FairSearch dépose une plainte contre Android devant la Commission européenne

Stéphane Moussie |
Le groupement FairSearch a adressé une plainte à la Commission européenne visant Android. FairSearch, qui rassemble des entreprises concurrentes de Google (Microsoft, Nokia, Oracle, TripAdvisor, Expedia...), accuse Mountain View d'utiliser Android comme un moyen déloyal pour imposer ses services au travers des applications installées par défaut. L'OS mobile de Google dispose 70 % de part de marché dans le monde sur les smartphones.

« Google utilise Android comme un cheval de Troie pour tromper ses partenaires, monopoliser le marché du mobile et contrôler les données des utilisateurs », a déclaré Thomas Vinje, avocat de FairSearch. Le régulateur européen a ouvert une enquête antitrust en 2010 sur Google se concentrant spécialement sur ses pratiques de recherche. Joaquín Almunia, vice-président de la Commission européenne et commissaire à la Concurrence, n'a pas souhaité commenter cette nouvelle plainte, mais a indiqué qu'Android était examiné indépendamment de l'enquête antitrust, relate le New York Times.

Photo LAI Ryanne CC BY


Sur l'enquête en cours, Joaquín Almunia a ajouté que la Commission attendait de Google qu'elle propose une solution pour que les résultats entre ses propres services et ceux de ses concurrents soient clairement distinguables.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
HS : J'ai d'ailleurs remarqué que bugdroid le robot vert est moins mis en avant que dans le temps ...
avatar Wolf | 
Chouette, peut être une interdiction d'Android a la clef ... On peut rêver.
avatar Ast2001 | 
Hu ? Certains découvrent que Google se sert d'Android pour mettre en avant ses services ? Sachant qu'on est libre des les utiliser ou pas... Microsoft (dans cette organisation qui attaque) ne fait pas exactement la même chose ?
avatar Soner | 
@Ast2001 : Microsoft a été condamné pour ça.
avatar thebarty | 
@Ast2001 : "Sachant qu'on est libre des les utiliser ou pas..." Euh, tu as essayé de te servir d'un phone Android sans mettre ton compte Google ? Juste par curiosité, fais un essai en désactivant ton compte sur le téléphone. Tu verras qu'un androphone, s'il n'est pas connecté à Google, n'est plus tout à fait la même chose...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@thebarty : C'est clair!
avatar Kounkountchek | 
@wolf Ah oui, ça te fait rêver une interdiction d'Android? Superbe état d'esprit. @Ast2001 Oui Microsoft (a) fait la même choses et se fait taper sur les doigts pour les même raisons. Et quand tu as la barre de recherche Google sur ton smartphone par défaut et que tu ne peux ni l'enlever ni changer le moteur de recherche, je sais pas si on peut dire que tu es "libre d'utiliser les services de Google ou pas". Android sans Google c'est possible mais compliqué, donc pas à la portée de tous. Donc oui, au vu de leur part de marché il est légitime de se poser des question quant à un abus de position dominante.
avatar Dan DT | 
Comme essayer de charger un fichier sur Mega, il faut impérativement Chrome, bizarre non ? Et qui dit Chrome ...
avatar Lemmings | 
@thebarty : Oui ce n'est pas la même chose en effet, mais de la même manière si tu n'utilises pas un compte iTunes sur un iPhone, il ne te sert plus à grand choses non plus ! C'est tout aussi comparable. Android laisse tout de même la possibilité d'installer des applications autrement que par le Play Store, si ce n'est pas une solution "sexy" cela reste possible d'utiliser un Android sans compte Google...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Lemmings : Amazon en est la preuve ...
avatar phantoom | 
@thebarty @TheOh! "Euh, tu as essayé de te servir d'un phone Android sans mettre ton compte Google ?" En même temps cela s'applique aussi aux Iphones... @Kounkountchek "Et quand tu as la barre de recherche Google sur ton smartphone par défaut et que tu ne peux ni l'enlever ni changer le moteur de recherche, je sais pas si on peut dire que tu es "libre d'utiliser les services de Google ou pas"." Pour enlever la barre de recherche c'est tellement difficile : -Paramètres => Applications => Toutes => Google search => désactiver => c’est tout! Maintenant, si cette plainte est reçue il faudra en prévoir une autre pour l'Ipad (en position dominante sur les tablettes...) Sans compter que L'iphone est dominant sur le marché US...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"Quand on pense qu'il suffirait que personne ne l'achète pour qu'il n'en vendent pas" COLUCHE. Pourquoi acheter un appareil dont on ne veut pas. Achèteriez-vous un bateau pour aller sur une autoroute ? Non alors pourquoi acheter de l'Androïd quand on en veut pas ? À quoi sert le choix sinon à prendre du matériel dont on veut et non celui que l'on ne veut pas ? Pour cela pas besoin d'être douer en informatique, il suffit de lire le descriptif ! Quant à l'interdiction d'Androïd ce ne serait pas bon de retirer un concurrent, car c'est dans la concurrence que les défit, et donc les développements, avancent. Malgré toutes ces petites machines continuons à nous servir de notre cerveau ...
avatar Vanton | 
@Lemmings : C'est comparable avec Apple oui... Mais Apple n'a pas 70% de parts de marché et on sait tous que c'est ce qui fait l'énorme différence. Apple a toujours vendu ses Mac avec Safari, comme Microsoft a toujours utilise IE. Mais la part de marché du premier n'était pas suffisante, et de loin, pour établir un monopole, contrairement à celle du second, Microsoft. Et c'est pourquoi Microsoft a été condamné.
avatar Vanton | 
@Sylvestre-63 : Il n'y aura pas d'interdiction d'Android. Ce n'est pas comme ça que cela fonctionne. Au pire il y aura une grosse amande et une demande d'ouverture de la plateforme à la concurrence, c'est tout. Par contre à terme ça pourrait devenir chiant pour Google. Parce que le développement d'Android ne rapporte rien lors de la vente. Ce sont les utilisateurs qui financent Android via leurs données et le placement publicitaire. Du coup imposer une ouverture du système reviendrait à baisser la rentabilité d'Android pour Google. Et déjà que cette boîte gagne moins avec son bébé que Samsung qui l'utilise gratuitement... Android pourrait éventuellement finir par moins rapporter qu'il ne coûte à développer et entretenir. Mais je pense qu'on est encore très loin de cette perspective.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mouai, perso j'ai un téléphone Android (HTC One X), effectivement le compte Google permet d'enregistrer l'appareil la première fois, et puis après... plus rien. Mon compte mail est chez Yahoo, j'utilise Waze comme GPS, Bing comme moteur de recherche, Firefox (avec donottrack et Adblock Plus). Je stock mes fichiers sur Dropbox. Deezer pour la musique. Mon compte Google+ est désactivé et j'utilise FaceBook Mais oulala, qu'est ce que je suis dépendant de Google. C'est vrai qu'avec un iphone on est tellement plus libre... Franchement, arretez de dire n'importe quoi les fanboys !
avatar chronos790 | 
@phantoom "Maintenant, si cette plainte est reçue il faudra en prévoir une autre pour l'Ipad (en position dominante sur les tablettes...)" Les tablettes ne sont pas l'informatique ! Elles sont une sous catégorie de l'informatique. Les tablettes sont minoritaires comparé aux ordis. Elles sont un appareil électronique parmi d'autres, faisant partis du marché informatique. Apple ne peux pas être en position de monopole sur le marché de l'informatique car elle est sur ce même marché minoritaire. Elle est face à Microsoft, Dell, HP, Samsung, ASUS, Philips etc ... qui tous réunis vendent plus que Apple seule. "Sans compter que L'iphone est dominant sur le marché US..." Tous téléphone confondu ? Ca m'étonnerait. Encore une fois, il ne faut pas confondre un appareil avec un marché. Les smartphones ne sont pas LA téléphonie. Il sont une sous catégorie de la téléphonie. Les iPhones sont un tél parmi d'autres sur le marché de la téléphonie. Comparé au Nokia, Samsung, Philips, Alcatel, Motorola, HTC, etc ... qui ne vendent pas que des smartphones, les iPhones sont minoritaires, et de trèèèèèèèèèèèèès loin. Apple ne peux pas être en position de monopole sur le marché de la téléphonie. Ces sociétés, toutes réunis, vendent plus que Apple seule. Concernent la news en elle même, ca devait tomber à un moment donné. Microsoft et Google sont dans le même cas. L'un comme l'autre vends/met à dispo un OS installé d'office/par défaut sur une multitude d'ordi/téléphone de marques tierces. A partir de là, ll doit y avoir un traitement égal. Si microsoft a été condamné (entre autre) à mettre en place un système les obligeant à faire apparaitre une fenêtre demandant à l'utilisateur de choisir sont navigateur, Google se doit de faire la même chose, vu qu'il sont dans la même situation. Pour Apple, tant qu'elle continuera à ne pas vendre/mettre à dispo son OS à un tiers, et qu'elle limitera celui ci à SON matos, elle sera exempte de cette obligation.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@thebarty : Dans quelques mois ce sera tout à fait possible avec Facebook Home, là ce sera le compte Facebook qui sera obligatoire, et les services Facebook seront mis en avant. Mais ça restera Android.
avatar whocancatchme | 
@kueisaho Ouais mais tout ce que tu envoies, ce que tu télécharges, tes données de localisation et ton utilisation quotidienne sont envoyés à Google et revendu pour la pub... Juste avec la 1ère connexion. C'est pas fanboy je te dis juste que pas besoin d'être connecté à tout les services pour leur rapporter de l'argent..
avatar Steve Jobs | 
@Lemmings : Mais non c'est pas pareil ??? Apple conçoit le matériel et le logiciel tandis que Google conçoit le logiciel mais c'est les constructeurs qui l'adaptent à leurs matériel. D'ailleurs si tous les constructeurs avaient fait comme Amazon Google aurait arrêté le développement d'Android en moins de temps qu'il faut pour l'écrire !
avatar Mayana976 | 
Comment enlever safari par défaut sur mon iPhone sans passer au Jailbreak?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@whocancatchme Pour la localisation (ce qu'Apple fait il me semble) et "l'utilisation" (utilisation de quoi d'ailleurs ?), je suis plus ou moins d’accord. Pour autant, même si c'était vrai, que peuvent-ils faire de ces informations sachant que je n'utilise aucun de leurs services ? J'ai un collègue qui utilise tous les services Google, et qui en est très content car Google anticipe presque ces besoins (on dira plutôt que Google a créé ses besoins...) pour autant il en est très content même si il est conscient que Google connait toute sa vie. Dans mon cas, je ne vois pas comment Google peut se faire des sous sur mon dos avec le peu d’informations qu’ils ont et je ne vois pas en quoi Google bloque les autres éditeurs tiers et forcent les utilisateurs à utiliser leurs services. Ce n’est pas compliqué d’aller dans le PlayStore et d’installer Firefox/Dropbox/Client Mail Tiers/… Pour finir, contrairement à Windows, Android est un système ouvert, Amazon et Samsung se le sont appropriés et ont enlevé une bonne partit voir toute les applications Google. On peut même mettre des ROMs custom sans que Google essaye de les bloquer. Donc oui le business plan de Google est centré sur la publicité, mais non les utilisateurs ne sont pas enfermés dans l’ecosysteme Google, il est très facile d’en sortir et bien plus facilement qu’avec l’ecosysteme d’Apple par exemple !
avatar joneskind | 
@kueisaho : J'ai pas l'impression que ce soit un discours de Fanboy. D'ailleurs c'est pareil sur iOS.
avatar joneskind | 
Je ne pense pas qu'on puisse faire un procès à Google pour la simple raison qu'Android est ultra majoritaire. C'est pas tellement de sa faute en réalité. Par contre on a le droit de s'inquiéter de la position ultra-majoritaire de Google sur le Net, position qui n'a pas été imposée par ailleurs. Simplement il n'y a pas de concurrence sérieuse - même si Bing a fait de beaux progrès, il ne lui manque que la recherche par date - et l'ensemble du net est financé par les pubs Google.
avatar lifenight | 
Rien n'empêche les partenaires de proposer autre chose que les google apps et de fournir leur propre marché d'application. Seulement les gens veulent celles ci et le play store est devenu incontournable.
avatar Lemmings | 
@Mrdodo : Amazon c'est un peu différent. Ils ont "privatisé" Android et cela nécessite un compte Amazon... Au final tu échanges une entreprise contre une autre... Cela dit tu peux utiliser leur app store sur un téléphone Android autre et sans utiliser de compte Google...
avatar Lemmings | 
@vanton : 70% du marché ? Pas dans tous les pays, mais quand bien même. Oui Android est globalement leader, mais la situation n'a rien de pérenne assurée pour le moment, contrairement à Microsoft qui avait plus de 95% du marché ce qui assure LARGEMENT de le rester un moment. Enfin Apple a été leader du secteur pendant presque 3 ans, pour autant personne ne leur a intenté un tel procès... Etrange non ? :D
avatar Lemmings | 
@whocancatchme : Tu peux refuser d'envoyer ces informations de localisations à Google dès le début... Faux argument.
avatar Lemmings | 
@Steve Jobs : et ? Cela ne change rien... Apple enferme tout autant son utilisateur que Google à ce niveau là, même plus. Qu'ils conçoivent le matériel aussi ne rentre pas en compte ici. Et si un fabricant veut se défaire de Google, il peut sans aucun soucis ! Amazon comme d'autres l'ont fait... Les opérateurs Chinois fournissent des tas d'appareils Android sans services Google...
avatar Lemmings | 
@joneskind : exact, il faut rester attentif et même si Google "semble" montrer leur bonne volonté, laisser tant de pouvoir à une seule entreprise, c'est un risque important.
avatar Lemmings | 
Moi ce qui m'interroge bien plus, c'est que personne ne se pose la question du bien fondé de cette "organisation". Je veux dire, crée à 100% pour casser sur le dos de Google et l'attaquer de toute part, où est l'objectivité là ? Que les usagers et associations de consommateurs attaquent, c'est normal, que les institutions tels la CNIL attaquent, pareil, quand c'est une organisation composée de concurrents, là cela pose de sérieuses questions d'objectivité !
avatar Soner | 
@Mayana976 : Strictement impossible.
avatar cloudy | 
Google pose quand même une question fondamentale à tous les acteurs des secteurs dans lequel elle met les pieds : le modèle économique. Le sien est clair : le meilleur prix qu'un consommateur acceptera de payer est GRATUIT. A partir de là, on doit collecter des données pour gagner de l'argent sur ce client. Pour la concurrence c'est quasiment impossible de réagir : - Gratuit est un prix imbattable. - Le modèle économique de Google marche uniquement quand on a une masse critique d'utilisateur pour que la collecte de données donne des patterns intéressants et qu'on s'est construit un réseau publicitaire performant. Très dur en somme. Est-ce que pour autant gratuit est un coût anti-concurrentiel ? Je ne pense pas : c'est un modèle économique que d'autres pratiquent avec succès (Facebook, Twitter, ...) ou sous forme d'un mix (LinkedIn). Les autres questions qui se posent est : - Android a t-il profité de la position dominante de Google pour acquérir ses parts de marché ? Je ne pense pas. Il était surtout la seule réponse face à Apple pour un marché sans autre alternatives. - Google a t-il profité de sa position dominante sur le marché des OS mobiles pour obtenir celle sur la recherche mobile ? Assez bizarrement Google était déjà dominant en 2008 sur ce marché (quand Android ne pesait que quelques pourcents). La seule chose que je pense souhaitable c'est plus de transparence sur les données collectées (une belle page avec la liste exhaustive). Après libre à vous d'utiliser ou pas des services que vous désapprouvez pour leur usage de vos données.
avatar Mayana976 | 
@Soner donc c'est une sorte de monopole. Apple devrais être condamné comme ce fuit le cas de Microsoft de vouloir imposer a tout pris son navigateur par défaut. Ou bien je me trompe? Apple propose par défaut des dérives aussi sur ses appareilles.
avatar Shimomura | 
@Mayana976 Apple peut faire ce qu'elle veut. Elle fabrique ses propres ordinateurs et propose son propre OS, ce qui n'est pas le cas de Windows qui est proposé par une multitude de constructeurs.
avatar m4rk33 | 
Voilà l'explication de la plainte. http://www.fairsearcheurope.eu/fr/peut-on-faire-confiance-a-google/ Lisez bien la présentation, elle est très claire.

CONNEXION UTILISATEUR