Conflit entre InDesign et les derniers portables Apple

Florian Innocente |
L'actuelle comme les précédentes versions d'InDesign jusqu'à la CS4 sont confrontées à un bug lié pour une bonne partie aux tout nouveaux MacBook Pro et MacBook Air 2012. Un forum américain d'Adobe est rempli de témoignages d'utilisateurs chez qui l'application plante et affiche un message d'alerte vierge.

Cela se produit dans différentes circonstances : lorsqu'on veut assembler un fichier, quand on souhaite supprimer une page ayant du contenu ou durant un export PDF.

Adobe a confirmé certaines des observations faites par ces utilisateurs. A savoir que la responsable est la mise à jour des portables 2012 distribuée par Apple à la mi-juin au moment de la sortie de ces machines. Adobe explique qu'elle a supprimée une API qu'InDesign utilise pour contrôler l'utilisation que fait le logiciel des icônes système.

Il y aurait au moins deux solutions temporaires en attendant qu'Apple et Adobe règlent ce bug de concert. La première consiste à restaurer Lion et ne surtout pas appliquer cette mise à jour. L'autre est de presser la touche alt/option lorsqu'on sollicite les commandes qui posent problème.



avatar Lio70 | 
Effectivement, tout developpeur enregistre chez Apple recoit toutes les betas des mois a l'avance et est meme sense faire part de ses remarques ou rapports de bug a Apple. Donc excuse a la con d'Adobe qui developpe n'importe comment a moindre cout. C'est le developpement a la Gunga Din. Les utilisateurs de Windows savent que les softs d'Adobe ne respectent meme plus le framework de Windows.
avatar bugman | 
@ fousfous : Tu n'as qu'a pas utiliser les produits Adobe, ton Mac ne plantera plus. :) @ Seccotine : On parle d'API Apple, pas de truc maison, ici. C'est fou le nombre de personnes ici crachant sur cette boite. Vous ne l'aimez pas, changez en !
avatar josé paldir | 
Aucun souci avec ID CS6 sur MBPr 2,6 et la GM de ML. Testé: - export PDF - suppression d’une page contenant des objets - import fichier PSD
avatar heero | 
moi j'ai bien le problème de la page supprimé mais sur un Core2Duo ^_^
avatar Seccotine | 
@ bugman Ben justement, Apple prévient longtemps à l'avance s'ils vont supprimer des APIs et ici ça vient d'une mise à jour mineur d'un OS, donc soit Adobe a continué à utiliser un vieux machin Apple jusqu'à ce que ça finisse par ne plus fonctionner, soit ils cachent autre chose. Et puis Adobe, même si Mac OS X a été annoncé en 1998, ils n'ont toujours rien sorti de vraiment natif pour cet OS...
avatar alitaliano | 
@ Madalvée : Quand on est pro, on a un fixe. Je suis un pro, mais je n’ai pas de fixe. « Aïe ! » Non seulement je n’ai pas de fixe, mais en plus je n’ai « qu’un » MacBook Air 13" de 2012. « Ouch ! » J’ai un écran externe de 24" que je branche à mon MBA au bureau. Ça me permet d’être plus nomade. De travailler en voyageant, d’embrasser d’autre horizons. « Ah ouais, pas con. »
avatar bugman | 
@ Seccotine : Apple ne fait rien pour assurer que les logiciels de ses clients continuent à fonctionner après une mise a jour de son système. Cela peut couter au client une petite fortune. Ce n'est pas spécifique aux logiciels Adobe. C'est une autre façon de voir les choses. Si Lion n'est utilisé que par 40% des utilisateurs, ce n'est certainement pas pour rien. "Et puis Adobe, même si Mac OS X a été annoncé en 1998, ils n'ont toujours rien sorti de vraiment natif pour cet OS..." ils trainent peut être ici. Vu comment ils sont traiter sur ce site dans les commentaires (et par Apple qui les traite de couleuvres), je pourrais comprendre qu'ils aient pas trop envie d'investir... et pourtant ils ont sorti pas mal de chose pour iOS (Photoshop Touch, Kuler, Debut, Ideas, Proto, Collage). Pour leur suite c'est peut être un peu plus compliqué.
avatar Le Gognol | 
Ce genre de soucis arrivent quasiment systématiquement avec les produits Adobe. C'est tout de même quelque peu troublant...
avatar xDave | 
@Maldavé "Quand on est Pro on a un fixe... " T'as d'autres conneries à écrire ou bien? Je suis PRO, je fais de la PAO depuis la nuit des temps (premier Xpress, illustrator et j'en passe, photochiotte existait même pas) et j'ai un MBP 17" que je branche sur un écran externe. Celui qui a besoin d'un "Fix" c'est soit cette boite qui vire les APIs à l'emporte pièce ou l'autre qui code avec les pieds... ou toi ...?
avatar bugman | 
@ Le Gognol : Certain ? http://roaringapps.com/
avatar goldogil | 
@bugman Apple OS concurrent ??? C'est sûrement un malentendu, non ? Sinon c'est mal connaître le sujet. Pour en revenir a nos moutons, Adobe n'existerai pas (sous cette forme tout du moins) sans Apple. Leurs histoires sont très liées. Mais adobe a depuis pas mal de temps envie de voir ailleurs ou de se la péter. Adobe crache souvent sur Apple et ce depuis bien avant la guéguerre flash. Ils jouent avec le feu en traitant ainsi les utilisateurs historiques du Mac et de leurs produits. Ils jouent depuis tjrs les vierges effarouchées et commence à me les briser avec leur technique marketing, leur politique tarifaire exécrable et leur gestion des évolutions logicielles. Ils distillent à prix d'or des évolutions minimes à chaque version. Font durer le plus possible la vache à lait qui consiste à maintenir séparé illustrator et Photoshop alors,que beaucoup de fonctions convergent. Même si vectoriel et "pixels" sont très éloigné,pour BCE de gens, la frontière est à mon avis entretenue par adobe. Pour en revenir à indesign, après avoir quasi tué quark avec des méthodes déplorable, ils commencent à s'endormir sur le bébé. Indesign suit le chemin des autres produits phares. Une suite de "patchs" sans fin et une usine à gaz. Bref, un beau gâchis, Adobe n'étant maintenant basé que sur le profit. Dommage, au début ils faisaient de vrais bons produits...
avatar USB09 | 
@mark twang À savoir : Adobe utilise ses propre icône système. Et on en trouve encore un bon nombre de ceux d'en face (windows) sur OSX.
avatar bugman | 
@goldogil : "Apple OS concurrent ??? C'est sûrement un malentendu, non ? Sinon c'est mal connaître le sujet." Je ne sais pas, je n'ai pas compris la question. "et commence à me les briser avec leur technique marketing, leur politique tarifaire exécrable et leur gestion des évolutions logicielles." Moi aussi mais c'est un autre sujet. "Font durer le plus possible la vache à lait qui consiste à maintenir séparé illustrator et Photoshop alors,que beaucoup de fonctions convergent. Même si vectoriel et "pixels" sont très éloigné,pour BCE de gens, la frontière est à mon avis entretenue par adobe." Même si c'est orienté web, il y a entre les deux Fireworks. Sinon, Adobe fait des suites ou son système d'abonnement qui m'a redonné la patate. "une usine à gaz." Clair. Respect pour la tonne de fonctions que l'on trouve dans leurs produits, quelque fois même communiquant (dynamic link), sur plusieurs (2) OS. Ca doit pas être si facile que cela dans ces conditions de fournir un truc parfait.
avatar Mathias10 | 
Je suis pro, je n'ai pas de fixe nonplus, il fait référence à ceux qui font de la mise en page et du indesign. Les graphistes ont quasiment tous des imacs 27" ou un mac pro avec écran display 27"....les codeurs nous nous contentons d'un 13-17" sans ronchonner pourvu qu'il y ai un second écran en bureau étendu...tout dépend vraiment de la professions.
avatar EBLIS | 
@Goldogil, Corrige moi si je me trompe mais n'est-ce pas parce qu'adobe à sorti ses produits sur Mac que les graphistes les ont adoptés alors et continuent à le faire pour la puissance des macs qui était connue à l'époque (même si ce n'est plus le cas aujourd'hui)? Les deux boîtes se sont donc mutuellement aidées je pense.
avatar alitaliano | 
@mathias10 : Je dispose seulement d'un MBA 13", je suis graphiste free lance et je fais de la mise en page sur InDesign. Cela n’est juste pas pertinent de mettre en rapport le fait d’être un pro et celui de disposer d’un fixe ou d’un portable.
avatar Seccotine | 
@bugman Donc ce serait le travail d'Apple de s'assurer que tout les softs tiers fonctionnent sur Mac OS X ? Ici on parle d'une API certainement dépréciée depuis assez de temps et c'était le boulot d'Adobe de changer son code pour utiliser la nouvelle. C'est à eux de dire si l'application est compatible Lion ou pas. Et pas « plus ou moins compatible Lion si vous priez qu'Apple n'enlèvent pas trop tôt les APIs dépréciées qu'on utilise au petit bonheur la chance ». Et ici, si c'est réellement un problème d'API... Et franchement, en voyant ce qu'annonçaient les technologies présentées par Mac OS X en 1998, je pense qu'Adobe aurait vraiment pu en profiter pour faire quelque-chose d'extroardinaire. Et là on se demande s'ils savent si Quartz existe... C'était sûrement beaucoup de boulot mais ça aurait pu donner quelque chose aux alentours de 2004 au pire, s'ils s'étaient investis dès 1998. Mais non, ils ont finalement du faire de l'ersatz d'app Cocoa une fois trouvés au pied du mur avec l'annonce de l'abandon d'un Carbon 64 bit. Et l'excuse c'était quoi « Oh ben zut alors Apple nous a pas prévenu que Carbon c'était pas l'avenir » ? Il y a pleins de petits détails dans les app actuelles d'Adobe qui font que ça ne marche pas comme cela devrait marcher sur OS X. Sur Windows, je ne sais pas du tout, mais je serais curieux de savoir... Sinon, Adobe qui lit les commentaires MacG ? Oui hein bien sur :D Et les produits iOS d'Adobe, ce sont des petits trucs par rapport à leur soft pour OS Desktop. Photoshop sur iPad, c'est sûrement comique mais pas plus utile qu'un iPhoto.
avatar bugman | 
@ Seccotine : "Donc ce serait le travail d'Apple de s'assurer que tout les softs tiers fonctionnent sur Mac OS X ?" Si elles fonctionnaient avant une mise a jour ? Ce serait appréciable. "Ici on parle d'une API certainement dépréciée depuis assez de temps et c'était le boulot d'Adobe de changer son code pour utiliser la nouvelle." Ce qu'elle fera sans aucun doute. En attendant Apple exige (bon, pas sur MacOS, ok) d'utiliser ses API (fonctions), la logique voudrait qu'une ancienne fonction puisse continuer à fonctionner pour les anciens logiciels. Ce n'est pas le cas. Ancien logiciel = poubelle. "certainement dépréciée depuis assez de temps" Une source ? Une date ? Ce n'est pas dans l'article. "Et ici, si c'est réellement un problème d'API..." Voila. Un problème Apple, bien ce que je dis. "Et franchement, en voyant ce qu'annonçaient les technologies présentées par Mac OS X en 1998, je pense qu'Adobe aurait vraiment pu en profiter pour faire quelque-chose d'extraordinaire." Il n'y a pas qu'OSX sur la planète. Les outils Adobe fonctionnent (à voir ce qu'en font les pros). "Il y a pleins de petits détails dans les app actuelles d'Adobe qui font que ça ne marche pas comme cela devrait marcher sur OS X. Sur Windows, je ne sais pas du tout, mais je serais curieux de savoir..." Ca a l'air de marcher aussi (à voir ce qu'en font les pros). "Sinon, Adobe qui lit les commentaires MacG ? Oui hein bien sur :D Et les produits iOS d'Adobe, ce sont des petits trucs par rapport à leur soft pour OS Desktop. Photoshop sur iPad, c'est sûrement comique mais pas plus utile qu'un iPhoto." Je suis d'accord. C'etait pour souligner qu'ils s'intéressent aussi aux produits Apple. Il faudrait arrêter de penser qu'Adobe fait (ou devrait faire) des produits POUR Apple. Adobe fait des produits pour les graphistes, les codeurs, la production audio-vidéo, la presse... Pas pour une boite qui rend le kiki tout dur. Ils iront où sa marche et où il y aura du monde.
avatar goldogil | 
@EBLIS Il est clair que, comme je le disais dans mon com précédent qu'Apple a profité d'adobe et vice versa. Je vais passer pour un vieux ;) mais j'ai utilisé les produits adobe dès leurs débuts et ce, sur Mac. Il était clair que si l'on voulait faire du boulot sérieux sans passer son temps dans la bécane, il fallait un Mac et Adobe. Ce qui me gêne, c'est qu'Adobe ne fasse pas de véritables efforts ou alors si mal fait. On dirait que ça leur arrache les poils de remettre à plat certains logiciels... Mais je ne perd pas espoir. Je bosse depuis toujours sur leurs produits malgré les quelques défauts persistants et je ne compte pas changer de si tôt
avatar goldogil | 
@bugman En fait, je respecte les fonctions des logiciels Adobe, que j'exploite au max depuis leur début. Mais, sans parler de la programmation, sujet que maîtrise pas assez pour la ramener, ils ne font strictement rien où si peu sur l'ergonomie ! Les fonctions s'ajoutent, certes mais dans une incohérence qui renforce le côté usine à gaz et doit, du coup, rendre de plus en plus complexe la programmation... Good night :)
avatar bugman | 
@ goldogil : Quels sont les problèmes d'ergonomie que tu rencontres avec ces produits ? Je ne connais pas (tu te doutes) sur le bout des doigts la totalité d'entre eux mais sur celui que je connais certainement le plus (Photoshop), et ayant connu plusieurs versions du logiciel, je n'ai jamais connu de réelles difficultés d'ergonomie. Je trouve cela plutôt simple et surtout, aujourd'hui, configurable (raccourcis, menus, palettes...). Pour info, les logiciels que j'ai l'habitude d'utilisé sont : PS, AE et Pr. Les autres, je les connais moins. "le côté usine à gaz et doit, du coup, rendre de plus en plus complexe la programmation" Certainement. Bonne nuit à toi aussi. :)
avatar Seccotine | 
@ bugman Je pense que tu ne comprends pas le concept d'APIs dépréciées. Surtout qu'ici on parle d'une application sensée tourner sur Lion. Si Apple a supprimé l'API c'est qu'elle était déprécié au moins pour Lion ou peut-être même Snow Leopard, et Adobe était au courant depuis un certain temps. Si Adobe veut supporter plusieurs versions d'un OS donc chacun a une API particulière, ils savent le faire aussi. Ça se fait au niveau du code pour le compilateur. Donc même si c'est une API retirée, ils ont été prévenus depuis longtemps et ce n'est pas le problème d'Apple si Adobe n'écoute pas. « la logique voudrait qu'une ancienne fonction puisse continuer à fonctionner pour les anciens logiciels. » : Si les API ne sont pas dépréciées cela fonctionnera encore, mais sinon, il faut mettre à jour l'application pour l'OS actuel. Et ici on parle de version actuelle du soft sensée tourner sur un OS actuel. « Il n'y a pas qu'OSX sur la planète. » : non bien sûr, mais c'est pas une raison pour vraiment en avoir rien à foutre s'ils décident de coder pour cette plate-forme. « Les outils Adobe fonctionnent (à voir ce qu'en font les pros). » : J'ai pas dis qu'ils étaient inutilisables. On s'habitue toujours à un outil si c'est le seul disponible, aussi pourri qu'il soit. Voir par exemple les softs utilisés en médecine comme, pour Pinnacle³ de Philips qui tourne en X-Window et qui est plus qu'insupportable, mais il fonctionne, car on traite des patients en radiothérapie avec. « Il faudrait arrêter de penser qu'Adobe fait (ou devrait faire) des produits POUR Apple. » : Il ne faut pas qu'ils fassent des produits pour Apple, mais pour le groupe de personnes qui utilisent des produits Apple, composé entre autre d'une partie de « les graphistes, les codeurs, la production audio-vidéo, la presse... »
avatar bugman | 
@ Seccotine : "Je pense que tu ne comprends pas le concept d'APIs dépréciées." Faut croire. Mais comme je suis curieux de nature... ;) Déjà, c'est quoi une fonction dépréciée dans ce cas ? Une fonction que l'on utilise plus ou une fonction remplacé par une autre ? Si c'est une fonction que l'on n'utilise plus (obsolète) je me demande quelle aurait était la réaction de goldogil qui préfère avoir une application plus intégré à l'OS (si j'ai bien compris) si Adobe avait utilisé ses propres API (réinventer la roue) pour ne pas être dans cette situation actuellement. Il me semble qu'en général Apple préfère que l'on utilise ses API (essayez de fournir au MAS une application proposant ses propres I/O (et passer au dessus du sandboxing) qu'on rigole un peu, par exemple). Dans ce cas (d'une fonction obsolète), Apple en laissant l'API ne derange personne (ça ne mange pas de pain, juste un peu de poids, j'y reviendrais). Si c'est une fonction remplacé par une autre, alors je ne comprend effectivement pas pourquoi Apple n'utilise pas un système ressemblant au polymorphisme... on garde la fonction mais elle s'adapte a son environnement (ici à l'OS), ça ne mange pas de pain, juste un peu de poids, j'y reviendrais. Ici vous demandez à Adobe de s'adapter et donc de devenir incompatible avec les versions précédentes de l'OS ou de fournir le travail que devrait faire Apple pour l'éviter. Pour moi ce n'est pas une excellente idée (on perd en poids (encore) mais cette fois multiplié par le nombre d'applications, sans parler des risques de bugs). Ou alors effectivement je ne comprend pas. Je ne désespère pas.
avatar mediapress | 
ouais enfin... une application doit fonctionner partout, sur tous les postes, si elles ne fonctionnent pas sur des nouvelles machines, c'est qu'il y a eu un manque de communication de la part d'apple, Adobe a fait une CS6 stable (je n'ai eu aucun plantage avec), faut voir du côté de chez Apple pourquoi ils suppriment des choses et en mettent des nouvelles sans vraiment faire des essais avec les compatibiltés (surtout indesin est un gros logiciel bc utilisé)...
avatar bugman | 
@ mediapress : Je partage à 100%.
avatar JoKer | 
La liste des API et des fonctions stoppées sont accessible à l'ensemble des developpeurs et Apple s'assure que le délaie entre l'annonce de l'arrêt d'une fonction ou d'une API et l'arrêt effectif permet à tout le monde de changer son logiciel. Si Adobe à des problèmes actuellement avec certains de ces logiciels c'est qu'ils n'ont pas pris le temps de faire les corrections demandée par Apple.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Cela fait plusieurs semaines que je ne parviens pas à lancer Indesign CS6 sur mon login d'utilisateur d'un MacPro. la hot line d'Adobe pense que c'est un problème d'autorisations (et moi aussi), mais c'est aussi un symptôme qu'Adobe contourne l'OS pour des opérations fondamentales, un crime digne de la peine capitale en informatique.
avatar Domsou | 
@mediapress : @bugman À lire l'ensemble de vos réponses je ne peux qu'en déduire que vous faites exprès de ne pas comprendre. Alors et sous réserve que ce soit lié à un problème d'API : 1/ Si Adobe utilise une API dépréciée : c'est sa responsabilité seule. Apple communique largement dessus et surtout laisse le temps au développeur de s'adapter. 2/ les raisons qui font qu'une API est dépréciée regarde Apple seulement : performances, homogénéisation de l'ensemble des API, changement de paradigme... L'OS évolue alors les API qui permettent de l'exploiter aussi. 3/ les API sont généralement dépréciées lors d'un changement de version majeur de l'OS. Là encore le problème provient du développeur. Si l'API est indiquée ne plus être valable pour une version de l'OS alors le développeur ne peut prétendre que son logiciel tourne sur cette version s'il n'effectue pas les changements nécessaires. Ainsi malgré tout ce que vous indiquez, Apple à une manière de procéder correcte : Adobe non.
avatar karayuschij | 
Cette histoire me fait penser à Pomme d'Api…
avatar mediapress | 
[quote]Si Adobe à des problèmes actuellement avec certains de ces logiciels c'est qu'ils n'ont pas pris le temps de faire les corrections demandée par Apple.[/quote] je discutais avec une boite de développement, ils s'arrachaient les cheveux de la politique d'Apple de toujours tout changer, de rendre compatible les choses avec les nouvelles et anciennes versions... je veux bien que l'informatique évolue, mais faut aussi penser que les éditeurs ne font pas toujours tout tout de suite... Pour cela Microsoft est plus professionnel, ils essayent toujours de rendre les logiciels compatibles même avec des anciennes versions... Je suis passé à Lion, honnêtement, pas beaucoup de différence avec Snow Leopard, mais pourtant, beaucoup d'applications ont été rendues obsolètes rapidement, je dis que c'est pas normal, tout le monde n'a pas toujours envie d'avoir le nouveau système... Avec Mountain Lion, je suis sur qu'Apple va faire de nouveau des problèmes de compatibilité avec des logiciels... Il faudra encore faire des mises à jour en pagaille...
avatar JoKer | 
Je rappelle que personne n'est forcé à passer aux nouvelles versions des systèmes. Au boulot on ne fait jamais évoluer un ordinateur en dehors des mises a jour mineures et en aillant tester les logiciels et le matériel avant. Mais pas de mise à jour majeure. Si une configuration fonctionne on la laisse en état. Il peut y avoir des discutions si une mise à jour d'un logiciel utilisé apporte des fonctions intéressantes et demande une mise a jour du système. Autrement, la mise a jour ce fait à l'achat du nouvel ordinateur. Pour ce qui est des déveloippeurs, il y a une règle a suivre. Toujours utilisé les outils Apple et suivre les directives d'Apple. Si tu ne suis pas ça, tu risques d'avoir des problèmes. C'est a accepter pour faire du développement sur Mac OS (et sur iOS), si c'est pas le cas, tu assumes les problèmes qui peuvent en découler.
avatar mediapress | 
[quote]Je rappelle que personne n'est forcé à passer aux nouvelles versions des systèmes.[/quote] Un peu "simpliste" comme raisonnement, quand on est professionnel, il peut-être important d'avoir les derniers logiciels pour des raisons de compatibilités avec d'autres, mais pas forcément le nouveau système. Un système n'est jamais fiable à ses débuts que des logiciels qui ont des années derrières. Le résultat, le professionnel qui a acheté sa suite CS qui fonctionne bien jusqu'à présent, achète un nouveau portable mac, et ça ne marche pas... on ne peut pas dire que ce soit un résultat très heureux au final...
avatar JoKer | 
Et la faute en revient à Adobe qui n'a pas suivit les recommandations d'Apple. C'est sûr que c'est dommage pour le client, mais c'est vers Adobe qu'il faut se plaindre.
avatar bugman | 
@ Domsou : "À lire l'ensemble de vos réponses je ne peux qu'en déduire que vous faites exprès de ne pas comprendre." Ou alors c'est simplement que je ne partage pas ton point de vue. Ce qui n'est pas spécialement grave. En attendant Adobe trouvera certainement une solution au problème rencontré. Je te souhaite une bonne journée et merci d'avoir partagé avec moi ton point de vue.
avatar Seccotine | 
@bugman Pour la dépréciation : En prenant la documentation sur la classe importante qu'est NSString : https://developer.apple.com/library/mac/#documentation/Cocoa/Reference/Foundation/Classes/NSString_Class/Reference/NSString.html#//apple_ref/doc/uid/TP40003744 On peut voir : + stringWithCString: Deprecated in Mac OS X v10.4 Cela veut dire qu'à partir de 10.4 il est déconseillé d'utiliser cette method, mais elle est remplacée par une autre : + stringWithCString:encoding: Il est tout a fait possible d'utiliser l'ancienne API quand l'application tourne sur les OS avant 10.4 et la nouvelle pour quand l'app tourne sur 10.4 ou plus. Ca se fait au niveau du code. Cela fonctionnera encore sur 10.4 car ils ne virent pas du jour au lendemain, mais c'est un premier avertissement. Sinon il est aussi possible que dans le cas qui nous concerne ici, Adobe a peut-être utilisé une API privée et dans ce cas Apple n'a pas besoin de prévenir s'ils ont envie de la virer. Par contre, c'est aussi possible que ce ne soit pas un problème d'API et là ce serait alors peut-être la faute à Apple avec leur mise à jour. Mais CS est tellement un patchwork de pleins de trucs et que les problèmes de ce genre ne sont pas rare qu'on ne serait pas étonné que ce soit la faute d'Adobe.
avatar david01 | 
à tous les petits malins qui ont leur avis bien tranché sur la question, il serait bon que vous sachiez que les 2 sociétés ont des roadmaps différents qui ne sont pas alignées.... les développement d'une application est long processus et lorsque apple sort une version de son OS, les api's qui changent ne sont pas forcément toutes documentées et lorsque adobe sort un nouveau logiciel il était peut-être en toute fin de développement lorsque apple a fait la maj de son os. dans ce cas il est impossible de revenir sur le code car le processus de Q&A est très long et le moindre changement dans le code le remet complètement à plat. j'adore lire les commentaires de tous ces "experts" qui ont toujours des avis très tranchés mais n'ont qu'une vue parcellaire de la globalité. a bientôt
avatar JoKer | 
Euh oui... on parle quand même, pour les API d'un signalement une a plusieurs années avant l'arrêt de l'utilisation. Et si les API ne sont pas documentées, c'est de la faute de ceux qui veulent les utiliser si ils ont des problèmes. C'est par pour rien qu'elles ne sont pas rendues public.
avatar Seccotine | 
@ david01 OK mais faut pas déconner non plus. C'est certain que ça prend du temps de développer un application, mais pas autant qu'entre l'annonce d'une dépréciation d'API et le moment où elle est effectivement retirée. Et ici c'est à propos d'un panneau d'alerte et Adobe utilise je ne sais pas pourquoi, un truc différent de tout le monde et on ne sait même pas ce que c'est... Déjà qu'à la WWDC, le support de Carbon 64bit avait été annoncé comme « on espère peut-être qu'on le fera » de la part d'Apple et Adobe avait entendu « Vous aurez du Carbon 64bit sans soucis ». Un an après, Adobe se retrouve obligé à un peu comprendre qu'il était temps de développer pour Mac OS X et non pour une transition entre Mac OS Classic et Mac OS X. Cela leur a foutu un coup de pied au cul et bizarrement ils ont quand même réussi à sortir quelque-chose sans trop de soucis. C'est juste qu'ils ne font pas d'efforts du tout...
avatar GrandUbu | 
Pas seulement sur les Mac Book Pro, mais aussi sur des équipements plus traditionnels comme mon Mac Pro; mais signaler ces problèmes potentiels à Adobe se heurte à une fin de non recevoir: Cher Monsieur Amiguet, Adobe vous remercie pour l'intérêt que vous portez a nos produits. Il nous est hélas impossible d'accéder a votre requête. En effet , comme mon collègue vous l'a expliqué lors de votre appel , nous ne supportons pas nos produits sur des version non finale/stable de MAC OS X. Bien a vous, Nicolas L. Service Clientèle Adobe Il faut donc s'attendre à de gros problèmes avec la CS6 lors de la mise à jour de l'OS Lion (10.7.5) ou lors du passage à Mountain Lion (10.8), bien qu'il semble qu'Apple ait mis les préversions à disposition des développeurs depuis plusieurs semaines!
avatar Madalvée | 
C'est de l'art, la première boîte de dialogue dont vous êtes le héros, qui reste vierge pour laisser libre cours à votre imagination.
avatar fousfous | 
C'est bien ce qu'on dit, quand un Mac plante c'est à cause d'une app d'adobe.
avatar sabearts | 
Mais bon c'est malin aussi, de supprimer une API comme ça. Adobe en savait-il quelque chose au moins?
avatar Mark Twang | 
@fousfous : je ne suis pas fan d'Adobe, mais si Apple supprime des API sans rien dire...
avatar JoKer | 
Heureusement qu'Apple fourni des beta de ces OS, sinon il n'y aurait vraiment plus rien qui marcherait dans les logiciels Adobe...
avatar igears | 
D'ailleurs vous avez pas de problème avec Acrobat pro ! Il plante tout le temps.
avatar Seccotine | 
A force de coder avec du framework de l'an 40 ou bien des solutions non natives, mais faites maison en papier carton, on obtient cela...
avatar expertpack | 
du grand art, inDesign étant une appli phare pour les graphistes , et donc amateur de la pomme. le fond de garage n'est pas loin...
avatar Seccotine | 
@sabearts et @mark twang Les APIs dépréciées sont annoncées assez longtemps à l'avance. C'est sûrement une excuse bidon de la part d'Adobe
avatar Madalvée | 
Oui mais bon, l'impact est limité, faut déjà pas être malin pour faire des mises en page sur un écran de 17 pouces maximum. Quand on est pro, on a un fixe.
avatar alitaliano | 
Merci Florian. [b]J'ai créé un fichier vierge qui ne fait pas planter la CS6 sur les nouveaux Mac portables.[/b] Seul (petit) souci : [b]ça remet vos préférences Indesign à zéro[/b] (mais ni les raccourcis, ni les espaces de travail, etc. Seulement les préférences générales). [b]VOICI LA PROCÉDURE, QUI NE MARCHE QUE POUR LA CS6 :[/b] 1) Quitter InDesign CS6 2) télécharger ce fichier et le dézipper : https://dl.dropbox.com/u/8980230/InDesign_Defaults.zip 3) aller au dossier des préférences InDesign : Pour cela, pomme+shift+G dans le Finder et coller le chemin « /Users/YourUserName/Library/Preferences/Adobe InDesign/Version 8.0/fr_FR » (en remplaçant « YourUserName » par votre nom d’utilisateur). Si votre version n’est pas française, supprimer le « fr_FR » du chemin ci-dessus. 4) Archiver au cas où le fichier « Indesign Defaults » qui doit s’y trouver. 5) mettre le fichier téléchargé et dézippé à la place. Confirmer s’il faut remplacer. 6) Relancer Indesign CS6. Vos préférences sont à zéro, il faut donc passer 2-3 minutes à retrouver ses précédents réglages… [u]Ce qui peut faire planter InDesign CS6 sur les Mac portables de 2012 :[/u] - export PDF - suppression d’une page contenant des objets - synchronisation d’un livre - assemblage - impression PDF - import fichier PSD - … Pour comprendre tout le déroulé du problème : http://forums.adobe.com/thread/1024105 (en anglais). En espérant qu’Adobe/Apple regle le problème au plus vite…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR