Les PC peuvent à nouveau compiler pour l'App Store

Arnaud de la Grandière |
Avec la détente des exigences d'Apple sur le développement sur iOS, il redevient possible non seulement d'utiliser n'importe quel environnement de développement capable de créer du code exécutable ou interprétable par les appareils tactiles d'Apple, mais également de développer sur un PC.

Voilà qui redonne les coudées franches notamment à MonoTouch, un framework libre et open source de Novell qui permet de compiler du code C# ou .NET pour iOS, qu'on peut utiliser non seulement sur Mac OS X mais également sur Windows avec Visual Studio.

Le site officiel n'a d'ailleurs par tardé à réagir :

Ce matin, Apple a diffusé une déclaration annonçant l'assouplissement des restrictions introduites dans la licence développeur d'iOS au début de l'année.

L'équipe de MonoTouch se réjouit des efforts d'Apple pour répondre aux préoccupations de leur communauté de développeurs. Nous sommes également très heureux de voir qu'Apple œuvre à retirer toute ambiguité qui pourrait empêcher les développeurs de travailler avec leurs outils et langages de leur choix. Avec la clarification de la position d'Apple et de ses directives de validation, nous pensons que les clients qui utilisent ou envisagent d'utiliser MonoTouch peuvent être confiants dans le choix de s'investir dans C# pour le développement natif sur iPhone.

Pour fêter cette annonce, Novell offre 15% de rabais sur MonoTouch pour les deux semaines à venir. Utilisez le code de réduction "MONO-331" sur http://monotouch.net/Store


Apple a manifestement pu écouler nombre de Mac aux développeurs qui travaillaient précédemment sur Windows et qui ont souhaité se pencher sur iOS, à en juger par le retentissant succès des dernières conférences WWDC. Malgré cet assouplissement des exigences d'Apple, Xcode devrait rester l'environnement de développement de référence pour iOS.

avatar Ipader | 

Ils vont encore moins considérer le mac à l'avenir, ils vont laisser cela aux PL.
>J'espère que c'est pas ça.

avatar TequilaPhone | 

Un Xcode pour Windows bientôt peut être.

avatar Nicky Larson | 

Xcode pour windows, ça n'arrivera jamais.

tu as déja vu un visual studio pour autre chose que windows ?

avatar oomu | 

>Un Xcode pour Windows bientôt peut être.

non.

avatar Zed-K | 

Mouais, j'ai l'impression qu'ils s'emballent bien vite.
Certes la modification du contrat développeur n'interdit plus d'utiliser les outils d'Adobe ou de Novell, mais à leur place j'attendrais un peu avant de crier victoire.
Je ne serais pas étonné que les applications conçues de la sorte soient discriminées lors du processus de validation, Jobs devant l'avoir sérieusement mauvaise d'avoir à revenir sur sa position, qui plus est avec tout le mal qu'il s'est donné pour la défendre, notamment via sa lettre ouverte...

Wait & see.

avatar fluxus | 

"Ils vont encore moins considérer le mac à l'avenir, ils vont laisser cela aux PL."

C'est ce que j'étais en train de me dire. Ils vont abandonner progressivement MacOS au profit de iOS. Scenario tout à fait possible ( et regrettable )

avatar Switcher | 

@fluxus

Avec Apple, tout est possible.
D'un autre côté, une comète peut tout autant détruire la Terre demain.
TOUT est possible.

avatar Seccotine | 

Voilà, c'est fait... on va se retrouver comme sur les PC (au sens général du terme, donc Win, Mac, Linux, etc... ) avec des applications en papier carton avec un look and feel d'une plate-forme qui n'existe pas fabriquée par un nivellement par le bas de ce qui existe...

avatar tbr | 

Je demeure plus que dubitatif et particulièrement méfiant face à cette soudaine et relative ouverture de Apple vis-à-vis de la concurrence. En tout cas, pour garder une cohérence, il faudra du courage.

avatar Nemesys | 

Je suis bien d'accord avec Zed-K. Je pense que les applications "en carton" seront tout simplement rejetées...

avatar françois bayrou | 

@Seccotine
C'est vrai que le nivellement pas le bas va être terrible. Quand on voit les applis qu'il y a actuellement sur le store, , toutes d'extrême qualité sans aucune exception. Profitons-en tant qu'elles ne sont pas noyées dans la masse des applis mono et adobe ! Les fart machines, les touch guns, vieillisseurs de photos, lanceurs de dés et autres fleurons de la technologie. Autant de belles histoires de développeurs hors pair qui ont réussi à pousser Xcode et objective-c au delà de leurs limites. Car il faut bien reconnaître que c'était mal barré ! J'en ai les larmes aux yeux.

avatar mathiasr | 

Ils se sont rendus compte que les applis produites par Adobe FP ou Mono étaient plus grosses et que ça incitait les utilisateurs à acheter un iPhone avec une plus grande capacité de stockage où leur marge est plus élevée donc c'est tout bénef pour Apple.

avatar françois bayrou | 

Ce qui serait vraiment bien c'est qu'Apple se réserve le droit de rejeter une appli juste parce qu'elle est "en carton", et ce, quelque soient les outils utilisés pour la créer. Pas de discrimination sur l'outil utilisé, mais plutôt sur le résultat obtenu ! qu'en pensez vous ?
Vu le nombre d'application soumises chaque jour, et le temps à passer sur une appli pour la juger "en carton", c'est sûrement mission impossible, malheureusement :(

avatar Mithrandir | 

J'ai du mal à voir l'intérêt de Monotouch. 400 $ minimum pour être beaucoup plus limité que l'environnement fourni gratuitement par Apple. Il y a des gens qui se plaignent qu'il faille dépenser 99 $ pour pouvoir déployer sur iPhone, mais Monotouch est 4 fois plus cher, et ça qe rajoute en plus.

avatar YenoIwesa | 

@Mithrandir Ouais enfin sauf que Monotouch t'évites d'avoir à acheter un Mac si tu souhaites développer pour iOS, et surtout il te permet de développer en C#, langage beaucoup plus répandu que l'Objective-C (et plus agréable également, mais ça c'est une histoire de goûts).

CONNEXION UTILISATEUR