Brevets : Motorola perd mais gagne, Google défend HTC, Apple et ses barres de défilement

Anthony Nelzin-Santos |

L'ITC a interdit l'importation des produits Motorola sur le sol américain pour violation d'un brevet… signé Microsoft. Cette affaire à rebondissements concerne le brevet #6,370,566 sur la génération d'invitations à des réunions et la programmation de groupe sur mobile, une technologie à la base de Microsoft ActiveSync.



Motorola n'a pas contesté la violation de ce brevet, mais s'est au contraire attelé à démontrer son invalidité, sans parvenir à convaincre l'ITC. Si la société veut continuer à importer ses produits aux États-Unis, elle devra retirer cette fonction, qui ne pourra plus être accessible ni au système ni aux applications tierces : les utilisateurs ne pourront donc plus envoyer des invitations à des réunions depuis leur smartphone Motorola.



Motorola Xoom



Dans cette affaire, Motorola a refusé de prendre une licence sur des brevets de Microsoft, alors que la firme de Redmond propose depuis toujours de telles licences. La majeure partie des fabricants d'appareils Android ont signé des accords avec Microsoft, à l'exception notable de Motorola, qui se retrouve aujourd'hui obligée de procéder à un retrait parfaitement ubuesque d'une fonction pourtant commune.



Motorola a néanmoins gagné une manche face à Apple en Allemagne : la cour régionale de Düsseldorf a estimé que la Xoom ne violait pas le modèle déposé européen de l'iPad. Cette décision défavorable à Apple était attendue, les modèles déposés étant généralement interprétés de manière très stricte : la moindre modification d'un angle ou d'une proportion suffit à échapper à la suspicion de violation. La justice allemande a toutefois confirmé la validité du modèle déposé d'Apple : chacun emportant une manche, les coûts du procès ont été divisés entre les deux parties (2/3 pour Apple, 1/3 pour Motorola).



Plus surprenant, Reuters a demandé à intervenir dans le procès opposant Apple à Samsung en Californie. L'agence de presse estime que les informations sont trop filtrées, ce qui empêcherait un traitement médiatique convenable de cette affaire.



HTC poursuit sa partie de ping-pong avec Apple dans l'affaire les opposant en Floride : elle a contre-attaqué avec deux nouveaux brevets. Ces deux brevets ont comme point commun d'avoir été achetés par HTC à HP en décembre de l'année dernière — la firme taïwanaise, à court de ressources internes, s'est lancé dans une campagne d'acquisition de brevets pour ne pas être à court de munitions face à Apple.



Le brevet #7,571,221 couvre l'installation de services en réseau dans un serveur réseau intégré et serait violé par l'intégralité des produits Apple. Le brevet #7,120,684, lui, couvre la gestion centralisée d'un réseau et serait violé par Apple Remote Desktop et Apple Profile Manager.



Dans le cadre d'une plainte l'opposant cette fois à Nokia auprès de l'ITC, HTC a reçu le soutien inattendu de Google. Pour la première fois, la firme de Mountain View s'est porté codéfendeur aux côtés d'un fabricant Android.



Jusqu'ici, Google s'était bien gardé de s'impliquer directement dans les affaires judiciaires impliquant Android, se limitant à des témoignages, la fourniture de documents, ou, au mieux, le prêt de brevets à ses partenaires (dont HTC).



Enfin, Apple a obtenu le brevet #8,223,134, qui couvre le principe des barres de défilement discrètes d'iOS et d'OS X. Au lieu d'apparaître en permanence et sur un rail comme elles l'ont toujours fait depuis leur création, ces barres compactes n'apparaissent que lors du défilement, et disparaissent sinon. Le brevet couvre aussi le redimensionnement dynamique de cette barre pour indiquer la longueur d'une liste.



Barre de défilement



Ce nouveau brevet, qui revendique la priorité sur tous les systèmes similaires depuis 2007, pourrait servir de base pour de nouvelles plaintes contre Samsung, HTC ou Motorola. Android a en effet adopté ce comportement typique d'iOS avec la version 2.3. Une parade serait le retour aux barres moins élégantes prenant toute la hauteur de l'écran.

avatar Stardustxxx | 
Ca devient de la science-fiction cette guerre des brevets...
avatar damien83 | 
Âpres la guerre des étoiles ! .... La guerre des brevets XD
avatar Le_iPodeur | 
Dallas… ton univers impitoyaaaaAAAbleeeuuuu…
avatar capy | 
Toujours cette petite guerre des brevets.... Ça devient un peu comme les "feux de l'amour" on ne sait plus qui a le brevet de qui, qui l'a rachète a qui, et si c'était avant que Julia embrasse Tom, le frère de Kevin, lui même amoureux fou de Katia... Un business gagnant pour les avocats...
avatar terreaterre | 
>> L'ITC a interdit l'importation des produits Motorola sur le sol américain Motorola, boite américaine, ne peut plus vendre ses produits chez lui ? Il suffit de les fabriquer sur place, ils ne seront pas importés :-)
avatar Hasgarn | 
Purée, plus ça va, plus c'est n'importe quoi… Faut mettre des limites à la protection intellectuelle et aux brevets. Je ne m'imaginais pas dire ça un jour, mais là, c'est devenu incensé.
avatar k43l | 
Possible d'avoir le lien de l'article "Avec un clavier, l'ipad est mou du genou" ?
avatar HellXIoNS | 
Mais qu'elle horreur cette guerre des brevets !
avatar bompi | 
Cette manie de tout breveter... Autant pour des innovations flagrantes, on peut voir le bien-fondé mais pour les barres de défilement, c'est assez pathétique.
avatar bompi | 
Le lien : http://metrozendodo.com/2012/07/avec-un-clavier-externe-l-ipad-est-mou-du-genou/
avatar Emile Schwarz | 
>Le brevet couvre aussi le redimensionnement dynamique de cette barre pour indiquer la longueur d'une liste. Regardez là: http://toastytech.com/guis/gsos.html descendez jusqu'à voir l'ascenseur plus petit que sur les premières copies d'écran. Ceci est la preuve que c'est pas une nouveauté, mais qu'Apple a développé celà depuis plus de 20 ans… Il y a des jours où je me demande. De plus, avoir les bandes de défilement qui disparaîssent est peut-être une avancée sur un iPhone (gain de place vertical et horizontal), je ne vois pas, mais alors pas du tout son intérêt sue un écran type 1440 x 900. Mettez donc quelques éléments dans un dossier du Finder, agrandissez la fenêtre, placez ces éléments en bas et à droite de la fenêtre. Rétrécissez la fenêtre jusqu'à ce que l'on ne voit plus ces éléments. Attendez que les barres de défilement disparaîssent et dites-moi combien de fichiers et de dossiers que vous voyez… Si la barre d'état n'est pas affichée, vous pouvez même conclure que vous avez un dossier vide devant vous. Quelle erreur. [ceci m'est arrivé, mais la barre d'état était affichée, je me suis rendu-compte qu'il y avait du monde dans cette fenêtre!!! Faire Commande-A tout en regardant la barre des menus (menu Édition): si la barre de menu réagie, il y a un ou plusieurs éléments dans la fenêtre; dans le cas contraire, le dossier est vide. Lire les infos est égélement utile. Mais quelle perte de temps.
avatar Zouba | 
Voilà ce qui arrive quand les concepteurs et développeurs d'une entreprise se mettent à pomper comme des fous furieux sur la concurrence…
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Emile Schwarz : non mais ça c'est normal, le brevet ne couvre pas ça, mais ça plus d'autres choses. C'est l'intégralité des fonctions qui forme la solution à un problème et donc le brevet.
avatar gloupsy | 
"Il suffit de les fabriquer sur place" : Oui, c'est vrai. On devrait faire pareil en France. En Promo : iPad wifi 16Go (made in France) : 2750€ ! :-)
avatar GillesB | 
Rappelez vous dans Star Wars, les méchants ce sont ceux de la Guilde du commerce.....
avatar MixUnix | 
@gloupsy ton calcul de coût ubuesque du prix d'un iPad fabriqué en France ne serait en tous cas pas dû aux salaires smicardiens pratiqués dans cette profession. Voir plutôt du côté des dividendes... En Allemagne, en Suisse, on a encore des boites d'électronique...sérieuses et les salaires qui vont avec.
avatar aldry | 
@MixUnix c'est par-ce-que on pas le droit au RTT, faire grève car le chocolat chaud n'est pas bon demander plus d'argent alors qu'on a déjà des avantage de fou(cf AirFrance) etc etc. (à ne pas prendre au premier degrés) Mais bon pour en revenir au sujet, cette guerre des brevets va certainement ce finir en implosions des brevets et seules les brevets techniques(c'est à dire avec une solution technique et pas juste un supposé fonctionnement)seront autorisés
avatar mouharf | 
pour le coup normal que Motorola soit interdit, c'est pas comme s'il pensait qu'il ne violait rien, mais bien qu'il ne voulait pas prendre la licence... Pour le reste comme d'hab on va droit dans le mur avec tout ces brevet sur tout et rien
avatar Stardustxxx | 
Les juges vont en avoir marre de ces conneries. Ou bien on va tombé sur un juge comme celui du procès Google-Oracle qui a une experience de la programmation et qui a renvoyer chier Oracle en disant que le code qui etait en litige pouvait etre ecrit par un etudiant de 1ere année.
avatar bratak67 | 
Apple a copié le "pad" de Star Trek ... même forme, quasi même nom , tactile aussi ...pas de procès ?
avatar elfronto | 
Dans tout ça, c'est nous qui y perdons. Ne plus pouvoir utiliser certaines fonctionnalités comme l'envoi d'invitations à une réunion fait partie d'un socle commun qui ne peut être contourné ou réinventé (envoyer un pigeon voyageur ?). Tout comme le multitouch. Toutes ces sociétés devraient s'entendre sur l'échange de brevets dont le prix des licences s'annuleraient, ce qui n’impacterait pas le prix de vente de leurs produits respectifs. Non ?
avatar lmouillart | 
@elfronto "Toutes ces sociétés devraient s'entendre sur l'échange de brevets dont le prix des licences s'annuleraient, ce qui n’impacterait pas le prix de vente de leurs produits respectifs. Non ?" Non car ça serait une catastrophe pour tout nouvel entrant.
avatar Un Vrai Type | 
@gloupsy : Outre le fait que la main d’œuvre ne dépasse pas quelque pour-cent du coût des produits manufacturés, la "relocalisation" est souvent synonyme de gain (coût des matières premières, qualité des infrastructures...) Bref, ta vision du "made in France" (Ou made in Europe) est faussée. Bonne journée.
avatar Orus | 
Si les brevets avaient existés au temps des cavernes, jamais nous n'aurions inventé la roue. Tout cela sclérose et ralentis les avancés technologiques au profits de quelques nantis corrompus.
avatar Stardustxxx | 
@orus Dans certain domaine les brevets restent necessaire je pense. Prend l'industrie pharmaceutique qui doit depenser des millions en recherche et surtout en test, je pense qu'ils ont droit a une exclusivite pendant un certain temps, ce que leur fournit les brevets. Mais en informatique ou ca coute pas aussi cher a developper, ou les interfaces evolue rapidement, les brevets ne sont pas adapter. Breveter le slide to unlock, je compare ca a breveter une poignee de porte... Si pour bloquer ses concurrents certaines compagnies sont rendu a utliser ce genre de brevet, ca prouve que le systeme de brevet sur des procedés informatique ne marche pas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR