Kodak perd encore face à Apple et RIM

Florian Innocente |
L'International Trade Commission a de nouveau jugé qu'Apple et RIM n'enfreignaient pas un fameux brevet de Kodak, au coeur d'une procédure depuis janvier 2010. Il décrit le moyen de prévisualiser des images sur les appareils photo numériques. L'iPhone 3G violait l'une de ses spécifications, mais ce n'était plus le cas du 3GS et de ses successeurs.

Kodak avait fait appel d'une décision préalablement défavorable, mais les juges ne sont pas revenus en arrière, ajoutant que leur enquête était maintenant terminée. Kodak va donc se former en appel devant une autre juridiction. L'entreprise est en situation de banqueroute, elle procède à la vente aux enchères d'une partie de ses brevets et sur cette affaire avec Apple et RIM elle espérait en retirer 1 milliard de dollars, rappelle Reuters.

Mi-juin, Kodak a encore attaqué Apple en l'accusant de revendiquer à tort la possession de dix brevets, issus de travaux communs au début des années 90 (lire aussi Kodak : Apple assure avoir co-inventé la photographie numérique). Ces brevets font justement partie du lot qui sera vendu aux enchères courant août.

Sur le même sujet :
- Apple v Kodak : l'ITC reconfirme que Cupertino ne viole pas de brevet

avatar jeanlucinfo | 
C'est le comportement déséspéré d'une entreprise qui meurt
avatar loloeroket | 
Grossière erreur de Kodak. Rien que pour sauver la marque Apple devrait racheter Kodak. Garder les brevets. Arrêter tout le digital et filialiser la vente de films en tant que Kodak. Augmenter le prix des films, papier et chimie pour amateurs et pro qui utilisent encore l'argentique. Sinon Kodak c'est fini!
avatar Lucieaus | 
a nouveau jugé ou a de nouveau jugé? a nouveau jugé fait bizarre à l'oreille, non?
avatar expertpack | 
L'argentique est mort. Rien ne sert de s'obstiner. Un dos numerique sur un moyen format depasse largement la pellicule . Produire des images de hautes qualité quel que soit le format est desormais beaucoup plus rentable en numerique
avatar Elance | 
La section que vous appelez "argentique" se porte pas trop mal chez Kodak de même que la vente de chimie, papier, ainsi que la vente de minilab Apex (solution d'impression pour professionnels) se porte très bien dans le monde, Kodak est même leader dans cette technologie d'impression. C'est la partie numérique qui a tuée Kodak, il n'y on pas cru. Mais ce n'est pas le seul. D'ailleurs c'est Kodak usa qui va très mal Kodak Europe se porte pas trop mal.
avatar aldry | 
@expertpack "L'argentique est mort", toi tu connais rien en photo sinon t'aurai pas ce discours. Les photos d'art, les cadres d'1m etc ce font tjs en argentique car le rendu est meilleurs.
avatar Elance | 
Ce n'est pas une possibilité de rendu mais de cout. Un film 120 (moyen format) numérisé coute bien moins chère que l'achat d'un dos numérique par exemple. Si un moyen format avec dos numérique été au même prix qu'un dos argentique, je peux t'affirmer que très peu de personne utiliseraient un dos argentique (hormis ceux qui souhaitent développer leurs films eux même)...
avatar Elance | 
De plus lorsqu'il est dit l'argentique est mort c'est une réalité. Il n'a pas parlé de qualité ou autre. Je pourrais te dire que le transport de marchandise agricole avec un boeuf et une charrue est mort face a un engin mécanique comme le tracteur ;) les plaques de cuisson, four a micro ondes etc... Ont tué les foyers a charbon ;).
avatar bubu16 | 
@expertpack "L'argentique est mort. Rien ne sert de s'obstiner." Pour un "Expert" voici un beau jugement à l'emporte pièce. Au dernière nouvelles j'ai toujours des diapo en 24x36 dans mon OM2 !!
avatar karayuschij | 
@ aldry « Les photos d'art, les cadres d'1m etc ce font tjs en argentique car le rendu est meilleurs. » Toi au contraire tu a l'air de sacrément t'y connaître… @bubu16 « Au dernière nouvelles j'ai toujours des diapo en 24x36 dans mon OM2 !! » Et moi je fais encore cuire mes saucisses au feu de bois…
avatar oomu | 
L'argentique reste une niche. Et oui, on trouve toujours des usages artistiques et pointus à la pellicule ou le vinyl.
avatar florian1003 | 
Et puis, pourquoi ils s'obstinaient à vouloir quelque chose de la part d'Apple puisque c'est seulement le 3GS qui était touché. Qu'est ce que ça le aurait apporté ?
avatar seblen | 
Dans mon entourage pro, il n'y a quasiment plus de photographe travaillant en argentique, que ce soit en reportage ou en studio. Alors oui, l'argentique est "mort" ou "sous perfusion" avec quelques vieux de la vieille ou quelques snobs qui travaillent encore avec ça. Un dos numérique moderne fera toujours mieux que l'argentique - et dans la majorité des cas, même un bon reflex numérique sera toujours meilleur. Pour les tirages papier, c'est autre chose. Là oui, papier, chimie, il y a encore de l'avenir car c'est ce qui offre encore (et de loin) les plus beau rendus. Pour les diapos 24x36 (dont j'étais adepte - fuji velvia, Ilford), tu en trouves, certes, mais beaucoup de modèles ne se font plus, je dirais même que très peu de modèles se trouvent encore. Les Fuji Velvia 50 asa, Ilford (mes préférées en N&B), Kodachrome 64 pour le portrait... elles ne sont plus fabriquées mais on les trouvent encore sur stock, pour combien de temps encore ?
avatar bugman | 
L'argentique, une niche qui se porte plutôt pas mal. Apres expertpack n'a pas tout à fait tord non plus, les boitiers numériques actuels (D800e, Leica M9 Monochrom (coucou Kodak)...) et quelques logiciels (Comme les plugs Nik...) permettent de s'approcher de ce que propose le film. Le numérique est quand même bien pratique. Je ne suis pas pro mais j'imagine que beaucoup y sont passé. Pour le cinema, je pense que cela prend le même chemin (tout numérique). Kodak avait par contre fait des trucs sympas dernièrement, comme le PlaySport (petite camera étanche) qui à eu l'air de bien marcher commercialement parlant. J'aimerais tant que cette boite rebondisse, elle a toujours été pour moi à la pointe dans son domaine. :/
avatar Hari-seldon | 
Numerique meilleurs que l argentique!!!!! Ahahaha. En moyen format et grand format c est sur que non. Ouvrez vos mirettes les gars. Capteur peut a l aise en eclairage difficile. Contre jour, peut de lumiere etc... Les capteurs a matrice de bayer c est une blague (interpo des couleurs et j en passe ) Heureusement que foveon arrive. Un scan 6x6 en 4800 dpi n a rien a voir avec une photo numerique. Vous etes trop formate au images ultra sature et contraste de notre epoque.
avatar momo-fr | 
@Aldry " Les photos d'art, les cadres d'1m etc ce font tjs en argentique car le rendu est meilleurs." Arf, ce qu'il ne faut pas lire sur MacGé, toujours des "pointures" en "ninportaouak" pour donner un avis.
avatar seblen | 
@hari-seldon Pas du tout. Après 20 ans de prise de vue, je peut dire aujourd'hui que les moyens et grands formats sont morts. Certe, il y a encore des irréductibles de l'argentique, mais force est de constater que tous les studios (gros ou petit), photographes indépendants... sont en train de passer au tout numérique parce que les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Pour de la photo pack, mannequin, j'ai travailler en argentique moyen et/ou grand format jusqu'à il y a encore 3/4 ans. Depuis, c'est fini, et pour plein de raisons : Les dos numériques arrivent sans problème à la résolution d'un 6x6 ou 6x9. Pour ce qui est de la tolérance aux hautes lumières, les capteurs récents ont de très grosses dynamiques et ne crament quasiment plus les blancs (sauf mauvaise expo), et ne pas oublier que le scan (même un rotatif à plusieurs milliers d'euros) fait perdre une petite partie de la qualité de.l'ekta. Il ne faut pas croire que je dénigre l'argentique, j'ai adoré travailler avec, avoir entre les mains un moyen ou grand format et le regarder sur la boite à lumière, c'est magnifique, mais aujourd'hui, force est de constater que les avantages sont très faibles vis à vis du numérique. Et parler d'images saturées ou contrastée, on entre là dans le débat esthétique de la post prod et non pas lié à la technique de captation : un fichier RAW est relativement plat à la base et c'est son développement qui lui insufflera tel ou tel type de rendu.
avatar Francis Kuntz | 
Putain mais ya combien d'appel possible ?
avatar karayuschij | 
@ hari-seldon « Numerique meilleurs que l argentique!!!!! Ahahaha. » Bon, moi je n'y connais pas grand chose, je suis photographe publicitaire depuis une trentaine d'années seulement… Aujourd'hui j'utilise ça : http://www.sinar.ch/en/products/digital-backs/143-sinarback-evolution-75-h et ça : http://www.sinar.ch/en/products/digital-backs/241-sinarback-evolution-86-h Et je ne suis pas sur qu'un film 20 x 25 cm arrive au niveau de qualité du second. En outre le raw (dng dans ce cas) offre une latitude de pose bien plus étendue de celle que l'on peut obtenir avec la pellicule, sans parler des possibilités du tone-mapping (je ne parle pas de ces hdr foireux que l'on voit sur les sites d'amateurs). Et dans le cas du tone-mapping on gagne en latitude certes, mais en contrepartie on perd en résolution (pas mal…) puisque le bruit des différents « clichés » s'ajoute. Mais quand on travaille a 48 Mpix on a quand même pas mal de marge. Je ne parle pas non plus des expositions faites en multi-shots, dans le cas d'images statiques de type nature morte, qui donnent des résultats vraiment de qualité supérieure. Tu peux scanner un 6 x 6 @ 4800 dpi ou 48000 dpi, quand tu es arrivé à la limite de résolution de la pellicule tu ne changes plus rien. De plus le grain d'un film est irrégulier soit dans sa forme que dans sa distribution sur la pellicule, ce qui n'arrange rien non plus.
avatar Hari-seldon | 
Une pellicule tourne autour des 110 lignes par mm. Su un 6x6 on arrive a environ 6600 lignes. Peut de numerique y arrive ou alors a quelle prix. Une pellicules a une capture d environ 7 a 8 diaph. Pour certains numerique pro ils y arrive surement mais encore et toujours a quelle prix. Moi je le redis je passerais vraiment aux num lorsque les capteur foveon passerons en full-frame et que leurs prix seront abordable. Je suis d accord que le numerique a des avantages mais a aussi bien des inconvenients. Et je maintiens qu en conditions difficiles l argentique est plus souples. Pour le contraste et le sature effectivement je parle de post prod. Mais ce a quoi nous on as acces. Peut de personnes maintenant vois un film developper nous retoucher. Du coup a force on en oublie qu une image peut etre douce. Le raw c est simplement qu il n y a pas de compression des donnees. Tu as ce que le capteur voit. Seulement il y a t il 8diaph de lattitude? Et tu es toujours confrontes a 1 capteur a matrice de bayer donc la deja a la base tu as une perte.
avatar havox79 | 
Ah les irréductibles de l'argentique... Bref, vous pouvez parler de vos photos pro tip top qualité ect... mais bon, c'est 4 pelos qui utilisent quoi ! faut avouer que l'argentique est mort, par rapport à il y a 20 ans, ou tout le monde avait un argentique ! C'est pas dénigrer complétement l'argentique que de dire qu'il est mort, c'est juste passer à autre chose, il n'y à pas eu d'évolution dans l'argentique depuis très longtemps c'est tout.

CONNEXION UTILISATEUR