L'EPEAT renforce sa surveillance des ordinateurs ultra-fins

Anthony Nelzin-Santos |

EPEATAprès avoir retiré tous ses produits du programme EPEAT, Apple a finalement fait machine arrière et assure même désormais que le MacBook Pro Retina répond à la norme EPEAT Gold. En réaction, le Green Electronics Council, qui gère l'Electronic Product Environmental Assessment Tool, a décidé de renforcer sa surveillance des ordinateurs ultra-fins.



Il faut en effet rappeler que ce sont les sociétés elles-mêmes qui collent l'étiquette EPEAT Bronze, Silver ou Gold à côté de leurs produits : il ne s'agit pas d'une certification, mais d'un outil de mesure de l'impact environnemental d'un produit. Seuls les premiers produits d'une nouvelle société sont inspectés a priori : on considère ensuite que les sociétés sont suffisamment responsables pour respecter le cahier des charges — de la même manière que l'on suppose d'un automobiliste qu'il respecte le Code de la route. Des instances indépendantes ou l'EPEAT peuvent néanmoins mener des audits ponctuels pour s'assurer du parfait respect des règles — de la même manière que les forces de police se mettent au bord de la route avec leur radar.



Qu'Apple assure que le MacBook Pro Retina répond à la norme EPEAT Gold, la plus élevée de toutes, est une véritable surprise. Beaucoup citent la section 4.3.1.7 du cahier des charges, qui stipule que « les produits ne peuvent contenir des pièces métalliques collées ou façonnées dans des châssis plastique, à moins d'être aisément démontables. » — mais cette section est optionnelle et la batterie dans des coques plastiques du MacBook Pro Retina est collée à un châssis métallique. Le MacBook Pro Retina semble néanmoins ne pas répondre à la clause 4.3.1.3 (facilité de démontage de l'enveloppe externe) ou encore la section 4.4.2.1 (mise à jour avec des outils communs), qui sont toutes deux obligatoires.



Dans tous les cas, l'emploi de colle et d'une conception plus intégrée sont rendus nécessaires par l'extrême affinement de la machine : la batterie peut alors faire partie de la structure même de l'ordinateur. « De nombreux changements dans la conception ont un impact sur la longévité du produit », déplore Barbara Kyle, directrice d'un regroupement de sociétés de recyclage et de réutilisation des produits électroniques : « les fabricants doivent considérer ces changements à la lumière du maintien de leur engagement en matière de responsabilité environnementale. » L'idée est que l'affinement d'un ordinateur n'est peut-être pas bénéfique si le produit final est moins économe et écologique que son prédécesseur.



Les résultats de l'enquête de l'EPEAT seront connus d'ici trois à quatre semaines.


avatar bompi | 
Quand on fait confiance aux entreprises, on sait comment ça se termine. Pour un exemple récent dans le monde bancaire, faire une recherche sur LIBOR :-D Bref, cet auto-collant a aussi peu de pertinence que "Vu à la télé", quoi.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@bompi : un peu plus quand même. Il est géré par une grosse organisation, qui a aussi sous le coude quelques standards ISO. Et les agences gouvernementales américaines ont obligation de se fournir en matériel avec cette étiquette.
avatar hairquatercut | 
Dans le fond, on s'en tape de ce type de certif. 99,9% des acheteurs ne savent pas que cela existe.
avatar Jiminy Panoz | 
bompi [18/07/2012 16:25] "Bref, cet auto-collant a aussi peu de pertinence que "Vu à la télé", quoi." + anthony [18/07/2012 16:31] "un peu plus quand même." Hum ouais, pas faux. Je dirais que ça se rapproche un peu plus de l'étiquette "Élu produit de l'année par les consommateurs" pour la bouffe… alors que je sais plus quel magazine s'était interessé au déroulement de la chose et avait découvert qu'aucun consommateur n'avait à goutter quoi que ce soit et qu'ils attribuaient le prix sans jugement mais uniquement au feeling… -_-
avatar P'tit Suisse | 
on s'en tape, les matiėres premières sont gratuites et inépuisables. A bas le recyclage, Vive la colle et les vis indémontables. http://petrole.blog.lemonde.fr/2012/05/08/rarefaction-des-metaux-demain-le-peak-all/
avatar arsinoe | 
"Hum ouais, pas faux. Je dirais que ça se rapproche un peu plus de l'étiquette "Élu produit de l'année par les consommateurs" pour la bouffe… alors que je sais plus quel magazine s'était interessé au déroulement de la chose et avait découvert qu'aucun consommateur n'avait à goutter quoi que ce soit et qu'ils attribuaient le prix sans jugement mais uniquement au feeling… -_-" Sans compter les catégories ultra restrictive du style : Elu produit de l'année * * Dans la catégorie des yaourt à la fraise de la marque Danone Bref ça n'a aucune signification.
avatar Johnny B. Good | 
« les produits ne peuvent contenir des pièces métalliques collées ou façonnées dans des châssis plastique, à moins d'être aisément démontables. » Pour le MBP retina, ça tombe bien car c'est exactement l'inverse. "la clause 4.3.1.3 (facilité de démontage de l'enveloppe externe) ou encore la section 4.4.2.1 (mise à jour avec des outils communs), qui sont toutes deux obligatoires" L'enveloppe externe se démonte avec un tournevis qui convient. Ce qui répond donc aux deux critères... Un outil non-commun, c'est plus une machine industrielle et difficile à obtenir qu'un type de tournevis, qui se trouve en allant dans la bonne quincaillerie. Je veux dire, on démontait bien le premier Mac mini à la truelle. Comme outil étrange, ça se posait là, mais c'était pas hors d'atteinte.
avatar misc | 
Avec un peut de chance ils vont arrêter de coller la batterie, c'est quand même le seul élément réellement pénible. Le Pentalobe c'est naze car fragile, mais au moins ça reste une vis, et les outils ça se trouve.
avatar lukasmars | 
Quelle est cette norme ou ce sont les entreprises elles même qui attribuent une note à leur produits ??? Le MBP retina, dans une envolée patriotique, passe de non compatible y'a 15 jours à EPEAT GOLD ?? Franchement, ils abusent là ... Ils devraient créer la norme Gold AAA+ pour Apple ; là ça aurait de la gueule .
avatar youpla77 | 
@arsinoe : ou la pub pour les crèmes amincissantes : "résultat obtenu sur 19 sujets" (elles étaient 54 à faire le test). http://www.youtube.com/watch?v=wmbVgJpE9Ew&feature=relmfu
avatar Johnny B. Good | 
@ lukasmars : À cela près que personne n'a jamais déclaré que le MBP retina était "non compatible" avec la norme. Faudrait éviter de réécrire l'histoire.
avatar arsinoe | 
@Johnny B. Good Sauf que rien ne prouve qu'il est compatible avec la norme non plus. C'est comme si un étudiant déclarait qu'il est Docteur en physique nucléaire avant d'avoir passé le moindre examen. Jusqu'à preuve du contraire, il ne l'est pas, c'est tout.
avatar Almux | 
Si l'on veut être un minimum "cohérent" dans notre rapport à la consommation, il faudrait simplement ARRÊTER de consommer comme on le fait! Point barre! Inutile de pleurnicher et d'essayer de faire des "réparations en bouts de ficèles". L'être humain fonce droit dans le mur et il n'est pas prêt à vouloir freiner... S'il n'y avait qu'Apple en cause, ce serait trop beau! Mais, Apple n'est qu'une entreprise parmi tant d'autres. Les objectifs de toutes les entreprises étant à court terme, l'environnement ne peut être qu'un argument marketing. Changer de schéma? Ok! Cool! On a essayé dans les 70's... Tu parles d'une blague. Il n'y aurait pas que "quelques petites habitudes" à changer... mais, absolument tout à revoir! Et là... personne n'est vraiment préparé à même envisager les changements "apocalyptiques" que cela impliquerait!
avatar Johnny B. Good | 
@ arsinoe : Désolé mais la façon dont est faite la norme te donne tort. "Jusqu'à preuve du contraire, il ne l'est pas, c'est tout." EPEAT fonctionne dans l'autre sens, comme l'explique l'article avec la très bonne analogie du permis de conduire. Et je ne pense pas qu'Apple s'amuse à donner le classement Gold pour se faire rétrograder ensuite, ça ferait un peu parler. Si tu as déjà entendu parler du concept de cahier des charges, c'est de ça qu'on parle. Un ensemble de critères auxquels il faut répondre. Faut que vous arrêtiez de vous faire des films. Au départ c'est "Haha il ne correspond pas à la norme", puis "EPEAT a modifié sa norme pour Apple !" et maintenant c'est "Apple ment sur la norme", sans ne jamais savoir de quoi il s'agit ni même s'embêter à être ne serait-ce qu'un minimum cohérent.
avatar lukasmars | 
@Johnny B. Good Excuse moi mais c'est à toi d'être cohérent. Apple a retiré TOUS ses produits de la norme EPEAT; c'est qu'ils s'etaient pris une sacrée volée de bois vert pour entreprendre une demarche aussi brutale et radicale ( et revenir piteusement ensuite en s'excusant)
avatar Johnny B. Good | 
"Apple a retiré TOUS ses produits de la norme EPEAT; c'est qu'ils s'etaient pris une sacrée volée de bois vert" On n'en sait rien. C'est une interprétation, pas un fait. Faites la différence, pour une fois. S'ils s'étaient pris une "volée de bois vert", ils ne pourraient pas recoller les étiquettes "Gold" comme ça, mh. Soyez logique, ils ne vont pas remettre cette mention partout en sachant pertinemment que c'est un mensonge pour se faire ensuite désavouer par EPEAT et faire le scandale, surtout s'il y a un jugement *antérieur* (votre fameuse "volée de bois vert").
avatar damien83 | 
Je pense que le pro retina aura la mention mais peut être pas au niveau gold ...
avatar Batracien | 
@damien83 : Il a déjà la mention Gold!
avatar TequilaPhone | 
Une sacré volée de bois vert.
avatar Florian Innocente | 
@Jiminy Panoz Test
avatar nicolas | 
c'est quand même le gros gros point noir ce macbook pro qu'on ne puisse rien changer à l'intérieur. J'ai le premier MBP unibody, et en 4 ans j'ai changé 2x le disque dur (pour un hybride, puis un SSD) et j'ai doublé la RAM. J'espère le garder encore longtemps! (iBook de 2004 toujours en fonction ;-) ) Je serais curieux de voir quels compromis d'épaisseur il faudrait faire pour avoir au moins 1 logement So-Dimm et un vrai-faux mSata pour le SSD Au pire, Apple peut développer des ports propriétaires (comme c'est le cas pour les SSD du MBA), même pour la RAM s'il le faut. mais quelle permette de faire évoluer la machine!!

CONNEXION UTILISATEUR