Illustrator, 25 ans et toutes ses courbes

Florian Innocente |


Illustrator fête son quart de siècle, le logiciel de dessin vectoriel d'Adobe montré en janvier 1987 fut lancé le 19 mars suivant avec sa version 1.1. Son éditeur à l'époque n'avait que 5 ans. Adobe raconte que l'idée de l'outil est née de l'observation par John Warnock, l'un de ses cofondateurs, du travail réalisé à la main par son épouse, illustratrice de profession. Warnock conçut alors une application s'appuyant sur les courbes de Bézier pour simplifier la réalisation de formes à l'écran. La suite est connue, et l'on trouvera probablement encore quelques nostalgiques de FreeHand…



Quant à la Vénus de Botticelli qui figura longtemps dans le splashscreen de lancement, Adobe l'avait choisie pour exprimer, à travers sa coiffure, la capacité du logiciel à dessiner des courbes précises sur une image bitmap. Ainsi que pour dresser un parallèle entre la période de la Renaissance, et la renaissance du secteur de l'impression qu'allait amener le PostScript. La Vénus s'effaça avec le lancement de la Creative Suite, laquelle va être mise à jour en CS6 le mois prochain.



Tags
avatar terreaterre | 
Quel monde horrible. Après les petits ouvriers chinois de 12, 13 ans qui travaillent pour Apple, voici un bébé de 5 ans "son éditeur à l'époque n'avait que cinq ans" contraint de travailler pour un exploiteur et qui s'est vu voler son jouet. Triste monde :-)
avatar loulou41 | 
Ca nous arracherait le foie que de dire que Bézier était un ingénieur français, et que l'invention dont il s'agit est française. Warnock nous a juste piqué le truc ; parce qu'en France, lorsqu'on invente un truc, les banquiers nous prennent pour des mutants ...
avatar loulou41 | 
Wiki : "Les courbes de Bézier sont des courbes polynomiales paramétriques décrites pour la première fois en 1962 par l'ingénieur français Pierre Bézier qui les utilisa pour concevoir des pièces d'automobiles à l'aide d'ordinateurs. Elles ont de nombreuses applications dans la synthèse d'images et le rendu de fontes. Elles ont donné naissance à de nombreux autres objets mathématiques. Il existait avant Bézier des courbes d'ajustement nommées splines, mais dont le défaut était de changer d'aspect lors d'une rotation de repère, ce qui les rendait inutilisables en CAO. Bézier partit d'une approche géométrique fondée sur la linéarité de l'espace euclidien et la théorie, déjà existante, du barycentre : si la définition est purement géométrique, aucun repère n'intervient puisque la construction en est indépendante, ce qui n'était pas le cas pour les splines (les splines conformes aux principes de Bézier seront par la suite nommées B-splines)."
avatar NitraXx | 
@Loulou41 "Ca nous arracherait le foie que de dire que Bézier était un ingénieur français, et que l'invention dont il s'agit est française. Warnock nous a juste piqué le truc" L'invention (ou plutôt le produit) ici, est la mise en application des courbes de Bézier au sein d'un logiciel Artistique. En aucun cas il n'y a vol, en aucun cas Bézier a travaillé sur des projets proches ou ressemblants à Illustrator... Warnock ne fait qu'utiliser ici le résultat des recherches fructueuses de Bézier, et non brevetées, pour ce qui est des courbes dans Illustrator. Ca arracherait le foie de certains de lire et comprendre l'article avant de le commenter pour faire son intéressant ? ...
avatar Fennec72 | 
@loulou41 : 'Wiki : "Les courbes de Bézier sont des courbes polynomiales paramétriques décrites pour la première fois en 1962 par l'ingénieur français Pierre Bézier qui les utilisa pour concevoir des pièces d'automobiles à l'aide d'ordinateurs.' je plussois. J'ajoute que je remercie Pierre Bézier sans qui une bonne par de ce qui s'affiche sur nos ordinateurs , consoles de jeu vidéo, smartphones et tablettes, n'existeraient tout simplement pas. Sans courbes de Bézier, pas de 2D et de 3D vectorielles.
avatar sekaijin | 
cela me rappelle un article ici même sur les origines de photoshop https://www.macg.co/unes/voir/127631/photoshop-a-20-ans A+JYT
avatar Philactere | 
loulou : Relire l'article avant de se faire un ulcère, où il est écrit que Warnok à mis au point un logiciel de dessin utilisant des courbes de Bézier. Nulle part il est dit que Warnok aurait inventé la courbe de Bézier. Sinon oui, la courbe de bézier est une découverte (ou invention, comment la qualifier ?) qui a apporté énormément dans les domaines graphiques en informatique, merci donc à M. Bézier et merci également à l'époque où tout n'était pas systématiquement breveté..
avatar goldogil | 
En tout cas, ça ne me rajeuni pas tout ça :) J'ai découvert ce logiciel à sa sortie et bim !!! Grosse claque. Les courbes de Béziers furent une révélation. Une précision et une simplicité d'utilisation jamais vue alors. C'était dingue. Même si on bossait en noir et blanc sur des écrans CRT minuscules, c'était impressionnant.. Entre ça et les débuts de Photoshop, ce fut de petites révolutions. Dommage qu'Adobe mette autant de temps et de mauvaise volonté à améliorer ces 2 logiciels phares. Les avancées sont disséminées avec parcimonie de manière bordélique. Ils font durer l'inéluctable, à savoir la fusion en 1 seul logiciel de Photoshop et d'illustrator. Mais c'est toujours mieux de faire payer à prix d'or 2 logiciels disctincts... Bref adobe à bien changé
avatar fl0rent | 
[troll] De toute façon, Inkscape c'est mieux! [/troll]
avatar boussiko | 
Tout un foin pour Bezier...... On va pas remercier Mr Benz a chaque fois que turbo fait l essai d une automobile......
avatar tempest | 
@ goldogil Fasse que JAMAIS Adobe ne fusionne Illustrator et Photoshop !!! Ces deux logiciels bien que pouvant être utilisé de concert ont des finalités bien différentes et ne doivent donc surtout pas être perçu comme un seul produit. Preuve en est, le nombre de newbeez qui débarquent sans formation et qui réalise leur PAO avec Photoshop par exemple. Vive illustrator, Vive Photoshop ! Mais à mort la fusion.
avatar goldogil | 
@Tempest Je suis d'accord que les noob nous polluent avec leurs docs innommables en se prenant pour des graphistes parce qu'ils ont "trouvé" la suite sur le net. C'est pas méchant, mais c'est un constat de tous les jours. Je n'ai jamais vu autant de monde se la raconter en se prenant pour des artistes, sans connaître ne serait-ce que les bases en typo et les règles élémentaires pour faire des docs (print), car je ne parle même pas du web ou là, c'est la fête du slip... Mais ça ne changerai rien qu'illustrator et toshop fusionnent. Au contraire. De mon point de vue. J'utilise les 2 depuis le début et souvent je rage de voir autant d'incohérences et de devoir passer de l'un à l'autre pour des choses simplissimes. Ce serait juste pour une raison ergonomique. Les machines actuelles sont largement capables de gérer un logiciel qui compile le meilleurs des 2 mondes (le vectoriel et le pixel :) Bref, je fais le vieux con qui râle... ;)
avatar momo-fr | 
La vache, c'est le premier soft que j'ai utilisé sur Mac (II Fx) et j'ai travaillé dessus pas mal d'années avant de passer sur Xpress (on montait les pages 2 par 2 sous Illustrator à l'époque), j'en ai bouffé du 88 et par la suite les modules style KPT qui foutaient la merde au flashage… quand je vois où le print en est arrivé c'est pas croyable. L'autre versant de cette histoire c'est de voir où en est arrivé la société Adobe… :-( Pour ce qui est des courbes de Béziers avant de toucher Illustrator j'avais eu la possibilité de voir ça avec le précurseur de Coreldraw sur PC (sous Windows 3), à cette époque je travaillais sur une console Genigraphic (vectoriel 2D) et on n'avait pas de spline ce qui rendait le travail un peu fastidieux sur toutes les formes courbes, le générateur d'images HR venait "lisser" nos petits tracés rectilignes et adoucissait l'ensemble mais il fallait en tracer des paquet pour ce soit correct au final.
avatar karayuschij | 
Si Adobe n'avait pas honteusement tué Freehand peut-être que Illustrator serait mort depuis 10 ans déjà… http://www.freefreehand.org/ Note sur les courbes de Bézier, elles n'ont pas vraiment été inventées par Pierre Bézier mais par Paul de Casteljeau (le concept ayant été déjà développé par Karl Weierstrass et Sergei Natanovitch Berstein).
avatar jujuv71 | 
STOP LA NOTIFICATION PUSH POUR CETTE NEWS !!! J'en ai recu au moins une dizaine... Et ca continue.....
avatar USB09 | 
C'était déjà une VRAI daube. Ça c'est fait... Je pense que l'on regrettera éternellement Freehand.
avatar Seccotine | 
@ loulou41 Oui il y a des Français en France et la France existe dans le monde. Et des Français on fait des trucs. On le sait, merci. Il ne faudrait pas alors aussi parler de Newton et Leibniz qui ont développé le calcul différentiel et intégral et continuer de parler de toute la suite de l'analyse mathématique et de l'algèbre qui permettent les courbes de Bézier ? Arrêtez de vous prendre pour le nombril du monde...
avatar YARK | 
Et ça nous arracherait aussi la gueule de remercier Bézier au passage de ne pas avoir fait chier le monde avec des histoires de brevet à n'en plus finir ! Quand je vois tous ces brevets souvent débiles (Micrsoft et le double-click par exemple..) et une invention pertinente comme celle-ci... franchement, ça me fait mal au c... pour lui et encore plus pour ses héritiers. Quant à Illustrator, j'en dirai du bien le jour où il sera pleinement intégré à la suite. Là, Adobe, y'a un gros boulot, c'est quand vous voulez !!!
avatar foudeapple | 
et dire que j'ai utilisé PageMarker 1.0 sur PC !

CONNEXION UTILISATEUR