La FLA souligne les progrès réalisés par Apple et Foxconn

Florian Innocente |
Une syndicalisation en hausse et du mieux dans le nombre d'heures travaillées. La Fair Labor Association (FLA) a livré les conclusions de sa dernière étude sur les conditions de travail des ouvriers employés par Foxconn pour la fabrication de produits Apple.

L'ONG mandatée par les deux partenaires en janvier 2012 pour conduire des enquêtes régulières a publié un nouveau rapport d'étape. Elle a conduit des observations entre le 15 et le 25 janvier dernier, évaluant les conditions et les lieux de travail et interrogeant du personnel.

La représentation syndicale des ouvriers, comparée à celle des cadres et responsables, est en nette progression dans les trois usines inspectées (elles totalisent autour de 178 000 salariés). Elle est passée, selon les cas et depuis juin dernier, de 0% à 38,7% (usine de Guanlan) ; de 10,3% à 40,9% (Longhua) et de 7,1% à 29,5% (Chengdu). Ce qui fait dire au président de la FLA, Auret van Heerden, que les ouvriers pourraient devenir majoritaires d'ici l'année prochaine (lire aussi Foxconn s'attèle à organiser de vraies élections syndicales).



Des progrès ont été également constatés dans le nombre d'heures travaillées. Elles s'établissent à environ 60h hebdomadaires en comprenant les heures sup'. Il s'agissait d'un objectif établi par la FLA mais Foxconn et Apple doivent parvenir à se conformer aux 40h imposées par la législation chinoise d'ici juillet 2013. Dans les trois usines, les ouvriers ont travaillé entre 40h et 60h, sauf dans l'une d'entre elles - Guanlan - où entre septembre et octobre - iPhone 5 oblige - trois semaines ont été travaillées entre 40 et 70h.

La FLA a également relevé l'absence de recours à des stagiaires dans les usines de Chengdu et Longhua, depuis respectivement septembre 2011 et juin 2012. Cette politique a cessé à Guanlan depuis janvier dernier où lors du précédent semestre on pouvait compter 1392 personnes travaillant sous ce régime.

Des points à corriger ont été signalés à Apple, comme des postes mal éclairés et des zones insuffisamment insonorisées.

Sur le même sujet :
- Apple publie l'édition 2013 de son rapport sur ses fournisseurs
- Le courrier de Tim Cook sur les fournisseurs d'Apple

Tags
avatar hartgers | 
Ça, la presse ne va pas le mentionner. On sait y descendre une entreprise, mais pas relever les progrès.
avatar Alex94 | 
@hartgers C'est clair que ça va pas faire la une de l'actu...par contre des qu'il y a le moindre grève la bas...30mn sur envoyé spéciale d'acharnement :-)
avatar joneskind | 
@alex94 : Que veux tu, c'est comme ça qu'on fait oublier les suicides chez France Telecom. "Regardez ces petits chinois comme ils sont malheureux !" - un p´tit peu d'Apple bashing gratuit pour flatter le Hipster qui a lâché l'iPhone trop mainstream, à la manière d'un Wizman ou d'un Beigbeder, et t'as 20 mn de merde pour 50mn inside.
avatar Hideyasu | 
C'est bien qu'il y ai des progrès, je soutiens la démarche. Dommage qu'on en parle pas en effet ...
avatar eseldorm (non vérifié) | 
"iPhone 5 oblige" ben non. soit on embauche plus, soit on produit moins. donc ce n'est pas 'obligé' de travailler 70h/semaine. 'fin bref…
avatar curly bear | 
Je pense que des instances comme la FLA sont salutaires MAIS si on entre, sur le moteur de recherche de la FLA : - Apple : 18 hits - Microsoft : 1* - Amazon : 1* - Samsung : 0 - Nokia : 0 - HTC : 0 - Google : 0 - Sony : 0 Il n'y a qu'Apple qui utilise les services de boites comme Foxconn ? Il n'y a aucun problème ailleurs, par exemple pour la fabrication des Galaxy, des Kindle, des XBox, etc ? Le pire est Samsung : vu la myriade de produits qu'ils fabriquent (entre les télé, les fours, les appareils photos, les frigo, les aspirateurs, le téléphones et que sais-je encore) je suis surpris de leur absence des études de la FLA. Mais c'est peut-être qu'Apple est la seule à avoir fait cette démarche de transparence, et PAS LES AUTRES. Pourquoi est-ce que ça ne choque personne ? * Amazon et Microsoft ne sont pas pas les cibles de ce rapport en fait. Ils sont cités dans une phrase du rapport "FIVE KEY TAKEAWAYS FROM THE FLA’S FOXCONN REPORT" : Apple needs to press other brands using the same factories to follow its example. Hewlett, Dell, Amazon, Microsoft and others should all align their policies and oversight to ensure that Foxconn and their other suppliers are given a clear and consistent message about what’s expected, how the brands will be engaged to drive, how quickly improvements must be made, and how results will be measured and publicly reported. La FLA pense que c'est le rôle d'Apple de motiver ses concurrents à respecter des règles de bonne conduite...
avatar rikki finefleur | 
joneskind Je vous conseille juste d'aller coucher dans des dortoirs insalubres à 10 tout au long de l'année. Une pratique du 19 ieme siecle en France. Et tant mieux si cela évolue positivement, que se soit en chine ou au bengladesh grâce à ses films "de merde" justement et à l'opinion publique, certainement pas la votre assurément.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Question : qui finance la FLA ? Il faut se méfier de ces ONG qui souvent n'ont de "non gouvernemental" que le nom... Les ouvriers de Foxconn sont-ils "représentés" par un véritable syndicat indépendant, ou bien (ce qui est le plus probable) par le syndicat officiel AFCTU, généralement contrôlé par les bureaucrates staliniens du PCC, bien connus pour la manière dont ils organisent de "vraies élections" ? Selon Wikipedia, les rapports de la FLA font l'objet d'une controverse aux USA : http://en.wikipedia.org/wiki/Fair_Labor_Association

CONNEXION UTILISATEUR