Google a signé un chèque en blanc à Motorola

Anthony Nelzin-Santos |
Un ensemble de documents de la SEC (Securities and Exchange Commission, le gendarme américain de la bourse) révèle les détails des négociations entre Google et Motorola en vue de l'acquisition du second par le premier. Le scénario du pire se confirme : au lendemain de l'échec des enchères Nortel, Google n'avait d'autre choix que de se porter acquéreur de Motorola (lire : Google-Motorola : une acquisition à double tranchant).

Motorola Google MacGeneration

Google perd les enchères Nortel le 1er juillet : les 6 000 brevets en jeu sont emportés par Apple et un consortium formé par EMC, Ericsson, Microsoft, Sony et RIM. Dans les jours qui suivent, Andy Rubin, vice-président de Google responsable d'Android, prend contact avec Sanjay Jha, PDG de Motorola Mobility. Objet des discussions : acheter Motorola Mobility et son imposant portefeuille de brevets. Dans le cadre de cette guerre froide juridique, Google n'a pas d'autre choix : Motorola le sait, et va en tirer parti.

Il faut un mois de tractations, avec le renfort du PDG de Google Larry Page et de son directeur financier Nikesh Ahora, pour parvenir à une première offre : le 1er août, Google propose au conseil d'administration de Motorola un prix de 30 $ par action. L'action Motorola Mobility cote alors à 22 $ : le prix proposé par Google est très raisonnable.

Sur recommandation de Frank Quattrone, banquier d'investissement chez Qatalyst Partners, Motorola Mobility refuse cette première offre, et fixe ses conditions : ce sera 43,50 $ par action. Google est celle qui achète, mais c'est bel et bien Motorola qui est en position de force : acheter Motorola n'était pas la meilleure solution que pouvait s'offrir Google ; c'était la seule solution s'offrant à Google. La firme de Mountain View propose d'abord 37 $, puis finit par passer à 40 $ le 9 août : Motorola Mobility accepte.

12,5 milliards de dollars, c'est le prix qu'a proposé Google pour s'offrir Motorola Mobility, son activité téléphonie déficitaire, son activité vidéo et infrastructures prometteuse, et ses 17 000 brevets et 7 500 demandes de brevets. C'est un tiers de plus que sa proposition initiale, un tiers de plus aussi que l'intégralité des 136 acquisitions effectuée par Google depuis son entrée en bourse en 2004 (9,1 milliards de dollars). Le prix de sa tranquillité ? Tout reste encore à prouver.

Tags
avatar Lemmings | 
@anthony : c'est un raccourcit qui est faux, c'est tout. Même si il est évident que les brevets ont largement pesé dans la balance. Sinon, ou sont les news (igen aussi) sur les récents soucis de l'appstore ? L'application "juif ou pas juif" par exemple ? http://www.numerama.com/magazine/19794-juif-ou-pas-juif-l-application-pour-iphone-fait-scandale.html Ou encore les PDM des mobiles sortis par ComScore, qui montrent qu'iOS c'est fait doubler ? :) Si on parle que des choses qui vont dans le bon sens, on occulte un peu la réalité... C'est dommage !
avatar NicolasO | 
@tap Pour souligner ton propos, rappelons que les employes de Google travaillent sur un projet de leur choix un jour par semaine. Ce qui peut expliquer le cote plein de petites innovations de la boite.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@tap : tu peux même dire qu'il en a un peu plus, et pas que dans la tête de Rubin : https://www.macg.co/unes/voir/129562/android-d-apple-a-danger @Lemmings : on ne parlera pas de cette app — en tout cas pas de manière irréfléchie comme d'autres l'ont fait. Et les PDMs sont en cours. Encore un procès d'intention inutile et malvenu.
avatar Dodi12 | 
@lemmings "2007, Android existe depuis 2 ans au sein de Google. Seulement ce n'est pas un produit dévoilé et connu du public" Mdr ! tu étais dans le couloir et tu as tout vu ? "Ils ne concurrencent pas uniquement l'iPhone et l'iPad hein, ils se concurrencent entre eux" Sans doute, c'est vrai qu'on les entend tous les jours se battre entre eux.
avatar NicolasO | 
@Dodi12 Aller dans un magasin de telephones. Verifier que les telephones android se concurrencent entre eux. Essayer d'expliquer en quoi ils ne se battent pas entre eux.
avatar Lemmings | 
@anthony : aucun procès d'intention, désolé, mais par exemple je trouve regrettable de ne pas évoquer cette application justement. edit : vous êtes souvent parmi les premiers à relayer les info sur les applications plus ou moins malveillantes sur Android, à juste titre je dois dire. Essayez de le faire aussi dans l'autre sens. C'est tout ce que je dis. Ce n'est pas une critique gratuite :) @Dodi12 : MacGé en a fait un superbe résumé que Anthony a d'ailleurs mis en lien. Je t'invite à le lire, MacGé n'est jamais aussi bon que dans ces dossiers :)
avatar flagos | 
@anthony Pourquoi ne pas parler de cette appli ? Sachant qu'Apple preleve justement 99€ pour soit disant faire le tri, comment se fait il qu'une application manifestement raciste puisse avoir été validée ? Cela voudrait-il dire que la vérification d'Apple est completement bidon et sert juste a s'en foutre plein les poches sur le dos de pauvres développeurs ?
avatar demenla971 | 
Il y en a des fanboys et des fandroïds sur ce forum!!!! Faut pas se voiler la face le pillage industriel a toujours existé et existera toujours, on dirait que Google s'est fait prendre la main dans le sac c'est tout, il y a pas lieu à polémique, laissons la justice décider.
avatar XiliX | 
[quote=Lemmings] @anthony : aucun procès d'intention, désolé, mais par exemple je trouve regrettable de ne pas évoquer cette application justement. edit : vous êtes souvent parmi les premiers à relayer les info sur les applications plus ou moins malveillantes sur Android, à juste titre je dois dire. Essayez de le faire aussi dans l'autre sens. C'est tout ce que je dis. Ce n'est pas une critique gratuite :)[/quote] Je pense qu'il faut différencier entre les logiciels malveillants et les logiciel "moralement" douteux. Je te rappelles quand même que MacGé a fait de super articles concernant le "traçage" par Apple les positions des iPhones. Personnellement, si personne ne parle des logiciels moralement douteux, moins il y aura de buzzz autour du logiciel. Il suffit d'en parler, même en "mal", et le buzzz est fait. Donc une publicité gratuite pour le logiciel concerné. Sur ce point je suis totalement d'accord avec le choix éditorial de MacGé. J'en suis sur que depuis ton poste sur ce thème, il y a un bon nombre de personnes qui sont allées chercher l'info sur le net.
avatar XiliX | 
[quote=flagos] @anthony Pourquoi ne pas parler de cette appli ? Sachant qu'Apple preleve justement 99€ pour soit disant faire le tri, comment se fait il qu'une application manifestement raciste puisse avoir été validée ? Cela voudrait-il dire que la vérification d'Apple est completement bidon et sert juste a s'en foutre plein les poches sur le dos de pauvres développeurs ?[/quote] Tout simplement parce que ce ne sont pas des robots, mais bien des être humains avec ses défauts. Pourqu'une vérification soit vraiment bidon, encore faut-il qu'il y ait plus de rattage que ça. Or, ça reste un cas exceptionnel.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Lemmings : XiliX résume bien notre position. Cette app s'est tout de même retrouvée au top de l'App Store parce que des sites faussement moralistes lui ont fait sa promo.
avatar Lemmings | 
@anthony : peut être mais puisque maintenant elle est dans les top, il serait peut être bon d'en parler non? Je comprends votre avis, mais aussi passer sous silence n'est pas à mon sens une solution. Surtout vis à vis du domaine concerné ici.
avatar Rigat0n | 
@Lemmings : Anthony a raison. C'est le buzz créé par les sites moralisateurs qui a permis à cette appli de se vendre.
avatar Kraal | 
@tous Vous êtes risibles avec vos théories et analyses de comptoir de café. Je vous imagine bien avec une salopette, une baguette de pain sous le bras, une barbe de 3 jours et une clope au bec à faire et refaire le monde pour oublier votre vie de merde. Ah zut... C'est pas possible... Les clopes sont interdites maintenant. Sur ce, on se retrouve au PMU !
avatar Kraal | 
@rédaction Sérieusement, arrêtez votre ton people svp, là aussi c'est risible, cela nuit à l'information. De plus en plus de vos articles s'éloignent des faits pour prendre une coloration tragicomique du plus mauvais gout. Des ajouts tels que "le scénario du pire" (pour qui pourquoi), "cheque en blanc" (faut-il vous rappeler ce que c'est) ont certainement pour but de créer du buz et des réactions, mais au prix de votre crédibilité... Restez-en aux faits svp. Je n'ai pas l'impression de lire des professionnels s'exprimer, mais plutôt des billets de fans boutonneux qui ont décidé d'écrire un fanzine (bon ok certains fanzines étaient rédigés par des personnes ayant fait du journalisme... Mais là on est loin du compte) Bon je vais sortir le chien... Ça me détendra.
avatar Lemmings | 
@Rigat0n : 20minutes, LCI, Le Monde et autres en parlent... Mais étrangement pas un site dédié iOS ? Je trouve ça dommage c'est tout. ps : et que dire de l'appli qui dénonçait la fabrication des iPhones validée puis retirée par Apple ? :D
avatar Yves SG | 
@Lemmings : On a déjà du te poser la question 50 fois, mais... Par curiosité, tu as quel âge ?
avatar Dodi12 | 
Je suis d'accord avec lemmings sur les applis, il n'est pas normal qu'en tant que lecteur de MacGé nous apprenons ces choses là par un autre magazine. Pour ce qui est du commentaire de kraal je le trouve plus que méprisable, si j'étais l'auteur de l'article ou modérateur je l'aurais supprimé sans même y répondre.
avatar Lemmings | 
@Yves SG : pourquoi cette question ? En quoi ma vision des choses serait-elle influencée par mon âge ?
avatar Yves SG | 
Parce qu'un manque flagrant de recul et de profondeur de jugement est charmant chez un enfant alors qu'il est navrant chez un adulte... Pour ta gouverne, la vision que l'on a des situations complexes évolue avec l'âge (certain appellent ça la maturité). Ça ne veut pas dire que les enfants ne voient pas parfois les choses mieux ou plus justement que les adultes, mais ils laissent aussi plus facilement à un arbre le soin de leur cacher la forêt...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR