Chromebook Pixel : aussi beau que cher et contraignant

Florian Innocente |
The Verge a testé le nouveau Chromebook Pixel de Google annoncé la semaine dernière (vidéo). Le premier Chromebook avec un prix premium, doté d'un écran qualité Retina et tactile. Ce premier constat va dans le sens de ce que l'on pressentait (redoutait) : c'est une machine de très belle facture, son écran n'appelle pas de critiques, il peut se mesurer à ceux des portables Retina d'Apple. Mais l'OS de Google impose des contraintes d'usages inconnues des utilisateurs de Windows et OS X et Google le facture cher.



Pour mémoire, le Chromebook Pixel (Core i5 bicoeur à 1,8 GHz) dispose d'un écran au ratio singulier de 3:2, avec une définition de 2560x1700 pour une diagonale de 12,85". Le 13" du premier MacBook Pro Retina propose 2560x1600 (227 ppp contre 239 ppp chez Google). La capacité de stockage est de 32 Go ou 64 Go sur SDD avec 1 To offert en ligne pendant trois ans sur Google Drive, on a 4 Go de RAM. Il est vendu à partir de 1299$/985€ en Wi-Fi et 1449$/1099€ en Wi-Fi + 4G (lire aussi Google annonce un Chromebook "Retina" tactile).

Contrairement aux Chromebook d'Acer, Samsung, Lenovo et HP dont les tarifs vont de 200$ à 450$, Google pour le premier modèle en son nom propre, joue la carte d'un positionnement haut de gamme qui vient, sur l'étiquette du moins, l'opposer aux machines d'Apple et celles de ses concurrents PC.

La qualité de fabrication est excellente d'après The Verge. Le portable est plus épais qu'un MacBook Air 13", mais ses arrêtes arrondies sont aussi moins tranchantes pour les poignets. Il est aussi un peu plus lourd de 200 grammes.



Le trackpad avec sa surface vitrée et le clavier équipé d'un rétroéclairage sont passés comme une lettre à la poste chez le testeur, habitué du MacBook Air dont il juge le clavier comme le meilleur du marché. Signe de la qualité de ces deux éléments sur le Chromebook. Ils sont réactifs et le clavier autorise une frappe rapide. Toutefois, le trackpad est décrit comme plus sommaire dans ses possibilités, on s'en tient à pointer, cliquer, faire défiler, ainsi que zoomer. À noter que ce clavier a une petite touche de recherche à la place de celle pour la majuscule.

L'écran est présenté comme étant au niveau de celui des MacBook Pro Retina. Le ratio 3:2 ajoute une mince bande au-dessus et en dessous des vidéos, mais ce format quasiment aussi haut que large convient bien à la lecture de pages web. Quant à son caractère tactile, le testeur explique s'en être assez peu servi, n'y trouvant guère d'utilité. Contrairement à un portable Windows 8 qui invite davantage l'utilisateur à toucher l'écran.

Le portable s'est montré rapide, mais pas beaucoup plus que les autres Chromebooks moins chers. Il chauffe peu, sa ventilation ne s'est pas fait spécialement remarquer, mais il a été véritablement à la peine pour lire un film, avec des saccades très régulières. Curieusement, il en allait tout autrement avec des films lus depuis YouTube ou Google Drive.

Face aux limitations imposées par son OS tout entier tourné vers le Web, où l'on est toujours dans Chrome, on pouvait espérer en contrepartie une bonne autonomie. Ce n'est pas le cas. Le Chromebook de Samsung sur puce ARM peut tenir quasiment 7h, mais le Pixel sur Intel ne tient guère plus de 4h30. Un point commun avec un autre Chromebook sur puce Intel, celui d'Acer, le C7. Même en faisant très attention à son utilisation, le portable n'a pas dépassé les 5h d'autonomie.

Dans le cadre d'utilisation qui est celui de ce journaliste, pas mal de ses applications OS X ont plus ou moins un équivalent plus en version web app. Et l'on peut dans Chrome OS travailler avec plusieurs fenêtres au lieu de s'en tenir à des onglets. Ces applications sont toutefois plus basiques, parfois lentes ou exigent une connexion. La navigation entre elles n'est pas aussi simple que sur Windows/OS X et l'accès offline à Gmail n'est possible que pour un seul compte à la fois, alors que l'on peut en avoir un professionnel et un personnel.

À l'inverse, la sauvegarde permanente et automatique, le moteur de recherche et la simplicité du gestionnaire de fichiers ont été appréciés. Tout comme la stabilité de l'OS. Mais on est loin de la richesse et de la puissance d'un OS X/Windows et de son environnement logiciel.

En conclusion, le rédacteur dit apprécier cette machine sur le plan matériel et s'il espérait mieux de l'autonomie cela reste jouable. Les griefs portent, on s'y attendait, sur la partie logicielle :

« Lorsqu'est arrivé le moment d'écrire ce test, de l'éditer, de télécharger des photos et de faire des recherches plus poussées, j'ai de nouveau ouvert mon MacBook Air. J'avais besoin de Photoshop. J'avais besoin d'Evernote pour travailler hors ligne, j'avais besoin d'un outil qui fonctionne mieux que l'outil de Bloc-notes de Google Docs (qui est à portée de main, mais pas spécialement puissant). J'avais besoin de sauter facilement entre trois fenêtres ouvertes à la fois. J'aurai préféré utiliser le Pixel, mais je me suis retrouvé à devoir utiliser tout le temps le MacBook.

C'est là qu'est le problème. Si vous avez 2600$ à dépenser pour un ordinateur, achetez un MacBook Air et un Chromebook Pixel, et vivez heureux le reste de votre vie à l'idée que j'en serai profondément jaloux.



Mais pour autres, même 1299$ c'est beaucoup pour un ordinateur portable, et je ne sais pas à qui je pourrai conseiller un Pixel. Si vous voulez un ordinateur d'appoint avec une batterie qui tient longtemps la charge, prenez un Chromebook de Samsung à 200$ - c'est un sacré bon portable secondaire. Si vous voulez un ordinateur portable haut de gamme, prenez un MacBook Pro avec écran Retina et profitez au maximum des avantages d'un Pixel avec très peu de ses limitations.

Tout le monde devrait avoir envie d'un Chromebook Pixel - moi le premier. Mais presque personne ne devrait en acheter un. »


avatar Stardustxxx | 
@joneskind Sur Linux, on trouve Maya, XSI, Houdini, etc... Dans le domaine de la 3D, on trouve du gros soft payant sur linux. Mais ca reste un marche niche.
avatar toussimplementmoi | 
Je n'aime pas du tout !
avatar darkwolf | 
@johnjogate : C'est un nouvel OS. Tu sembles défendre les erreurs de débutants de nouvelles solutions (tel que plan). Par contre là, tu te permet de dire que c'est de la merde.... ce même genre d'expression qui t'exaspère quand on parle de produits apple. Même si je suis aussi d'avis que ce n'est pas un bon produit en finalité, je crois qu'il faut rester cohérent...
avatar havox79 | 
Un MacBook Air retina et on en parlera plus :p Enfin si Mac OS évolue dans le bon sens, mais avec le remaniement des équipes je m'inquiète moins, on a déjà des chances de ne plus avoir ce sale skeuomorphisme.
avatar readrom | 
Je ne retiens qu'une chose, autonomie décevante, deal-breaker pour une machine portable.
avatar Funigtor | 
@joneskind : Après j'imagine qu'il y a la question éthique derrière. Tout le monde n'aime pas forcément la politique d'Apple. Sinon, Torvalds a un MBA. :)
avatar qslprod | 
Moche, une brique
avatar norman | 
Don un "ordinateur" avec 32 misérables Go, une sauvegarde dans le nuage d'une lenteur exaspérante (comparée à un HD ou un SSD) aucune garantie de confidentialité desdites données et aucun applicatif sérieux à faire tourner dessus... ça sert à quoi ? Non mais faut être googlesque pour acheter ça ;-)
avatar iCaramba | 
@johnjogate : 'les smartphone font office de modem ...' Faut te rappeler a quel point ça bouffe la batterie ?
avatar iCaramba | 
@Goundy : 'Il Vaut Mieux, LARGEMENT, payer 300 euro de plus et se taper un bon MBA. Je pense pas qu'il aura une belle avenir.' 300€ de plus ? Ça fait 1600€… un MBPR coûte 1500€ je te rappelle…
avatar lmouillart | 
1To sur Google Drive coûte 50$/mois, 50 * 36 = 1800$ Besoin d'espace sur Google Drive ?, prenez un Pixel c'est bien moins cher.
avatar hartgers | 
@lmouillart : ou sinon, j'ai la solution économique. Acheter un disque dur 1To pour moins de 80€. Ou même 3, 4 ou 10 pour ce prix. Et sauvegarder en double ou triple. Ensuite, si on a les moyens, un NAS pour pas cher, et sans l'espionnage Google.
avatar lmouillart | 
@hartgers Il faut plutôt comparer ce qui est comparable Chez Dropbox 1to ça te coûte 1000$/an donc 3000$ + 1000 et des poussières pour un MBr pour l'équivalent du Pixel. Chez Microsoft : c'est pas possible (max 150gb) Chez Apple : c'est pas possible (max 50gb)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@johnjogate : 'je suis fatigué d'entre les apples switcher à longueur de journées les apples haters , les pleureuses et les fanboy Android ...' Oui moi aussi !
avatar JPTK | 
Vous êtes fatigués quoi, un peu de repos, une alimentation moins riche, un peu de sport et dans 1 mois ça ira mieux.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@JPTK : Trop lol ;) :-D :)) :P :P =) hihihihih houhouhou vraiment trop mdr ........
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Belle machine . Le prix gêne . Le reste c'est du tout bon !
avatar iPoivre | 
"Tout le monde devrait avoir envie d'un Chromebook Pixel - moi le premier. Mais presque personne ne devrait en acheter un." Phrase de conclusion tellement belle que j'en ai lâché une larme.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Hackintosh en devenir :)
avatar florian1003 (non vérifié) | 
La conclusion fait mal !
avatar florian1003 (non vérifié) | 
@qdr : Non car avec une autonomie et des perfs catastrophiques sous Chrome OS, qui est très léger, je sais pas ce que ça doit être sous OS X !
avatar florian1003 (non vérifié) | 
Sinon j'avais une question, est-ce que quelqu'un sait si ce portable est uprgadable, ou fermé, à l'instar des MacBook Pro Retina ? C'est juste comme ça, aucune intention d'achat ;)
avatar violonisme | 
@ Qdr: Pourquoi en faire un hackintosh alors que le MBA en hard fait mieux? Sans être dans une gamme se prix différente.
avatar macbookeur75 | 
la chute :)
avatar Le_iPodeur | 
Faut demander a @dandugeek ce qu'il pense des hackintosh
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bref c'est appareil marginale ... Et pas forment utile .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@julien76 : Ba non l'os est nul à chier .
avatar patrick86 | 
"Tout le monde devrait avoir envie d'un Chromebook Pixel - moi le premier. Mais presque personne ne devrait en acheter un." Etant donnée que des points de vues matériel (capacité de stockage surtout), et logiciel, cet "Chromebook Pixel" ne me servirai à rien, mais vraiment à rien. Je dis non. Je n'ai pas envie d'en avoir un. Absolument pas ! ^^
avatar RomanoPingu | 
La conclusion est beaucoup plus cassante que le contenu du test.
avatar Tom.P | 
Je n'aime pas du tout le design, on dirait les vieux dell qui était fourni aux employés y a de cela 10ans... carré, épais... Quand à Chrome OS, j'me suis jamais porté sur la question mais j'y crois pas trop trop :/
avatar mbpmbpmbp | 
Vraiment bizarre comme machine... J'ai beau vouloir y voir un interet, je n'en trouve aucun a ce prix.
avatar hartgers | 
La note de The Verge me parait franchement haute pour une coquille vide. C'est une belle tentative de Google, mais son OS est pour l'instant, et pour longtemps, vide et inefficace. Pourquoi diable s'embêter avec du tout-nuage quand le stockage en local permet déjà tant de choses ? Peut-être qu'un jour, on fera des calculs 3D et du Photoshop à distance, mais pour l'instant ce n'est pas le cas. Google est en avance sur le concept, mais totalement à côté de la plaque quant aux réels enjeux de l'informatique d'aujourd'hui.
avatar marveyhumus | 
@johnjogate tu l'as testé pour dire ça ??
avatar philiipe | 
On compare maintenant les portables comme on compare les tablettes : par leur écran !... C'est sùr, on aura bientôt des portables 27"... L'OS est inconnu du grand public. Et ce n'est pas le prix de la machine qui va le démocratisé... Par contre le message marketing est puissant : - "Google vend des machines haut de gamme". - " Chrome OS ? C'est une machine haut de gamme".
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@mbpmbpmbp : +1
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@hartgers : +1
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Tom.P : +1
avatar en ballade | 
@qdr : plutôt win 8 avec son écran capacitif
avatar Mathias10 | 
Sa fait cher pour ce que c'est! La marge d'apple se "justifie" par le design, les perfs et le sav. Là par quoi? Mince google sont pourtant vachement balèzes et calé en étude de marché, pourquoi faire un prix aussi élevé ? Franchement...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Berk
avatar patrick86 | 
@Tom.P : Je me suis dit la même chose sur le design ! Quand à l'O — pardon — à Chrome OS, bah, c'est pas un OS justement.
avatar totorino | 
Le concept de cette machine me dépasse. Soit je manque de vision soit ce truc va faire un flop monumental. Un Mac book air pourra faire tout ce que machin pourra faire. L'inverse est à des années lumières pas le cas. Je comprends pas...
avatar 421 | 
Il a, à mon sens, un atout : l'intégration de la data avec la 4G. Si un projet kickstarter se monte pour un modem 3G au format SD dépassant à peine du slot de mon MBA, j'achète de suite :-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
D'autant plus que l'idée de mettre une mi e 3G a l'intérieur est étrange sachant qu'aujourd'hui les smartphone font office de modem ...
avatar Zoupinou | 
Il peut se rattraper si on peut s'en servir comme téléphone...
avatar patrick86 | 
Je crois que j'ai toujours pas compris ce concept en fait : un PC qui a toujours besoin d'internet pour fonctionner… Vive la mobilité ! ^^ Bref.
avatar Mr. THZ | 
Google n'y arrive toujours pas, il va devoir lâcher du leste et stopper ce Chrome OS de mer"e…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pourquoi pas le même ordinateur mais sous Android ?
avatar JustTheWay | 
Mais je comprends pas, on peut travailler en étant hors ligne, et même modifié, la synchronisation s'effectuera une fois que l'ordinateur sera connecté. Je suis pas convaincu non plus par cet ordinateur, je suis pas convaincu non plus de l'objectivité du saint site "the verge" tant cité et avec déjà un gros paquet d’ânerie par le passé relayé mais non corrigé. Donc bon il faudrait penser à varier les sources.
avatar Laurent S from Nancy | 
@Philippe "L'OS est inconnu du grand public" Si on va par la, OSX n'est pas beaucoup plus connu ;)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR