliser OS X 10.7 ou 10.8 en configuration serveur. Dans un contexte professionnel, on ne change pas tous les jours de configuration et il est souvent préférable de garder ce qui fonctionne plutôt que de chercher absolument la nouveauté, certes. Reste que le désamour pour OS X Server semble profond :


Le pire, c'est OS X Lion Server. C'est probablement le système le plus bogué d'Apple depuis System 7.0. Et encore, je pense que la comparaison est peu flatteuse pour System 7.0. (tdml)

Oui je suis un utilisateur de Mac OS X Serveur depuis Leopard Serveur et ma version préférée reste Mac OS X 10.6, Lion Serveur étant une grosse daube ! (macinside)


À la décharge d'Apple, il faut préciser que ces avis ont été rédigés avant la sortie d'OS X Server 10.8 et que le constructeur a amélioré certaines choses avec cette mise à jour. Pas suffisamment toutefois pour macinside qui reste sur sa position et continue à préférer Snow Leopard. On peut éventuellement laisser à Apple le bénéfice du doute, même si la liste des fonctions qui manquent reste longue, selon vos témoignages :


On n'est pas passés au 10.7 par manque de temps : l'application OS X Server ne permet pas de gérer plusieurs sites web, MySQL n'est pas installé par défaut, bref il faut trouver le temps de creuser pour faire une installation propre. (jpdelaunay)

Je pense que, depuis plusieurs années, la division Server d'Apple est privée de moyens, car lorsque l'on regarde l'évolution du système depuis Mac OS X 10.4 jusqu'à aujourd'hui, on ne peut qu'imaginer une toute petite équipe de développement privée d'accès aux technologies "maison" et obligée d'utiliser que des briques open sources. (Krisstof)




Outre ces fonctions en moins, vous êtes plusieurs à regretter les trop nombreux bugs d'OS X Server, même s'il convient à nouveau de relativiser cette remarque en notant que le constructeur a sorti depuis l'été plusieurs mises à jour. Les avis sur le Mac App Store ne sont toutefois guère favorables à Apple et des utilisateurs se plaignent encore de gros bugs manifestement gênants, un problème incontestable dans un environnement professionnel.

Au-delà du logiciel, c'est aussi les choix matériels d'Apple qui agacent plusieurs lecteurs. L'abandon du Xserve à la fin de l'année 2010 (lire : Apple abandonne les Xserve) n'est toujours pas passé chez les professionnels qui utilisaient ces machines. Une quinzaine de témoins au moins ont indiqué qu'ils utilisaient encore un ou plusieurs Xserve, tous en entreprise bien sûr. Ces serveurs ont fait leur preuve et ils restent de bons serveurs selon vous, malgré leur âge ou quelques défauts relevés ici ou là.


Le Xserve est le seul serveur digne de ce nom avec ses alimentations redondantes, voire le SSD pour l'un d'entre eux, sa capacité de stockage et la stabilité du couple formé avec Mac OS X 10.6 ne se dément pas si on est prudent. (PowerCD)



Le Xserve a eu les honneurs de la page d'accueil d'Apple.com en mai 2002, lors de son lancement.


Ces Mac un peu particuliers ne sont pas faits pour une utilisation domestique, même si on imagine que quelques utilisateurs les ont peut-être utilisés comme machine principale. De par leur format et leur conception, ces gros ordinateurs étaient pensés pour les salles de serveurs et les racks, ces armoires qui leur offrent énergie et refroidissement tout en facilitant leurs interconnexions. En les retirant du marché, Apple n'a pas facilité la tâche des administrateurs de data-centers et la nouvelle offre, composée de Mac mini et de Mac Pro, est loin d'être satisfaisante :


Nous avons encore deux Xserve qui tournent sous Leopard et Snow Leopard. Mais depuis leur abandon par Apple, nous sommes bien obligés de nous mettre au Mac mini et ce n'est vraiment pas la panacée. (tdml)


De par sa taille, le Mac mini peut se loger dans un rack standard à condition d'acheter un accessoire spécifique, comme le xMac Mini Server de Sonnet (lire : xMac mini Server : Thunderbolt transforme le Mac mini en serveur rack 1U). C'est plus compliqué pour le Mac Pro, comme le regrette fantasio : « Si Apple pouvait nous sortir un Mac Pro rackable, on gagnerait beaucoup de place… » Même la solution Mac mini n'est pas toujours envisageable : dans le cas de terrab, son entreprise a tout simplement arrêté son programme qui consistait à passer sur du matériel Apple pour ses serveurs avec l'abandon des Xserve :


Nous avons pris la douche froide comme beaucoup de professionnels, suite à l'annonce d'Apple concernant l’arrêt des XServe. Passer sur des Mac Pro ou Mac mini est toujours une aberration…



Des centaines de Xserve bien rangés dans une armoire conçue spécifiquement à cet effet (Université du Maine)


De manière plus fondamentale, c'est toute la stratégie d'Apple qui est remise en cause pour ces professionnels, ou plutôt son absence de stratégie. Vous êtes nombreux à vous inquiéter de l'avenir et à rester avec des machines relativement anciennes qui tournent sous Mac OS X 10.6, voire avec les systèmes précédents.


Je m'inquiète sérieusement de l'abandon progressif d'Apple dans le monde professionnel (Xserve, Final Cut Server…), ce qui ne laisse rien présager de bon pour l'avenir. (thegambit)


Plus gênant pour Apple, certains d'entre vous envisagent déjà de changer totalement d'écosystème sur le long terme et c'est souvent Linux qui a l'avantage. hadweb a abandonné le système serveur d'Apple pour une machine avec Ubuntu Server. Dans un contexte professionnel, Weetabix40 a installé un serveur sous Ubuntu pour moins de 800 €, avec les mêmes résultats qu'un Mac et OS X Server selon lui.


Vu ce que donne Lion Server, je travaille à me faire un serveur équivalent, mais sous Debian/Linux. Ça demande pas mal de boulot, mais c'est une solution plus stable à long terme (10.8 Server existe, mais rien n'est sûr pour 10.9 Server…) (d9pouces)

On ne peut pas dire que je ne l'ai pas aimé cet OS X Server, on ne peut pas dire que je ne l'ai pas porté à bout de bras avec quelques autres. Mais voilà, depuis Lion, je ne vois pas de système Server. Tout au plus quelques machins pour faire serveur. Je ne vois pas non plus de matériel pour le faire tourner. (le_jax)



Des centaines de Mac mini peuvent former un data-center, mais ce n'est pas la solution la plus courante, ni la plus simple… (Source image)




Usages personnels en progrès ?



Apple met en avant son "serveur pour tous", tandis que son Mac mini avec OS X Server est présenté comme étant "Plus qu'un serveur.", mais aussi un Mac traditionnel. L'objectif est clair : le constructeur entend en vendre à monsieur tout-le-monde et pas uniquement à des entreprises.



De fait, au milieu de professionnels souvent mécontents, on trouve une douzaine de témoins qui utilisent OS X Server chez eux, sur un Mac conçu pour cet usage ou même sur n'importe quel autre ordinateur. Le cas le plus étonnant à cet égard est certainement celui de scoubix qui exploite son… iMac en guise de serveur :


J'ai acheté l'application Server de Lion quasiment en même temps qu'OS X Lion. Installée sur mon iMac mi-2011. Je m'en sers […] pour accéder à l'ensemble de mes fichiers à distance, en partage Windows SMB ainsi que Webdav pour mes périphériques iOS. […] Mon Mac est régulièrement mis en veille et réveillé au besoin grâce à la fonction Wake-on-LAN via Internet.


Dans ce cadre domestique toutefois, c'est bien le Mac mini qui emporte les suffrages et a trouvé une place chez plusieurs témoins. Chez akhen par exemple, on trouve deux de ces Mac qui servent autant de serveurs de fichiers, serveurs multimédias (iTunes, vidéo), de jeu, d'impression, etc. Mout utilise son Mac sous la télévision, à la fois comme lecteur de fichiers multimédia et à d'autres applications encore, dont un serveur TimeMachine pour tous les Mac de sa famille.

Time Machine et iTunes : voici incontestablement les deux usages qui séduisent les particuliers. Acheter un Mac mini plutôt qu'une Time Capsule par exemple offre plus d'options, tout en étant un ordinateur à part entière qu'un membre de la famille peut utiliser :


Avec le passage sur Mountain Lion, j'ai acquis Mac OS X Server sur mon Mac Mini (fin 2009, mais équipé d'un SSD et d'un disque dur interne de 1 To et de 4 Go de mémoire vive) qui me sert aussi de machine personnelle. Mon épouse et mon fils ont chacun un MacBook. (pimpampoum)



Un Mac mini sous une télévision, une configuration assez courante (Source de l'image)


Certains vont beaucoup plus loin, à l'image de lafber qui a mis en place un serveur à base de Mac mini pour centraliser les sessions utilisateurs et permettre ainsi à tous les membres de la famille de se connecter à distance sur n'importe quelle machine. De son côté, accomptemac utilise son Mac branché à un système HiFi et une télévision pour un usage strictement interne, mais il envisage d'ouvrir son serveur vers l'extérieur pour sa fonction Wiki, notamment. Chez fred.klein, le Mac mini Server sert autant de média center sous la télévision que de gros espace de stockage et de sauvegarde :


Je l’utilise pour me connecter au compte familial (en tant qu’utilisateur mobile, pas VNC) depuis un MacBook Pro dans la maison et importer des photos sans devoir me brancher physiquement au Mac mini.


Un système simple et complet à la fois ?




L'installation automatique proposée par Apple n'est valable que dans l'installation d'un Mac mini Server à la maison, sans se poser trop de questions. (philm)




La mise en place des services de base d'Apple est très simple dans OS X Server, ce qui est un avantage indéniable pour les particuliers, mais pas uniquement. Sur son site, Apple met surtout en avant les PME, des entreprises trop petites pour bénéficier d'un service dédié à la gestion du réseau et où, souvent, l'un des employés s'occupe de ces problèmes, en plus de son travail habituel.


OS X 10.8 Server est l'aboutissement de 10.7, comme l'était 10.6 pour 10.5. Nous avons ici sous les yeux ce que l'équipe en charge du projet chez Apple voulait faire. Un système très simple à utiliser pour le patron de boite qui ne souhaite pas passer par un consultant, mais également un système très complet et puissant pour tout administrateur système via la ligne de commande. (ygini)


Pour cette cible, le module Server d'Apple est peut-être le plus indiqué. Il offre une interface de configuration très simple, trop simple dans certains cas, certes, mais qui doit suffire à la majorité des cas. Et pour les autres, il reste la possibilité de configurer plus finement, mais il faut alors manier les lignes de commande. Dans son entreprise, c2r qui est d'ailleurs très satisfait d'OS X Server 10.8, précise ainsi qu'il « joue un peu de la ligne de commande (mais pas trop) », tandis que ygini répond d'emblée à la question qui fâche à ce propos :


À la question "Mais pourquoi payer un OS X Server si c'est pour tout se frapper à la ligne de commande ? Autant prendre un Linux, c'est gratuit !" je répondrai très simplement : Linux est gratuit, mais votre temps ne l'est pas. OS X Server ne coûte quasiment rien et il est livré fonctionnel. En une heure de temps d'installation, vous avez la base configurée.



Installer un serveur n'est pas toujours simple… (Source image)


Avec sa nouvelle stratégie serveur, Apple offrirait ainsi les bases nécessaires à une utilisation domestique ou dans un cadre professionnel limité. OS X Server pourrait ensuite être agrémenté de fonctions et de services plus complexes, mais réservés aux besoins les plus compliqués. Le compromis parfait ?


Globalement, tout ça m'a quand même l'air bien compliqué pour un amateur, et un peu trop simpliste pour une configuration professionnelle. Mais c'est peut-être le seul compromis possible… (padbrest)


Au total, un administrateur réseau qui doit gérer des centaines de machines dans un environnement complexe aura plutôt tendance à se tourner vers des solutions alternatives. Apple ne cherche plus vraiment à satisfaire ce type d'utilisation, au grand dam de terrab et des autres. Le constructeur démocratise en revanche des technologies jusque-là réservées à un public averti et formé : tout le monde, ou presque, peut se lancer et découvrir cet univers, à l'image de pimpampoum qui n'est pas un spécialiste réseau, mais apprend avec son Mac mini et des explications glanées sur Internet ou dans des livres.



Même pour les utilisateurs les plus exigeants, OS X Server peut encore fournir une réponse plus satisfaisante que ses concurrents :


Dans les laboratoires de recherche ou les laboratoires pharmaceutiques, on a besoin de gérer les identités des employés, d'assurer un vrai niveau de sécurité au niveau stockage des données et accès au réseau. C'est dans ce genre de configurations qu'on peut s'apercevoir qu'OS X Server est un très bon système capable de répondre à de vraies problématiques de grosses sociétés avec plusieurs campus, des droits d'accès fortement contrôlés, une collaboration entre différent service et constructeur (ygini)

Nous avons fait quelques essais avec un serveur linux et un support de l'AFP 2, mais ce n'est pas encore parfait. […] L'AFP [fourni par OS X Server], malgré ses défauts, reste incontournable pour notre production. (akarien)


Reste une inconnue de taille pour les entreprises : l'avenir d'OS X Server est-il vraiment assuré chez Apple ? Si Mountain Lion est allé globalement dans le bon sens, rien ne dit que le constructeur va maintenir ses efforts sur son module serveur. Surtout si, comme on le dit régulièrement, le rapprochement entre iOS et OS X se poursuivait. Quelle place pour un système serveur dans ce contexte ?

Retrouvez l'intégralité des témoignages sur nos forums
avatar elamapi | 
Franchement ... y a des vrai pros qui utilisent Lion Server ????
avatar bugman | 
"Quelle place pour un système serveur dans ce contexte ? " On vous répondra certainement que cela n'est utile que pour une niche d'utilisateurs et que cela peut bien disparaitre ce n'est pas bien grave. Un ordi, un navigateur, un traitement de texte et faut croire que tout le monde est content. Concernant OSX Server, j'ai essayé et je préfère encore utiliser des solutions alternatives (iDNS, iVPN, MAMPPRO, MailServe...), en bref j'ai abandonné la chose.
avatar liocec | 
Data center avec des Mac mini... Ah, ah, ah quand on en arrive là, c'est qu'il y a vraiment un souci... C'est pas retour dans le futur, c'est retour à l'âge de pierre. À quand un data center avec des petits chinois (chinois ou autres) côte à côte avec chacun un boulier et un sandwich ?!?
avatar Mabeille | 
quoi d'étonnant? les pros sont chiants: ils ne veulent pas du matos trop chers il ne veulent de changements intempestifs. ils veulent pouvoir avoir de la pérennité de la rétrocompatibilité... ils veulent de la sécurité et une mise a jour très rapide des failles. chez les pros les changements sont en général synonyme d'emmerdement. ils ne veulent pas changer très vite de matos. en clair des gens pénibles qui ne vont pas mettre la mains au porte feuille à chaque nouvelle sortie de produit. exactement le contraire de la politique Apple.
avatar lmouillart | 
Quel que soit l’intérêt d'OS X Server cela ne fonctionne sur rien de tangible. A par pour une utilisation perso ou en pme ce produit est à fuir.
avatar Greggouze | 
Il faudrait qu'apple, si jamais revoir son Mac Pro (de fond en comble, car la dernière pseudo mise à jour était vraiment du foutage de gueule) le désign d'une manière qui permette de les racker. Et par la même occasion, revoit son logiciel de serveur car si c'est simplifier en enlevant les fonctionnalités, c'est pas la peine.
avatar ovea | 
Très bon article de fond faisant la synthèse d'un virage qui fut toujours d'actualité chez Apple avec une forte présence "éducative" qui n'est pas toujours la priorité chez les vrai pro du réseau informatique. Dommage, mais également cruelle réalité toujours chez "les vrai pro" qui gardent l'information pour eux pour préserver leurs casse-croûte, on le comprend bien. Cependant les vrais UNIX on toujours été serveurs : Apple dans ce cas ne fait que remettre les choses à leurs places. Il était temps de remettre sur le grill de l'actualité cette aspect. Alors peut-être est-il temps comme avec les paradigmes utilisateurs de tablettes, d'inventer l'avenir du "serveur" utile, au moins pour l'utilisateur cher à Apple qui comme souvent laisse en gestation certaines idées pour mieux ce les approprier pour le bien de tous ? Qui s'y colle ? Merci MacG
avatar damien83 | 
Qu'est ce qu'un serveur ?qu'est ce que Xserve ?qu'est ce qui a changé depuis lion par rapport aux précédentes versions ? Je suis nouveau arrivant ( enfin depuis lion ) et non professionnel ( un peu le beauf du quartier ) donc ne sais pas trop de quoi il s'agit …
avatar Johnny B. Good | 
Je pense que sur ce coup, Apple fait fausse route. Le serveur, c'est trop compliqué pour monsieur tout le monde. Ce n'est pas une question d'ergonomie des logiciels, c'est le concept même, et ce qu'on peut faire avec, qui ne parle pas. Ce nouveau OS X Server s'adresse donc à une toute petite niche : les power users avec du temps devant eux et ce besoin spécifique. Ce qui au dernier comptage, représente au moins... Pfiouuuu, 15 personnes. Sérieusement, j'apprécie l'effort pour rendre les technos serveur plus accessibles. Mais je ne comprends pas la cible et le but. Enfin si, je comprends qu'Apple s'en fout de la cible et continue de faire ce qu'elle a toujours fait : des produits cool qu'elle aura envie d'utiliser elle-même.
avatar lmouillart | 
Les serveurs sont des systèmes qui fournisseurs services à des clients qui s'y connectent. Habituellement ils sont prévu (au niveau infrastructure) pour fournir des prestation au delà des limites habituelle d'un poste informatique. Xserve était une gamme de machines serveurs d'Apple, correspondant au bas de gamme chez les gros constructeurs HP, IBM, Oracle ... Un OS Serveur sans machine ni infrastructure à coté ne sert à rien, en plus ce n'est pas un éco système qui est en phase de développement mais qui à été tuer avec suppression des machines par son seul soutient. Bref c'est mort.
avatar Log_Boy | 
"Dans un contexte professionnel, on ne change pas tous les jours de configuration et il est souvent préférable de garder ce qui fonctionne plutôt que de chercher absolument la nouveauté, certes." Tout est dit.
avatar hok | 
Mais ils utilisent quoi chez apple comme type de serveurs ? Des Mac Mini ?
avatar ovea | 
Étrange le serveur (WEB) que j'ouvre sur mon iPad pour l'échange de fichiers dans plein d'iap. Et le AirDrop sans réseau qui ferait bien d'arriver sur iOS. Tout est dit : la culture de l'entreprise et celle de l'innovation passe par l'utilisateur qui n'est plus seul fasse à l'informaticien qui a déjà jeté l'éponge. Après, je comprends les regrets du bricoleur microsftien mais j'en peux plus de leurs pleurnichages. Seul reste les unixiens géniaux qui se retrouveront en milieu connu. (Grrr!)
avatar Bardylh1994 | 
Perso j'ai beaucoup de doutes sur la politique d'apple face à OSX server... Ou est l'intérêt de proposer ça à monsieur tout le monde ? Ce n'est pas une question de savoir si c'est facile d'accès, parce que clairement avec ce genre d'OS, ça peut l'être, du moins, on peut faire croire que ça l'est... La réalité est toute autre... t'administres pas un serveur comme tu administres ta propre machine de bureau... les deux ont des « volontés » totalement différentes et une manière de penser totalement incompatible. Un serveur, on ne l'utilise pas « pour nous » et notre confort personnel mais pour celui des autres en grande partie. Un OS comme debian (ou autre distrib linux/unix), c'est vraiment là pour ça... Certes c'est pas attirant (pour certains :D) la ligne de commande, mais avec ça, tu sais ce que tu as, ce que tu fais, tu maitrises tes outils (logiquement... T_T). Ici, on te file un truc beau graphiquement, avec des jolis dessins en te disant que tout est super simple et super facile... mouais... Ne pas se prendre la tête et passer moins d'une heure à installer son serveur, ouep, je confirme ça fait réver, mais bon, le type qui passe une heure à faire son serveur sait-il vraiment ce qu'il y a dessus et ce qu'il peut faire réellement etc ? De plus, ok, ça peut prendre des semaines d'installer un serveur unix, mais bon, au final, une fois que c'est fait, tu passes des heures à faire de la maintenance et tout mais ça devient des automatismes, et en général, c'est parce que ça plait que tu le fais. Une fois que tu as installé proprement un serveur unix, tu connais la démarche et tu es prêt à le refaire bien plus rapidement derrière si c'est un facteur génant... Fin bref, OS X serveur, perso : non. Juste non. (Malgré le fait que je ne dénigre pas non plus le fait que ça peut etre cool et utile :) ).
avatar Mabeille | 
il suffit de comprendre que la clientèle d'Apple c'est le particulier. Ensuite certains pro ce servent de produits Apple c'est un heureux hasard mais pas le fruit d'une démarche destinée a faire du pro.
avatar Logoman | 
@hok Apple utilise des serveurs classiques sous Linux (OpenSuse pour être précis) pour iCloud. Quelque part, rien que ça, ça en dit long ...
avatar Johnny B. Good | 
@Bardylh1994 La complication technique n'amuse que les geeks qui n'ont que ça à faire et n'est jamais une bonne chose.
avatar Mabeille | 
@johnny b. good tu as absolument raison.
avatar Jimmy_ | 
La doc de la Montain Lion Server est deux fois plus courte que celle de Lion Server. Ça veut tout dire. Je me demande même pourquoi Apple la maintient car elle n'a plus aucun avantage compétitif. Mais bon Apple a bien sortit des blagues comme Configurator pour gérer 30 iBidules en "entreprise".
avatar greg3395 | 
pour un particulier ou une petite entreprise. Debian server suffit largement. pour les moyenne ou grosse entreprise , le mieu reste Red Hat ou Suse Server edition hyper-V sur Windows server 2012 est vraiment pas mal. aujourd'hui ont parle de virtualisation et du Cloud. il faut que cotée server , il faut du bon matériel avec 64GO ram voir plus. pour moi mac mini server c'est le concurrent de windows home server qui sert a diffuser des données multimédia. l'OS le plus avancé aujourd'hui c'est windows 8 ou ont tape les identifiant de "windows live" pour ce connecté et permet d'accéder a des services qui tourne cotée serveur sans que l'utilisateur sache (de la virtualisation logiciel) l'interface metro est parfait pour confondre les logiciel local ou pas. Greg
avatar Goldevil | 
J'ai Mac Os X Leopard Server et je ne compte pas migrer. Il n'y a pas d'évolution sensible de Mac OS X Server depuis et même l'argument de l'agréable interface utilisateur ne tient plus. Une bonne distribution comme RedHat ES (la version gratuite c'est CentOS) fournit une interface graphique sympa pour gérer tout plein de paramètres. Et pour les utilisations avancées, il n'y a point de salut en dehors de la ligne de commande quel que soit l'OS. Un PC de bonne qualité (Lenovo Thinkcenter) avec Red Hat ES revient au même prix qu'un Mac Mini pour des performances équivalente. Mais vous avez en plus un support de premier ordre et la possibilité de mettre un second disque dur sans devoir regarder un tutorial sur Youtube avec un tournevis spécial acheté chez iFixIt. Je ne parle pas de mettre une carte PCI ou un 3eme disque dur. Le Mac Mini serveur n'a rien d'un vrai serveur. Il ne suffit pas de mettre un second disque dans une machine pour en faire un serveur. Je pense qu'il faut prendre un peu de recul et se dire qu'Apple ne compte plus vendre des produits "professionnel". Plus précisément des produits pour une base d'utilisateurs plus petite mais prêt à payer le prix pour un produit pointu et un bon support. Voici déjà une longue liste de produits arrêtés, amputés ou déjà moribonds : Mac OS X server de plus en plus pitoyable XServer terminé Mac Pro qui n'évolue pas et dont on ne sait s'il y aura un successeur Macbook Pro qui n'existe plus en 13 et 17 pouces et dont on se demande s'il va survivre au macbook pro Retina. Final Cut Pro ... euh ... X Aperture qui fait de plus en plus pâle figure par rapport à Lightroom.. Je constate aussi que la plupart des Keynote tournent autour de iOS un peu ou complètement. Autant de signes qui montre qu'Apple change de public. De plus je pense que le mal est fait. Même si Apple renouvèle sa gamme de MacPro, certains professionnels auront perdu confiance et chercheront de toute manière leur bonheur ailleurs.
avatar Nathalex | 
Tout le monde a un Mac à la maison. Ça me faciliterait sans doute la vie de pouvoir gérer les différents compte avec OS X Server mais je n'ai jamais pris le temps de le pencher dessus !
avatar ovea | 
Premier pas : - créer un VPN perso. - un VNC pour le contrôle du serveur de l'extérieur (même depuis un iPad) Ensuite question : Comment ça marche depuis qu'on peu se connecter sur un Mac ayant plusieurs compte ? La version server est sûrement nécessaire pour ça ? Pour se qui est de l'installation de serveur UNIX à partir de souches logicielles en entreprise et ce qui pourrait se faire sur Mac serveur, je pense que c'est justement le propos d'Apple et des pro côté serveur UNIX de vulgariser, en qlq sorte cette approche qui reste pour le moins très accessible dans la plupart des cas.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Personnellement, j'ai un MacIntel livré avec Mac OS X Lion, et j'aimerais vraiment pouvoir utiliser Mac OS X Snow Leopard…
avatar ovea | 
Si on compare avec ce qui est répandu côté stockage de volume important sans être forcément à haute disponibilité : - Lion (serveur ?) on peut faire du JBOD avec quand même qlq part un espèce de RAID1 … ???? - ou alors, on prend une liaison FiberChannel entre NAS … blabla Non mais sur Mac avec ThunderBolt … on peut pas faire grand chose dans le genre ???

Pages

CONNEXION UTILISATEUR